CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Ven 21 Sep 2007 - 22:43

Au fil des années, je ne me suis pas lassé de ce james bond, et pourtant, depuis des lustres, je lis (de la part des amateurs de Bond) que c'est le plus mauvais film de la série.
Lorsqu'il est sorti, en décembre 1974, je n'avais que deux autres Bond auxquels le comparer: "Vivre et laisser mourir" et la parodie "Casino Royale" diffusée la nuit de la Saint Sylvestre.
Je suis retourné voir plusieurs fois ce film en salles.  D'abord trois fois de suite. Puis à l'été 1975 en vacances. A l'époque, les Bond n'étaient pas diffusés à la télé, il faudra attendre janvier 1986 et "L'espion qui m'aimait" pour qu'une chaîne autre que Canal Plus diffuse un Bond.
En 1978, le film est ressorti en salles, ainsi que "Vivre et laisser mourir".
En tout, j'ai vu douze fois le pistolet d'or en salles, dont souvent hélas une version coupée (Une copie coupée de la scène où Maud Adams va chercher au casino les balles en or).
Sans Roger Moore et Christopher Lee (Rappelons que Jack Palance était le choix initial pour jouer Scaramanga), le film ne m'aurait pas autant plu.
Ce qui me fascine dans le film, c'est, d'emblée, la scène du luna park, le "Scaramanga's fun house", sur des notes de John Barry, qui nous entraîne dans un univers mystérieux et cloisonné, comme un train fantôme.
Le film ne tombe jamais dans l'excès Lewis Gilbert (les décors grandioses et presque SF de YOLT, L'espion qui m'aimait et Moonraker). Si l'on observe bien le phénomène Bond, les excès des cascades invraisemblables des Brosnan se trouvent déjà dans YOLT (scène du volcan) et L'espion qui m'aimait (Lorsque s'engage la bataille entre les hommes de Stromberg et les prisonniers des sous marins).
"L'homme au pistolet d'or", à côté, reste un film très réaliste, par exemple cette scène à Beyrout: "Taxi Monsieur?" et Bond répond: "Non, une pharmarcie".
Dans le pistolet d'or, Bond ne se prend pas pour superman, il touche son cou lorsque l'un des karatékas est tué au sabre dans une scène de "démonstration" (à l'école de karaté).
Il représente en fait un homme vulnérable.
En Mary Goodnight/Dame Bonne Nuit, Britt Ekland joue l'archétype des idiotes, mais Maud Adams, longiline, la femme qui trahit son amant Scaramanga, semble sortie d'un film noir des années 40.
Le nain (Trip Trap dans la VF), loin de faire rire, est assez menaçant, surtout dans les scènes du luna park. On ne sait jamais de quel côté il est: "Si vous le tuez Monsieur, tout ceci sera à moi".
Le film aurait sans doute gagné à avoir moins de scènes burlesques (sherif pepper) et autres jeux de mots qui le font maudire des puristes de Bond.
Mais déjà, il est très nettement supérieur au roman de Fleming, où il ne se passe pratiquement rien après la tentative de meurtre de Bond sur M, un Bond victime d'un lavage de cerveau (Pas de surprises, action en continu à la Jamaïque, Scaramanga comprend vite qui est Bond).
Alors que le film est "un duel à mort entre votre Walter PPK et mon pistolet d'or, le combat suprême mano à mano".
Lorque j'ai découvert les bond de Sean Connery (festival Viva James Bond en octobre 1976), j'ai réalisé qu'en dehors de YOLT et DAF, les films étaient assez fidèles aux romans, ce qui n'est pas le cas du pistolet d'or.
Et je comprends que la génération qui a découvert Bond en 1962 avec Sean se soit senti trahie avec Roger Moore.
Et au fond, ce que j'aime tant dans "l'homme au pistolet d'or" et "vivre et laisser mourir", c'est peut être que Roger y joue plus un Lord Brett Sinclair au pays de Bond que Bond lui même. Etant un fan des persuaders, ceci peut expliquer cela.
Dès L'espion qui m'aimait, Roger sera différent et plus Bond que Brett.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Joris le Ven 21 Sep 2007 - 22:45

J'adore !
Les scènes du test dans la demeure du fameux homme au pistolet d'or sont mes préférés.
Le petit nain est marrant, surtout à la fin quand il est attaché sur le bateau, qu'il ne peut plus rien faire. Laughing
Cela dit ça fait bien longtemps que je ne l'ai plus vu.
avatar
Joris
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 27
Localisation : Metz (57)
Date d'inscription : 10/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Ven 21 Sep 2007 - 23:03

Les Bond que je peux revoir à l'infini sont "L'homme au pistolet d'or", "Goldfinger" et "OHMSS" sans jamais me lasser.
"Opération tonnerre" est trop long et les scènes sous l'eau font faiblir le rythme du film dans sa dernière partie.
"Docteur No" reste agréable à revoir jusqu'au départ à Crab Key.

"Vivre et laisser mourir" a moins bien vieilli que "L'homme au pistolet d'or", il me semble aujourd'hui un peu décousu.

"Bons baisers de Russie", dès la première vision, m'a ennuyé.

YOLT, Les diamants sont éternels, Moonraker, Octopussy et Demain ne meurt Jamais ne me laissent pas le temps de respirer, tout y est semblable à une bande dessinée. On n'a pas le temps de s'attarder sur la pyschologie (désastres identiques pour la mort de Aki dans YOLT, et celle de Paris Carver dans "demain")

"Rien que pour vos yeux" supporte mal des visions répétées, le film est souvent ennuyeux lorsqu'il se veut sérieux.

"Permis de tuer" comme "Docteur No", est passionnant au début, mais perd son intérêt dans la scène de la visite du repaire de Sanchez et des poursuites en camion citerne que je compare au départ pour Crab Key.

"Tuer n'est pas jouer" m'a moins plu après quelques années, je l'ai longtemps revu sans m'ennuyer.

"Dangereusement vôtre" est l'un de ceux que je regarde le moins. Roger Moore y est trop âgé, et Tanya Roberts joue faux.

Les Brosnan ont marqué une ère du copié collé, toujours plus invraisemblable, même si j'adore Pierce.

"Jamais plus jamais" souffre cruellement du manque du JB thème, de la séquence pré générique, et la musique de Michel Legrand ne va pas du tout avec Bond.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 7:42

J'ai vu ce Bond à sa ressortie en 78. J'ai d'ailleurs découvert les Roger Moore en premier - L'espion qui m'aimait est pour moi le meilleur Roger Moore - et ensuite seulement Sean Connery grâce, également, à des ressorties au cinéma.

"Opération tonnerre" est trop long et les scènes sous l'eau font faiblir le rythme du film dans sa dernière partie.
C'est pourtant cette scène de combat sous marin qui fait tout le charme du film.


"Bons baisers de Russie", dès la première vision, m'a ennuyé.
C'est pour moi le meilleur !

Pour L'homme au pistolet d'or, que j'aime moyennement (mais plus que Vivre et laisser mourir très inférieur au roman), c'est la scène d'introduction que j'affectionne.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 9:35

Patricks; la première partie de ton post, j'aurais pu l'écrire hein alors je suppose qu'on est du même âge farao

pour ton appréciation sur les Bond, alors ça c'est un peu péremptoire et vraiment personnel ! drunken
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 10:10

Comme je dis avoir vu 12 fois en salles L'homme au pistolet d'or, et que j'ai constaté ne pouvoir le faire avec les autres films, j'ai simplement voulu donner une impression personnelle, c'est tout.

Je me souviens en octobre 1981 avoir revu plusieurs fois "Rien que pour vos yeux" et m'être très vite ennuyé, ce qui ne se produisait pas avec le pistolet d'or.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 10:39

rien que pour vos yeux est l'un de mes Bond préférés Razz à part carole Bouquet qui parait intéressée par son rôle... Sleep
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 11:40

Je vais nuancer mon propos au sujet de ' Golden Gun ' ...

En fait , c'est un superbe ' travelogue Bond ' ( comme l'est aussi 'On Ne Vit Que Deux Fois ' ) . Les paysages sont magnifiques , les décors de l'île de Scaramanga tout simplement fabuleux ( Bravo Peter Lamont ! ) Mais..MAIS l'intrigue est minimaliste ...

Comme me l'a confié le réal Guy Hamilton, c'est un ' Bond for Joy ' ...Impossible de distiller une once de suspens dans une histoire pareille ( et rajouter la présence malheureuse du Sheriff Pepper n'arrange rien...Quant à l'effet sonore sur la cascade en voiture à 360° , même Hamilton en est dégoûté , c'est dire ...)

Et quand on connait un peu la petite histoire de la rédaction du scénario ( Mankiewicz remercié après un premier jet , Maibaum rappellé d'urgence pour etoffer tout ça..Bref ) , on comprend mieux " l'absence de profondeur " du traitement ( enfin.." Profondeur " ..Pour un " James Bond " hein ! )

Parenthèse : un ami est allé réaliser ce printemps un reportage photo à Phuket ( voir mon article sur www.jamesbond-fr.com à ce sujet ) ." James Bond Island " est toujours aussi mystérieuse...

Ceci dit , visuellement , le film est superbe ..Même si les cravattes et les pattes d'Eph' de Roger ont pris un sacré coup de vieux.. Laughing Laughing Laughing

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 13:19

J'aime moi aussi plutot ce film,le Bond typique des dimanches soirs de TF1 : intrigue simpliste, duo de grands acteurs, jolies filles, paysages paradisiaques... On se laisse prendre au jeu avec plaisir!

A ce propos, une scène est quasiment calquée dans son décor et sa mise en scène sur l'Héritage Diabolique... Tu me confirmes cher Lord ? ou serait-ce moi qui voit du Chapeau melon là où il n'y en a pas ?confused
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 13:39

J'ai lu un jour, sans comprendre, dans un article sur Chapeau Melon (Je crois que c'est une déclaration d'un acteur ou de Clémens): "Sept ans après nous, les producteurs ont fait un remake d'un épisode de "Chapeau melon".
Je ne voyais pas ce dont il s'agissait jusqu'à ton post d'aujourd'hui.
Ressemblance Luna Park de Scaramanga avec la maison que Jack a construite?
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 13:50

Euh ..Honnêtement, moi je ne vois pas trop , parce que déja dans le film ' Deadlier Than The Male ' ( une copie conformes des 007 années 60 ) , on retrouve une maison avec des élèments de décors apparaissant dans le ' Fun House ' de Scaramanga ( la pièce du jeu d'échecs géant par ex..)

Donc, à ma grande , honte ...Là , je sèche ...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Estuaire44 le Sam 22 Sep 2007 - 14:47

L’homme au pistolet d’or me semble un 007 assez moyen, principalement à cause d’un scénario mal équilibré, tout ce qui précède le mano a mano de l’île paraissant un prologue démesurément étiré. Les superbes paysages et la présence toujours aussi remarquable de Lee sont contrebalancés par des éléments assez ridicules : la voiture volante à la sous-Fantomas, une Bond girl insupportable (Miss Goodnight la bien nommée), des gags tombant régulièrement à l’eau… Et puis le film passe à côté de son sujet en rajoutant une intrigue classique (faisceau solaire) à ce qui aurait du demeurer un pur duel entre maîtres assassins, plus approfondi et dynamique (le parallèle Bond/Scaramanga n’est pas assez développé).

Sinon , c’est peu connu en France, mais pour y avoir fréquemment séjourné, je peux dire que Hervé Villechaize, après avoir été congédié de l’Ile Fantastique, a connu une vraie célébrité en Espagne durant les années 80 pour ses imitations de Felipe Gonzalez, le Président du Gouvernement de l’époque, avec lequel il avait une vague ressemblance physique.



On peut en voir un court extrait ici, à 0’40’’

C'est vrai que Rien que pour vos yeux... Mais , en plus de Carole Bouquet, il est très agréable d'y retrouver Julian Glover!
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 14:53

J'ai retrouvé!

Page 170 du livre 8e art "Chapeau melon et bottes de cuir", Brian Clémens dit:
"Nous avons aussi devancé les films de James Bond de près de trois ans. Ils nous ont d'ailleurs emprunté trois de nos stars: Blackman, Rigg, Lumley), plus Patrick Macnee lui même. Quant à "L'homme au pistolet d'or", c'était plus ou moins une histoire des "Avengers" que nous avions réalisée sept ans auparavant".

1974- 7 = 1967. Donc ce n'est pas "l'héritage diabolique". A quel épisode Clémens fait-il donc référence? Je sèche aussi.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Estuaire44 le Sam 22 Sep 2007 - 15:01

Cinquième saison, endroit étrange coupé du monde, assassin fasciné par sa victime, humour morbide, sous-fifre hors norme : je dirais le Joker?


Dernière édition par le Sam 22 Sep 2007 - 15:07, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Lala le Sam 22 Sep 2007 - 15:02

L'homme au pistolet d'or haaaa mon 1er James Bond,il avait été rediffusé en 1997.Le lendemain avec ma soeur on chantonnait(de façon un peu incertaine) la chanson du générique du début.
La 1ere chose qui m'avait plus c'était Roger Moore.C'était plutot sympathique de le voir dans ce film alors que quelques jours avant je l'avais vu dans Amicalement Votre.
Puis bien sur il y avait de l'humour,de l'action et puis Marie Bonne nuit que je trouvais plutot sympas.
Il y avait aussi cette scène qui nous avait fait rire mais aussi choquée:James enferme Marie dans le placart et met la brune dans son lit.
avatar
Lala
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 15:14

Estuaire44 a écrit:Cinquième saison, endroit étrange coupé du monde, assassin fasciné par sa victime, humour morbide, sous-fifre hors norme : je dirais le Joker?


Je n'y avais pas pensé, il y a quelques points communs, mais de là à dire comme Brian Clémens: "C'était plus ou moins une histoire des avengers que nous avions réalisée sept ans auparavant"......
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 16:10

Lord B Sinclair a écrit:Je vais nuancer mon propos au sujet de ' Golden Gun ' ...

En fait , c'est un superbe ' travelogue Bond ' ( comme l'est aussi 'On Ne Vit Que Deux Fois ' ) . Les paysages sont magnifiques , les décors de l'île de Scaramanga tout simplement fabuleux ( Bravo Peter Lamont ! ) Mais..MAIS l'intrigue est minimaliste ...

Comme me l'a confié le réal Guy Hamilton, c'est un ' Bond for Joy ' ...Impossible de distiller une once de suspens dans une histoire pareille ( et rajouter la présence malheureuse du Sheriff Pepper n'arrange rien...Quant à l'effet sonore sur la cascade en voiture à 360° , même Hamilton en est dégoûté , c'est dire ...)

Et quand on connait un peu la petite histoire de la rédaction du scénario ( Mankiewicz remercié après un premier jet , Maibaum rappellé d'urgence pour etoffer tout ça..Bref ) , on comprend mieux " l'absence de profondeur " du traitement ( enfin.." Profondeur " ..Pour un " James Bond " hein ! )

Parenthèse : un ami est allé réaliser ce printemps un reportage photo à Phuket ( voir mon article sur www.jamesbond-fr.com à ce sujet ) ." James Bond Island " est toujours aussi mystérieuse...

Ceci dit , visuellement , le film est superbe ..Même si les cravattes et les pattes d'Eph' de Roger ont pris un sacré coup de vieux.. Laughing Laughing Laughing



Je suis d'accord sur plusieurs des remarques.
A 100% pour l'effet sonore sur la cascade de la voiture.
Le coup de vieux dont vous parlez (pattes d'Eph) fait le charme de cette époque très 70.
Pour la rédaction du scénario, j'étais au courant, c'est Maibaum qui a rajouté le sujet sur le Sol X agitateur, capable de résoudre la crise de l'énergie dans tous les esprits en 1974.
Après l'entrée en matière géniale (le luna park), les quelques péripéties à Beyrout, le scénario aurait pu être nettement meilleur en présentant l'affrontement entre Bond et Scaramanga. Mais il paraît que Roger Moore lui même n'était pas d'accord avec la scène où il tord le bras d'Andréa Anders et s'est opposé au réalisateur. Guy Hamilton pourrait confirmer ce que je dis.
Hamilton et Moore auraient eu une discussion éprouvante à propos de cette scène qui ne ferait plus problème aujourd'hui (Brosnan tuant Sophie Marceau dans "le monde ne suffit pas", Craig incarnant un Bond dur dans CR).

Par contre, pas d'accord pour le comparer à "On ne vit que deux fois" qui est une carte postale avec action non stop. Dans le "pistolet d'or", la part réservée aux "bavardages" est bien plus longue.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Numfar le Sam 22 Sep 2007 - 16:34

thierry a écrit:pour ton appréciation sur les Bond, alors ça c'est un peu péremptoire et vraiment personnel ! drunken

péremptoire par rapport au sol?

désolé je sors ooopps
lool
avatar
Numfar
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 55
Localisation : Orbe
Date d'inscription : 08/06/2006

http://www.chronikoscope.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 16:43

thierry a écrit:rien que pour vos yeux est l'un de mes Bond préférés Razz à part carole Bouquet qui parait intéressée par son rôle... Sleep

C'est un bon James Bond, mais il ne faut pas le voir plusieurs fois de suite. Surtout au cinéma.
Rien à redire en ce qui me concerne sur Carole Bouquet, c'est davantage Tanya Roberts dans "a view to a kill" qui nous semble être venue sur la plateau parce qu'elle y a vu de la lumière, et traverse le film sans se sentir concernée.
La véritable bond girl de cet épisode là, c'est Grace Jones.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 18:17

Ben en plus dans AVTAK , Roger fait carrèment Papy libidineux type ' Pervers Pépère ' face aux (pas tant que ça , mais bon ) jeunes appâts de Tanya Roberts...

Il a vraiment tourné ' Un Bond de trop' , le Roger...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Sam 22 Sep 2007 - 18:52

Tout à fait d'accord pour ce Bond de trop, d'ailleurs pour ce film là, à la différence de "Rien que pour vos yeux" et "Octopussy", il ne semblait pas s'être montré réticent.
Dans mes souvenirs, la valse des candidats de 1982 pour "Octopussy" recommence en octobre 1985 où l'on parle de Robert Wagner dans un premier temps.
Et même dans son autobiographie inachevée, Cubby Broccoli raconte que c'est lui qui a demandé à Roger de quitter le rôle.
Il dit également - ce qui ne ressemble pas à notre Brett Sinclair - qu'il a dû le raisonner car Roger n'aimait pas Grace Jones et refusait de faire une promo avec elle.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 19:40

La veritable histoire de la mésentente entre Roger et Grace Jones ( un ami etait sur le tournage et me l'a rapporté ) , c'est que , en bon père de Famille , Roger désaprouvait les frasques de Miss Jones et surtout sa consommation de produits vraiment...Stupéfiants...

Laughing Laughing Laughing
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Joris le Sam 22 Sep 2007 - 19:42

Ah Grace Jones, magnifique actrice et chanteuse !
Dommage qu'elle devient une gentille si tardivement dans le film et qu'elle meurt.
Elle aurait faite la James Bond Girl idéale !
avatar
Joris
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 27
Localisation : Metz (57)
Date d'inscription : 10/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 22 Sep 2007 - 21:11

Cinquième saison, endroit étrange coupé du monde, assassin fasciné par sa victime, humour morbide, sous-fifre hors norme : je dirais le Joker?

Peut-être Le dernier des sept scratch

Il y avait aussi cette scène qui nous avait fait rire mais aussi choquée:James enferme Marie dans le placart et met la brune dans son lit.

Tu aurais préféré que James fasse le contraire ? Je pense que tu as raison : vaut mieux une brune pour les discussions et une blonde pour la bagatelle Rolling Eyes
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Joris le Jeu 14 Aoû 2008 - 20:22

Lord B Sinclair a écrit:Pour Patricks : captures d'écran de scènes coupées de " L'Homme Au Pistolet D'Or " ( lorsque Scaramanga essaie de liquider 007 sur la plage, ce dernier lui balance un thermos rempli d'essence qu'il fait exploser en tirant dessus ...Avant de courir se mettre à l'abri - photo 1 )



007 perdu dans le labyrinthe..Photo 2
J'aime bcp celle-là : Rodger n'a pas l'air vraiment à son aise et la tension est ( presque ) palpable ...



Les deux clichés viennent d'extraits inédits de film provenant du doc exclusif ' True Bond ' qui sera diffusé sur la chaîne Histoire vers le 9 sept ...Et que j'ai reçu aujourd'hui , grâce à l'aimable efficacité de l'attachée de Presse ...


Vivement le 9 !
J'ai hate de voir ces extraits inédits !!! Very Happy
avatar
Joris
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 27
Localisation : Metz (57)
Date d'inscription : 10/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Patricks le Jeu 14 Aoû 2008 - 20:30

Autour du tournage de "L'homme au pistolet d'or" demeurent quelques "bruits de couloirs/anecdotes, comme:
-Jack Palance initialement engagé pour jouer Scaramanga
- Une poursuites en éléphants imaginée par Harry Saltzman (Broccoli en parle dans son auto bio)
- Un tournage au départ censé se dérouler entièrement à Beyrout... et une fois sur place, les producteurs décident de ne faire qu'une scène (On en parle dans le bonus du dvd golden gun dont les commentaires sont de Patrick Macnee
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Evelyne le Ven 17 Oct 2008 - 22:46

En tout cas, il y a un Toulonnais qui a joué dans un James Bond ! Hervé Villechaize dans L'homme aux pistolets d'or. A défaut d'un Lonsdale, dear Kévin, au moins, on se dit qu'on contemple chaque jour les paysages que voyait ( lorsqu'il était jeune ) un acteur qui a cotoyé Moore...

Jolie pêche tout de même ! J'aime bien Lonsdale, c'est un très bon acteur.
avatar
Evelyne
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 51
Localisation : Toulon (83)
Date d'inscription : 14/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Joris le Mar 23 Déc 2008 - 19:16

Un film qui m'a toujours plus ! Very Happy
Les décors (la plage) sont géniaux.
J'ai vu lors de l'élection de Miss France 2009 que les filles étaient allées sur la plage, endroit où Bond affronte son ennemi dans le film.
avatar
Joris
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 27
Localisation : Metz (57)
Date d'inscription : 10/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Estuaire44 le Sam 21 Mar 2009 - 22:02

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Invité le Sam 21 Mar 2009 - 23:02

Désolé , mais on me permettra de toujours preferer les formes raçées de la Ford AMC Matador de Scaramanga à cet infâme tas de boue qui évoque plus l'escargot rhumatisant mâtiné de mouette miteuse ...
( et dont les aîles se replient donc pour la conduite sur route ? C'est donc aussi inspiré du Bede Jet acrostar d'Octopussy , ce bidule digne de figurer parmi les inventions du Professeur Maboulette des ' Fous du Volant ' ... )
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 9 - L'Homme au pistolet d'or - 1974

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum