CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Lun 30 Mar 2009 - 20:48

Je ne pense pas que cela soit une expression type car Mike Stone demande à un jeune du campus : 'What's a taker ?' à son évocation.
Les petites russes t'ont plumé ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Estuaire44 le Lun 30 Mar 2009 - 20:50

Attention à ne pas confondre poulette russe et roulette russe
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mer 1 Avr 2009 - 19:34

12 The Bullet - La balle dans l'épaule. §§

Un ancien policier, maître chanteur, est assassiné. Stone et Keller obtiennent les trois rendez-vous de la journée du flic ripoux; le tueur ou son commanditaire ainsi qu'un témoin, blessé, sont forcément sur cette liste.

Un bon début car l'enquête s'emballe rapidement et le tueur est identifié à la moitié de l'épisode. Ca bloque et l'histoire tire en longueurs ensuite ; le passage à l'université étant le summum de l'ennui. Le témoin blessé est un professeur universitaire, ancien condamné, et ce personnage, insipide, monopolise trop l'attention. De plus, il a reçu une balle dans l'épaule mais refuse obstinément de se la faire ôter de peur que cela lui fasse du tord ce qui est complètement incohérent. Cette balle est pourtant indispensable pour confondre le tueur. Le final, où Stone prend la place de la cible, n'est pas inoubliable.

- Hari Rhodes (1932-1992) a joué dans 7 épisodes de la série. Il a un rôle récurrent dans Section contre enquête (Most Wanted) avec Robert Stack. Il a joué aussi dans Daktari.

- Carl Betz, habitué des séries policières américaines des années 70, est décédé d'un cancer en 1978. Il gagna un Emmy award et un Golden Golbe en 1969. Sa femme dans l'épisode, Geraldine Brooks, décéda du même mal un an plus tôt.

- Robert Cleaves, qui joue Phillips, le premier sur la liste, fut condamné à 16 ans de prison en 2000 pour avoir roulé deux fois sur un homme après s'être disputé avec lui quelques instants plus tôt.

- Le point de rendez-vous du tueur est au pied de l’immense croix au sommet du Mont Davidson. Cette croix fait partie d’une scène célèbre de Dirty Harry.

- L’université est le campus de l’USF (University of San Francisco).


Dernière édition par denis le Mer 1 Avr 2009 - 21:10, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Patricks le Mer 1 Avr 2009 - 20:26

J'aimais beaucoup Hari Rhodes, particulièrement pour deux rôles, celui de Mike Makula (Luke dans la VF) dans "Daktari. Rhodes ne joue pas dans les deux ou trois premiers épisodes et un autre acteur s'appelle Luke, la VF n'y a vu que du feu n'en faisant qu'un seul personnage. En 1978, Hari Rhodes joua le psychiatre le docteur Morelind, celui que Richard Widmark impose de consulter à Geneviève Bujold qu'il essaie de faire passer pour folle.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mer 1 Avr 2009 - 20:56

Je suis toujours béat devant la qualité de l'image! Shocked
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Dim 12 Avr 2009 - 21:14

5 Whose Little Boy Are You ? - Une adoption illégale. §

Après sept ans à l'armée, un sergent déserte pour retrouver son ex femme et kidnapper leur fils qui fut adopté illégalement. Les parents adoptifs cachent quelque chose à Stone.

Rien de palpitant dans cet épisode qui, comme Bitter Wine, est un drame familial et pas une enquête policière. Cette dernière est des plus rapides et simplistes. L'histoire ne représente pas l'aspect de la série sur la forme, seulement sur le fond; les années 70 et le syndrome Vietnam aux Etats-Unis. Pas de suspens ni de scène d'action. L'ancien soldat du Vietnam, moins dangereux qu'il n'y paraît, veut récupérer son fils qu'il n'a jamais vu. Parfois émouvant, le point fort est le final où Stone résonne pacifiquement l'homme. Un épisode à part où personne n'est coupable ni innocent.

- James Stacy (1936) fut un des héros de la série western Ranch L. En 1973, il fut victime d'un accident de moto où sa petite amie fut tuée. Il perdit son bras et sa jambe gauches.

- La scène du supermarché fut tournée dans le quartier de la Marina.

- La scène finale fut tournée à Battery Davis, sorte de fortification construite pour protéger la ville d'une invasion à la veille de la seconde guerre mondiale.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mar 21 Avr 2009 - 21:12


14 A Trout in the Milk - Comme un poisson dans l'eau. §

La défenestration d'un artiste, coureur de jupons, laisse perplexe Stone et Keller. Meurtre ou accident ? Une boucle d'oreille semble être la seule piste sérieuse. Elle appartient à un top model dont le père est un poète connu à Frisco. Ils sont tour à tour soupçonnés.

C'est peut être l'épisode le plus ennuyeux qui clôt cette première partie de première saison. Une enquête sur une fausse piste les trois quarts du temps qui aboutit à une conclusion bien fade; une petite jalousie bien compliquée. Pas d’action et l'arme de service ne bouge pas de son holster ! L’explication dans la voiture laisse dubitatif.

- Roscoe Lee Browne (1925-2007) a enseigné la littérature et le français avant d'être acteur.

- Lorsque les deux policiers sortent de l'appartement du top model, on peut remarquer qu'une femme se penche par dessus son balcon pour observer le tournage de la scène. (27'40)

- Lieux de tournage: North Beach, Washington Square, Japanese Tea Garden, U.N. Plaza et The Ferry Terminal. St. Peter and Paul Church à Washington Square est l'église qui apparaît dans Dirty Harry lorsque les policiers, en hélicoptère, aperçoivent Scorpio sur les toits.

- Le titre, "A Trout in the Milk", est une citation de Henry David Thoreau, un auteur américain (1817-1862). "Some circumstantial evidence is very strong, as when you find a trout in the milk." [Certaines indices sont flagrants comme lorsqu'on trouve une truite dans le lait.] Rien à voir avec le titre français qui garde l'image du poisson mais cela n'a aucun rapport.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mar 12 Mai 2009 - 21:15

20 Deadline – Dernière heure. §§

Un homme tue accidentellement sa maîtresse dans un excès de jalousie. Journaliste, il oriente l’enquête de son vieil ami, Mike Stone, vers son rival sans se douter qu’il s’agit de son propre fils.

L’épisode est, à l’image du début, lent et sans surprise (on profite de la beauté du paysage de la première scène). A l’instar de Columbo, le meurtrier est connu dès le début ce qui gâche le suspens. L’originalité de l’épisode réside uniquement dans le fait que le père et le fils ont la même maîtresse sans le savoir. A noter que la localisation du meurtre (vitesse du vent et des marées) est plutôt tirée par les cheveux !

- D’après le répertoire, l’action se situe en mars 1973. L’épisode fut diffusé le 15 février 1973 sur ABC.

- Barry Sullivan (1912-1994) a joué dans 4 autres épisodes de la série.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Patricks le Mar 12 Mai 2009 - 21:19

Je me souviens de Barry Sullivan, en Jordan Braddock, le milliardaire qui dans les deux premiers épisodes de "L'immortel" avec Christopher George, découvre le sang miraculeux de Ben Richards et crée la situation qui oblige l'homme à devenir un fugitif.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mar 12 Mai 2009 - 22:24

Impatient! Razz
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Jeu 14 Mai 2009 - 19:00

21 Trail of the Serpent – La piste du Serpent. §§§§

Une bande de voyous braque une épicerie et tue un policier dans leur fuite. Voulant faire délivrer leur chef appréhendé, les malfrats enlèvent Mike Stone pour servir de monnaie d’échange.

Un excellent épisode particulièrement violent et parfois même dérangeant ; le psychopathe déjanté est, en effet, très bien interprété et la scène, où il crache sur l’insigne de Stone et menace de l’exécuter, est prenante et dure. Les Cobras sont une bande type qui écume les grandes villes américaines (à l’époque mais aussi maintenant). Une grosse tension, de bons seconds rôles et de l’action- Stone est blessé en tentant de s’évader, Keller plaque un des suspects- font de cet épisode un des meilleurs de cette saison. Stone fait jouer son expérience et a du sang froid (le coup du café est excellent). La réussite de l’épisode est également due à son réalisme : Stone décline après sa blessure et la barbe naissante de Keller souligne l’action en continu. Les premières minutes de l’agression du couple d’épiciers font penser au film Un justicier dans la ville. La réaction de Keller à l’hôpital, face au blessé moqueur, rappelle Dirty Harry même si, à la fin, Stone doit convaincre son partenaire qu’il n’y avait pas d’autres moyens que d’abattre le malfrat : « Steve, that kid bought that bullet a long time ago. There was no way to buy it back. » La morale est sauve car l’adolescent impliqué retourne dans le droit chemin.

- Tim O’Connor (1927) a joué dans 4 épisodes de la série dont 3 où il interprète le rôle du lieutenant Roy Devitt. Déjà vu dans le premier épisode, The Thirty-Year Pin. Il est surtout connu aux USA pour son rôle dans Peyton Place.

- La route en colimaçon (où Keller et Devitt s’entretiennent avec le propriétaire du pick-up bleu) a été utilisée dans la poursuite finale de Magnum Force.

- “The trail of the serpent…leads to death.” Telle est la devise donnée par Stone. [La piste du serpent mène à la mort.]

-Avant une belle carrière au cinéma (Wargames avec Matthew Broderick en 1984 ou Protection Rapprochéeen 1987 avec Richard Dreyfuss voire Comme Un Oiseau sur la Branche en 1990 avec Mel Gibson), le réalisateur John Badham a illustré plusieurs dizaines d'épisodes de séries au cours des années 70. (source, Le magazine des séries).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Dim 17 Mai 2009 - 20:16

25 Shattered Image - L’image brisée. §§§

Un homme politique en vue est retrouvé mort, harponné sur son bateau. Meurtre ou accident ? Les policiers Stone et Keller penchent pour la première hypothèse même si tout l’entourage de la victime, sa veuve comprise, oriente l’enquête vers l’accident.

Un épisode politico psychologique avec peu d’action. Mike Stone retrouve une ancienne amie et certaines séquences constituent une sorte de mélo qui prendront toute leur signification dans l’épilogue, beaucoup moins léger que d’habitude. La pression subie par la victime est rapidement mise à jour mais le dénouement de la scène finale laisse pantois. Le thème du service public ressort dans cet épisode ; le sénateur ne veut pas remuer la boue et l’entrepreneur déverse sur Stone toute sa haine envers les fonctionnaires ‘payés par ses impôts ‘. C’est du beau…

- Nous avons un aperçu de l’appartement de Steve Keller au début de l’épisode, numéro 287.

- Anna Marshall appelle Stone : ‘Michael’ et non ‘Mike’.

- Lieux de tournage: Fairmont Hotel; Potrero Hill, Saint Francis Yacht Harbor et San Francisco Bay.

- Barbara Rush (1927) était une actrice très en vue dans les années 50. Sa carrière déclina par la suite et elle fit de nombreuses apparitions dans les séries. Dans les années 80, elle fit ses débuts, avec succès, au théâtre.

- Dick Sargent (1930-1994) fut surtout connu pour être le second Darrin de la série Ma sorcière bien aimée. Peu avant son décès, il rendit publique son homosexualité.

- Jim Davis (1909-1981) était surtout connu pour son rôle dans Dallas.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mer 27 Mai 2009 - 11:03

Le quatrième coffret (seconde partie de la seconde saison) sorti aux USA en novembre dernier devrait arriver en France sous peu. Pas de date trouvée. Les photos des trois premiers coffrets ici. Environ quatre mois d'écart, cela devrait mettre celui-ci à août, non ?
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Lun 8 Juin 2009 - 19:35

15 Deathwatch – Impuissant devant la mort. §§

En rentrant au port, le bateau de deux pêcheurs essuie des coups de feu. Peu de temps après, un des deux marins est témoin de l’assassinat de son collègue, ami de longue date. Mike Stone est persuadé qu’ils ont croisé des trafiquants.

Un épisode au rythme plutôt lent qui a pour thème central l’immigration clandestine. Pas de second rôle particulier même si tous les acteurs sont des habitués des séries US. Nicholas Colasanto est un pêcheur faible, rongé par le remord, qui veut se venger des passeurs de clandestins, assassins de son ami. L’enquête, commencée sous une pluie diluvienne, va mener les policiers à s’interroger sur l’origine des différents impacts de balles retrouvés sur le bateau.

- Lieu de tournage :Esquivel Fuel Dock.

- Après La balle dans l’épaule, Hari Rhodes fait sa deuxième apparition dans le rôle du laborantin de la police de San Francisco.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Lun 8 Juin 2009 - 20:57

16 Act of Duty - Victime du devoir. §§§§

Stone et Keller sont sur la piste d’un violeur qui agresse les femmes à la sortie des supermarchés. La dernière victime, policière, a été suivie jusqu’à chez elle et le tueur a déjà sa collègue en ligne de mire.

L’atmosphère pesante, la musique inquiétante (dès la fin du générique) contribuent à faire de cette enquête sombre une des meilleures de la saison. Le premier acte, constitué de la scène du supermarché, du meurtre et de l’enterrement, est une parfaite entame. Les deux flash-back pendant la sonnerie au mort permettent d’apprécier les liens qu’entretenait Evelyn, la victime, avec les trois policiers, Stone, Keller et Sherry. Les deux principaux seconds rôles sont excellents ; Michael Burns, le tueur psychopathe visible dès les premières minutes, et Brenda Vaccaro, la femme flic débutante, prochaine cible. Le discours du psychologue donne le change (l’enfance du tueur est à blâmer) mais l’enquête fait réfléchir. Ainsi, dans une des nombreuses scènes intéressantes de cet épisode (presque) parfait, Stone déclare à Sherry : «Sometimes, even justice isn’t fair ! «[Parfois, même la justice n’est pas juste.]. Les autres scènes marquantes sont la rencontre de Sherry et de l’assassin dans le lavomatique et la séquence finale ; on se demande, avec Keller, où est caché le salopard ! La dernière image conclut magnifiquement l’épisode ; Keller redresse le cadre de la photo d’Evelyn.

Le thème principal, très présent dans les années 70, est la présence des femmes dans la police (voir également L’inspecteur ne renonce jamais, troisième violet des aventures de Dirty Harry). La réplique de Stone rejoint les pensées de Harry: «I guess I'm old fashioned; I just don't think this is women’s work. « [Je pense que je suis vieux jeu ; Je ne crois pas que cela soit un boulot pour les femmes].Stone ne met pas Sherry sur l’affaire car il la juge ‘too green’ mais c’est l’indice quelle a trouvé qui mènera les policiers au coupable militaire. Un épisode à conseiller pour découvrir la série !

- Steve Keller embrasse sa petite amie (et future victime) Evelyn Hennick et assistera sa collègue Sherry Reese. Cette dernière est interprétée par Brenda Vaccaro, petite amie de Michael Douglas à l’époque.

- Michael Burns (1947), qui interprète le tueur pervers, a eu une carrière d’historien (récompensé pour ses écrits sur Dreyfus), d’écrivain et d’enseignant. Il élève dorénavant des chevaux dans le Kentucky.

- Judith McConnell, Evelyn, fut Miss Pennsylvania 1965.

- Le réalisateur, Lawrence Dobkin (1919-2002), fut aussi bien acteur que metteur en scène. Il est, entre autres, Dutch Schultz dans la série Les Incorruptibles.

- Cet épisode fut diffusé à une heure plus tardive lors de sa première diffusion sur ABC le 18 janvier 1973.

- Lieux de tournage : Westlake District de Daly City (appartement de Sherry), Presidio, Pacific Heights, un magasin Safeway dans le quartier Marina et The Golden Gateway près de Embarcadero Centre.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mar 9 Juin 2009 - 18:50

17 The Set-Up - Le traquenard. §§§

Après des années d’exile en France, un tueur à gages réputé revient à San Francisco à la demande de son ancien patron et ami pour accomplir un dernier contrat. Le chasseur va rapidement devenir gibier.

L’épisode repose sur Stuart Whitman, excellent dès son arrivée à l’aéroport sur une très bonne partition. Il y a quelques longueurs ; passage de l’hôtel à Chinatown et surtout le coup de téléphone en France, très mélo. Peu d’action mais une histoire intéressante. Jack Albertson en barman aveugle est convaincant. Il a trahi pour une greffe ! Le tueur, repenti et père de famille en France, finit par demander à son ami pourquoi il a douté de son silence et brisé leur amitié. Stone et Keller font un peu figure de spectateurs pris entre deux feux.

- Stuart Whitman (1928) était célèbre à la fin des années 60 pour le rôle du marshal Jim Crown dans la série western Cimarron. En 2006, il a organisé un ‘marathon’ de la série sur la chaîne Encore Westerns Channel.

- L’adresse française est plutôt étrange : ‘Loire, Rhône, France. ‘

- Quelques paroles sont prononcées en français en VO lors de l’appel téléphonique en France.

- Claudine Longet (1942) est française et a surtout chanté. Elle est arrêtée et inculpée le 21 mars 1976 suite à la mort par arme à feu de son compagnon, le champion de ski alpin Vladimir Sabich à Aspen dans le Colorado. Elle est condamnée à trente jours de prison pour homicide involontaire.

- Un peu rétro lorsque Stone demande à un commerçant de rouvrir son magasin pour utiliser son téléphone : ‘Can I use your phone ?’.

- Lee Harris est le détective Lee Lessing dans 14 épisodes de la série.

- Lieu de tournage : Palace of Fine Arts.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mar 9 Juin 2009 - 22:12

3 COUVERTURES DE TV GUIDE DE L'EPOQUE

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mer 10 Juin 2009 - 10:02

18 A Collection of Eagles – Une collection d’aigles. §§

Un revolver et une pièce d’or découverts près d’un cadavre calciné dans une chambre d’hôtel vont mener Stone et Keller sur la piste d’un assassin numismate.

John Saxon est la guest star de l’épisode et il interprète brillamment ce numismate manipulateur qui a sous son charme une jeune étudiante naïve et un homosexuel jaloux, deux personnages palots. Joseph Cotten, en vieil aristocrate tétraplégique épris de ses roses et de sa collection de pièces d’or, est convaincant. L’enquête fait la part belle à Charley, le laborantin interprété par Hari Rhodes. Il permet de faire progresser les investigations mais dans des limites raisonnables ; rien à voir, heureusement, avec Les experts. Episode d’intérêt moyen.

- John Saxon (1935) a commencé sa carrière en 1954. Il tourne toujours régulièrement (en 2009).


Dernière édition par denis le Mer 10 Juin 2009 - 12:26, édité 2 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Jason.K le Mer 10 Juin 2009 - 11:03

Helas il ya tres peu de chance de voir la sortie de la saison 3... meme en Zone 1 (grosse deception des fans us)...il n'y a plus qu'a attendre le volume 2 de la saison 2 ....
avatar
Jason.K
Chevalier
Chevalier

Age : 45
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mer 10 Juin 2009 - 12:10

JASON.K a écrit:Helas il ya tres peu de chance de voir la sortie de la saison 3... meme en Zone 1 (grosse deception des fans us)...il n'y a plus qu'a attendre le volume 2 de la saison 2 ....
Ah bon ? Tu as des infos là-dessus...C'est, en effet, bien dommage. Seule la dernière saison, sans Michael Douglas, est à zapper.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Mer 10 Juin 2009 - 18:46

Une photo prise en 2004. Michael Douglas, Karl Malden (92 ans à l'époque) et Kirk Douglas.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Jason.K le Jeu 11 Juin 2009 - 10:15

Je vais regulierment sur les sites US et les forums sur les series cela fait deja un an qu'ils attendent la suite apres qq appels telephoniques de fans aux editeurs il semblerait qu'il n'est rien de prevu...pas content d'ailleurs les fans...la bas aussi les saison sont vendus en deux volumes mauvaise idee !! les incorruptibles eux sortent leur troisieme saison en un seul volume (en zone 1 en tout cas)...
Pour les rues j'en suis le premier Sad
avatar
Jason.K
Chevalier
Chevalier

Age : 45
Localisation : PARIS
Date d'inscription : 26/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 18:24

JASON.K a écrit:Je vais regulierment sur les sites US et les forums sur les series cela fait deja un an qu'ils attendent la suite apres qq appels telephoniques de fans aux editeurs il semblerait qu'il n'est rien de prevu...pas content d'ailleurs les fans...la bas aussi les saison sont vendus en deux volumes mauvaise idee !! les incorruptibles eux sortent leur troisieme saison en un seul volume (en zone 1 en tout cas)...
Pour les rues j'en suis le premier Sad
Mauvaise nouvelle en effet. Surtout que je préfère cette série en VO, donc, une hypothétique rediff sur une chaîne française ne compenserait pas.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 18:31

19 A Room With a View – Chambre d’en face. §

Le frère d’un indic est assassiné avant qu’il n’ait pu rencontrer Mike Stone. Une course contre la montre s’engage pour trouver l’informateur avant les tueurs.

Un épisode plutôt ennuyeux sans second rôle intéressant. Richard Anderson avec son cigare est à peine audible, le tueur est banal et l’institutrice déconnectée et horripilante. La planque de l’indic est en face de l’appartement où s’est réfugié le tueur (d’où le titre) et on se demande pourquoi Stone et Keller ne font pas le rapprochement plus tôt. Il est également bizarre que l’institutrice, témoin du meurtre, occupe, comme par hasard, l’appartement surplombant celui de la cible ! Le dernier acte, dans la rue puis à l’aéroport, est le meilleur bien que les deux truands soient risibles.

- Lieux de tournage : Everett Junior High School, SF International Airport, Noe Valley, Saint Francis Yacht Harbor, China Basin, serre des jardins botaniques.

- Jeannie, la fille de Mike Stone, est mentionnée.

- Dans la première scène, la future victime ne ferme pas sa voiture à clef ce qui aide le tueur à installer son système ingénieux.

- L’action se passe au moment de Noël ; un père Noël et un sapin vivant sur le trottoir au début de l’épisode et le sapin de Noël dans l’appartement de la femme de l’indic.

- Steve Forrest (1924), le tueur, avait le rôle principal de la série, Le Baron en 1966. Il sera le héros de SWAT (1975/76)

- Richard Anderson (1926) fut Oscar Goldman dans L’homme qui valait trois milliards et Super Jaimie.

- Shirley Knight, l’institutrice, est Phyllis Van de Kamp dans Desperate Housewives.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Jeu 11 Juin 2009 - 22:19

Karl Malden et Michael Douglas au Actors Guild Award en 2004.



On peut retrouver les photos plus grandes sur le lien (impossible de copier coller).
http://www.imdb.com/media/rm2024250112/nm0001500
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Ven 12 Juin 2009 - 17:45

22 The House on Hyde Street - Le mort vivant. §§

Trois gamins profitent de l’absence d’un vieil homme pour cambrioler sa maison. Quelques heures plus tard, Stone et Keller doivent enquêter sur la disparition d’un des enfants.

Un épisode mystérieux, étrange, complètement à part dans la série. La mort d’un enfant et la vie recluse du frère du suspect (qu’on ne verra jamais) sont les points tragiques de l’histoire qui a commencé 32 ans plus tôt ! Les policiers n’apparaissent qu’après 13 minutes car le début est consacré au passage à l’acte des ‘boys’ dans cette maison excentrique qui est la grande attraction de l’épisode. Le vieil homme, très bien interprété par Lew Ayres, fait longuement ses courses (69 cents le kilo de tomates à l’époque) et collectionne des objets hétéroclites. La scène de l’enterrement dans le parc est assez dérangeante. Un épisode hors norme sans crime car le décès est accidentel mais le problème des groupes de vigilance est soulevé.

- Le scénariste, John Wilder, fut nominé au WGA (Writers Guild Awards) dans la catégorie Meilleur Scénario Dramatique pour cet épisode.

- Lieu de tournage : Golden Gate Park.

- John Kerr a joué le rôle de l’Attorney O’Brien dans 8 épisodes de la série. Il a joué aussi dans…Emily des TNA !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Sam 13 Juin 2009 - 18:55

23 Beyond Vengeance - Au-delà de la haine. §§§§

Une étudiante est assassinée dans un car en provenance de Phoenix. Elle a fait une partie du voyage avec une amie, la fille de Mike Stone. Le tueur voue une haine envers le policier qui l’a arrêté douze ans plus tôt.

Excellent épisode qui fait penser à deux films policiers des années 70, Le flic ricanant (un tueur œuvre dans les bus de Frisco) et L’inspecteur Harry (un flic harcèle un coupable qu’il ne peut confondre faute de preuve). Plusieurs points communs avec Dirty Harry : Stone menace de rendre son insigne, Keller est prêt à employer des moyens illégaux et l’image finale rappelle celle du stade de L’inspecteur Harry. Deux seconds rôles parfaits, Jeannie, la fille de Stone, et, bien sur, le tueur provocateur à l’harmonica, Cord. Mike Stone est le personnage central de l’histoire et c’est un véritable face à face entre le policier et le maniaque qui a préparé sa vengeance. La confrontation dans les bureaux, où la perversité du tueur est mise à nu, est une prémisse de la finale copiée sur un western, musique d’harmonica à l’appui. Pour la circonstance, Steve Keller est neutralisé comme un bleu. Cette histoire sombre n’empêche pas quelques traits d’humour, en particulier entre le policier et sa fille. Ainsi, lorsque Stone se brûle en faisant la cuisine : « I burnt my finger. » « Trigger finger ? « « The one I type my reports with ! » [Je me suis brûlé le doigt/ Celui pour tirer ?/Celui avec lequel je tape mes rapports !].

- Steve Keller roule en Porsche pendant ses loisirs !

- Lieu de tournage : Legion of Honor (scène finale).

- Charley, personnage interprété par Hari Rhodes, n’est pas visible mais néanmoins présent. Ainsi, Stone lui demande au téléphone de retrouver les empreintes de Cord dans le car.

- Virgil W Vogel (1919-1996) réalisait là son premier épisode de la série. Il sera metteur en scène sur 25 autres.

- Joe Don Baker (1936) avait le rôle d’un policier dans la série Eischied (1979-1980).

- Darleen Carr (1950) sera Jeannie Stone dans 10 autres épisodes de la série.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 13:28

24 The Albatross - L’albatros. §§

Un père veut tuer l’assassin de son petit garçon relâché pour vice de procédure. Mike Stone doit prouver la culpabilité du multi récidiviste et empêcher la loi du talion.

A partir d’un meurtre atroce (l’assassinat d’un enfant), cet épisode met en évidence les limites de la justice et les dérives possibles. Le meurtrier est relâché car il est sourd et il n’a pas forcément entendu les droits que Steve Keller lui a formulés lors de l’arrestation. Ce thème fut souligné dans Dirty Harry (le criminel, également multi récidiviste, est remis en liberté car l’arme a été trouvée sans mandat). Si l’idée est excellente, l’épisode l’est beaucoup moins. Après une poursuite sur les hauteurs de Frisco, la scène du tribunal, bien qu’explicative, est trop longue. Les seconds rôles - meurtrier, père, grand père, -ne convainquent pas. Le père, qui veut faire justice, met Stone dans une position inconfortable car le policier ne peut que l’écouter tant qu’il n’enfreint pas la loi. Même l’achat d’une arme est possible. La seule façon de confondre l’assassin est de retrouver l’appareil auditif qu’il a pu perdre sur les lieux du crime. Chose simple qui sera effectuée qu’à la fin de l’épisode !

- Lieux de tournage : Twin Peaks (arrestation du criminel au début de l’épisode entre autres). Twin Peaks désignent deux collines culminant à environ 280 mètres à San Francisco. Le nom de Twin Peaks est également utilisé pour désigner le quartier entourant les collines.

-Erreur de continuité. Lorsque le père voit son fils étendu, il y a déjà le courrier et le journal autour du corps, puis rien au plan suivant. Le père jette ensuite le courrier et le journal, qu’il tient, près du corps lorsqu’il s’agenouille.

- L’image ne semble pas avoir été remasterisée à partir de la 44ème minute (Stone et Keller reviennent passer l’appartement au crible pour retrouver l’appareil auditif).

- Le vendeur dit au père désirant acheter une arme : « Magnum, this is the most powerful weapon. » [C’est un Magnum, l’arme la plus puissante.] Cette phrase est également stipulée lors du pré générique de Magnum Force, le second volet de l’inspecteur Harry, tourné aussi en 1973.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 20:27

JASON.K a écrit:Je vais regulierment sur les sites US et les forums sur les series cela fait deja un an qu'ils attendent la suite apres qq appels telephoniques de fans aux editeurs il semblerait qu'il n'est rien de prevu...pas content d'ailleurs les fans...la bas aussi les saison sont vendus en deux volumes mauvaise idee !! les incorruptibles eux sortent leur troisieme saison en un seul volume (en zone 1 en tout cas)...
Pour les rues j'en suis le premier Sad
Peut-être que c'est celui-là. Il y est dit que la saison 3 n'est pas prévue pour 2009. Deux raisons sont évoquées : deux chansons dans l'épisode Mask of Death (problème de droits, un peu comme Cold Case) et la possible sortie pourrait coïncider avec la diffusion du remake. En tout cas, espérons que la saison 3 sorte d'une manière ou d'une autre !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 21:00

Lorsque je regardais cette série, toute petite, la première réflexion qui me venait à l'esprit était :

"comment font t-il pour garer leur voiture dans des rues aussi hautes !!!! ". geek
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Rues de San Francisco" - The Streets of San Francisco

Message  Invité le Dim 14 Juin 2009 - 21:25

Séléné a écrit:"comment font t-il pour garer leur voiture dans des rues aussi hautes !!!! ". geek
Tu veux dire 'en pente' ? Ils doivent sûrement mettre le frein à main.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 13 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum