CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Arsène Lupin"

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Mer 16 Mar 2011 - 12:01

Et il faudra attendre quelle date de (re)diffusion pour que "Double jeu" puisse être vu par la France entière ?

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Mer 16 Mar 2011 - 14:39

Le Forum des Lupinophiles (mais pas Descrièrophiles !)
http://agencebarnett.forum-free.org/
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Mer 16 Mar 2011 - 23:37


2-09) La Dame au Chapeau de Plumes,

Première diffusion : 19 janvier 1974

Distribution
Fritz Muliar (Commissaire Pittora), Christine Böhm (Elfi), Dany Sigel (Lydia)

Résumé
A Vienne, sortant d’un casino avec une valise plein de billets, Lupin est victime d’un accident de la route. Il se réveille dans un hôpital, totalement amnésique. La police est intriguée par la forte somme trouvée sur lui, pour partie composée de fausse monnaie, de même que par ses quatre passeports différents. Avec l’aide d’Elfi, sa charmante infirmière Lupin commence à remonter le fil des évènements, Sigmund Freud en personne ayant établi qu’il devait être un détective privé américain ! La mémoire lui revient après un choc survenu quand un second accident manque de se produire. En fait Lupin était au casino pour blanchir de la fausse monnaie, du fait du chantage de Lydia, la Dame au Chapeau de Plumes. Celle-ci détient en effet son véritable passeport, avec sa photo. Lydia fait alors enlever Elfi pour forcer Lupin à restituer l’argent, mais celui-ci la dupe en ne lui donnant que la fausse monnaie !

Commentaire
Avec La Dame au Chapeau de Plumes Arsène débute une virée européenne similaire à celle de la première saison, mais nettement plus brève, avec seulement quatre épisodes contre huit précédemment. De plus les voyages se limitent à l’Allemagne et à l’Autriche. Un rapport de cause à effet existe sans doute entre cette moindre présence de partenaires étrangers et la sensible restriction budgétaire ressentie cette saison.

Le périple commence bien petitement avec cet opus. Son lancement s’avère prometteur, avec lc procédé toujours efficace du réveil amnésique dans un hôpital, déjà expérimenté, entre autres, par Lord Sinclair et Tara King. Mais ici la posture tourne court au bout de vingt minutes, n’ayant autorisé que quelques vagues flash-backs, d’autant plus que la personnalité de Lupin reste inchangée. On comprend vite que tout ceci ne constitue qu’un simple prétexte à organiser la rencontre entre Freud et Lupin, mais celle-ci demeure totalement inopérante par manque brio et d’humour. On montre à Lupin des taches qui ressemblent à des menottes et il dit qu’elles rassemblent à des menottes.

Un fois revenue dans le schéma traditionnel, l’intrigue se révèle d’une vacuité quasi absolue, multipliant par ailleurs les raccourcis effarants et les facilités scénaristiques. Comment diable Lydia a-t-elle bien pu se procurer le vrai passeport de Lupin, où simplement pourquoi ce document existe-t-il, l’histoire se garde bien de le préciser. Le tout se révèle par ailleurs platement filmé, avec des comédiens autrichiens pour la plupart peu inspirés, mais peut être pénalisés par le médiocre doublage. Grimé en infirmière, Descrières est plus ridicule qu’autre chose. Le plus navrant demeure l’inexploitation du cadre unique que constitue Vienne On ne découvre aucune de ses splendeurs, sans que le temps libéré dope le moins du monde à une action se résumant à des bavardages creux. Un épisode pour rien.





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Jeu 17 Mar 2011 - 1:55

Encore un des épisodes de mon enfance, découvert dans SEAV, en 1975.
En fait pour moi le dernier "bon Lupin" de la série, qui fut largement diffusé dans les années 70s.
La séquence prégénérique est célèbre.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Jeu 17 Mar 2011 - 2:25


2-10) La Danseuse de Rottenburg,

Première diffusion : 26 janvier 1974

Distribution
Dagmar Heller (Amélie), Charlotte Kerr (Mme Zimmermann), Günter Strack (Federlein)

Résumé
En Bavière, à Rottenburg (en fait Rothenburg ob der Tauber), Lupin sauve in extremis du suicide la jeune Amélie, qui se trouve dans une situation financière désespérée. Elle a contracté un important emprunt, gagé sur une célèbre peinture lui appartenant, La Danseuse. Or le portrait à été volé, et la campagne d'assurance ne lui verse qu'un dédommagement misérable, arguant que sa propre expertise avait établi qu'ils 'agissait d'un faux. Arsène subodore une arnaque, effectivement l'expert, l'assureur et la directrice d'une galerie d'art se sont associés et font découvrir miraculeusement le tableau... En fait une évidente copie ! Privant ainsi Amélie de tout recours, ils envisagent de vendre l'oeuvre à un milliardaire chilien, collectionneur passionné. Lupin découvre l'affaire et se fait passer pour le Chilien. Il achète l'oeuvre à bon prix mais la cambriole après l'avoir assurée, ce qui plume l'escroc. Il la revend ensuite avec un solide bénéfice au Chilien, qui s'avère un séduisant jeune homme, reversant la forte somme à Amélie. Mais celle-ci n'est pas au bout de son heureuse fortune, puisqu'un coup de foudre l'unit au riche collectionneur, l'aventure se concluant par un mariage !

Commentaire
La Danseuse de Rottenburg reste avant tout une brillante construction scénaristique, où l'escroquerie déjà astucieuse du trio se voit démontée par la contre-arnaque de Lupin, elle tout à fait splendide. Sous la patine humoristique et charmante de la série, on trouve une mécanique aussi implacable qu'élégante, dont les divers éléments s'emboîtent parfaitement, avec un vrai sens du spectaculaire et quelques rebondissements survenant à point nommé pour lui compliquer la tâche. Du travail d'orfèvre. On apprécie également la férocité du joyeuse de Lupin, qui n'a cependant pas la tripe cruelle au point de détruire ses adversaires, se contentant de les rincer. L'épisode opte également pour une certaine originalité, quand Lupin se fait souiller la demoiselle... Descrières se montre particulièrement alerte et énergique dans son hilarante composition de l'irascible Chilien !

Le courant semble également mieux passer que précédemment entre lui et ses partenaires allemands. Si la belle Dagmar Heller se montre un tantinet fade en Amélie, les autres comédiens défendent avec conviction leur personnage. Charlotte Kerr montre beaucoup de classe en femme du monde corrompue et le Commissaire de police manifeste beaucoup plus d'humour et d'énergie que son collègue de La Demoiselle aux yeux verts. Mais l'autre grand atout de l'épisode demeure la ville de Rothenburg elle même, splendeur miraculeusement préservée du Moyen Age et de la Renaissance allemands. La réalisation met parfaitement en valeur quelques uns de ses sites les plus remarquables, dont la magnifique place médiévale de Plölein, sans trop empeser le récit. On comprend sans peine pourquoi Rothenburg constitue l'un des phares du tourisme Outre-Rhin Avec également quelques plans réussis des splendeurs de Munich, on retrouve tout à fait l'expressivité et le sens de l'image de Fritz Umgelter, futur réalisateur de l'inoubliable Zora la Rousse (1979). On se réjouit de le retrouver également aux commandes des deux derniers épisodes allemands de la saison.





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Jeu 17 Mar 2011 - 8:14


2-11) Le Film Révélateur,

Première diffusion : 2 février 1974

Distribution
Maria Körber (Romy Heidkamp), Marie Versini (Brigitte Barett), Felix Knemöller (Sénateur Heidkamp)

Résumé
A bord d’un dirigeable se rendant en Allemagne, Lupin se substitue à un célèbre acteur. Celui-ci est invité par le richissime Sénateur Heidkamp, afin de présider une fête organisée autour de sa collection de bijoux. Ce magnat a en effet décidé de se lancer dans le cinéma. Sur place ; il dérobe les joyaux, dont un prestigieux diamant, mais il s’aperçoit que ce dernier est un faux. Furieux d’avoir été devancé, il décide de récupérer la pierre. Après avoir sympathisé avec l’épouse délaissée de Heidkamp ; il oriente sa recherche vers la maitresse du Sénateur, la piquante vedette Brigitte Barett. Il trouve la preuve de la duplicité de Brigitte en regardant l’un de ses films, où elle ne peut s’empêcher d’arborer le diamant. Après avoir réussi à le récupéré, il le restitue galamment à la Sénatrice, récemment divorcée, mais rend le faux à son ancien mari, pour toucher la prime promise par celui-ci !

Commentaire
Cet épisode, particulièrement drôle et enlevé, accumule les bonnes idées. Il a ainsi la bonne idée d’en revenir aux fondamentaux, en décrivant un Lupin davantage cambrioleur que redresseur de tort. Cela ne le prive évidemment pas de demeurer un toujours raffiné gentleman, notamment lors de la belle rencontre avec Romy Heidkamp. Le récit le montre excellant dans les diverses disciplines de son art, en prenant avec à-propos le temps de nous décrire par le menu le volet technique d’un cambriolage nocturne. Le ton ressort résolument de la comédie, avec une intrigue joyeusement cynique et comme opposition une cocotte maligne mais trop présomptueuse, rien d’aussi sinistre qu’un assassinat ou un chantage sordide. Les dialogues pétillent et la visite des studios de cinéma regorgent de gags réussis au sein de l’atmosphère si électrique d’un tournage. Les poncifs des productions de l’époque se voient également joliment croqués.

L’épisode ne gaspille pas l’occasion d’une satire, certes légère des meurs de ce milieu, avec une belle galerie de portraits portés par des acteurs parfaitement convaincants. Descrières s’amuse visiblement beaucoup et se montre cabotin en diable avec des numéros particulièrement hauts en couleurs, dont le désopilant journaliste. Le mise en scène de Fritz Umgelter demeure idéalement vive et facétieuse, pertinemment synchrone avec le le comédien principal. Le reconstitution historique s’avère également de grande qualité, avec quelques brillantes idées comme l’évocation de la magie des grands Zeppelins d’avant le drame de 1937 ou la reconstitution d’une séance de cinéma d’alors. Cette dernière, clou de l’épisode, se montre des plus fidèles, tant du point de vue artistique (jeu théâtralisé des comédiens) que technique, tandis qu’est introduite l’astucieuse idée du film révélateur. On apprécie également que le fidèle Grognard ait un rôle plus développé qu’à l’ordinaire, apparaissant comme un partenaire à part entière et non comme une simple utilité. Un épisode particulièrement truculent et imaginatif !





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Jeu 17 Mar 2011 - 11:39


2-12) Le Double Jeu,

Première diffusion : 9 février 1974

Distribution
Andrea Dahmen (Hélène von Wisenberg), Bernhard Helfrich (Commissaire Gottlieb), Günter Spörrle (Wagner)

Résumé
La Baronne Hélène von Wisenberg se voit accusée de meurtre de son maître de manège hippique, car tout semble l’accuser. La Police a la preuve qu’elle était la maîtresse de la victime et estime qu’elle n’a pas supporté d’être éconduite. De plus elle est la seule a détenir les clefs de la pièce close où l’assassinat a eu lieu. De son côté elle se ne se défend pas car elle crot que son mari, qu’elle aime toujours, est le responsable, ayant découvert son infortune. Lupin, de passage dans la région, va prendre à cœur de prouver l’innocence d’Hélène. Après une enquête menée de concert avec le Commissaire local, il prouve que le coupable est le neveu du Baron. La victime trichait aux cartes avec le neveu comme complice, mais avait voulu conserver tout le butin. Arsène repart avec Hélène, celle-ci s’étend rendue compte que son mari ne l’aimait pas.

Commentaire
L’épisode développe une enquête dans la grande tradition du genre, entre chambre close montre (apparemment) brisée à l’instant du crime, jeu des alibis, existence de différents suspects, lot d’inévitables rebondissements… L’ensemble se montre solide et cohérent, mais demeure tout à fait classiques. De plus Lupin, hormis la personnalité d’emprunt qu’il conserve tout du long, ne manifeste ici aucune spécificité. On pourrait tout à fait se retrouver face au déroulement d’un épisode De Poirot, appliqué mais sans génie ni fantaisie. Mais ce qui plombe l’épisode demeure la mise en scène d’un Fritz Umgelter, très à l’aise dans l’aventure et le mouvement, mais qui ne parvient pas à animer un huis clos, exercice toujours éminemment délicat.

De fait on se lasse assez vite d’entendre les mêmes faits, commentés plusieurs fois par des personnes différentes et d’une action circoncise pour l’essentiel à quelques emplacements du haras tournant en boucle. De-ci, de-là on aperçoit quelques beaux panoramas bavarois, mais cet aspect reste insuffisamment exploité. Les acteurs allemands se montrent pareillement efficaces mais sans brio particulier. Le meilleur de l’épisode demeure indubitablement Descrières, composant avec crédibilité et sans aucune caricature facile un noble prussien de la vieille école. Grâce à son art de la narration, digne du meilleur théâtre, il permet au récit d’au moins réussir le passage essentiel de la révélation de la solution de l’énigme. L’intérêt ressurgit alors vivement, mais il est bien tard.





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Patricks le Jeu 17 Mar 2011 - 12:01

Vrai et faux : suite à une grève surprise, l'épisode ne fut diffusé qu'en région parisienne, il fallut attendre quelques années pour voir cet "inédit".
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Jeu 17 Mar 2011 - 12:10

J'ai (re)vu "L'écharpe de soie rouge" ; je l'ai trouvé trés mauvais : outre le scénario classique, la mise-en-scène se contente d'aligner les décors d'intérieur (on ne sort pratiquement jamais) et les gros plans sur les comédiens (on est loin des réalisations souvent subtiles de la saison 1) ; de plus, Prudence Harrington joue extrêmement mal...
Par contre, "L'arrestation d'Arsène Lupin" est un superbe épisode ! Probablement -tout au moins pour moi- le chef-d'oeuvre de la série !
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Patricks le Jeu 17 Mar 2011 - 17:22

Séribibi, te souviens tu si "Double jeu" fut diffusé dans "la une est à vous " ?

"L'homme au chapeau noir" le fut deux fois, une fois dans l'émission de Bernard Golay, et un jour de grève fin 1974 où l'émission elle-même n'eut pas lieu en raison des grèves, vers 18h, la une diffusa une troisième fois ""L'homme au chapeau noir".
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Jeu 17 Mar 2011 - 18:35

L'émission proposa la 2ème saison, pdt 4 semaines, du 30 nov au 21 déc (impossible de dire si des épisodes furent dfiffusés pdt ces 4 émissions)
et il y eu un cycle à partir du 3 mai 75, pendant plusiseurs semaines consécutives

Le 1er épisode que j'ai vu : La demeure mystérieuse
ensuite : Le mystère de Gesvres ; Le secret de l'aiguille ; L'homme au chapeau noir ; les 8 coups de l'horloge ; La dame au chapeau à plumes.

Je n'ai pas vu "Double jeu", mais peut-être a-t-il été programmé dans l'émission

Je sais aussi que l'émission, à l'ouverture (15/9/73), proposa un épisode (forcément de la 1ère saison donc), dans la catégorie "à nouveau" (!)
Je ne sais pas lequel (le sais-tu Patricks ?)
Je ne sais s'il n'y a eu qu'un unique épisode à partir cette ouverture, le 15 sept 75, ou s'il y en a eu d'autres ensuite
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

9 février 1974 : pas de Lupin !

Message  Patricks le Jeu 17 Mar 2011 - 19:26



Le samedi 9 février 1974, mes parents voulaient voir Top à Joe Dassin et Arsène Lupin : double jeu.
Dès le mercredi, jour de sortie du télé poche, je les tarabustais pour voir la 1ere chaîne, mais ils ne voulaient pas céder.
Et le samedi soir, grève ORTF, pas de Dassin, et Lupin diffusé uniquement en région parisienne.



De rage, ils n'ont pas regardé la première, et ma passion secrète ne le fut plus !
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Ven 18 Mar 2011 - 8:56


2-13) Le coffre-fort de Mme Imbert,

Première diffusion : 16 février 1974

Distribution
Roger Carel (Commissaire Guerchard), Pascale Roberts (Irène Imbert), Marthe Mercadier (Sophie), Jacques Monod (le Préfet), Raymond Bussières (l’aveugle), Jean-Pierre Rambal (Benoît Imbert)

Résumé
Irène Imbert, femme à la moralité légère, se montre terriblement dépensière. Elle ruine son timide mari, puis use d’expédients pour maintenir son niveau de vie. Un jour elle dépasse les bornes, en dérobant la recette d’un aveugle, joueur d’orgue de Barbarie. Lupin décide de lui donner une leçon. Il lui fait croire à un prochain héritage américain, lui faisant parvenir de faux titres. De riches financiers s’empressent de prêter de fortes sommes à Irène, en attendant le gros lot. Elle dépense sans compter, tandis que Lupin, devenu son intendant, pousse à la roue. Il cambriole le solide coffre-fort d’Irène, substituant tout l’argent par de la fausse monnaie. Puis il s’arrange pour éveiller les soupçons des banquiers. Convaincue d’escroquerie par le Préfet, Irène est alors arrêtée. Mais Lupin, magnanime et galant, la fait prestement libérer puis quitter le pays avec son mari, toujours amoureux. Il indemnise ensuite royalement l’aveugle.

Commentaire
Pour son ultime opus, la série a l’excellente idée de faire reprendre ses quartiers parisiens à Lupin, qui renoue avec ses chers Préfet et Guerchard. La brève intervention de ce dernier ne s’avère guère nécessaire au bon déroulement des opérations, mais il aurait été tellement malheureux qu’il manquât à l’appel pour cette dernière aventure ! Au-delà du plaisir des retrouvailles, l’intrigue, d’ailleurs fortement inspirée faits réels, se révèle un modèle d’arnaque, astucieuse et délicieusement amorale. Au-delà des portraits brossés avec bonne humeur d’Irène et de son cher et tendre, le récit permet de dresser un tableau satirique de l’avidité humaine, obscurcissant tout jugement. Les banquiers se révèlent assez savoureux là-dessus ! Elle autorise également un ultime tour de piste des multiples talents de Lupin. Il en va de même pour les différentes facettes de sa personnalité complexe et ambivalente, justicier mais aussi canaille cynique et satisfaite. L’épisode a d’ailleurs l’intelligence de ne le faire sauver Irène qu’en toute dernière extrémité !

On a également le plaisir de renouer avec de fort beaux décors, certes toujours inférieurs aux somptueuses villas de la première saison, mais néanmoins plaisants à l’œil. Le fameux coffre-fort se révèle ainsi un véritable objet d’art. La mise en scène et le montage se montrent également pertinents et toniques. Cette ultime aventure bénéficie d’une superbe distribution, accompagnant un Descrières en grande forme. Pascale Roberts, tout feu tout femme, incarne l’ultra parisienne Irène avec beaucoup de chien, tandis que le regretté Jean-Pierre Rambal (le Professeur Plumecousin des Visiteurs du Mercredi) se situe idéalement dans on emploi. On remarque aussi la présence de l’excellente Marthe Mercadier, qui, de manière amusante, reconstitue ainsi avec Pascale Roberts le duo d’amies des Saintes Chéries. Les amateurs des Avengers auront la joie de redécouvrir le grand Raymond Bussières dans l’émouvant rôle de l’aveugle, trois ans avant l’escapade parisienne des New Avengers.

Ainsi s’achèvent ces exploits d’Arsène Lupin. La série, certes parfois inégale et divergeant nettement de l’œuvre de Leblanc, présente le grand intérêt de demeurer le plus souvent réellement distrayant près de quarante ans après sa diffusion. Descrières aura jusqu’au bout défendu avec panache cette vison du personnage. Il s’affirme en charismatique chef de bande de comédiens français dont la bonne humeur sans prétention continue à divertir et à subir avec succès l’épreuve du temps.







Dernière édition par Estuaire44 le Ven 18 Mar 2011 - 9:06, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Dearesttara le Ven 18 Mar 2011 - 9:03

Félicitations Estuaire ! Tu as fait du bon travail (ça devient un pléonasme hein ? Razz) Une excellente analyse des épisodes qui mèle la concision au détail, bravo ! 1010
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Ven 18 Mar 2011 - 9:09

Merci ! hein

Petite pause et on retrouve la TZ début avril.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Ven 18 Mar 2011 - 12:35

Merci pour ces belles analyses

Alors, j'en profite pour donner mes appréciations :

Saison 1:
Le bouchon de cristal**
Victor de la brigade mondaine**
Arsène Lupin contre Herlock Sholmes**
L'arrestation d'Arsène Lupin***
L'agence Barnett*
La demoiselle aux yeux verts*
La chaîne brisée***
La femme aux deux sourires**
La chimère du calife**
Une femme contre Arsène Lupin**
Les anneaux de Cagliostro**
Les tableaux de Thornhill 0
Le 7 de coeur**

Saison 2:
Herlock Sholmes lance un défi**
Arsène Lupin prend des vacances 0
Le mystère de Gesvres***
Le secret de l'aiguille**
L'homme au chapeau noir*
L'écharpe de soie rouge 0
La demeure mystérieuse***
Les 8 coups de l'horloge**
La dame au chapeau de plumes**
La danseuse de Rottenbourg 0
Le film révélateur**
Double jeu 0
Le coffre-fort de Mme Imbert*



Top 5 :
1 - L'arrestation d'Arsène Lupin
2 - La chaîne brisée
3 - Le mystère de Gesvres
4 - La demeure mystérieuse
5 - Victor, de la brigade mondaine

Accessit d'honneur : Les 8 coups de l'horloge


Flop 5 :
1 - Arsène Lupin prend des vacances
2 - L'écharpe de soir rouge
3 - Les tableaux de Tornbull
4 - Double jeu
5 - La danseuse de Rottenburg

Accessit d'honneur d'horreur : L'agence Barnett



Il y a quelques temps, j'exprimais ma préférence pour la saison 2,
le revisionnage de nombreux épisodes m'a fait regretté ces paroles : la 1ère saison étant en tout point supérieure.
D'un point de vue formel, les réalisations sont beaucoup plus soignées, celles-ci privilégiant les plans larges/américains mettant en valeur les superbes décors et reconstitutions d'époque, censés représenter la Belle Epoque, et, surtout, les Années Folles (histoires centrées majoritairement sur cette période).

Les décors et costumes sont superbes ; même un épisode raté comme "L'agence Barnett" bénéficie au moins de cela...
Mais, le plus indéniable à cette saison, ce sont les petits éléments qui parsèment de-ci de-là les épisodes, et qui font référence à l'histoire... Que ce soit l'affiche de Joséphine Baker dans le second épisode, l'évocation d'Hitler dans le 3ème, le krack boursier de 1929 dans, je crois "La demoiselle aux yeux verts", etc...
Ces petites évocations, même fuguasses, et qui apportent beaucoup de crédibilité -tout au moins de consistance- à cet l'univers dans lequel AL évolue...

Point de tout cela dans la seconde saison : on y sent, au contraire, un flagrant manque de moyen :
cette absence de budget est masquée (et on pourrait dire à contrario : mise en évidence) par des séquences d'intérieur en majorité, des gros plans sur les comédiens (à plusiseurs reprises, on pourrait se croire à "Au théatre ce soir")...
Fini les belles séquences poétiques, comme celle de Lupin et Natacha sur les toits de Paris, dans "Victor, de la brigade mondaine")
Les références historiques sont bien moins nombreuses et souvent d'une rare maladresse (les extraits d'archives dans "Arsène Lupin prend des vacances").
Il reste, fort heureusement, de bons épisodes, mais il est pour le moins curieux de constater que, dans une même période, le meilleur ("La demeure mystérieuse", "Le mystère de Gesvres"), cotoie le pire (les soporifiques "AL prend des vacances", "la danseuse de Rottenburg", "Double-jeu"...)
Aprés "La dame au chapeau à plumes" d'ailleurs, la série semble adopter un parti-pris différent ; nous n'entendrons plus les thèmes musicaux que l'on connait bien, l'ensemble est beaucoup plus léger, même dans les intrigues (d'ailleurs, les 4 derniers épisodes sont beauxoup moins connus)... Le coeur n'y est plus...


Une série interressante donc, mais inégale.


avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Ven 18 Mar 2011 - 12:48

Tout à fait d'accord pour dire que la reconstitution historique est plus ambitieuse (et onéreuse) durant la saison 1. Le pilote puis la période Natacha reste d'ailleurs selon moi le meilleur moment de la série. La voilure se réduit considérablement entre les deux saisons, meme si la série n'est jamais fauchée à proprement parler. Petit point de détail la krach de 29 est plutôt référencé dans Une Femme contre Arsène Lupin. Une femme ruinée veut revendre ses bijoux et c'est là que l'on s'aperçoit quil s'agit de faux.

Mes notes, plus enthousiastes, mais Descrières et ses amis m'ont vraiment fait rire !

Saison 1:
Le bouchon de cristal 4
Victor de la brigade mondaine 4
Arsène Lupin contre Herlock Sholmes 4
L'arrestation d'Arsène Lupin 2
L'agence Barnett 3
La demoiselle aux yeux verts 1
La chaîne brisée 4
La femme aux deux sourires 2
La chimère du calife 3
Une femme contre Arsène Lupin 1
Les anneaux de Cagliostro 3
Les tableaux de Thornhill 2
Le 7 de cœur 4

Saison 2:
Herlock Sholmes lance un défi 3
Arsène Lupin prend des vacances 2
Le mystère de Gesvres 3
Le secret de l'aiguille 4
L'homme au chapeau noir 2
L'écharpe de soie rouge 3
La demeure mystérieuse 3
Les 8 coups de l'horloge 2
La dame au chapeau de plumes 1
La danseuse de Rottenbourg 3
Le film révélateur 4
Double jeu 2
Le coffre-fort de Mme Imbert 3




avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Cetp65 le Ven 18 Mar 2011 - 16:33

Félicitations, excellentes critiques Very Happy
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Ven 18 Mar 2011 - 17:52

Thanks ! Very Happy
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  phildlm le Ven 18 Mar 2011 - 19:16

Question appréciations, notes, je me sens assez en phase avec Séribibi, notamment question moyennes obtenues, sauf que je préfère la saison 2 à la 1, mais je n'ai revu la série qu'une fois... Finalement, il y a quand même peu d'écart entre la 1 et la 2, 2 petits chapeaux au total pour Estuaire, pas beaucoup plus pour Séribibi, ayant comptabilisé ses zéros pour des 1 puisque le zéro n'existe pas.
avatar
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 51
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Patricks le Ven 18 Mar 2011 - 22:48

Estuaire a chroniqué la série en un temps record, chapeau cheers

Par contre, je suis moins indulgent que lui, c'est une série qui a très mal vieilli. Elle a été rediffusée sur la chaîne VIVOLTA et j'étais déçue, la précédente diffusion télé datait de 1996 (sur une chaîne hertzienne, France 3 je crois), et déjà à l'époque j'avais été déçu.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Ven 18 Mar 2011 - 22:59

J'étais vraiment imaptient de decouvrir l'épisode suivant ce qui est toujours bon signe hein

ceci-dit je comprends que l'on en soit pas réceptif à ce genre d'humour de situation parfois théâtral, c'est un peu tout ou rien. Au moins l'on est vite fixé, si l'on n'accroche pas sur les 2/3 premiers épisodes, pas la peine de persévérer !
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Patricks le Ven 18 Mar 2011 - 23:08

Ce sont les épisodes étrangers qui plombent la série. Après le bon accueil de la première saison en 1971, je suis sûr qu'il y aurait eu une saison 3 si la 2 n'avait pas tant déçu le public entre décembre 1973 et février 1974.

Ce n'était pas des "melons" mais télé poche mettait des étoiles, et dans la saison 2 des épisodes comme "La danseuse de Rottenburg" récoltèrent une étoile.

Parmi les comparaisons possibles, il y a "Les brigades du tigre" et "Vidocq". "Les brigades ont connu un succès constant et largement dépassé les deux saisons. "Vidocq" a d'abord été victime de la mort de Bernard Noel, puis de l'abandon de Claude Brasseur qui déclarait dans "télémagazine" en février 1974 : "La télé est un organisme minable".
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Sam 19 Mar 2011 - 0:11

Patricks a écrit:Ce sont les épisodes étrangers qui plombent la série. Après le bon accueil de la première saison en 1971, je suis sûr qu'il y aurait eu une saison 3 si la 2 n'avait pas tant déçu le public entre décembre 1973 et février 1974.

Ce n'était pas des "melons" mais télé poche mettait des étoiles, et dans la saison 2 des épisodes comme "La danseuse de Rottenburg" récoltèrent une étoile.

Parmi les comparaisons possibles, il y a "Les brigades du tigre" et "Vidocq". "Les brigades ont connu un succès constant et largement dépassé les deux saisons. "Vidocq" a d'abord été victime de la mort de Bernard Noel, puis de l'abandon de Claude Brasseur qui déclarait dans "télémagazine" en février 1974 : "La télé est un organisme minable".

Il y avait des côtes étoilées par épisodes ? C'est génial ça !

Oui en effet, la saison 2 enlève de la qualité d'ensemble. Seuls 50% des épisodes sont réussis.
C'est surtout que, par rapport à la 1, on sent qu'il n'a pas été accordé les mêmes moyens.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  phildlm le Sam 19 Mar 2011 - 22:46

Oui, enfin l'avantage de la saison 2 sur la 1, c'est justement qu'il y a moins d'épisodes étrangers. La saison 1 n'a pas tenu ses promesses après les 4 premiers épisodes, ensuite il y a le piteux "agence Barnett" et les épisodes étrangers qui pour la plupart ne cassent pas 3 pattes à un canard.
avatar
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 51
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  séribibi le Sam 23 Avr 2011 - 12:32

Je voulais juste signaler ma déception quant au coffret DVD de l'intégrale édité par l'INA.
Le packating est assez vulgaire, et l'illustration n'a pas grand rapport avec la série avec Descrières (un Arsène Lupin stylisé en contrejour, avec Paris en arrière-fond / Impossible si l'on n'y prète pas trop attention et que l'on n'est pas au courant, de deviner qu'il s'agit de la série TV).
De plus, cet emballage (qui renferme plusieurs DVD sous pochette) est fait avec un carton souple friable et de qualité trés médiocre...
Mais le pire est à venir : si ça va pour la saison 1, en revanche, la compression numérique est excécrable pour 90% des épisodes de la saison 2 : les images sont pixellisées au possible, et franchement affreuses !
Et l'Ina a l'audace de nous dire derrière le coffret : "...26 épisodes entièrement restaurés" !!
Un mauvais point pour eux, sur ce coup-là ! Evil or Very Mad
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Invité le Sam 23 Avr 2011 - 13:16

En effet, il y a de quoi rager. Ces publicités mensongères… Evil or Very Mad
Entièrement restaurée; c'était aussi le slogan de la collection Studio Canal des Avengers...Et puis le boulot salopé des Brigades du Tigre est une invitation au téléchargement illégal car payer pour une telle ignominie, c’est prendre le client pour un imbécile !
Pour l'emballage, je me souviens m'être pris la tête avec la responsable d’Elephant qui maintenait mordicus que le packaging de la série Sherlock Holmes était innovant alors qu’il était exécrable et qu’ils faisaient des économies sur le dos du client. La plupart des DVD étaient déjà rayés avant d’être déballés vu qu’ils se déplaçaient et qu’ils ne tenaient pas.


Tu as raison, séribibi, il faut profiter de ce forum de plus en plus lu pour critiquer ce qui ne va pas dans les collections qui sortent (et évidemment, remercier lorsque le travail est bien fait).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Invité le Sam 27 Aoû 2011 - 15:05

Dossier mis en ligne á l'occasion d'un spécial séries françaises:
http://theavengers.fr/supplement/hors/arsene_pres.htm
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Estuaire44 le Dim 8 Avr 2012 - 1:49

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Norbert le Mar 10 Avr 2012 - 18:53

J'ai le coffret de la saison 1 (13 épisodes). En comparaisant les versions, j'ai constaté que le doublage français des épisodes allemands n'est pas très réussit. Dans LA DEMOISELLE AUX YEUX VERTS, par exemple, on a remplacé la musique spéciale de l'épisode par la musique régulière. (A l'époque, Susanne Beck était connue pour la présentation d'un programme consacré aux enfants. D'ailleurs, Kathrin Ackermann est la voix allemande de Peg Bundy. Twisted Evil ) Dans LA CHIMÈRE DU CALIFE, on voit des acteurs parler (Günther Strack connu de la série UN CAS POUR DEUX) mais on entend rien du tout dans la version française. Dans LES TABLEAUX DE TORNBÜLL, le comte (joué par Walter Bluhm, voix allemande de Stan Laurel) parle de dollars dans la version française pendant que ce sont des RM (Reichsmark).
avatar
Norbert
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 51
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 21/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Arsène Lupin"

Message  Invité le Mar 10 Avr 2012 - 19:35

Norbert a écrit:Dans LES TABLEAUX DE TORNBÜLL, le comte (joué par Walter Bluhm, voix allemande de Stan Laurel) parle de dollars dans la version française pendant que ce sont des RM (Reichsmark).
Il ne fallait pas froisser les téléspectateurs français une trentaine d'années après la guerre...Rolling Eyes
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum