CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Clichés cinématographiques

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Ven 7 Mar 2008 - 12:25

Indissociables du cinéma, ils sont souvent présents, parfois même dans des oeuvres réputées et célèbres...
Quelques exemples parmi les plus connus :
- Chat qui surgit et censé provoqué l'effroi...
- Mystérieux meurtrier découvert et qui s'avèrera être en fait la personne la plus inoffensive de l'histoire.
- Personne qui téléphone à une autre, cette dernière répondant quasi-instantanément, comme si elle se trouvait à proximité de l'appareil au moment de l'appel... Et, par extension, fameuse scène de l'individu qui frappe à la porte et qui se voit ouvrir quasi immédiatement, comme si le propriétaire attendait derrière... Razz
- Personne qui, "aprés la bataille", se trouve toujours sur son 31. Razz Razz
- Individu dans son lit s'apprêtant à se coucher et éteignant la lumière avec, dans le plan suivant, toujours une superbe visibilité de la pièce, sous un éclairage différent... Razz Razz Razz
- Sérial killer rattrapant toujours ses victimes alors qu'il déambule tranquillement tandis que celles-ci courent comme des malades (!!). Razz Razz Razz Razz

Scène ou idée trop souvent montrées, vision parfois naïve, parfois maladroite, représentée volontairement ou non... Certains réalisateurs ont essayé de détourner ces clichés, à commencer par Hitchcock, comme ce fut par exemple le cas dans la célèbre scène de l'avion pulvérisateur de "La mort aux trousses". A l'habituelle séquence de suspense liée à l'enfermement, la pénombre, avec des plans serrés, et située dans des lieux communs (maison, ruelle...), il répond par une scène située dans de grands espaces, avec un cadre inhabituel, par une journée ensoleillée...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Lala le Ven 7 Mar 2008 - 12:49

Pour le coup du téléphone il y a des moments où c'est tout le contraire
la personne met un temps fou pour décrocher,ça me stresse d'ailleurs ce genre de truc
Le coup du "je reviens" dans les thrillers ba en fait la personne ne revient pas,elle se fait tuer,j'ai bien aimé comment Scream jouait avec ça
Le personnage est toujours impeccable au réveil

Lala
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Steed3003 le Ven 7 Mar 2008 - 16:18

Excellent sujet seribibi! Razz

La scene du type dans le bar tout seul entrain de ressasser son malheur avec un bon scotch est aussi un classique. Ils ont besoin d'etre tout seul donc ils vont dans un bar ... au lieu de rester chez eux ! Rolling Eyes

Le temps aussi : l'orage en moment de crise ou d'engueulade est aussi un classique!

Steed3003
Administrateur
Administrateur

Age : 30
Localisation : Londres
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Ven 7 Mar 2008 - 16:41

Steed3003 a écrit:Excellent sujet seribibi! Razz

La scene du type dans le bar tout seul entrain de ressasser son malheur avec un bon scotch est aussi un classique. Ils ont besoin d'etre tout seul donc ils vont dans un bar ... au lieu de rester chez eux ! Rolling Eyes

Le temps aussi : l'orage en moment de crise ou d'engueulade est aussi un classique!

Merci Steed.
Il y a aussi la bombe qui va exploser, et dont le compte-à-rebours du minuteur, ou l'aiguille des secondes évoluent de plus en plus lentement, avec des secondes qui fonctionnent au ralenti, quitte parfois à revenir légèrement en arrière... Razz

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Marc le Dim 9 Mar 2008 - 22:38

Et qui fait un bip-bip bien audible, histoire qu'on la repère facilement. Ah ils se donnent du mal les fabricants de bombes, pour ajouter l'électronique nécessaire pour générer le bip, et le haut-parleur !...

À propos de bips à la c..., que dire de tous ces soi-disants ordinateurs, qui bipent à tout va, en émettant toutes sortes de sons aigus dès qu'une ligne s'affiche à l'écran ?

Ordinateurs que le génie de service manipule... tout au clavier, même la retouche d'image, les zooms, tout ça... tout au clavier ! Et en 2 temps 3 mouvements, la photo floue du satellite est devenue nette comme du cristal et on a la plaque minéralogique du méchant terroriste en gros plan !

Sans compter qu'il trouve les mots de passe en 5 secondes, a accès à toutes la bases de données du monde, des compagnies diverses, du cadastre, le plan des égoûts, des maisons particulières, les conduites des immeubles et j'en passe...

Marc
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Dim 9 Mar 2008 - 22:49

Marc a écrit:Et qui fait un bip-bip bien audible, histoire qu'on la repère facilement. Ah ils se donnent du mal les fabricants de bombes, pour ajouter l'électronique nécessaire pour générer le bip, et le haut-parleur !...

À propos de bips à la c..., que dire de tous ces soi-disants ordinateurs, qui bipent à tout va, en émettant toutes sortes de sons aigus dès qu'une ligne s'affiche à l'écran ?

Ordinateurs que le génie de service manipule... tout au clavier, même la retouche d'image, les zooms, tout ça... tout au clavier ! Et en 2 temps 3 mouvements, la photo floue du satellite est devenue nette comme du cristal et on a la plaque minéralogique du méchant terroriste en gros plan !

Sans compter qu'il trouve les mots de passe en 5 secondes, a accès à toutes la bases de données du monde, des compagnies diverses, du cadastre, le plan des égoûts, des maisons particulières, les conduites des immeubles et j'en passe...

La photo légèrement floue à la base et qui, agrandie, fait apparaitre avec une netteté irreprochable le plus infime détail avec une netteté parfaite...Un grand classique !! (2 superbes exemples dans "Blade runner" et "On ne vit que 2 fois").

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Dim 9 Mar 2008 - 23:28

Autre gros cliché : l'enfant de 8 ans qui a assisté a un meurtre ou a un drame et à qui l'on demande de représenter ce qu'il a vu, et qui vous pond en un rien de temps une oeuvre digne de quelqu'un ayant fait les beaux arts, ou presque... Razz

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Dearesttara le Sam 4 Déc 2010 - 16:42

Il y a aussi cette fâcheuse manie de fare grincer les violons pendant une scène d'amour. Ca se fait encore et ça m'énerve car le plus souvent, ça en devient indigeste. Un des premiers à s'être révolté contre ça est Herrmann qui a judicieusement utilisé le hautbois comme instrument romantique (ça me rappelle le thème d'amour d'Otello de Verdi, joué aussi par l'instrument).

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Denis le Sam 4 Déc 2010 - 16:43

Dearesttara a écrit:Il y a aussi cette fâcheuse manie de fare grincer les violons pendant une scène d'amour.
C'est simplement pour symboliser les ressorts du matelas, Dear!

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Cetp65 le Sam 4 Déc 2010 - 16:49

J'en ai des tonnes :

''Le personnage se faisant poursuivre dans les bois, et qui trébuche sur une racine''.
''La fille qui se prommène seule, la nuit, dans des ruelles sombre et désertes'' (cliché sur lequel ''Buffy'' joue habielmment).
''Le fait de rendre les clowns meurtriers ou psychopates'' (D'accord, les clowns, ça fait flipper, mais quand même) Laughing
''Le personnage qui meurt juste avant de réveler une information importante''
''Le temps qui revient comme par hasard en arrière lors des comptes à rebours importants''.
''Le truc des meurtres dans les douches de vestiaires''
''Les couples qui ont des problèmes, et c'est une musique qui résout tout''

Et des tats d'autres choses...

Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Cetp65 le Sam 4 Déc 2010 - 16:50

denis a écrit:
C'est simplement pour symboliser les ressorts du matelas, Dear!

Ou les pneus de la voiture qui crissent.

Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 12:53

-La fille qui se trouve avec le sérial killer dans la maison, et qui, au lieu de sortir et de fuir, grimpe au premier étage pour se cacher.
-Le type qui téléphone à quelqu'un et qui a la personne qui décroche à peine 2 secondes aprés
-Dans le même genre : le type qui va chez quelqu'un et qui frappe à sa porte, et la porte qui s'ouvre quasi-immédiatement (à croire que quelqu'un attendait juste derrière dans l'espoir qu'on frappe ^^)
-Le type qui allume la télé et qui entend juste à ce moment précis une information cruciale qui fait avancer l'intrigue (genre il aurait allumé 1 minute plus tard c'était trop tard, ou 1 minute avant, il l'aurait jamais su)
- Le type qui se tue en faisant une chute de 15 étages et qui en tout et pour tout n'a qu'une petite égratignure sur son front.
- La personne qui est montrée 30 ans plus tard et qui a toujours la même tête (on lui grise juste les cheveux et on le maquille à peine pour faire croire qu'il a des cernes sous les yeux)
- Le type qui a découvert le coupable, et qui lui annonce bien en face qu'il est au courant et qu'il va prévenir la police, pour mieux se faire tuer par ce dernier ensuite (au lieu d'aller directement à la police sans rien lui faire remarquer).


Dernière édition par séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 13:21, édité 2 fois

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Invité le Lun 5 Mar 2012 - 13:18

séribibi a écrit:
-Le type qui va se coucher, qui éteind la lumière, et on y voit plus clair aprés Laughing .
- Le sérial-killer qui parvient toujours à rattraper ses victimes qui fuient, alors que lui avance à allure d'escargot Laughing .

Ces deux-là, tu les avais déjà proposés dans ton tout premier post de mars (mais en 2008 Laughing )

Sinon, comme ça, je vois que le coup du héros ou du (pas si) méchant garçon "obligé" d'embrasser soudainement la belle héroïne alors qu'ils sont recherchés pour se noyer dans la masse, paraître "ultra discrets" et ne pas être repérés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 13:20

Ah en fait j'avais pas relu. Je les ai enlevés.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Invité le Lun 5 Mar 2012 - 13:23

Il y a aussi le gamin ou le chien qui va être forcément sauvé dans les films catastrophe.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 13:26

Oui, ou encore les voitures qui explosent suite à un accident.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Invité le Lun 5 Mar 2012 - 13:28

Et les freins qui lâchent uniquement dans les routes sinueuses et abruptes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 13:29

Cetp65 a écrit:J'en ai des tonnes :

''Le personnage se faisant poursuivre dans les bois, et qui trébuche sur une racine''.
''La fille qui se prommène seule, la nuit, dans des ruelles sombre et désertes'' (cliché sur lequel ''Buffy'' joue habielmment).
''Le fait de rendre les clowns meurtriers ou psychopates'' (D'accord, les clowns, ça fait flipper, mais quand même) Laughing
''Le personnage qui meurt juste avant de réveler une information importante''
''Le temps qui revient comme par hasard en arrière lors des comptes à rebours importants''.
''Le truc des meurtres dans les douches de vestiaires''
''Les couples qui ont des problèmes, et c'est une musique qui résout tout''

Et des tats d'autres choses...

Excellent Laughing D'ailleurs si on veut aller encore plus loin, le type qui a malgré tout juste le temps de donner une info incomplète (genre un nom jamais entendu) et qui va devoir obliger les personnages principaux à se faire c***r pendant 2 heures pour déméler l'intrigue à partir de ce minuscule indice incompréhensible Laughing .

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 15:18

Quelques autres clichés :
- La femme qui tombe de cheval et on apprend qu'elle était enceinte (on ne le savait pas jusque-là)
- Le criminel devant un gros molosse de chien en furie et qui sort un bon biftek, le tout finira par une caresse et un léchage de visage. Et le criminel (dont on ne voit pas le visage) pourra continuer son chemin et aller tuer tranquillement
- Le simple d'esprit qui devine tout avant tout le monde
- Le simple d'esprit qui est le seul à en réchapper
- Celui qui semble le plus innocent et qui est coupable
- Celui qui amène tous les soupçons et qui est innocent

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Cetp65 le Lun 5 Mar 2012 - 18:18

- Le méchant qui met 3 heures à descendre le héros, prenant la peine de d'abord lui expliquer son plan diabolique.
- Le portable à court de batterie pile au mauvais moment (le perso doit avertir d'urgence quelqu'un, appeler à l'aide...)
- L'orage pire au moment où le héros est en danger (si même le temps est solidaire avec les criminels...)
- Le mec et la fille qui sont les seuls à ne pas savoir qu'ils vont finir ensemble.
- Dans les combats, les personnages alignent prises de karaté, se prennent coups de poings, coups de pieds, vase ou autre objet dans la gueule et : ils ne saignent presque jamais (parfois pas du tout) et ils se relèvent de suite après sans aucune douleur.
- Sinon, séribibi, j'adore aussi le coup du personnage qui téléphone à un autre et qui lui dit ''Allume la télé !''. Ce-dernier allume la télé, et, en plus de tomber sur la bonne chaîne du premier coup, il tombe pile au moment où l'information est donnée, alors qu'elle est censée avoir déjà été donnée, vu que le perso qui téléphone l'a vu...
- Le personnage poursuivi, qui met 3h à trouver la clé de sa voiture (ça encore), qui fait tomber la clé dans un endroit inaccessible (bien au milieu sous la voiture), qui finit par rattraper la clé, mais...OH MINCE !!! La voiture refuse de démarrer. Et malgré tout, le personnage réussira à s'en sortir DE JUSTESSE (parce qu'il faut le préciser).
- La fille qui choisit toujours des endroits sordides et déserts pour se promener durant la nuit. Et après, elle s'étonne si elle se fait tuer.
- Le criminel qui oublie toujours une caméra de surveillance bien cachée, mais qui pourtant donne un angle de vue parfait, comme si elle avait été juste en face.
- Le héros à l'épreuve des balles.

Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 18:53

Cetp65 a écrit:- Le méchant qui met 3 heures à descendre le héros, prenant la peine de d'abord lui expliquer son plan diabolique.
- Le portable à court de batterie pile au mauvais moment (le perso doit avertir d'urgence quelqu'un, appeler à l'aide...)
- L'orage pire au moment où le héros est en danger (si même le temps est solidaire avec les criminels...)
- Le mec et la fille qui sont les seuls à ne pas savoir qu'ils vont finir ensemble.
- Dans les combats, les personnages alignent prises de karaté, se prennent coups de poings, coups de pieds, vase ou autre objet dans la gueule et : ils ne saignent presque jamais (parfois pas du tout) et ils se relèvent de suite après sans aucune douleur.
- Sinon, séribibi, j'adore aussi le coup du personnage qui téléphone à un autre et qui lui dit ''Allume la télé !''. Ce-dernier allume la télé, et, en plus de tomber sur la bonne chaîne du premier coup, il tombe pile au moment où l'information est donnée, alors qu'elle est censée avoir déjà été donnée, vu que le perso qui téléphone l'a vu...- Le personnage poursuivi, qui met 3h à trouver la clé de sa voiture (ça encore), qui fait tomber la clé dans un endroit inaccessible (bien au milieu sous la voiture), qui finit par rattraper la clé, mais...OH MINCE !!! La voiture refuse de démarrer. Et malgré tout, le personnage réussira à s'en sortir DE JUSTESSE (parce qu'il faut le préciser).
- La fille qui choisit toujours des endroits sordides et déserts pour se promener durant la nuit. Et après, elle s'étonne si elle se fait tuer.
- Le criminel qui oublie toujours une caméra de surveillance bien cachée, mais qui pourtant donne un angle de vue parfait, comme si elle avait été juste en face.
- Le héros à l'épreuve des balles.

Oui, excellent ça aussi. Laughing

Le type qui recherche une info dans un gros bouquin et, en 3 feuilletages, tombe sur la bonne page.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 19:11

"Le retour des cybernautes", qui est mon épiosde préféré des Avengers, paradoxalement, contient beaucoup de clichés :
Le cybernaute qui déambule lentement mais qui pourtant rattrape toujours ses victimes
Le type qui fait tomber sa clé de voiture au moment ou le cybernaute s'approche de lui, et qui perd bien du temps...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Dearesttara le Lun 5 Mar 2012 - 21:44

peelou a écrit:Il y a aussi le gamin ou le chien qui va être forcément sauvé dans les films catastrophe.

Ce cliché-là est porté en apothéose, dans un premier degré hypermassif, dans Independence Day. Admirez au passage le superbe ralenti... Laughing


Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Cetp65 le Lun 5 Mar 2012 - 21:57

-Les personnages sont tout le temps resplendissants sous la pluie : encore plus beaux que secs ! Le jour où ça arrivera dans la vraie vie...
- Les filles qui pleurent sont toujours jolies dans les films. Bien entendu, pas question le nez rouge, le maquillage qui coule partout....
- Vous pouvez allez au Maroc, en France, en Chine, au Japond, en Russie...TOUT LE MONDE PARLERA VOTRE LANGUE !!!! (cliché souvent utilisé dans The Avengers).
- Les films étrangers qui se passent en France ne peuvent pas résister à montrer la Tour Eiffel partout !
- Les ralentis dans les scènes d'actions : insupportable (Chuck s'en moque joyeusement d'ailleurs...=

Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Invité le Lun 5 Mar 2012 - 22:00

Cetp65 a écrit:-Les personnages sont tout le temps resplendissants sous la pluie : encore plus beaux que secs ! Le jour où ça arrivera dans la vraie vie... parle pour toi ! Laughing
- Les filles qui pleurent sont toujours jolies dans les films. Bien entendu, pas question le nez rouge.... c'est ton cas ? Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Lun 5 Mar 2012 - 22:01

Cetp65 a écrit:-Les personnages sont tout le temps resplendissants sous la pluie : encore plus beaux que secs ! Le jour où ça arrivera dans la vraie vie...
- Les filles qui pleurent sont toujours jolies dans les films. Bien entendu, pas question le nez rouge, le maquillage qui coule partout....
- Vous pouvez allez au Maroc, en France, en Chine, au Japond, en Russie...TOUT LE MONDE PARLERA VOTRE LANGUE !!!! (cliché souvent utilisé dans The Avengers).
- Les films étrangers qui se passent en France ne peuvent pas résister à montrer la Tour Eiffel partout !
- Les ralentis dans les scènes d'actions : insupportable (Chuck s'en moque joyeusement d'ailleurs...=

La référence en la matière étant "Au coeur du temps".

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Mar 13 Mar 2012 - 18:05

J'avais oublié 2 méga-clichés :
- L'alumette qui crâme, ne se consume presque pas, et dont la flamme dure une éternité... et qui éclaire parfaîtement et de manière totalement uniforme la pièce.
- La serrure ouverte sans aucun problème avec une épingle à nourrice, une aiguille ou un cure-dents.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  phildlm le Mer 14 Mar 2012 - 0:07

-le flic en imperméable clair. Raciste, comme il se doit.

-la prostituée, brave fille au grand coeur.

-le pirate à la jambe de bois.

-des tas de clichés sur toutes sortes de professions: les paysans, forcément arriérés. Les politiciens, forcément corrompus. Les journalistes, forcément intrépides. Les chefs d'entreprises, tous cupides et esclavagistes. Les Corses, tous terroristes. Les Russes, tous mafieux.

Il y a parfois des fonds de vérité dans certains clichés. Au ministère des finances, des inspecteurs des impôts comme Cheval-Daniel Prévost dans "le dîner de cons", j'en ai rencontrés... affraid

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Estuaire44 le Mer 14 Mar 2012 - 0:17

Peut être déjà dit : la balle mortelle en plein coeur, miraculeusement arrétée par un portefeuille, livre, calepin, fiasque, plaque de police, étoile de shérif (...) idéalement placés.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  séribibi le Mer 14 Mar 2012 - 0:21

Oui en effet !

- Le type agonisant, poignardé de toute part, crachant du sang, les organes salement touchés... mais qui a le temps de faire un long discours d'au moins 5 minutes à sa bien-aimée (genre je t'aime, je ne t'oublierai point, tu te souviens de notre première rencontre...).

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clichés cinématographiques

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum