CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Les Bandes Dessinées (BD)

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Mar 10 Sep 2013 - 22:41

Estuaire44 a écrit:J'ai également adoré l'ensemble de l'oeuvre de Gotlib. la duo antagoniste  Gai-Luron/Jujube était aussi irrésistible que Gaston/Prunelle. Ma BD préférée reste la Rubrique à brac, mais il y a aussi Clopinettes, Superdupont, Les Dingodossiers, etc. Un régal. Sans oublier le pastiche de Chapeau Melon dans  Cinémastock (Chapeau belon et mottes de cuir) Laughing
Yes me too.
Je ne retrouve pas sur le net l'intégralité du pastiche "Chapeau belon et motte de cuir".

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Philo le Jeu 12 Sep 2013 - 16:39

Rubrique à brac, du grand classique !

Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Ven 20 Sep 2013 - 15:26

Goscinny honoré à Varsovie
http://braindamaged.fr/2013/09/20/rene-goscinny-a-sa-statue-a-varsovie/

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Mer 2 Oct 2013 - 15:58

PARIS, 02 oct 2013 (AFP) - Alea jacta est ! Le premier album du petit Gaulois sans Uderzo, "Astérix chez les Pictes", dont la couverture fleurant bon l'Ecosse a été dévoilée mercredi, sortira le 24 octobre dans 15 pays et en 23 langues, avec deux nouveaux auteurs dopés à la potion magique.

Attendu impatiemment par les fans, ce 35e album des aventures du plus célèbre des Gaulois, avec Jean-Yves Ferri au scénario et Didier Conrad au dessin, bénéficiera d'un premier tirage de 2 millions d'exemplaires en France et de 5 millions au total.

"Avec ça, nous devrions tenir 15 jours !" plaisante lors d'un point de presse Isabelle Magnac, gérante des Editions Albert René (Hachette), heureux éditeur d'Astérix, la BD la plus vendue et la plus traduite au monde (111 langues et dialectes). Quelque 352 millions d'albums ont été vendus à ce jour dont 130 millions en France.

Après 12 films, dont 8 d'animation, la sortie d'un 9e est prévue début 2015.

Parmi les 23 traductions de cet album, se retrouveront le gaélique et le scots. Car les Pictes, qu'on se le dise, sont des peuples de l'ancienne Ecosse. Le nom donné par les Romains à ces redoutables guerriers aux multiples clans signifie "les hommes peints".

La couverture d'"Astérix chez les Pictes" est signée "Conrad" et "Uderzo" qui y a dessiné Obélix. On y voit l'amateur de sanglier pratiquer le lancer de tronc d'arbre, sport favori des Pictes, tandis qu'Astérix fait un clin d'oeil au lecteur. Des villageois en kilt les regardent en riant sur fond de paysage champêtre. Deux macareux rieurs traversent le ciel.

Côté contenu de l'album, "cela se passe en Ecosse et la forme est forcément un conte celtique", explique Jean-Yves Ferri. Il n'en dira pas plus et la curiosité des fans restera "pictée"... Mais "il y aura des Romains, des bagarres épiques avec des +Bonk!+ et des +Plaf!+ et plein de gags".



Gaulois tendance kilt

=====================



Les lecteurs découvriront aussi le village des irréductibles Gaulois sous la neige, un Picte tatoué, clin d'oeil à l'Indien "Oumpah-Pah" créé par le tandem Goscinny-Uderzo et rebaptisé Mac Oloch, une histoire d'amour, des femmes en plus grand nombre, un motif de tartan atypique rappelant le drapeau de Formule 1 (une idée d'Uderzo), du whisky et des Gaulois en kilts.

"On a fait le bon choix, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad étaient faits pour Astérix", assure Albert Uderzo, 85 ans, père du petit Gaulois avec René Goscinny (disparu en 1977), qui a supervisé de près cet album après avoir posé ses crayons.

Les deux nouveaux auteurs, nés en 1959 comme "Astérix le Gaulois", ont travaillé "avec passion mais aussi beaucoup de pression", avouent-ils, pour boucler cette aventure de deux ans pour Jean-Yves Ferri (auteur de "Retour à la Terre", "De Gaulle à la plage"...) et de huit mois seulement pour Didier Conrad ("Tigresse blanche", "Marsu Kids"...) après la défection d'un premier dessinateur.

"Le trait d'Uderzo est difficile, le dessin est très inspiré, très complexe, et Albert m'a guidé. Cela m'arrivait d'être désespéré mais il a su me dire juste ce qu'il fallait pour avancer: +tel détail, ça ne va pas+ ou +c'est pas mal+", sourit Didier Conrad, soulagé d'avoir relevé le défi après beaucoup de cafés et de nuits sans sommeil !

"Avec Astérix, souligne Ferri, il faut conserver les repères chers aux lecteurs et renouveler les histoires... Cet album reste assez intemporel, c'est plutôt une ambiance, mais si j'en fais un autre, ce que j'espère, ce sera dans le village d'Armorique avec des thèmes contemporains".

"Astérix" se retrouvera aussi à partir du 16 octobre dans une exposition à la BNF et sur une série ultra limitée de pièces, frappées par la Monnaie de Paris à l'occasion de la sortie de ce 35e album.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Jeu 3 Oct 2013 - 21:09

évocation
http://www.obion.fr/blog/2013/10/souviens-toi-mon-ami-nous-etions-les-plus-forts/

étrange
http://lillablog.over-blog.com/article-le-reve-de-mes-6-ans-et-demi-120036997.html

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Patricks le Mer 9 Oct 2013 - 13:34

J'ai hésité à poster ici ou dans James Bond.

Bref, sur un site bond, je vois qu'il existe des bd de 007.

Je connaissais vaguement des tentatives comme the serpent's tooth, et rien que pour vos yeux et permis de tuer, mais pas d'une vraie série d'albums.

En avez vous entendu parler ?

http://jamesbond007.vraiforum.com/f71-Bandes-Dessinees.htm

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Lun 14 Oct 2013 - 17:01

Quelques instantanés de la vie de la dessinatrice française Laurel en Californie. J'adore ses dessins. Laughing 
http://www.bloglaurel.com/2013/10/11/23808-vrac

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Mer 11 Déc 2013 - 18:36

Les voyages gastronomiques de Guillaume Long
http://long.blog.lemonde.fr/category/voyages/

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Sam 14 Déc 2013 - 1:33

Mon album BD préféré :



séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Dearesttara le Sam 14 Déc 2013 - 2:43

Un excellent cru en effet. Drôle, original (Obélix faisant ami-ami avec un romain), et avec en arrière-plan, les funestes conséquences du profit et de la concurrence à tout prix, qui vous coupent de vos amis, qui détruisent de saines relations. Les villageois ont l'habitude de se battre, et normalement c'est toujours comique. Ici ça grince. Je me rappelle de la scène où Mme Agécanonix semble soudainement attirée par Obélix quand il devient riche. Je trouve que c'est un album avec beaucoup d'amertume, moins innocent que la majorité de la série.

Toutefois, mon préféré de la série est sans doute celui-là. Un grand cri d'amour à la France, et un voyage épique, burlesque, et au suspense enlevé.


Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Philo le Sam 14 Déc 2013 - 20:03


Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Sam 14 Déc 2013 - 21:20

Du grand et regretté Franquin.
Mon album préféré est "Z comme Zorglub".

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Philo le Sam 14 Déc 2013 - 21:50

J'ai aussi adoré la série Zorglub & C°

Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Philo le Sam 14 Déc 2013 - 21:53


Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Sam 14 Déc 2013 - 22:01

Fournier (excellent dessinateur aussi, même s'il ne peut rivaliser avec le Maître) reprendra les aventures de Spirou et Fantasio à partir de l'album "Le faiseur d'or" (1970) pour 9 albums au total, dont "Tora Torapa" et "L'ankou".

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Dim 15 Déc 2013 - 14:00

Très bon. Dans le genre BD-western, il y avait aussi :


séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Dim 15 Déc 2013 - 15:22

Dans le genre éroticorigolo, il y a 2 excellentes séries :

"Les blondes" (de nombreux tomes)


"Les histoires coquines" (Dany), avec Ça vous intéresse ? ; On va plus loin ? ; Vous n'avez pas honte ? ; Où voulez-vous en venir ? ; Ça vous choque ? ; Comment osez-vous ?




séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Dearesttara le Dim 15 Déc 2013 - 15:31

J'ai lu plusieurs tomes des blondes (qui vont au-delà quand même des gags érotiques). Agréable, mais les ressorts s'usent assez rapidement. Connais pas la deuxième mais interpeller le lecteur dès le titre est une bonne idée. Laughing

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Dim 15 Déc 2013 - 16:36



En ce qui concerne les héroïnes de BD, en voici une autre célèbre, et un auteur que j'aime beaucoup : François Walthéry !

François Walthéry né en Belgique (Argenteau) en 1946.
Son amour du dessin, il le doit probablement à son père, soudeur de profession, et qui aimait à ses heures perdues dessiner et croquer les membres de sa famille.
Ses capacités de dessinateur, il les fait connaître trés jeune, et plus particulièrement en participant à divers concours, tel que celui de "Junior-vacances", en 1961, ce qui l'amenera à se voir publier son 1er dessin au grand-public.
Sa passion de la bande dessinée lui apporte, dans un 1er temps, un apprentissage, dirons-nous, empirique, et lui donne la liberté d'analyser à loisir -et d'une certaine façon- les différentes techniques graphiques utilisée par quelques grands dessinateurs.

Trés vite, le petit François a l'idée de montrer son travail (beaucoup de reproductions de planches de BD, qu'il affectionnait tant et dévorait, comme celles de Franquin...et aussi des dessins personnels inspirés de ses lectures) à un dessinateur chevronné n'habitant pas loin de chez lui : Mittei, le dessinateur de Modeste et Pompon.
Celui-ci, étonné par la qualité de son travail, lui recommande vivement de poursuivre dans cette voie.
Son père l'inscrit donc trés rapidement à l'Institut Saint-Luc de Liège, et dont Mittéi est un ancien élève.

Ainsi, pendant 1 an, le jeune François il apprend à manier plus précisemment le pinceau et la plume.. il n'a alors que 16 ans !


PIPO :

En 1962, une belle opportunité se présente au jeune François : Géri, un dessinateur qui intervenait sur "Junior" (supplément à l'hebdomadaire télé "Chez nous") en proposant une BD mettant en scène un facteur, tombe malade.
On demande alors à Mittéi s'il veut le remplacer, mais, celui-ci, débordé, ne peut rendre ce service.
Néanmoins, il recommande le jeune François pour honorer le contrat.
C'est ainsi que ce dernier va assurer une planche hebdomadaire dans le magazine et qui prendra forme sous le nom de Pipo, sur des scénarios de Mittéi...
Pipo raconte donc l'histoire d'un petit gamin dans la vie de tous les jours : ici, il s'agira de faire des gags d'une planche narrant ses aventures.
Ainsi, et pendant 4 mois, le jeune François réalisera 16 planches pour l'hebdomadaire, jusqu'au rétablissement de Géri.


La 1ère planche de Pipo, réalisée en 1962 par F. Walthéry :

[/url]



Apprenti chez Peyo :

C'est sur les conseils de Mittei que le jeune François écrit au Journal de Spirou pour proposer ses services.
Les planches de BD personnalisées qu'il envoie font sensation puisqu'il est rapidement contacter par Yvan Delporte, le rédacteur en chef.
Aprés avoir rencontré le directeur (Dupuis), le rédacteur en chef, il fait la connaissance de Peyo (les Schtroumpf) qui cherche un dessinateur pour son studio, et pour lequel il travaillera un long moment.

Tout d'abord, le jeune François s'exerce à faire quelques décors de la BD "les shtroumpf", puis, plus tard "Johan et pirlouit", autre bd de peyo.
Progressivement, son travail devient de plus en plus conséquent...
Ses prouesses graphiques -auxquelles ne reste pas insensible Peyo- l'amènent à se voir confier un travail plus personnalisé : créer une BD au scénario déjà préétabli, mais où tout serait de sa conception : personnages et décors.
C'est ainsi que naît "Jacky et Célestin", histoire racontant les aventures de 2 jeunes scouts, demandé par l'hebdomadaire "le soir illustré". Mais Peyo se contentera d'en écrire seulement le scénario et le dessin sera confié pour les 2 premières histoirtes à Will (le dessinateur de "Tif et Tondu").




C'est à partir de la 3ème histoire que Walthéry intervient, dés 1963.
Trois épisodes sortiront jusqu'en 1964 ("Vous êtes trop bons", "Casse-tête chinois" et "Le chinois est rancunier").

En 1966, aprés son service militaire, François réintègre le studio et passe à la vitesse supérieur : Peyo lui confie la succession d'un des ses "bébé" : "Benoit Brisefer", l'histoire d'un petit garçon à la force herculienne et qui perd tout pouvoir lorsqu'il éternue.
Il ensignera 4 aventures, mais, pour les lecteurs, BB restera avant tout le personnage crée (et dessiné au début) par Peyo.

Aprés la mort de son père, Walthery quitte le studio pour revenir à Cheratte habiter avec sa mère.



NATACHA : LA GRANDE AVENTURE !!! :

En 1967, on proposé à François Walthéry de créer une héroine pour le journal de spirou qui en manque singulièrement.
Le choix d'une hotesse de l'air est proposé par le rédac chef et emporte un plébiscite.
Le nom est ensuite rapidement choisi suite à un débat : ce sera Natacha !




A partir de là, Walthéry va devoir créer le look de son héroine, et imaginer graphiquement l'univers dans lequel elle évoluera, bien qu'il ne sera jamais le scénariste de ses aventures.

La première publication de la BD de Natacha (intitulée "Natacha, hôtesse de l'aur") paraîtra dans le numéro 1633 du magazine "Spirou", datant du 26 février 1970...



Le début d'une grande aventure, et la 1ère héroïne sexy et émancipée de BD pour la jeunesse...
Succés sans précédent !... et joli contrepied à la BD "tout public" qui, tout en restant destiné à la jeunesse, présentait des aventures mouvementées avec un personnage principal physiquement trés joli, émancipé, un peu caractériel mais, surtout, courageux et infiniment sympathique.
Le fait d'en faire une hotesse de l'air apportera une touche d'originalité supplémentaire puisque le sujet avait jusque-là été rarement abordé, et en tout cas se trouvait merveilleusement prétexte à raconter des histoires situées aux 4 coins du monde...



Ainsi, on ne change pas une équipe qui gagne et, trés rapidement, Walthéry pond la seconde aventure de Natacha, avec l'aide -à nouveau- du scénariste Gos...
Ainsi paraîtra "Natacha et le maharadja" en 1971... qui, tout comme la 1ère histoire, bénéficiera d'une bonne dose d'exotisme et d'aventure !

Dans la 3ème aventure ("La mémoire de métal"), Walthéry se tournera davantage vers le scénario policier matiné de science fiction. Il travaillera pour cela avec un autre scénariste : Borgers.

Le travail de Walthéry est trés moderne et peut s'apparenter à un véritable travail de mise-en-scène, si tant est que l'on puisse parler de "mise-en-scène" dans l'univers de la BD.
Les plans sont serrés, les cases jamais totalement régulières, les vignettes présentent une alternance de plans larges/américain, rapprochés etc... en plongée ou contre-plongée.
Les séquences d'action sont surdécoupées, le "montage" dynamique...
Tout cela donnant au final une grande modernité et véritable énergie à l'entreprise, démodant d'un seul coup toutes les BD qui avaient précédé jusque-là, et qui étaient nanties d'une présentation plus académique...
Héroïne moderne, histoires trés rythmées, mise en image originale et inédite : une nouvelle aire de la BD est en train de naître dans le magazine Spirou, et qui donnera naissance à un renouveau dans lequel apparaitront de belle shéroïne toujours en action (Yoko Tsuno en est un exemple parmi tant d'autres).


Peyo, Walthéry et Franquin à Paris en 1971 :



Les histoires de Natacha qui suivront feront appel aux scénaristes les plus divers (Maurice Tillieux, lui-même dessinateur, Borgers, qui reviendra bien plus tard dans un scénario totalement SF "Instantannés pour Caltech/Les machines incertaines", etc, etc...)
Le plus souvent, ce sont des histoires policières plus ou moins agrémentées de science-fiction...

L'album suivant, "Double choc", sera constitué de plusieurs mini-histoires.
Le schéma de parution reste d'ailleurs toujours le même : d'abord les planches (à raison de 2 en moyenne) sortent hebdomadairement dans le magazine Spirou, et, une fois que l'histoire complête a été diffusée (environ 4 à 5 mois), la BD est publiée aux éditions (ici Dupuis) 2 mois aprés.

A noter que, parrallèlement à ses publications de BD de natacha dans le périodique "Spirou", Walthéry illustrera de nombreuses couvertures de magazines, le plus souvent une illustration de Natacha reprenant en plus sophistiqué une scène extraite des 2 ou 3 planches issues du numéro actuel...

Aprés un album orienté polar ( "Le treizième apôtre" en 78 ) , Walthéry change de registre et de méthode de travail à partir de l'album "L'hôtesse et Monna Lisa" et, surtout, du double album "Instantannés pour Caltech" et "Les machines incertaines" (81 et 83), incroyable histoire de science-fiction sur un scénario de Borgers.
Ici Walthéry va pour la 1ère fois travailler en coproduction pour le dessin... En ce qui concerne "Le 13ème apôtre" il fera équipe avec le dessinateur Mittéï, mais c'est surtout avec le double album suivant que la corréalisation sera la plus marquante, le soin des décors étant confiés ici à Jidéhem, le dessinateur de "Sophie"... Des décors futuriste et high-tech, tel que le scénario (rencontre avec des extra-terrestres) l'exige, où évolue des personnages dessinées par Walthéry...

Cette pratique de travail, Walthéry l'adoptera trés souvent à partir de là, et ce jusqu'aux derniers albums sortis encore à ce jour... Même s'il n'oubliera pas de continuer à créer des histoires de façon totalement autonome, en ce qui concerne le dessin ("L'ange blond" par exemple, en 1994).
On peut être étonné d'un tel choix et parti-pris artistiques, d'autant plus qu'il semble difficile d'imaginer un partage graphique de travail dans la réalisation d'une BD (qui commence par quoi ? Comment déterminer le positionnement d'un personnage dans un décor qui n'existe pas encore ? ou, à contrario, comment choisir l'angle de vue exact d'un décor pour y inclure un personnage qui sera fait, ensuite, par quelquu'un d'autre ?? Autant de questionnements amenant de nombreuses reflexions)
Toujours est-il que le résultat est bluffant, et que la symbiose opère... Et ce le double-album "Caltech/machines incertaines" reste probablement le plus sophistiqué de la série, même si la création et le résultat ne peuvent ici en être attribuée uniquement à Walthéry !








Travaux annexes et références :

Il serait pour le moins réducteur de résumer le travail de François Walthéry à "Natacha", car n'oublions pas que, en dehors de ses superbes illustrations de couvertures pour le magazine, et de divers figurines de présentations pour sa mise en page (sommaire, etc...), il demeure également l'auteur de 2 autres personnages : "le ptit bout'chique" et "le vieux bleu".
Ces 2 aventures n'apparaîtront qu'assez rarement sous forme de mini histoires complètes dans le magazine.
La particularité de ces 2 bandes dessinées est qu'elles sont relatives à la nostalgie de l'enfance :
Le p'tit bout'd'chique raconte les aventures d'un petit garçon rêveur, dont les similitudes avec l'auteur lui même (car il ne sagit-là ni plus ni moins que d'un auto-portrait que l'aurteur nous brosse là)
Quant au "Vieux bleu", l'auteur nous présente, sous des noms détournés, des personnages qu'il a bien connu dans son enfance, en les faisant évoluer dans des décors de son village natal.
D'ailleurs, Walthéry usera trés tôt de références et ce, dés les albums de Natacha, où il fera apparaître en caricature certains de ses amis, tel Maurice Tillieux en brigand dans "La mémoire
de métal", ou bien encore l'aviateur Jean Pierre Legrain qui apparaîtra souvent dans les aventures de la jolie hotesse dans le rôle d'un...pilote d'avion !!!





Parmi les célébrités, on peut remarquer la présence de Ray Charles dans l'album "Les culottes de fer"... Et les exemples ont nombreux...

Parmi les autres travaux annexes, François Walthéry participera à de nombreuses mini-histoires autonomes, le plus souvent pastiches d'autres histoires, ou bien racontées sur le ton de l'Ironie...

Parrallellement à son implication au journal de Spirou jusqu'au début des années 90, il participera régulièrement à la réalisation de vignettes, dessins éphémères, ou affiches pour annoncer spectacles et publicités diverses...



Il participera d'ailleurs activement à la vie de son village, et, plus généralement, de sa région, en illustrant de nombreux programmes comme les spectacles et festivités, ou bien encore des illustrations pour différents guides belges et sociétés ("les plaisirs de Lièges", "Agence de voyage Liégeoise", etc...) mais aussi en apportant sa contribution à d'innombrables illustrations pour des publicités de grands groupes (comme Citroën, pour laquelle il fit une mini-BD d'une planche) ou franchises et marques diverses...

François Walthéry interviendra aussi dans d'autres magazines et sera partie prenante de BD hommages, et différents travaux encore...


RUBINE :

En 1988, FW change d’éditeur et passe chez Marsu-Productions où il continue de publier, entre autre chose, les aventures de son héroïne Natacha.

Il créera ensuite personnage de Rubine (enquètes policières dont l'héroïne est une jolie jeune femme, ressemblant terriblement à Natacha), sur des histoires du scénariste Mythic, mais ne le dessinera pas néanmoins...
Etant partisan du partenariat entre dessinateurs (ce qu'il n'a cessé de démontrer depuis qu'il s'est associé à la corréalisation graphique de ses albums depuis "Instantannés ppour Caltech" (la 8ème aventure de Natacha), il fera donc appel à un dessinateur Serbe (Dragan de Lazare) au style de dessin assez similaire au sien, qui dessinera cette nouvelle héroïne sous ses conseils et son oeil avisé...








Conclusion :

Avec presque 50 ans de carrière, 20 albums de Natacha parus (sans compter ceux de Rubine, Le p'tit bout'd'chique, et ses "péchés de jeunesse" comme Pipo ou Jacky et Célestin), des reprises de personnages célèbres d'autres grands dessinateurs, des BD "indépendantes", des 100aines d'illustrations, François Walthéry reste un des dessinateurs les plus importants de la génération "Spirou" et de la BD Franco-Belge.
Par son style dynamique, son héroïne sexy et indépendante, le choix de ses histoires mélant le plus souvent allégremment policier et science-fiction, il a indébitablement dépoussiéré la BD "tout public" d'un accadémisme qui commencé à devenir quelque peu "pesant", et ouvert la voie à d'autres BD "tout public" modernes, mettant en vedette bien souvent des héroïnes "dans le vent" ...
Professionnel trés actif, il n'a cessé durant toutes ces années de participer à d'innombrables festivals de BD, kermesses villageoises, émissions télévisées (plus précisemment dans les années 80).

Par ailleurs, sa vision moderne et altruiste du travail visant à sortir les dessinateurs de BD de leur ornière ou de leur trop grande indépendance, en amenant ceux-ci à travailler en partenariat, ont contribué à en faire un auteur à part entière et un grand philosophe -en quelque sorte- de cette discipline...

Aujourd'hui, même si sa cadence de production s'est un petit peu ralentie, François Walthéry continue néanmoins toujours à nous présenter ses aventures de Natacha, bien souvent en corréalisation d'ailleurs... La dernière en date est "Le regard du passé" (sorti en 2010).

Quant à sa dernière aventure de Rubine, elle est sortie en 2011 ("L'héritier fragile"), en coproduction graphique avec Bruno Di Sano, comme les derniers titres.
En tout cas, l'auteur belge reste à nos yeux, et avant toute chose, le père d'une charmante hotesse de l'air...

(Texte : Séribibi)



Dernière édition par séribibi le Dim 15 Déc 2013 - 20:18, édité 1 fois

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Dim 15 Déc 2013 - 19:47

Dessinateur de BD, ce rude métier
http://www.obion.fr/blog/2013/12/mastodonte/

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Dearesttara le Dim 15 Déc 2013 - 20:12

Superbe laïus, séribibi, un travail d'orfèvre ! 1010

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Mar 24 Déc 2013 - 7:38

A propos de Noël et de... 007
http://tumourrasmoinsbete.blogspot.fr/2013/12/lundi-jai-piscine.html

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Mar 28 Jan 2014 - 0:39

Reportage autour du célèbre "numéro 14" de Marvel.
Préfigurant le 4ème de couverture du Marvel n°13 (1971), officiellement dernier numéro commercialisé de la célèbre revue de LUG, ce numéro 14, s'il a été imprimé à l'époque (une vingtaine d'exemplaires l'auraient été), vaudrait aujourd'hui une fortune.
Les avis divergent sur sa possible existence.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Mar 4 Mar 2014 - 21:22

En ce moment sur EBay...
A combien va-t-il partir ?
http://www.ebay.fr/itm/Rarissime-Piscou-magazine-N-2-NEUF-/171257649486?pt=FR_JG_Livres_Bd_BD&hash=item27dfc0594e

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Mer 19 Mar 2014 - 23:12

Le 1er numéro de "Rahan" actuellement sur EBay. Il reste 3 jours d'enchères :
http://www.ebay.fr/itm/1971-Rare-RAHAN-N-0-Avec-Son-Gadget-Le-Collier-De-Griffes-Document-Archives-Pif-/221392574302?pt=FR_JG_Livres_Bd_BD&hash=item338c06975e

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Jazz le Sam 22 Mar 2014 - 18:42

Personnellement, je rejoins tout ce qui a été à peu près écrit dans les posts précédents. J'ai bien apprécié Donald que je ne trouve pas si menteur que cela, même si c'est un gros fainéant.

Sinon, Natacha c'était pas mal, j'aimais bien aussi Tendre banlieue et Julie, Claire et Cécile, des bandes dessinées pour ados.

J'appréciais aussi Iznogoud et Léonard, les premières BD que j'ai lues. Tintin a un aspect trop enfantin même si je collectionnais les produits dérivés.

Sinon, tout ce qui est Cauvin me fait bien rigoler comme l'Agent 212 ou les Psy.

En bandes dessinées pour enfant, j'aimais bien les premiers tomes de Cédric. Titeuf, jamais accroché. Trop scato.

Pour ce qui concerne les BD pour adultes, le gang Mazda, Si seulement et Alter Ego.

Jazz
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 25
Localisation : Parti sans laisser d'adresse
Date d'inscription : 20/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Sam 22 Mar 2014 - 19:05

Il reste encore 4 heures pour le 1er Rahan, si quelqu'un veut l'acheter, c'est le moment où jamais d'enchérir !

http://www.ebay.fr/itm/1971-Rare-RAHAN-N-0-Avec-Son-Gadget-Le-Collier-De-Griffes-Document-Archives-Pif-/221392574302?pt=FR_JG_Livres_Bd_BD&hash=item338c06975eIl

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Ven 23 Mai 2014 - 10:29


LOUVAIN-LA-NEUVE (Belgique), 23 mai 2014 (AFP) - Le gestionnaire du fabuleux héritage de Tintin, le Britannique Nick Rodwell, défend le bilan des cinq premières années du Musée Hergé, dont il souhaite désormais "ouvrir les murs", en particulier vers la France où "le petit reporter" reste extrêmement populaire.

En 2009, l'année des 80 ans de Tintin, un certain scepticisme avait accueilli l'ouverture en Belgique du plus grand musée consacré à un seul auteur du 9e art, fût-il le maître incontesté de la BD franco-belge.

Cinq ans plus tard, le vaste vaisseau conçu par l'architecte français Christian de Portzamparc reçoit 80.000 visiteurs par an, "des écoliers, des étrangers venus du monde entier, des tintinophiles et tintinologues", selon Nick Rodwell.

Il reconnaît que l'objectif de 200.000 visiteurs par an fixé par le premier directeur était trop ambitieux. "Cela aurait été possible si nous avions été à Bruxelles. Mais nous sommes à Louvain-la-Neuve à plus de 20 km de la capitale", souligne-t-il dans un entretien à l'AFP.

De ce fait, le musée Hergé est souvent écarté des circuits touristiques en raison des difficultés d'accès par la route ou le rail.

"Nous assumons nos choix et, de toutes façons, il est impossible de déménager", affirme Nick Rodwell, qui s'exprime aussi au nom de son épouse Fanny, la deuxième femme de Hergé, qu'il a épousée en 1993 dix ans après le décès du "père de Tintin".

Depuis lors, les Rodwell se sont fixé comme devoir de "promouvoir et protéger" à tout prix l'oeuvre de Hergé qu'ils placent "entre la BD et l'art contemporain". Quitte à être critiqués pour un "élitisme" qui éloigne Tintin de sa base populaire des "lecteurs de 7 à 77 ans".

- Pas de nouvel album -

========================



Nick Rodwell se félicite que le film réalisé par Steven Spielberg en 2011 ait redonné un nouvel élan et "représenté la meilleure promotion possible" pour Tintin même si son succès a été inférieur aux espérances hors de l'Europe.

Réalisé en 3D, "Le secret de la Licorne" a "rapporté 374 millions de dollars de recettes alors que ses producteurs en attendaient 600 millions. Ce n'est donc pas une réussite aux yeux d'Hollywood", selon lui.

Néanmoins, un deuxième film est toujours prévu avec le Néo-Zélandais Peter Jackson derrière la caméra. "Comme il est très occupé à finir la trilogie du +Hobbit+, il ne devrait pas être prêt avant 2017", précise Nick Rodwell.

En revanche, le couple Rodwell exclut que Tintin puisse revivre en album dans un proche avenir sous le crayon d'autres auteurs qu'Hergé, comme Astérix ou Lucky Luke. "Beaucoup voudraient le faire (...) mais je trouve qu'il faut respecter l'oeuvre et Hergé ne l'aurait pas souhaité", a récemment expliqué Fanny Rodwell dans un entretien à Paris-Match Belgique.

Des projets éditoriaux sont cependant à l'étude avec l'éditeur Casterman, comme la publication d'une version colorisée de "Tintin au pays des Soviets" qui pourrait être disponible "sous forme d'e-book", selon Nick Rodwell.

Dans les prochaines années, sa priorité sera de "sortir le musée de ses murs" en faisant voyager ses collections extrêmement riches à l'étranger, en particulier en France, "notre principal marché". "Nous avons d'excellents contacts avec la Cité internationale de la BD d'Angoulême et le château de Cheverny", haut lieu des tintinophiles pour avoir inspiré Hergé pour la création du château de Moulinsart, explique-t-il. "Deux musées parisiens veulent également organiser des expositions Tintin l'an prochain", souligne Nick Rodwell, en précisant que le musée possède 85% des oeuvres d'Hergé.

En attendant, l'attention se tournera samedi sur la salle des ventes d'Artcurial à Paris, où des dessins originaux de Hergé pourraient battre un nouveau record après la mythique couverture de "Tintin en Amérique" adjugée 1,3 million d'euros en 2012.

Pour Nick Rodwell, il "n'est pas étonnant" que des oeuvres d'Hergé rivalisent avec celles des artistes contemporains les plus cotés comme le Britannique Damien Hirst.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Estuaire44 le Lun 26 Mai 2014 - 17:56

Vente record pour Tintin
http://www.lefigaro.fr/argent/2014/05/24/05010-20140524ARTFIG00088-une-planche-de-tintin-vendue-25-millions-d-euros-un-record-mondial.php

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  séribibi le Lun 26 Mai 2014 - 18:28

Soit 16 milliards d'ancien francs.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  phildlm le Sam 31 Mai 2014 - 0:21

Je viens d'apprendre une anecdote au sujet de "Tintin". Dans "Coke en stock", le capitaine Haddock interpelle une musulmane ainsi: "Dîtes donc, espèce de bayadère de carnaval..."

Ce passage est le résultat d'une modification due à la censure, dans la version originale, c'était: "espèce de fatma de prisunic", mais cela a été jugé désobligeant pour les musulmans. Comme quoi, le politiquement correct ne date pas d'hier...

Mais finalement, la modification n'est pas mauvaise, je trouve que "bayadère de carnaval" sonne beaucoup mieux que "fatma de prisunic".

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Bandes Dessinées (BD)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum