CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le club de l'enfer (ATouch of Brimstone)

Message  alexandre le Lun 6 Juil 2009 - 9:02

excellent cet épisode un de mais préféré

la musique est génial emma en reine des pêché et trés belle est fait froid dans le dos

ma scéne préféré c'est quand steed se bat avec willy a l'épée

je ne sais pas si vous avez remarquer mais quand commence la série on voit cartney apporter un canapé aprés il s'assoie et on voit des chocolat sur l'accoudoire de canapé aprés on voit la télé les chocolat ne sont plus la et la boite est pleine de chocolats !!

alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Invité le Lun 6 Juil 2009 - 9:12

alexandre a écrit:
je ne sais pas si vous avez remarquer mais quand commence la série on voit cartney apporter un canapé aprés il s'assoie et on voit des chocolat sur l'accoudoire de canapé aprés on voit la télé les chocolat ne sont plus la et la boite est pleine de chocolats !!
Oui, on l'a noté sur la fiche.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le club de l'enfer (ATouch of Brimstone)

Message  alexandre le Lun 6 Juil 2009 - 9:36

ok
avatar
alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 20
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Fred Boot le Ven 15 Jan 2010 - 14:03

Je ne ferai pas avancer le schmilblick, désolé. Pas d'infos croustillantes sur cet épisode à apporter. Je poste uniquement pour dire que cet épisode est mon préféré. On se demande s'il serait possible d'avoir la même audace décadente dans les séries TV dans le contexte d'aujourd'hui, ce mélange de classe, d'humour et de perversion décomplexée. Pas sûr.
avatar
Fred Boot
Manant(e)

Age : 43
Localisation : Hong Kong
Date d'inscription : 14/01/2010

http://www.fredboot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  mrs.peel6568 le Lun 22 Fév 2010 - 17:00

Fred Boot a écrit:Je ne ferai pas avancer le schmilblick, désolé. Pas d'infos croustillantes sur cet épisode à apporter. Je poste uniquement pour dire que cet épisode est mon préféré. On se demande s'il serait possible d'avoir la même audace décadente dans les séries TV dans le contexte d'aujourd'hui, ce mélange de classe, d'humour et de perversion décomplexée. Pas sûr.

Pour l'époque c'était osé un épisode de ce genre ... Encore un domaine où la série excelle SANS être "vulgaire" ! (VULGAIRE ? The Avengers ? Naaaaaaaaaaaaan !).
A part ça ce n'est pas un de mes préférés, même si Steed porte très bien son costume !
Par contre un passage qui m'a fait hurler de rire: L'espèce de bonhomme qui fait son petit échauffement avant de se battre (genre il est plus fort que Mrs.Peel!) et Mrs.Peel l'imitant !
avatar
mrs.peel6568
Modératrice
Modératrice

Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Cetp65 le Dim 1 Aoû 2010 - 20:52

Cet épisode pouvait être considéré comme érotique dans un temps lointain (pas tant que ça en fait, ce qui prouve que les mentalités ont bien évolués), mais maintenant... A part une scène (le combat de Cartney et Mrs. Peel), c'est épisode est un Avenegrs normal (on avait pas fait tout cette comédie pour ''The Girl From Auntie'' ou ''Honey For The Prince'', où Mrs. Peel porte des tenus autant...
Mais l'intrigue est bien, et pleine d'humour.

3 melons
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  alexandre le Dim 1 Aoû 2010 - 21:57

4 Melons pour moi ! Emma et vraiment très belle en Reine des péchés
avatar
alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 20
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Dearesttara le Dim 1 Aoû 2010 - 22:10

4 melons ! Un épisode mythique (mon préféré derrière Clowneries) dans l'histoire non seulement des Avengers mais aussi de la télévision !

Quand je pense que les E-U ont censuré à l'époque cet épisode... Puritanisme, quand tu nous étouffes...
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Joris le Dim 1 Aoû 2010 - 23:47

Dearesttara a écrit:
Quand je pense que les E-U ont censuré à l'époque cet épisode... Puritanisme, quand tu nous étouffes...

Et quand tu vois qu'aujourd'hui c'est le Palais de la queue chez eux, si j'ose dire... C'est vrai, n'empêche.
avatar
Joris
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 27
Localisation : Metz (57)
Date d'inscription : 10/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Micksteed le Mar 14 Sep 2010 - 22:50

Très spécial, mais rusée Steed avec le fameux petit poie
avatar
Micksteed
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 28
Localisation : 77
Date d'inscription : 24/11/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Nicolas le Mar 22 Mar 2011 - 20:05

On n'est évidemment plus choqué par les memes choses qu'au milieu des 60's,surtout dans les séries télé souvent racoleuses d'aujourd'hui,mais l'épisode conserve une dose de perversité dans les dialogues et l'aspect "S/m" reste surprenant.La tenue d'Emma demeure un classique mais les scènes d'orgie (sic) font kitsch meme si elles ont pu paraitre osées pour l'époque (j'ai revu récemment "Caligula",les participants crient moins mais s'agitent davantage!).Le "double duel" final est efficace meme si ce pauvre Cartney aurait mérité une fin plus noble.
Grands moments:le petit pois (c'est un légume bien tendre) et le regard sidéré de Steed devant la "reine des péchés".
avatar
Nicolas
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 53
Localisation : Romilly sur Seine (10)
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Dearesttara le Mar 22 Mar 2011 - 20:11

L'épisode cultissime de la saison 4, le chef-d'oeuvre absolu de la période Emma Peel ! 1010
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  séribibi le Mer 23 Mar 2011 - 0:36

Dearesttara a écrit:4 melons ! Un épisode mythique (mon préféré derrière Clowneries) dans l'histoire non seulement des Avengers mais aussi de la télévision !

Quand je pense que les E-U ont censuré à l'époque cet épisode... Puritanisme, quand tu nous étouffes...

Oui, mais on oublie facilement que la 1ère diffusion française fut celle de 1991, dans "Continentales"
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Estuaire44 le Lun 28 Mar 2011 - 11:40

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Invité le Dim 12 Juin 2011 - 13:51

A Touch of Brimstone

Détails

- La banque de John Cartneyest la National Provincial Bank Limited à Piccadilly. Une National Provincial Bank exista en Angleterre et au Pays de Galles dès 1833 jusqu’à ce qu’elle fusionne avec la Westminster Bank en 1970. Cartney date le chèque au 12 janvier 1966 ce qui correspond effectivement à la date du jour car Mrs Peel découvre dans le calepin de Cartney l’énigmatique inscription : ‘Today 4 :30 Friendship’ à cet emplacement. Néanmoins, l’épisode est censé avoir été tourné entre le 12 et le 24 décembre 1965 avant d’être diffusé sur ITV le 19 février 1966.

- Dans la version originale, lorsque le titre apparait en incrustation, Cartney se tourne et prend un autre chocolat dans la boite (plan sur le visage) alors que dans la version française, l’image se fige à ce moment.

- Hellfire est traduit par…feu de l’enfer !

Comparaison Studio Canal/Optimum

- Il n’y a pas de coupe entre les deux versions. L’image de la version française est acceptable si on fait abstraction des petites taches et saletés pratiquement récurrentes pendant tout l’épisode ; la seconde partie de l’entretien entre Lord Darcy et Steed au club a même une image assez dégradée (à gauche de l’écran). La version Optimum est débarrassée de ces défauts encombrants mais il y a des traits verticaux visibles au niveau de la statue en bois lorsque Steed vient se recueillir sur le cercueil de Darcy. A noter également la présence de grain ça et là parfois perceptible même pendant la célèbre scène du fouet.

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Estuaire44 le Mer 1 Fév 2012 - 13:28

A propos du passage le plus connu de l'épisode un article italien sur les fameux rapprochements Avengers/X-Men
http://www.fantascienza.com/magazine/notizie/16073/dark-phoenix-deve-le-sue-origini-a-the-avengers/
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Invité le Jeu 2 Fév 2012 - 10:30

Traduction, please, comme dirait Philo...(je plaisante!)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Steed 34 le Dim 5 Fév 2012 - 20:10

Il y a un coté sado-maso dans cet épisode,Emma fait trés " Maitresse ",surement un épisode ,les plus contreversés,et trés osé à l'époque!!!
avatar
Steed 34
Roturier(e)
Roturier(e)

Age : 49
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 04/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Doudi le Lun 6 Fév 2012 - 20:39

denis a écrit:[b][color=blue]- Dans la version originale, lorsque le titre apparait en incrustation, Cartney se tourne et prend un autre chocolat dans la boite (plan sur le visage) alors que dans la version française, l’image se fige à ce moment. [/font">

Dans la version française quand le titre apparaît sur les épisodes les images ce fige tout le temps, C'étais pour introduire plus facilement le titre français à mon avis. Pour ceux qui ont encore les version Studio Canal, je conseil de mettre en choix de langue "Anglais" les titres et les générique ce mettras en version original.
avatar
Doudi
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 26
Localisation : Nord (59)
Date d'inscription : 08/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  séribibi le Lun 6 Fév 2012 - 21:00

Doudi a écrit:

Dans la version française quand le titre apparaît sur les épisodes les images ce fige tout le temps, C'étais pour introduire plus facilement le titre français à mon avis. Pour ceux qui ont encore les version Studio Canal, je conseil de mettre en choix de langue "Anglais" les titres et les générique ce mettras en version original.

Dans les anciens lettrages français, non. A l'exception des épisodes de diffusion 73 : "Le vengeur volant", "Le retour des cybernautes" et "Le tigre caché", où l'image se figeait.
Dans les nouveaux lettrages français, tous les épisodes de la saison 5 ont l'annonce du titre de l'épisode avec l'image qui se fige.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Doudi le Lun 6 Fév 2012 - 21:18

je jugé ça d'après les Dvd Studio Canal après je sais pas pour les Diffusion d'origines, merci pour l'info Very Happy
avatar
Doudi
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 26
Localisation : Nord (59)
Date d'inscription : 08/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Invité le Dim 13 Mai 2012 - 12:34

Nicolas Bouland a écrit:Le "double duel" final est efficace meme si ce pauvre Cartney aurait mérité une fin plus noble.

Pas d'accord Nicolas, je trouve l'idée excellente d'achever ce machiste dédaigneux et suffisant de la manière la plus grotesque et humiliante (pour sa mémoire).
Un MUST. J'ai aimé encore plus que les fois précédentes (la dernière devait remonter à près de 10 ans). Une intrigue mince mais bienvenue,c'est la forme qui va compter ici (ce qui n'empêchera ni l'humour, ni le suspense), un milieu inhabituel dans lequel on plonge les Avengers avec délice. S'il y avait eu plusieurs épisodes aussi "éroticoïdes" (et c'est tant mieux qu'il n'y en ait qu'un), ça aurait peut-être rendu celui-ci plus "quelconque" alors que sa spécificité lui confère un aspect encore plus précieux. Les décors sont superbes, l'ambiance décadente parfaitement restituée (même si ça parait bien sage et chaste aujourd'hui). Un immense plaisir de retrouver réunis dans le même épisode, voire la même scène, quelques figures parmi les plus familières et marquantes de la série une fois sur film (Wyngarde bien sûr mais aussi Latimer, Young et Jeavons). Pour une fois, aucun combat n'est bâclé (malgré la doublure de Steed toujours un peu trop apparente). L'interprétation est magistrale (et si le jeu des comédiens parait un peu théâtral à certains, je pense que c'est l'effet recherché, ces types veulent absolument revivre à l'identique l'ambiance du XVIIIème sicle et se croient obligés de parler avec ce ton ampoulé), Wyngarde est génial d'ambiguité et de machiavélisme (j'adore la tête dépitée et songeuse qu'il fait quand Steed passe son test d'admission avec succès), MacNee et Rigg sont sensationnels autant dans l'humour que quand ils paraissent plus soucieux ou perplexes devant ce spectacle inattendu dont ils seront tour à tour témoins et acteurs.
Si je vous dis qu' Emma est incroyablement belle et troublante dans sa tenue SM qui marquera durablement des générations et des générations, ça sonne comme du pro-peelisme primaire ? Si vous voulez, je le dis quand même ! Laughing Quelle audace et quel talent démontrait Diana Rigg en 65 ! Même si je maintiens que sa tenue au début des "taties" me parait finalement encore plus "scandaleuse", c'est davantage ici l'idée de l'offrir à l'assemblée de mâles qui est évocatrice, troublante, dérangeante, génératrice de fantasmes en tous genres (quoique pouvoir l'acquérir dans une cage... Laughing )

Le bémol, si je dois en trouver au moins un : j'ai été un peu gêné lors de la lutte entre le grand costaud et le petit homme des erreurs de continuité (mentionnées sur la fiche), voir Emma en gros plan sérieuse et perplexe devant le spectacle qu'on lui impose suivi d'un plan plus bref mais très net cependant de la même Emma très bon public et rieuse dans les gradins, ça fait un peu tâche...

Qu'importe, tout le reste est à conserver.

4 melons

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Estuaire44 le Sam 13 Avr 2013 - 10:48

Cartney offre un chèque de mille guinées pour la prétendue œuvre caritative de Mrs Peel. La guinée fut une pièce d’or frappée de 1663 à 1813, mais qui demeura ultérieurement comme expression de valeur. Elle équivaut à une livre et un shilling, ce qui permet un rajout non négligeable concernant les hautes sommes. Depuis le passage au système décimal, en 1971, la guinée vaut 105 pences.

Outre une référence dans les X-Men (la Reine des Péchés y devenant Emma Frost, the White Queen) , le Hellfire Club influence la première grande partie du comic Steed and Mrs Peel, écrit par Mark Waid, ancien auteur des X-Men, dont la parution débute en 2012. Steed et Mrs peel s’intéressent à la disparition de nombreux agents, ce qui les conduit à découvrir un Club de l’Enfer ressuscité, tentant de nouveau d’abattre les institutions anglaises.

Le programmes aperçus au cours de la représentation théâtrale indiquent qu’elle se déroule au Queen’s Theatre. Situé dans la Cité de Westminster, il s’agit effectivement d’un important établissement du West End, inauguré en 1907 et notamment connu pour l’immense succès qui connaissent encore et toujours Les Misérables de la RSC, depuis 2004 (les représentations débutèrent au Barbican Theatre, en 1985).

Toutefois l’insert initial représente un autre établissement, le London Palladium, également situé au West End. On le reconnait à ses arches, colonnes et lumières. Inauguré en 1910, il fut dessiné par Frank Matcham, architecte théâtral réputé pour ses conceptions de style antique. Le London Palladium reste l’une des plus célèbres salles de Londres, pour ses comédies musicales, mais aussi les nombreuses émissions télévisées s’y déroulant. Les spectateurs des Avengers purent le reconnaître facilement, car il hébergeait la grande émission musicale des Sixties d’ITV, Sunday Night at the London Palladium (1955-1967). En 1998, Laurie Johnson y donna un grand concert reprenant ses œuvres les plus notables, dont celles composées pour la télévision. L’animation de la soirée était assurée par Gareth Hunt





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Estuaire44 le Sam 13 Avr 2013 - 12:39

A Touch of Brimstone évoque à bien des égards Man-Eater of Surrey Green. En effet, tout comme ce précédent opus, il nécessite de s’immerger dans la culture populaire des Sixties afin d’en extraire la substantifique moelle. Il va ainsi pour imaginer le choc représenté par la fameuse tenue de la Reine des péchés, relativement anodine à l’heure où une série pétillante et ultra londonienne comme Secret Diary of a Call Girl évoque sans fards aucun le monde du sadomasochisme (de même que The L Word, sous un angle lesbien). Surtout les deux opus procèdent à une similaire démarche, avec à chaque fois l’approche circonstanciée d’un univers cinématographique. Dans Man-Eater of Surrey Green, Levene s’attachait aux séries B de Science-fiction paranoïaque des Fifties, tandis qu’ici Clemens reproduit manifestement l’atmosphère si identifiable et codifiée des productions de la Hammer.

On y retrouve ainsi de nombreux éléments caractéristiques, tels la sensualité exacerbée (notamment lors de la remarquable rencontre entre Cartney et Mrs Peel), le goût pour les recréations ne costumes, les décors gothiques, une certaine emphase du jeu et des dialogues, un mâle dominateur et sombre régnant sur des damoiselles peu farouches, un sens exacerbé de l’imagerie macabre (les tunnels, le serpent), le combat à l’arme blanche des héros contre des adversaires haut en couleur (le spectaculaire duel de Steed contre le bretteur) etc. Clemens s’avère un fan manifeste, comme le confirmera d’ailleurs la présence la saison ultérieure des deux stars masculines de la Hammer, Christopher Lee et Peter Cushing, dans des rôles d’ailleurs emblématiques du genre. Mais c’est à que réside également les limites de son entreprise car on préférera sans doute aucun le pastiche brillant, hilarant, irrévérencieux et volontiers caustique de Levene à cette vibrante déclaration d’amour si littérale et immédiate.

Ce premier degré absolu peut s’explique que l’étoile de la Hammer brille encore de tous ses feux en 1966 (son âge d’or recouvre l’ensemble des Sixties), tandis que les films visés par le subtil et brillant Levene ont alors largement entamé leur déclin. Il n’en reste pas moins que le récit de Clemens demeure trop unidimensionnel et, par ailleurs, non dépourvu de maladresses gênantes. L’intrigue résulte ainsi minimaliste et s’attachant trop à la seule atmosphère alors que celle-ci paraît pour le moins inégale. On se lasse rapidement des beuglements bestiaux et tonitruants de la beuverie, d’autant plus irritante que l’on goûte davantage de raffinement dans Chapeau Melon et Bottes de Cuir. On se situe ici dans un hors sujet que la structure narrative empruntée ne justifie jamais par son aboutissement, contrairement au bijou d’humour distancié constitué par Man-Eater of Surrey Green.

Fort heureusement, Clemens a suffisamment de métier et de talent pour préserver une ambiance purement Avengers dans les à-côtés de son récit, notamment avec ces blagues potaches insolites, les dialogues affutés entre héros ou certaines scènes hors normes comme le duel original entre Mrs Peel et le petit champion de savate. L’auteur peut d’ailleurs s’appuyer sur un Patrick Macnee particulièrement impérial, exprimant à point nommé la quintessence du style John Steed. Diana Rigg réalise également une grande prestation, exprimant merveilleusement les différentes facettes de son riche et fascinant personnage. La fameuse tenue de la Reine des péchés représente l’aboutissement spectaculaire et audacieux d’un courant crypto fétichiste observé tout au long de la saison, mais aussi dès l’ère Cathy Gale. Assez caricaturale et outrancière, on lui préférera cependant l’élégance suggestive de la tenue des Chevaliers de la Mort, tout ceci étant éminemment suggestif.

L’épisode peut également compter sur l’expressivité et le brio de la mise en scène de James Hill, la musique variée et évocatrice de Laurie Johnson, ainsi que sur un travail de production (décors et costumes) d’évidente qualité. Mais, au sein d’une distribution relevée, son atout maître demeure néanmoins le grandiose numéro de Peter Wyngarde, apportant toute une dimension supplémentaire à l’opus. L’acteur, grand spécialiste des rôles sulfureux et extravertis, se trouve ici particulièrement dans son emploi. L’épisode renoue d’ailleurs avec plusieurs accents du chef d’œuvre gothique que représente The Innocents, dans lequel Wyngarde brille dès 1961. En attendant ses fabuleux et emblématiques croque-mort et savant fou d’Epic, hommage autrement plus madré et subtil à ce genre de cinéma que ne l’est jamais le sincère et appliqué A Touch of Brimstone. (***)
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Guillaume le Mer 3 Juil 2013 - 22:43

revu mardi. j'avais eu beaucoup de mal la première fois.
là ça allait un peu mieux.
1 ere partie un peu longue.
la 2 eme est plus interessante avec la mise à l'épreuve de steed (la bassine d'eau à boire/la petite boule à éjecter,combat de fin à l'épée).combat avec le mec aux yeux bandés contre le fluet est ne scene impressionnante aussi.
univers assez sombre que j'apprécie...mais pour moi les cotés "sexe"/fetes/beuveries" sont trop mis en avant.un peu oui mais trop bof. emma a d'autres atouts que cette tenue vulgaire...ce n'est que mon avis.
intrigue assez banale. je préférais le coté festif dans l'économe et le sens de l'histoire.
le mastermind est très bon. pervers,assez fin.il "sauve" l'épisode qui aurait vraiment très moyen  sans lui je pense.
j'aime le chatiment du gars qui tombe dans la trappe.
les personnages secondaires ne sont pas terribles,un peu trop bruyant à mon gout sans trop de personnalité.je prefere l'acteur dans la dynamo que dans cet épisode par exemple.
scénario bof bof mais l'univers sombre et le mastermind m'ont tout de meme plu.

2,5
avatar
Guillaume
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 30
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 22/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Estuaire44 le Lun 4 Nov 2013 - 23:24

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Estuaire44 le Dim 24 Nov 2013 - 19:02

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  jbourne le Lun 21 Avr 2014 - 17:31

Bon episode mais je suis parti pris j adore les x men et leur club de l enfer ....le vilain en chef a bcp de charisme et sa 1ere rencontre avec Emma fait des etincelles, c est vrai qu il a une fin qui manque de panache mais elle n est pas immeritee

Pour le reste ce club echangiste en fait souvent un peu trop mais ces membres ont tous du panache, beaux seconds roles pour la plupart

Le costume de reine d emma en jette mais je lui prefere ses jolies petites robes blanches

Un 3 melons car l intrigue ... des farceurs qui finissent comploteurs m a laisse songeur
avatar
jbourne
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 44
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Dearesttara le Lun 21 Avr 2014 - 17:40

Pas grand-chose à ajouter, sinon que l'outrance du club est je trouve plutôt assumée (à l'image de leur chef). Pour le reste, le scénario on s'en moque un peu : on a des scènes chocs, voire cultes, un rythme assez vivace, une ambiance démoniaque entraînante. Je reste à mes 4 melons, même si l'histoire eut pu être améliorée.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Sylvie77 le Sam 21 Mar 2015 - 8:50

Comment dirai je ... surprenant mm si je connaissais cet épisode, je ne l'avais pas revu depuis fort longtemps.
Je dirai juste, heureusement qu'il y a une touche d'humour Steedesque, par ci par là, car finalement l'ambiance est pesante, bruyante et un brin machiste.
La tenue d'Emma est.. comment dirai je... intéressante 😕mais alors le maquillage. et la coiffure ... boof
Je retiendrai la scène d'épée (tiens, pas souvent que Steed tue froidement non ?) Dites moi les experts que vous êtes ☺
et le méchant, très méchant, qui je trouve est mis en avant et éclipse un peu notre duo de choc.

3 melons tt de mm
avatar
Sylvie77
Roturier(e)
Roturier(e)

Age : 54
Localisation : brie comte robert
Date d'inscription : 12/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Club de l'Enfer (A Touch of Brimstone)

Message  Dearesttara le Sam 21 Mar 2015 - 18:38

En effet, l'épisode tente de renouer avec les productions de la Hammer (Christopher Lee est en coulisses), et ils ont la main un peu lourde, tout à fait dans la démesure flamboyante des films d'horreur des années 50 et 60 : c'est ample, c'est maximaliste, ça détonne dans la douce fantaisie de la série. Pour ma part, je considère cet épisode comme un acte isolé, une histoire à part, et la mise en scène anxiogène comme les morceaux de bravoure en font pour moi un de mes épisodes préférés. Steed ne tue pas son adversaire à l'épée dans mon souvenir, je crois qu'il ne fait que le blesser. La seule fois où Steed assassine quelqu'un froidement, c'est dans La Trahison (saison 2).
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum