CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  alexandre le Mar 7 Sep 2010 - 16:10

Cetp65 a écrit:Et le combat final Shocked
Et la scène d'introduction Shocked Shocked
Et le dialogue Steed/Kane Shocked Shocked Shocked

C'est mon combat préféré Emma est GENIAL c'est très moderne j'aime aussi quand elle dit au mec un peut cucu "Donné moi votre arme !" "Give my the gun" en anglais je croit Rolling Eyes

alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Cetp65 le Mar 7 Sep 2010 - 18:23

Ce combat est excellant...pour la réalisation. Car on peut très bien voir que l'homme ne set pas beaucoup ses mains autours du cou d'Emma.
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Invité le Mar 15 Fév 2011 - 12:02

Comparaison Studio Canal/Optimum

Pas de coupe entre les deux versions. J’en ai profité pour relire la dure critique de Steed 3003 et une phrase m’a surpris : Il est aussi étonnant qu'elle vienne travailler au grand magasin en combinaison de cuir !

En fait, Mrs Peel est en tenue de travail, elle a été transférée du rayon lingerie à celui des jouets et elle est en tenue qui colle avec le slogan du magasin : ‘Pinters bring the space age to children of all ages’.

L’image Optimum est restaurée sauf sur un point. Evidemment, les premières vues de l’épisode, celles de Londres et du magasin désert sont propres sur l’édition britannique, sans taches, ni points blancs. L’image fixe du titre a aussi été nettoyée. Mais à 15’42, l’image d’Optimum a toujours une imperfection (au niveau du visage de Mrs Peel) lorsqu’elle s’entretient avec Jarvis qui est le ‘house dick’ (une ‘devil mind’ et un jeu de mots, mais rien de vulgaire en fait, le flic de la maison).

Sinon, le 7 février 1965 est bien un dimanche…
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Nicolas le Ven 25 Fév 2011 - 21:51

Episode agréable mais qui vaut surtout par les décors (le magasin bien sur mais aussi le "grenier" de Kane),les dialogues humoristiques relevés plus haut dans le sujet et...la nostalgie,j'adorerai fouiner dans un magasin 60's!
L'intrigue elle-meme a un peu tendance à faire du sur-place mais la fin est beaucoup plus animée et les méchants sont réussis.Excellent passage de Steed dégustant du fromage en flirtant avec la vendeuse!
avatar
Nicolas
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 53
Localisation : Romilly sur Seine (10)
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Cetp65 le Lun 18 Avr 2011 - 19:44

Je continue mon nouveau visionnage de la saison 4 avec cet épisode, qui faisait parti de mon TOP 10 saison 4. Eh bien, c'est tujours le cas. Même après ce énème revisionnage, je suis toujours sous le charme de ce grand magasin londonien des années 60. J'aurai aimé y mettre le pied au moins une fois dans ma vie. En clair, j'essaye de dire que les décors de cet épisode sont splendide. Bien que je n'en ai jamais vu un, il me semble qu'il s'agit là d'une recontitution plutôt fidèle à la réalité (d'après les dires d'autres forumeurs). Au niveau des acteurs secodaires, je retiens entre autres John Carter (Jarvis) et évidement Andre Morell. Un peu moins, son personage, Horatio Kane. Certes, il s'agit d'un personnage très intéressant (son discours à Steed sur les nouvelles technologies est tellement vrai, mêmes de nos jours), et lorsque j'ai vu l'épisode pour la première fois, je n'avais pas deviné que c'était lui le 'diabolical mastermind' de l'épisode. Mais je me rends compte lors de la scène finale que ses ambitions de conquérir le monde sont tout sauf originales. Enfin, ce léger défaut ne gâche en aucun cas la qualité de l'épisode. L'intrigue est vraiment très avengeresque (l'épisode est d'ailleurs construit, ici peut-être plus que jamais, sur le ''moule'' habituel) : une séquence d'introduction réalisé avec génie, beaucoup d'humour, de très bonnes répliques entre Steed et Emma et un combat final explosif dans les rayons du magasin. Probablement, une des meilleures scènes d'action de la série. Le tag final est à l'image de pratiquement tous les tags finaux de la saison 4, peut-être un peu plus drôle ici. En plus des remarques de Denis (la recette de Steed, que devien Kane ?) et de S3 (la très mauvaise traduction VF, zappant de très bons dialogues comme c'est tout le temps le cas dans le série), je dirai que Julie Thompson ressemble étrangement à une ancienne épicière que j'ai connu (remarque très importante, je le sais), et qu'il me semble avoir remarquer...DU SANG. Sur Wentworth, lorsqu'il parle avec Kane, après qu'il se soit fait tirer dessus par Emma. Après, j'ai peut-être ml vu.

Donc, ma note ne change pas : toujours 4 melons pour cet excellent épisode. Cette redécouverte me fait de plus en plus apprécier le jeu de Diana Rigg et le personnage d'Emma Peel (attention, je les avais toujours appréciés, mais un peu moins que Tara et beaucoup moins que Cathy).
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Estuaire44 le Lun 18 Avr 2011 - 20:06

D'accord avec cette excellente critique, l'épisode apporte un soin digne d'éloge à la moindre scène, ainsi qu'au relationnel; j'aime beaucoup la scène du cocard.

Si tu vas à Londres, passe chez Harrods, on y trouve la même ambiance, quoi qu'eu plus upper class. En fait le véritable équivalent serait la Samaritaine, j'espère vraiment qu'elle rouvrira un jour. Il y a aussi le Bon Marché, un pleu plus chicos lui aussi.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Cetp65 le Ven 11 Nov 2011 - 21:22

Je viens de le re-re-re-re.......re-voir, et je l'ai encore plus apprécié (si c'est possible).
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Invité le Dim 4 Mar 2012 - 18:23

On s'y perd un peu sur ce topic avec pas mal de HS au centre...

Contrairement à certains, je ne suis pas totalement conquis par l'épisode que je trouve assez plaisant à défaut d'être palpitant.
Le principal intérêt étant selon moi la relation Steed et Emma. Sinon, l'intro est inquiétante à souhait et j'aime beaucoup la colère hystérique de Kane quand il vient d'apprendre que nos héros vont faire échouer son plan, on aurait pu quand même nous le montrer en train de dégringoler l'escalier en même temps que son fauteuil roulant.
Et je ne suis pas sûr d'apprécier Emma quand elle tarde à ouvrir à Steed qui l'a supplie de le faire entrer, je vois bien le comique de la situation mais ça ressemble davantage à la relation que Steed entretenait avec sa précédente partenaire.
A part ça, c'est bourré de bons moments et de petits scènes efficaces mais il manque un petit truc à mon goût pour en faire un épisode inoubliable même si c'est le préféré de MacNee.

3 melons (ça aurait pu être un tout petit peu moins mais j'ai vu un Cathy Gale juste avant... Laughing )


avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 18:23

A noter que dans la rubrique Coupures de presse lors de la 1re diffusion française, quand on clique sur celle de la fiche de Mort en magasin, on tombe sur une coupure qui concerne Les Aigles.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  séribibi le Jeu 10 Mai 2012 - 18:43

peelou a écrit:On s'y perd un peu sur ce topic avec pas mal de HS au centre...

Contrairement à certains, je ne suis pas totalement conquis par l'épisode que je trouve assez plaisant à défaut d'être palpitant.
Le principal intérêt étant selon moi la relation Steed et Emma. Sinon, l'intro est inquiétante à souhait et j'aime beaucoup la colère hystérique de Kane quand il vient d'apprendre que nos héros vont faire échouer son plan, on aurait pu quand même nous le montrer en train de dégringoler l'escalier en même temps que son fauteuil roulant.
Et je ne suis pas sûr d'apprécier Emma quand elle tarde à ouvrir à Steed qui l'a supplie de le faire entrer, je vois bien le comique de la situation mais ça ressemble davantage à la relation que Steed entretenait avec sa précédente partenaire.
A part ça, c'est bourré de bons moments et de petits scènes efficaces mais il manque un petit truc à mon goût pour en faire un épisode inoubliable même si c'est le préféré de MacNee.

3 melons (ça aurait pu être un tout petit peu moins mais j'ai vu un Cathy Gale juste avant... Laughing )



Tu as donc été influencé. Revois-le dans quelques heures, tu auras un regard neuf !
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Invité le Jeu 10 Mai 2012 - 19:26

Oui peut-être mais si je dois avoir un regard totalement objectif, il faut que le revisionne au milieu de 2 épisodes de la S3 et si je tombe sur Le Cheval de Troie ou L'Eléphant blanc , je crains que Mort en magasin ne passe à 6 melons.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Estuaire44 le Dim 19 Aoû 2012 - 17:41

La séquence introductive frappe d’emblée un grand coup, avec cette vision à la fois sinistre et étrange des ces salles vides, peuplées de mannequins. A l’instar de l’inoubliable opus de The Twilgiht Zone que fut The After Hours, une prégnante angoisse sourd toujours plus fortement, jusqu’à l’explosion de violence impitoyable. Un remarquable effet, parachevé par l’ironie des personnages de dessin animé. Outré son impeccable tempo, cette introduction, l’une des plus belles mises à mort d’une série pourtant particulièrement prodigue en la matière, présente également le mérite de nous présenter la véritable vedette de Death at Bargain Prices : le formidable décor de Pinters.

On pourrait certes regretter qu’après Dial a Deadly Number, on trouve ici un deuxième épisode tout en décors de studio, mais la situation ne signifie certainement pas un retour à ce que l’on a connu durent l’ère Cathy Gale. La sophistication de la mise en scène, que les nouvelles normes techniques autorisent, permet de tirer le meilleur parti d’un décor riche et composé avec goût. La variété des élégants articles présentés (y compris dans la mémorable Galerie des Fins de Série) s’avère un régal pour l’œil. Décidément le budget s’affirme en hausse. Cet univers clos et chamarré représente un parfait écrin pour les aventures déjà significativement décalées de nos amis. Pinters retrouve certes la tradition des grands magasins mais exprime également l’abondance retrouvée de l’époque. Il faut s’en imaginer l’impact auprès du téléspectateur, alors que la Blitz reste encore si proche et que les privations de la reconstruction se sont poursuivies bien après la fin du conflit. Alors que les premières années des Avengers se situent encore aux orées du boom économique. Death at Bargain Prices introduit la société de consommation triomphante des Sixties au sein de l’univers de la série, ainsi que, parfois au détour d’un rayon, la pop culture. Evidemment, tout ceci demeure parfaitement stylé.

Dans la grande tradition de la littérature britannique, notamment celle de l’imaginaire, l’enfer se dissimule sous les ors du Paradis et Kane (superbe Andre Morell) constitue un saisissant portrait d’un réactionnaire de génie. Le personnage, irrésistiblement mégalomane, se révèle d’une plaisante ambivalence, abominable par la démesure insensée de ses méthodes, mais dont l’épisode se garde de bien de condamner dans son mépris de la modernité. En effet Chapeau Melon, aussi dans le vent soit-elle, manifestera souvent une défiance envers les temps nouveaux, notamment technologiques. La machination s’avère captivante à découvrir, déployant un magistral retour en force des hantises atomiques issues de la Guerre froide au sein des riantes Sixties. On apprécie également que, contrairement à ce que l’on connu dans The Master Minds, ses mercenaires bénéficient d’une vraie caractérisation, au détour de scènes courtes mais incisives. On apprécie la rudesse militaire de Wenworth (décidément beaucoup d’officiers écrivent leurs mémoires dans cette série !) ou la classe naturelle de Farthingale. Avec T.P. McKenna, Allan Cuthbertson et quelques autres, la distribution se montre solide et éprouvée.

Si l’opposition s’affirme à la hauteur il en va de même pour les personnages secondaires. On aurait pu exploiter plus longuement l’ambigüité véhiculée par le détective, mais le personnage se voit bien croqué. L’intermède entre un Steed volontiers libidineux et la jeune vendeuse apparaît charmant, un genre d’impromptu déjà découvert à plusieurs reprises en saison 3. De fait, durant tout sa première partie, l’épisode multiplie ces scénettes, prêtant le flanc à la critique de dispersion, du moins jusqu’à la révélation du pot aux roses et à l’affrontement final. Effectivement, il faut bien constater un certain immobilisme de l’intrigue, se percevant au delà de quelques péripéties secondaires. Au moins le scénario ne recoure-t-il pas au procédé du défilé des meurtres. Surtout chacun de ces moments se révèle divertissant, nous permettant de profiter d’excellents décors et dialogues, souvent acérés. La trouvaille des marionnettes se montre remarquable d’inventivité. L’appartement de Mrs Peel apparaît splendide, chaleureux et moderne, au design étudié mais évitant l’artificiel. On y reconnaît pleinement la griffe du toujours inspiré Harry Pottle.

Ce procédé, qui aurait effectivement pu s’équilibrer avec une avancée mieux minutée de l’intrigue principale, sert idéalement nos héros. Steed, très en verve et à l’entrain toujours aussi communicatif, a ainsi le plaisir (évidemment partagé part Le spectateur) de croiser le fer avec son irrésistible nouvelle partenaire. Leurs échanges se montrent caustiques et enlevés, mais toutefois nettement moins acrimonieux qu’ils ont pu le devenir avec Mrs Gale. La scène du salon de lingerie s’avère plus affutée et brillante que lors de Propellant 23. L’épisode met particulièrement en valeur Emma, davantage installée au cœur de l’action et absolument magnifique, pétillante d’esprit et intrépide. La saison trouve son héroïne, supérieurement élégante (y compris ici pour les amateurs de Science-fiction), même si toujours trop fardée. Déjà une icône, Mrs Peel, au phrasé sexy et si sophistiqué, s’affirme également sur le plan des scènes de combat en parvenant à trouver son style propre, acrobatique et improbable, alors que les deux opus précédents se situaient encore dans le flou. On raffole déjà de cet hoaxing cher à Ray Austin et aux spectaculaires coups tranchants. Le tonitruant ²final lui doit beaucoup, ainsi qu’à l’humour et à la fantaisie de Steed. (****)


A la fois drôle et cérébral, sophistiqué et violent, Death at Bargain Prices indique déjà fort éloquemment en quoi les Avengers diffèrent si précieusement de l’espionnage traditionnel.


Quand Emma élucide les plans de la bombe, Steed la surnomme Madame Curie, en référence à la célèbre scientifique. Elle réplique en le désignant comme Mr Magoo. Ce personnage de dessin animé, dont la création remonte à la fin des années 40, reste célèbre pour son extrême myopie. En 1965 sa popularité est à son comble, notamment grâce à une nouvelle série revisitant de grands classiques de la littérature (The Mr. Maggoo Show, 1964-1965).


Afin de discuter avec la vendeuse de l’épicerie, Steed prétexte vouloir acheter du Stilton. Ce fromage, dont la commercialisation remonte au XVIIIème siècle, est exclusivement produit dans les Comtés du Derbyshire, Leicestershire, et Nottinghamshire. Sous sa forme bleue, la plus populaire, il se présente sous la forme d’une pate persillée à la saveur relevée, se consommant traditionnellement avec du céleri et du Porto. Sous sa forme blanche, il est un fromage blanc à la saveur plus douce. Il se consomme alors avec des fruits rouges, notamment à Noël.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  jbourne le Ven 19 Juil 2013 - 18:45

j'aime bcp l'intro, un magasin de cette taille vide fait tout de suite assez inquiétant et l'ascenceur qui passe devant chaque étage rajoute une pointe de suspens ... et cerise sur le gâteau on finit avec l'ours Yogi

le fait que tout se passe à l'intérieur ne m'a pas gêné, le magasin est un personnage en lui-même tellement les décors sont réussis (décor ou pas, ça parait tellement vrai que pour moi ils ont très bien pu tourner dans un vrai magasin)

après l'intrigue en elle-même est assez (trop) simpliste .. (une bombe atomique dans un magasin ... mouais), ce qui entraine certaines longueurs et défauts (Steed qui se fait "frapper", la scène n'apporte rien au déroulement de l'intrigue et n'est pas très crédible)

après il y a quelques très bonnes scènes (dans l'appart d'Emma) et le combat d'Emma façon toréador fait sourire

un 3 melons
avatar
jbourne
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 44
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 09/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Estuaire44 le Lun 4 Nov 2013 - 23:21

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Estuaire44 le Ven 24 Avr 2015 - 22:19

Décès de Peter Howell, à 96 ans. Il jouait le Pr. Popple dans l'épisode et également le Professeur de l'épisode Le Général du Prisonnier
http://www.mckellen.com/writings/tribute/150421-peter-howell.htm
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Invité le Mer 18 Nov 2015 - 17:09

Quatrième et dernier épisode du premier disque. 4 épisodes à 4 bottes pour moi. 16 sur un disque, c’est rare.  

Faisant partie du second volume, l'édition DVD Canal+ kiosque avait cette fois les génériques anglais. Il y avait un petit problème de synchro sur la version anglaise de mon DVD entre les voix et les mouvements des lèvres. Pas sur le Blu-ray. Très belle restauration.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort en magasin (Death at Bargain Prices)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum