CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Equalizer"

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  redwest le Ven 25 Juil 2014 - 17:38

denis a écrit:Coffret 'limited edition' sorti aux USA ce mois-ci.


Et nous pauvres Français, nous devrons seulement nous contenter en octobre de la première partie de la saison 1  Sad

redwest
Comte(sse)
Comte(sse)

Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Sam 9 Aoû 2014 - 12:28

Première partie des traductions des propos de Coleman Luck sur Facebook.

Sur les épisodes ‘Manon’:


Fiche des épisodes concernés :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1980/equalizer-1985-1989/saison-2#15

http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1980/equalizer-1985-1989/saison-3#16


« En ce qui concerne Manon qui devait être une trilogie (ndlr : Memories of Manon, The Mystery of Manon sont deux double épisodes en saison deux et trois), il n'y a pas de " ils " à son sujet. C'était mon travail. Je dois endosser la responsabilité pour l’absence de conclusion. Je voulais compléter la trilogie lors de la quatrième saison. Puis, nous avons eu une grève des scénaristes de cinq mois. Bob Eisley et moi étions alors les seuls scénaristes de l’équipe. En tant que showrunner, j'ai eu deux semaines pour embaucher plus de personnel et obtenir le premier script prêt... un script qui n'avait pas été écrit. Nous n'avions pas de scripts de sauvegarde. Cette année a été épuisante. J'ai appris plus tard qu’Universal ne pensait pas que nous puissions continuer. Ils ont pensé que nous devrions arrêter à un moment donné pour avoir un script de prêt. Nous ne l’avons jamais fait. Chaque jour de préparation, j'avais un script à leur donner. Si un seul avait été refusé, nous aurions dû arrêter. Aucun ne l’a été. Tout cela pour dire que je n'avais pas le temps d'écrire le dernier de la trilogie, ou même d'y penser. Trop d'années ont passé maintenant et trop d’histoires. Toutes les idées qui étaient dans mon esprit se sont installées profondément dans la vase primordiale de mon subconscient. Désolé. » (Facebook, 9 janvier 2014). 
Sur divers thèmes (à la suite de l'interview de Coleman Luck dans la partie 'Coleman Luck sur Facebook).

COLEMAN LUCK SUR FACEBOOK

Edward Woodward : « Il aurait dû remporter un Emmy (ndlr : Edward Woodward fut nominé trois années d’affilée de 1986 à 1988). A sa place, pendant deux années (ndlr : en fait une fois, en 1987), Bruce Willis reçut le prix du meilleur acteur pour Clair de lune ou quelque chose comme ça. C’est là que j’ai rendu ma carte de membre de la TV Academy ». (24 décembre 2013).

« En 1992, nous nous sommes rendus avec Carel (ndlr : Mme Luck)  en Angleterre et nous avons passé plusieurs jours avec Edward et Michele. C'était merveilleux. Tellement amusant. Nous avons tous les quatre erré autour de Portsmouth et Polperro. Edward a raconté un tas d’histoires. Il nous a fait mourir de rire. Il était vraiment l'un des plus grands conteurs de sa génération. Tout ça me manque... surtout les gens. J’aimerais bien qu’on puisse refaire tout ça ». (5 février 2014).

La violence dans la série : « La série était violente pour son époque. Nous n’avons jamais pensé que les enfants pouvaient la regarder et je fus surpris par le nombre important qui l’a effectivement suivie. Il y a quelques années, j’ai reçu un mail poignant d’une Australienne. Elle écrivait qu’elle regardait notre série chaque semaine. Sa vie quotidienne était si moche. The Equalizer était la seule chose qui lui donnait l’espoir que quelque part, il y avait un père attentionné ». (24 décembre 2013). 

La chance d’avoir travaillé sur la série The Equalizer : « En cette période de Noël, je serais ingrat si je n’évoquais pas de nouveau la chance qui m’a été donné de travailler avec des gens merveilleux sur cette série. Beaucoup ne sont plus parmi nous. À l'époque, je savais que c'était une grande expérience, mais avec les années, je suis venu à l'apprécier encore plus. L'opportunité de travailler sur une excellente série est rare à Hollywood. De travailler avec autant de gens sympathiques, créatifs et dévoués était le plus beau des cadeaux (et être à New York aux frais d’Universal n'a pas été mal non plus). Joyeux Noël à tous les fans ». (25 décembre 2013).

« Tous ceux qui ont travaillé sur la série avaient le sentiment que nous vivions une expérience unique dans notre vie. Ce sentiment a grandi en moi au fil des ans lorsque je regarde en arrière. Nous avons eu une des stars les plus exceptionnelles ». (5 février 2014).

« J’ai une photo quelque part avec plusieurs d’entre nous. Je pense qu’Edward et Keith sont dessus. Elle a été prise à une de nos ‘wrap parties’ ou à une fête de Noël. Je ne peux pas me rappeler quand et à quelle occasion. Je vais essayer de la retrouver. La vérité est que nous étions tous tellement occupés qu'il n'y avait pas le temps de "traîner". Le scénariste / producteurs n'étaient pas sur le plateau tant que ça. Nous y allions quand nous le pouvions, mais lorsqu’un script était en cours de tournage, nous étions au travail sur un autre un mois à l'avance (ou quelques jours à l'avance si la situation désespérée l’exigeait !). Bien sûr, des réécritures pendant le tournage avaient lieu, mais nous avons essayé de les limiter. Tout cela pour dire que je n'ai pas eu grand-chose à faire sur un plateau et beaucoup à faire devant un écran d'ordinateur. Eh oui, nous utilisions des ordinateurs à l'époque. La vérité est que si vous ne travaillez pas sur le plateau de tournage d’une façon ou d’une autre, le fait de simplement y être est très ennuyeux. J’allais sur le plateau pour retrouver de vieux amis, en particulier des metteurs en scène que je ne voyais pas souvent.  Si vous êtes le producteur exécutif, être sur ​​le plateau peut rendre les gens nerveux ». (10 février 2014).

Les débuts pour The Equalizer: « Ce que la série était au début et ce qu'elle est devenue sont deux choses très différentes. Comme on le sait, au cours de la première année de production,  il y avait une guerre totale entre les scénaristes et producteurs de Los Angeles et l'équipe de New York, y compris Edward. Cela concernait ​​le fond de la série. Vers la fin de l’année de production, le showrunner a été viré avec un autre scénariste-producteur. Un nouveau showrunner est arrivé. Il m'a viré. Il a été licencié à son tour au bout de six semaines. Un troisième showrunner est venu pour la seconde saison. Le producteur exécutif de New York voulait que je revienne. Je rejoignis le personnel.

Mon approche a commencé au cours de la première saison avec un épisode que j'ai réécrit complètement. J’avais demandé au showrunner de me donner le script le plus difficile qu'ils avaient qui nécessitait une réécriture (Ndlr : Le règne de la terreur/Reign of Terror). Il y avait des choses très stupides dans ma réécriture de cet épisode, mais quelques-unes tenaient bien la route. Ainsi, afin de faire face au mal, McCall doit déposer son arme. Cette crise interne créa un conflit profond pour le personnage. Nous avons commencé à le percevoir d'une manière différente. Il rencontre un homme qui avait déposé les armes. On m'a dit que Edward était prêt à quitter le plateau parce qu'il ne voyait pas où son personnage allait. Il n'y avait pas d’ ‘arc’ pour lui. Je n'avais aucune idée de tout cela. J’essayais simplement de raconter une bonne histoire. Par inadvertance, cela a débuté un ‘arc’. En bref, Hollywood n'aime pas déposer les armes ». (8 janvier 2014).  

Les anciens collaborateurs : « De l'équipe de rédaction, un certain nombre d'entre nous est toujours bons amis. J’aimerais bien que d’autres scénaristes soient sur ​​Facebook. Kevin M. Droney est ici. Carleton Eastlake est sur ​​Facebook, mais je ne pense pas qu’il soit présent dans ce groupe. Il n’y en a plus beaucoup avec qui j’ai gardé le contact. Billy Zabka est un ami et il est toujours actif. Nous étions ensemble dernièrement pour faire les interviews pour la sortie des DVD britanniques ». (24 décembre 2013).
« Ce fut vraiment un travail d’équipe. Nous avions d'excellents scénaristes sur cette série et chacun de nous a apporté un point de vue qui est devenu une partie de McCall, de Mickey et de tous les autres personnages. Travailler avec tout le monde sur la série fut une joie, en particulier les autres rédacteurs. La plupart d'entre nous sommes restés de bons amis ».  (9 février 2014).  

Robert McCall : « Lorsque je fus convié à rejoindre l’équipe de la série, j’étais sur un contrat d’exclusivité chez Universal. Une scénariste amie, qui avait son bureau à proximité du mien, fut plutôt surprise que je rejoigne l’équipe de cette ‘série de justicier’. J’ai bien peur que c’est comme ça qu’Hollywood nous a catalogués du début à la fin. Et ce n’était pourtant pas ça du tout. Hollywood ne comprend pratiquement rien à la rédemption. Ils ne comprennent que la vengeance et la rétribution. McCall était un homme au cœur brisé. C'est ce qui m'a attiré en lui. Il a pris la responsabilité de ce qu'il était devenu. Sa profonde colère était dirigée contre lui-même. Il a compris que la justice et la miséricorde vont de pair. Il savait que trouver le pardon de Dieu était le seul chemin vers la paix (l’épisode Blood and Wine). Il ne pouvait simplement pas franchir cette porte ».  (25 décembre 2013).

« Le concept de McCall comme personnage de l'Ancien Testament ne vient pas de moi. Joel Surnow, le premier auteur-producteur, en avait parlé. Il voyait McCall comme un personnage qui rendait justice et jugement. Je pense que ce que j'ai apporté était le concept de la rédemption, la possibilité qu'elle puisse exister et la quête pour y parvenir ». (8 janvier 2014).

La fin de la série: « C’est vrai que l'annulation de la série fut une grande surprise pour nous tous. Pendant des années, la série avait été diffusée chaotiquement par la chaine. Je n'oublierai jamais ce qui s’est passé pendant la deuxième saison, alors que nous venions d'atteindre 30 pour cent de part d’audience. La chaine nous a retirés de la programmation pendant six semaines pour lancer un sac d’immondices appelé Texas Police à notre créneau horaire. A notre retour, nous avons dû essayer de récupérer le terrain perdu, mais nous n’avons jamais plus atteint les 30%. Après cela, nous nous sommes retrouvés dans d'autres créneaux horaires terribles. A la fin, je pense que le directeur de CBS en place (je ne vais pas le nommer) n'a jamais aimé notre série. La série avait débuté avant qu’il arrive. Nous avons été annulés en représailles à la bataille qui avait eu lieu entre Angela Lansbury/Arabesque/ Universal et CBS. Le réseau a perdu la bataille pour cette série et nous a sacrifiés en contrepartie. Nous sommes passés par de nombreuses expériences brutales sur The Equalizer et la dernière fut la pire ». (9 janvier 2014).

La série en DVD : « Comme je l’ai déjà écrit, le problème est qu’Universal n’avait pas de bons contacts concernant la musique de la série. Ils n’ont pas les droits pour éditer la musique aux Etats-Unis. Lorsque j’en ai entendu parler pour la première fois, j’étais complètement surpris de la tournure de cette opération commerciale. Ca me rend triste. La première saison de la série, qui est disponible aux USA, a de bons épisodes, mais comme beaucoup de séries, nous avons trouvé le bon rythme qu’à partir de la seconde saison ».  (24 décembre 2013).

Le film en preparation (sortie 2014): « Tout ce que je sais provient du téléphone arabe. On m'a dit que Crowe et son père avaient l'habitude de regarder la série ensemble régulièrement quand il était adolescent (ndlr : Russell Crowe, premier acteur pressenti pour le rôle). Apparemment, c'est la raison pour laquelle il était intéressé. Il y a plusieurs raisons pour qu’un acteur abandonne un projet. J'ai entendu dire qu’ils ont réfléchi sur un certain nombre de scripts avant de se décider pour celui qu’ils ont choisi. S’ils ne pouvaient pas se décider sur un script, Crowe n’était peut-être plus disponible. Le seul contact que j'ai eu avec une personne concernée, même de loin, fut un scénariste qui a été invité à venir et faire du plat aux producteurs. Il a fait des recherches et il m’a téléphoné. Nous avons parlé pendant un certain temps de la série, mais il n'a pas eu le job. Je ne sais pas dans quelle mesure Michael Sloan est impliqué. Je ne connais pas beaucoup Michael. Parce qu'il n'a plus travaillé sur la série après le pilote, je n'ai pas eu la chance de bien le connaître. Je connais en revanche la façon de procéder des productions de films et je doute qu'il ait eu l’opportunité d'influencer quoi que ce soit ». (8 janvier 2014).
 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Mer 13 Aoû 2014 - 19:20

Anecdotes de tournage & propos de l'acteur KEITH SZARABAJKA SUR FACEBOOK ( à lire sous l'interview).

Épisode CIA contre KGB.

Coleman Luck : « Lorsque nous avons travaillé sur Mission : McCall (CIA contre KGB), les choses étaient dans un chaos total après la crise cardiaque d'Edward. Nous devions trouver une histoire sans Edward pour qu’il puisse récupérer. Notre équipe de rédaction s'est réunie et a défini les grandes lignes d’une histoire, puis nous nous la sommes partagée et chacun d’entre nous en a pris quelques passages pour écrire. Nous détestions travailler de la sorte, mais il n'y avait pas le choix.
Nous voulions mettre McCall sur un cargo, et l’équipe chargée de trouver des extérieurs à New York a travaillé là-dessus. Nous avons dû faire appel à un acteur poids-lourd pour faire la transition en l’absence d'Edward. Si je me souviens bien, c'est Ed Waters qui eut l’idée d'approcher Mitchum. Mitchum a exprimé de l’intérêt. Je me suis donc rendu avec Ed en voiture à son domicile dans les faubourgs de Santa Barbara pour un entretien. Il était très aimable et a accepté le job. J'ai pris l'avion pour New York pour réécrire le script entièrement, afin de tout faire tenir. Je suis resté assis dans une chambre d'hôtel pendant plusieurs jours devant un ordinateur.

Notre équipe des extérieurs n’a pas trouvé de cargo dans le port que nous pouvions utiliser et j’ai donc changé l’emplacement dans le scénario. Ce fut le début d’une année folle. Heureusement que nous avions tourné Blood and Wine à la fin de la seconde saison de sorte que nous avions déjà notre ouverture. » (Facebook, 20 février 2014).

 KEITH SZARABAJKA SUR FACEBOOK

 Les cascades : « J’ai fait beaucoup de mes cascades lors du tournage, mais au fur et à mesure que la série avançait, les instances dirigeantes ont insisté pour que nous ayons une doublure…pour des questions d’assurance. » (Facebook, 9 janvier 2014).

Une éventuelle cinquième saison: « Autant que je sache, The Equalizer était censé avoir une cinquième saison. En fait, j'ai refusé Midnight Caller (Jack Killian, l’homme au micro), car elle était en préparation ... avec le recul, une stupidité de ma part. Ensuite, CBS nous a arrêtés, prétendument parce qu’Universal exigeait une licence plus élevée pour Arabesque. Ma carrière est parsemée de coups comme ça. » (Facebook, 9 janvier 2014).

Le film en préparation (sortie 2014): « Sans paraitre trop amer….Je veux simplement dire que lorsque mon agent a contacté les responsables du casting du film pour savoir s’il n’y avait rien pour moi, on lui a répondu que la production essayait ‘de se démarquer autant que possible de l’original’.

Même si je leur souhaite bonne chance, y compris à Michael Sloan, qui, je crois, est impliqué dans la production d’une manière ou d’une autre, je suis perplexe sur les raisons d’avoir écarté des gens comme moi, Mark Margolis, Billy Zabka, Anthony Zerbe (qui je pense est toujours avec nous) ou Irving Metzman qui auraient pu être utilisés dans une certaine mesure, même en caméo. Il me semble que cela aurait apaisé les fans de la première heure, tout en introduisant le nouvel Equalizer, avec des références, espérons-le, à Edward et Lansing. Je dirais qu'il a l'aura de Bad Kharma autour. J'espère que le film sera un succès et qu’ils feront une suite, et ALORS ils nous mettront dedans, peut-être avec moi, comme un officier à l'Agence ou quelque chose de semblable. Mais je n’y compte pas trop ....

Je ne m'étonne pas du tout ...Je travaille encore, et je suis reconnaissant pour ce travail. Je ne comprends simplement pas pourquoi la production du film a tout fait pour me rejeter. Et si ceci est dénigré, alors ainsi soit-il ... » (Facebook, 7 janvier 2014).

« Pourquoi les gens du film ont fait ce qu'ils ont fait, c’est, malheureusement, quelque chose qui me dépasse. J'aurais préféré qu’ils ne le fassent pas. Russell Crowe aurait été un choix "qui convient..". Denzel Washington convient moins apriori, mais si vous regardez les films qu'il a fait, son casting a beaucoup de sens. Training Day, Sécurité rapprochée,  la CIA en Afrique du Sud ... de nombreux films... je l'aime bien dans Glory. Il est même de New York ; en fait Mount Vernon, NY, mais assez proche des offices gouvernementales....Vous voyez ce que je veux dire. » (Facebook, 9 janvier 2014).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Jeu 14 Aoû 2014 - 18:42

Nouvelle salve de messages Facebook de Coleman Luck. Un privilège d'avoir des infos d'un producteur de série.
Sur les dialogues de la série, les scénaristes, James McAdams le producteur, les acteurs Chad Redding et Robert Lansing et les 'bottle shows'.
Sous l'interview : http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1980/equalizer-1985-1989/bonus#2

Concernant particulièrement des épisodes de la saison 3 : Le visiteur de Noël, Le condammné et Regrets éternels et les épisodes de la saison 4 : Mickey Kostmeyer sur le gril et L'épreuve du feu (l'épisode 'bottle').
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Dearesttara le Ven 15 Aoû 2014 - 20:43

Excellentes interviews, très instructives sur les coulisses de la série... et sur les coups du sort que peut recevoir un acteur.

Juste un point de désaccord avec Mr.Luck :

denis a écrit:

Edward Woodward : « Il aurait dû remporter un Emmy (ndlr : Edward Woodward fut nominé trois années d’affilée de 1986 à 1988). A sa place, pendant deux années (ndlr : en fait une fois, en 1987), Bruce Willis reçut le prix du meilleur acteur pour Clair de lune ou quelque chose comme ça. C’est là que j’ai rendu ma carte de membre de la TV Academy ». (24 décembre 2013).

Pour être juste, la performance de Bruce Willis dans Moonlighting est absolument énorme, une furia comique telle qu'il faut remonter aux burlesques du muet pour retrouver une telle intensité. C'était aussi l'époque où il était génial dans les scènes dramatiques, avant que son bouleversement de carrière l'assagisse, quel gâchis !
Qu'on préfère Woodward au Willis des années 80, je le conçois, mais Willis n'a point du tout volé son Emmy...
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Ven 15 Aoû 2014 - 21:01

Dearesttara a écrit:Pour être juste, la performance de Bruce Willis dans Moonlighting est absolument énorme, une furia comique telle qu'il faut remonter aux burlesques du muet pour retrouver une telle intensité. C'était aussi l'époque où il était génial dans les scènes dramatiques, avant que son bouleversement de carrière l'assagisse, quel gâchis !
Qu'on préfère Woodward au Willis des années 80, je le conçois, mais Willis n'a point du tout volé son Emmy...
Pour être juste, la performance de Edward Woodward est aussi énorme...
Tu as dû remarquer que je n'ai pas retranscrit la seconde partie des commentaires sur le forum. J'ai simplement mis le lien.
J'espère avoir d'autres anecdotes de Coleman Luck : avoir des commentaires sur tel ou tel épisode ou des impressions sur la série de la part du producteur embellit considérablement un dossier.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Dearesttara le Ven 15 Aoû 2014 - 21:08

En effet, je vais les relire de nouveau ce soir ; il dit des choses qui m'intéressent vraiment sur la production télévisuelle.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Jeu 21 Aoû 2014 - 21:30

Coleman Luck a répondu à ma question sur la page Facebook de la série concernnat la participation de Telly Savalas à l'épisode Blood & Wine

Info ajoutée à la fiche :

http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1980/equalizer-1985-1989/saison-3#1

Savez-vous comment Telly Savalas a été choisi pour le superbe rôle du Frère Joseph Heiden?  Jim McAdams, producteur d’Equalizer mais aussi de Kojak, a-t-il eu son mot à dire dans ce choix?


« Jim McAdams dirigeait le casting pour Equalizer à New York. Il était un maître en la matière. Il m'a parlé de Savalas pour avoir mon avis. J'avoue que j'ai eu des réserves. Un acteur formidable, mais il était fortement imprégné de Kojak. Quand tout a été dit et fait, j'ai fait confiance à Jim. Lui et Telly étaient de vieux amis. Le premier jour de son arrivée sur le plateau, j'étais là. Je me suis présenté. Il était sympathique, mais il n'y a pas eu de contact immédiat. Puis, soudain, il s'est rendu compte que j'étais le scénariste. Il m'a invité dans sa loge et il m'a questionné sur le personnage qu'il jouait. Je lui ai dit que ce personnage avait été un terroriste sanguinaire et un chef terroriste qui avait tué beaucoup de gens. Mais au milieu  des pires atrocités, il eut une expérience surnaturelle en rencontrant Jésus Christ. Cela avait changé sa vie. Au fur et à mesure que je parlais, les yeux de Savalas s’agrandissaient. Tout à coup, j'ai réalisé qu'il n'avait pas encore lu le script de deux heures ! Sa première scène était prévue une ou deux heures plus tard. En dépit de cela, il fit un excellent travail ». (Facebook, 21 août 2014).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Philo le Ven 22 Aoû 2014 - 10:43

Anecdote intéressante.
avatar
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Mar 26 Aoû 2014 - 18:20

Philo a écrit:Anecdote intéressante.
Tout à fait.
Si vous avez des questions particulières, n'hésitez pas. La première saison sort en France le 22 octobre prochain.  
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Dearesttara le Dim 14 Sep 2014 - 20:48

Equalizer the movie sort le 1er octobre en France. Les critiques américaines sont globalement positives, mais notent que le film n'a rien à voir avec la série - petite bronca des fans de la série à ce sujet qui le taxent de "rip-off". Toutefois, comme je m'y attendais, la performance de Denzel Washington a été saluée.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Dim 14 Sep 2014 - 20:59

Je ferai une petite traduction prochainement des commentaires de Coleman Luck, le producteur de la série, sur ce film. Avant le 1er octobre, bien entendu, car il enrichit son point de vue chaque jour. Cela a en effet rien à voir avec la série et comme à l'époque Brian Clemens pour The Avengers, Luck n'a pas été consulté et la production lui a même dit qu'ils voulaient se démarquer de la série ! Un film que je n'irai pas voir. Je comprends parfaitement les fans américains (de nombreux commentaires sur la page Facebook US  dans ce sens). En gros, un film d'action en plus et du foutage de gueule pour les fans de la série.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Sam 27 Sep 2014 - 15:31

Mercredi prochain, 1er octobre, sort en salles The Equalizer avec Denzel Washington. Le film, interdit au moins de 12 ans, n’a rien à voir avec la série, comme c’est pratiquement toujours le cas lors d’adaptations de séries pour le grand écran.
C’est le moment surtout de se souvenir de la série produite par Coleman Luck de 1985 à 1989. Son avis sur le film est intéressant et tout à fait en accord avec l’interview qu’il m’avait accordé lors de l’élaboration du dossier de la série pour le site Le monde des Avengers.
 

« Mon seul souci est qu’on puisse penser qu’il y ait un rapport, même infime, entre ce film et la série sur laquelle nous avons travaillé si durement. Il n’y en a pas.  Et ce fut un choix délibéré de la part de ceux qui ont élaboré le film. Mon vieil ami et ancien collègue, Robert Eisele, eut une expérience intéressante il y a deux ans en rapport avec cela. Comme beaucoup d'entre vous le savent, Bob a été un pilier de notre série. Il était avec moi pendant deux de nos quatre années sur THE EQUALIZER et il a écrit des épisodes incontournables. Il avait écrit aussi le scénario d’un film dans lequel M. Washington avait été la vedette : The Great Debaters. Ce fut une bonne expérience à l’époque. Pour cette raison, il contacta les producteurs du film offrant ses services de scénariste. Il fut tout de suite arrêté. Ils lui ont dit concrètement qu’ils voulaient absolument que le film n’ait rien à voir avec la série de quelque manière que ce soit. De toute évidence, ils ont obtenu ce qu'ils voulaient. Y a t-il quelque chose qui ne va pas avec M. Washington? Je ne sais pas. C’est un acteur talentueux, mais il semble avoir une grande prédisposition pour la violence la plus abjecte. Pour être honnête, je ne pense pas qu'il y ait beaucoup de fans de la série intéressés par le film. Dans l'esprit des producteurs du film, c'était juste une franchise disponible. Puisque la série n'est pas disponible sur Netflix ou Amazon Premium, le film se présente comme la définition de la série. » 8 septembre 2014.
 

« Je n'ai pas vu le film et je ne veux pas le voir. Pourquoi s’énerver inutilement ? D’après toutes les sources que j’ai consultées, Washington et ses acolytes ont fait ce que nous avons essayé par tous les moyens de ne pas faire dans la série. De ce que j'ai entendu aussi, le film n'est rien d’autre qu’un nouvel exemple de violence porno avec Washington. En ce qui concerne les scènes de meurtres, Washington et ses acolytes ne sont que des dilettantes, de grands enfants mal dégrossis, typiquement hollywoodiens. Ils n'ont jamais tué personne ou vu des gens mourir de mort horrible à côté d'eux. Donc, c'est tout simplement un jeu. Durant les années où j'ai participé à la série, nous n’avons jamais adopté cette attitude. Un certain nombre de fois, j'ai écrit des scènes particulières. Quelqu'un disait à McCall, "Vous avez une arme, pourquoi ne pas tout simplement le tuer?" Il répondait: «Vous ne comprenez pas. Je me souviens du visage de chaque personne que j’ai dû tuer." Avons-nous eu de la violence dans la série? La réponse est oui. Mais la façon dont Edward la jouait et que nous l’avons écrite en amont représentait une douleur lancinante.
Peu importe leur talent, je suis convaincu que Washington et le réalisateur de ce film ne sont en fait rien d'autre que des petites brutes de douze ans, assis en classe de sixième et qui dessinent des dessins sanguinolents dans leurs cahiers d'école. C'était simplement une franchise disponible, qui eut pas mal de succès en son temps, mais qui est oubliée maintenant, et ils ont pu la peupler avec leurs propres obscénités. » 26 Septembre 2014
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Dearesttara le Sam 27 Sep 2014 - 20:36

Bien, au moins, ça a le mérite d'être clair ! La banalisation de la violence quand on passe de la série au film est en effet regrettable, on perd en humanité. Mais bon, ce n'est pas vraiment le propre des films d'action d'être attentifs sur ce point. Pour ma part, j'ignore si Denzel Washington a eu son mot à dire sur le scénario. Il est en effet producteur, mais point du tout producteur exécutif, normalement les seuls à décider de l'orientation du film (personnellement, je pense qu'il s'en moque : il fait son job, point barre).

Il y'a en effet un problème avec Denzel Washington. Il est en train de faire comme Bruce Willis : le brillant acteur des débuts dévie totalement de sa trajectoire pour s'enfermer dans le cinéma d'action. Cela dit, ils restent d'excellents acteurs, mais quand je pense à son rôle de journaliste mesuré, déterminé mais humain de L'Affaire Pélican, je me dis que Washington bride son talent. Sad
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  redwest le Lun 29 Sep 2014 - 23:22

Excellente interview de Coleman Luck, ça fait plaisir d'entendre ce genre de propos sur certains films modernes qui privilégie la violence spectaculaire (très rare sont les réalisateurs qui la maîtrise, tel Sam Peckinpah) à un traitement plus subtil et plus humain, j'hésitais à l'acheter, mais maintenant c'est sûr, cette série sera mienne à sa sortie Very Happy
avatar
redwest
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Mar 30 Sep 2014 - 8:20

N'hésite pas, redwest, à nous donner ton avis sur les épisodes. J'espère que la sortie des DVD français sera avec la musique originale (qui a des droits spéciaux). J'ai été contacté par une radio (mes coordonnées Facebook ont été fournies par Elephant qui sort la série) pour une émission sur la série. Je vous tiens au courant de la suite éventuelle.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Dearesttara le Mar 30 Sep 2014 - 13:13

Ah, oui, bien ! On attend ça. Very Happy
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  redwest le Jeu 2 Oct 2014 - 9:29

denis a écrit:N'hésite pas, redwest, à nous donner ton avis sur les épisodes. J'espère que la sortie des DVD français sera avec la musique originale (qui a des droits spéciaux). J'ai été contacté par une radio (mes coordonnées Facebook ont été fournies par Elephant qui sort la série) pour une émission sur la série. Je vous tiens au courant de la suite éventuelle.

Bien sûr que vous aurez mon avis sur la série, en attendant la critique de Première :



Le critique a du trop picoler avant d'écrire cette "chose" Laughing


avatar
redwest
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Estuaire44 le Jeu 2 Oct 2014 - 9:38

Une critique sur Unification ((site SF très Star Trek)
http://www.unificationfrance.com/article35029.html
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Jeu 2 Oct 2014 - 18:54

En effet, le critique de Première a dû picoler et n'a jamais dû voir la série...bien plus en accord avec celui de Unification :

Le film n’a rien à voir avec la série qui l’a soit-disant inspiré. Denzel Washington n’a pas la classe d’Edward Woodward et leurs manières de fonctionner ne pourraient pas être plus différentes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

The Story of the Equalizer.

Message  Invité le Dim 5 Oct 2014 - 11:28

The Story of the Equalizer. Un bonus des DVD britanniques de 45 minutes sur l'élaboration de la série avec plusieurs intervenants dont le producteur Coleman Luck et l'acteur Keith Szarabjaka que j'avais interviewés. Il fut conçu pour la sortie du coffret intégral britannique et je ne crois pas (je vais demander) qu'il soit sur les éditions françaises. 
Je ferai une retranscription française dans ce cas, comme j'avais fait pour L'homme à la valise et l'interview de Richard Bradford.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Lun 6 Oct 2014 - 17:40

Cette passionnante vidéo ne sera restée que quelques jours. Pour les intéressés, je l'ai sauvegardée, qu'ils m'envoient un mp.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Lun 6 Oct 2014 - 22:17

La version longue de la superbe musique de Copeland, batteur du groupe Police pour les petits jeunes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  séribibi le Mar 7 Oct 2014 - 12:20

Je n'avais pas vu le post de Redwest.
Bon sang, jamais lu une critique autant à côté de la plaque !  Shocked
Critiquer la prestance de l'excellent et regretté Edward  Woodward...  Shocked
Ne pas faire état d'un minimum de qualité de l'original, et trouver finalement dans le côté badass du film-remake la qualité qu'il manquait à la série... affraid
Sous-entendre que les fans de la 1ère heure sont "non fiables" Evil or Very Mad

Ce journaleux du 7ème art mériterait le peloton d'exécution ! zero

redwest a écrit:

Bien sûr que vous aurez mon avis sur la série, en attendant la critique de Première :



Le critique a du trop picoler avant d'écrire cette "chose"  


avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Ven 21 Nov 2014 - 17:26

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Ven 21 Nov 2014 - 19:11

Très bien. Excellente série. Edward Woodward est admirable, la musique de Copeland transcendante, le superbe générique coup de poing qui fixe le New York des années 80...

Une série indispensable.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  redwest le Jeu 4 Déc 2014 - 19:41

Venant de lire que le coffret 2 de la saison 1 sortais en janvier, j'ai commencé la série, mais j'aimerai savoir s'il est possible de regarder les épisodes dans le désordre ?

La saison 2 sortira en avril prochain en un seul coffret Very Happy


avatar
redwest
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Jeu 4 Déc 2014 - 21:16

Il y a des épisodes qu'il faut mieux voir dans l'ordre, car - c'était assez innovant à l'époque - il y a un arc dans la série. Par exemple, dans le passé de McCall et les épisodes - en deux parties - avec sa fille, Yvette. Il y a des personnages qui réapparaissent après un intervalle plus ou moins important. Dans la première saison, son fils Scott évolue et il y a aussi des policiers - qui participent aux enquêtes - qui changent après parfois quatre ou cinq épisodes.
Bon visionnage et fais-nous part de tes impressions !
Excellente question ; je la poserai  sur la page Facebook de la série.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Sam 6 Déc 2014 - 21:28

J'ai posé ta question sur Facebook, redwest. Comme je le pressentais : à part le pilote et les épisodes Manon tous les épisodes des saisons 1 et 2 peuvent être vus sans ordre particulier. Beaucoup de réponses - bien sûr en anglais - dont celle d'un scénariste de la série - Carleton Eastlake - que j'avais interviewé pour le site.




Denis Chauvet
10 h
A new French fan asked me if the series must be seen in chronological order. Except for the Manon episodes, I think it is possible to start with any episode of the first two seasons. Of course, the absence of Edward Woodward in season 3 is a little particular. Do you think the series has a strict chronological order ?
J’aime ·

  • Vu par 18 personnes
    Theresa Ramseyer aime ça.

  • Anna Sawitzky No, it doesn't. Any time in the first two seasons would be fine.
    7 h · J’aime · 2

  • Gordon Reeves That's unassailably ^ Banana ^ tru (and not Capote) but we'd aver for proper appreciation of the series' seminal - nahhh to you, Coleman - evolution, not beaming aboard from its troubled beginnings as the show was shifting from behind-the-scenes artist...Voir plus
    6 h · J’aime · 4

  • Kate Dubaj I also agree that as long as you watch the pilot first, you will follow it, except for the Manon story. However, after watching years and years (and years) of just the fourth season episodes (and not even all of them), it was a surprise to me watching Mickey as a less mature assistant even though I had seen most of the episodes in the first run.
    5 h · J’aime · 1

  • Theresa Ramseyer She might want to watch the episodes clipped before seeing Trial. Isn't there a list of those somewhere? I know, chronological will cover that, but it's fun to play "spot the episode and find the differences."
    4 h · J’aime · 1

  • Theresa Ramseyer You forgot the best part of the pilot, Gordon, Control in curls! Gordon Reeves
    4 h · J’aime · 1

  • Gordon Reeves Ms. Tee: How DAST yu?!?!? Ewwww, ah'ma tellllllllll ...
    4 h · J’aime · 1

  • Gordon Reeves Speaking of the momentous ¤ Manon ¤ dazzlin' duet, probably the onliest tragedy that, ah, Equals the CBS assassination-retaliation of sabotaging the show's 5th year was also Coleman's remark in another venue he had plans to make it a trilogy with another ep(s) to complete the arc. Damn them ...
    3 h · J’aime · 1

  • Kate Dubaj Right Gordon! We're an audience. Who wants to know the end?
    3 h · J’aime · 1

  • Kate Dubaj (and this is how Kate sees how far she can put her foot down her throat)
    3 h · J’aime

  • Su Grass I agree that the series doesn’t follow a strict chronological order. I can’t remember which episode I saw first, but I do remember which one definitely hooked me on the show, and it wasn’t the pilot or one from the first season. EQ was no soap opera—I think any of the individual stories, probably some to a greater extent than others, was powerful enough to catch the viewer’s eye anytime. Maybe there were a few continuity errors, but there is no multi-season series without continuity errors, and besides, that’s understandable in view of all the struggle & ups and downs the producers went through over the years. In any case, they always made the effort to deliver the best quality possible.
    2 h · J’aime · 2

  • Gordon Reeves We would say it'd be more properly aimed elsewhere but, hay, an English matrix gentleman musn't forget his ABC manners [ (C)orporate (B)anal (S)tupidity whoooooo? ] ...
    2 h · J’aime · 1

  • Gordon Reeves That last was in response to da Great Kate's remark ...
    2 h · J’aime

  • Kate Dubaj Personally, Trial by Ordeal, sparked more of my imagination as there being more of a story to be picked up at some other time and played with than the Manon stories. I have threatened fanfic writers with write an ending or I will but not going anywhere near that here.
    2 h · J’aime · 1

  • Kate Dubaj This compulsive person likes to feel things are finished.
    2 h · J’aime · 1

  • Gordon Reeves ................................................................................??????
    1 h · Modifié · J’aime · 1

  • Les Nordman Kate Dubaj, there is Equalizer fan fiction????!!!!!
    34 min · J’aime

  • Kate Dubaj Yes there is and I'm not guilty of any of the good stuff because I rarely finish anything.
    33 min · J’aime

  • Carleton Eastlake The Equalizer was in an era when very few shows were organized around
    on-going stories across a season. All the same, I attempted to plant some
    hint at a continuity in my episodes in the second season. At least once I
    had the victim in an episode explain to McCall that she'd called him
    because of the urging of a friend who had been saved by him in an earlier episode.But that's about the only specific example I can give. There is a
    reason though to look at Prelude first - as its name implies, it was the
    episode that gave McCall's origin story.
    31 min · J’aime · 3

  • Les Nordman I have read fan fiction before and a lot of it devolves very quickly into extremely poorly-written, extremely graphic pornography. I would hate to think there is a collection of such dreck written about "The Equalizer".
    31 min · J’aime

  • Gordon Reeves We just watched it the other again the other evening, Carleton and, again - as both a professionally-personal writer AND impurely personal audience member - your impeccable plotting and background foundation for the ep was invaluable.
    13 min · Modifié · J’aime · 1

  • Kate Dubaj Third try, hopefully in order. I'm not really into the poorly-written pornography type of thing which has turned me off much of it as it is a real sort through. There are some harmless ones at http://www.angelfire.com/80s/equalizer/ and there was some other sites including the BlueSkyDancers site that I do not have links for anymore. I was mostly interested in getting opinions on how I write stuff by swapping.
    9 min · Modifié · J’aime
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Invité le Mar 9 Déc 2014 - 18:45

Enfin disponible :

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  redwest le Ven 12 Déc 2014 - 20:04

J'ai commencé la série, 4 épisodes visionné à ce jour, je prend mon temps car la 2ème partie ne sort que dans un mois hein pour l'instant je dirais que c'est pas mal.
avatar
redwest
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 52
Localisation : Nice
Date d'inscription : 16/04/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Equalizer"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... , 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum