CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 14 Déc 2008 - 18:47

Jusqu'à la fin de la seconde guerre mondiale, tous les films, quels qu'ils soient, n'avaient pas vraiment de "visas cinématographiques" les recommandant -ou non- à une certaine catégorie de personnes... En bref : les interdictions en tant que telles n'existaient pas encore...
Lorsqu'un film était interdit ou "repoussé" de sortie, c'était plus pour une question de propagande qu'autre chose (comme ce fut le cas par exemple dans certains pays du "Dictateur" de Charlie Chaplin qui, en 1940, faisait référence, sans jamais prononcer son nom, à Hitler, quelques temps avant sa réelle accession au pouvoir).

Le CNC (Centre National de la Cinématographie) arrive en 1946, juste aprés la seconde guerre mondiale, ses attributions sont diverses (réglementations du cinéma, protection et diffusion du patrimoine cinématographique, etc, etc...) et, l'une d'entres elles (via la Commission de Classification) a pour mission d'apporter un "visa d'exploitation" découlant d'un jugement sur la teneur de ces oeuvres cinématographiques et la portée qu'elles peuvent avoir sur le commun des mortels...
A cette commission donc de déterminer si tel ou tel film peut-être -ou non- vu par un large public. Cela se traduira en fait, si besoin est, par des interdictions limitant ainsi l'accessibilité à chacune de ces oeuvres...

- Ainsi, de 1946 à 1959, les films jugés , pour une raison ou une autre, suffisemment peu recommandables par la Commission de Classification se verront attribuer une unique interdiction aux moins de 16 ans.
C'est l'interdiction dont écopèrent, entre autres, "Le cauchemar de Dracula", "Les yeux sans visages", "Les diaboliques", "Ah ! Les belles bacchantes !" (avec Louis de Funés, parce qu'on y voyait des scènes de nudité), etc, etc...

A partir de 1960, et jusqu'en 1991, cette interdiction unique disparut pour laisser place à l'interdiction "aux moins de 13 ans" (films à caractères violents et/ou choquants, ou encore érotiques) et l'interdiction "aux moins de 18 ans" (films suscités mais passant un échelon au-dessus)...
A partir de 1975, et, suite à la diffusion d' "Emmanuelle" de Just Jaekin (1974) diffusé en raiseau d'exploitation cinématographique "normal", est votée la loi de la "classification X" (interdiction aux mineurs) pour les films pornographiques (qui ont commencés à envahir la France depuis quelques temps) ou encore les films ultra-violents dont la violence peut gravement porter atteinte à la dignité humaine...
Plus qu'une interdiction simple (puisque l'interdiction "aux moins de 18 ans" existait déjà) il s'agissait-là d'une "distinction" amenant les films suscités à être surtaxés et par conséquents exploités uniquement en réseaux cinématographiques restreints, dans des salles minoritaires (qui n'existent pratiquement plus, et plus du tout en province en tous cas) dédiées à ce genre de diffusions... Des salles dédiées aux films pornographiques et, à un degré moindre (les cas étant quasi-inexistants) aux films trés violents (qui étaient généralement purement et simplement interdits de diffusion le cas échéant)...
Cette interdiction, qui semble exister toujours, s'est un peu perdue en application par la disparition progressive des salles de cinéma "promues au X" suite à l'arrivée des vidéo-clubs (ils faudra plusieurs années quand même) qui permirent de voir ENFIN en VHS cette catégorie de films (ce visa opérant alors sur ces K7 VHS).

-A partir de 1990, Jack Lang, alors ministre de la culture, tout en conservant la classification X pour les films pornographiques, décide de réduire pour toute les autres catégories les interdictions aux moins de 13 et de 18 ans...
Ainsi cohabiteront dés lors 2 interdictions (toujours en vigueur) allégées :
- L'interdiction au moins de 12 ans (remplaçant celle de 13)
- et l'interdiction aux moins de 16 ans (remplaçant celle de dix-huit)

En 2003, une nuance est à nouveau apportée, via un décret, aux films "hors pornographie" mais de grande violence : cas exceptionnel en effet, ceux-ci peuvent également se voir attribuer un visa d'exploitation les interdisant aux moins de 18 ans... Mais, pendant longtemps, cette particularité ne fut appliquée à aucun film... Jusqu'à la sortie de "Saw 3" en 2006, film dont l'ambiance malsaine et les séquences d'une grande cruauté avaient heurté l'équipe de censeurs qui avaient amené alors ceux-ci à lui affubler une interdiction aux mineurs...
Cet exemple semble pour l'instant sans précédent... Les films comme "Massacre à la tronçonneuse - le commencement", "Hostel" ou "Martyrs" ayant en effet de justesse échappé à cette interdiction maximale au profit d'une interdiction aux moins de 16 ans avec avertissement...

"Saw 3" seul exemple à ce jour (depuis les dernières interdictions mises en vigueur en 1991) de film "hors pornographie" a avoir subi une interdiction aux mineurs :

Si vous voulez connaître les interdictions actuelles de tous les films, visitez le site ci-dessous, et tapez le titre de référence... Mais attention, il s'agit-là d'interdictions réactualisées avec le temps (même en dehors de la réévaluation des interdictions qui s'est opérée en 1990 : 13 à 12 ans, et 18 à 16 ans).
Ainsi, par exemple, "Psychose" d'Alfred Hitchhcock (1960) était sorti à l'époque avec une interdiction aux moins de 18 ans... Cette interdiction devrait de nos jours correspondre à une interdiction aux moins de 16... Mais, l'eau ayant coulé sous les ponts, et des films tous plus violents étant passés entre temps, cette interdiction s'est transformée en interdiction "aux moins de 12 ans" (ex 13)...
Autre exemple : "Croix de fer" de Sam Peckinpah, interdit aux moins de 13 ans à l'époque, devrait avoir actuellement son interdiction ramenée à 12 : il est en fait "tout public" mais affublé d'un avertissement...
Les moeurs évoluent, ce qui est normal...
Mais de nombreux films conservent néanmoins leur interdiction d'époque, ou tout au moins leur "équivalence" (12 contre 13, et 16 contre 18 ...

Pour vérifier donc les visas d'exploitation actuels film par film :

http://www.cnc.fr/Site/Template/A2.aspx?SELECTID=18&ID=19&t=3


Dernière édition par séribibi le Lun 15 Déc 2008 - 18:40, édité 7 fois

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Patricks le Dim 14 Déc 2008 - 19:10

Ces dernières années, des films comme ceux de Catherine Breillat (Romance) ou de Virginie Despentes (Baisemoi) ont brouillé un peu les cartes car ces films contiennent des scènes de X tout en n'étant pas des films pornos.
Donc les frontières entre films interdits et non interdits sont devenues bien floues.
En ce qui concerne SAW, interdit ou pas, il s'agit de films profondément malsains, pas du tout envie d'aller les voir.
Je pense donc que la tâche de ceux qui doivent classer les films n'ont pas la tâche facile

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 14 Déc 2008 - 19:20

Effectivement, les films que tu cites sont encore des cas particuliers à la frontière de la pornographie (mais qui devraient pourtant logiquement être considérés comme pornographiques dans la mesur eoù l'on y voit AU MOINS une scène explicite) mais dont le traitement général les a fait passé qd même en cinéma "commun".
Mais il me semble bien que "Baise-moi" avait subit une interdiction aux mineurs (et ne disposait quue de quelques misérables copies pour les cinés) avant de voir celle-ci révisée (16 ans) pour sa sortie DVD.
Autres exemples effectivement : Caligula, In the Cut (avec Meg Ryan, dont le version intégrale montrait des séquences -rares- pornos, mais int aux - de 16 ans en DVD / contre 12 pour la version "amputée sortie en salles)...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Denis le Dim 14 Déc 2008 - 20:30

Possible qu'il y ait des 'arrangements' pour certains films, non ?

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

i

Message  séribibi le Lun 15 Déc 2008 - 12:05

Difficile en fait, les lois sont trés strictes ! Et normalement, lorsqu'un film contient au moins une scène pornographique explicite, vu qu'il passe en classification X, il est maintenant directement distribué en vidéo (DVD) étant donné que les salles "spécialisées" n'existent plus (sauf qques-unes je crois sur Paris)...
Le cas des films précédents est vraiment une exception car leur contexte reste qque part complêtement "hors pornographie", mais ils auraient logiquement dû se voir emputer de toutes les scènes explicites afin d'avoir une distribution normale en salle (ce qui a été néanmoins le cas de In The Cut, les scène n'ayant été rétablies que lors de la sortie DVD)... Ici donc, ils ont été distribués normalement (et en version intégrale) avec une seule interdiction aux moins de 16 ans...
Tout cela est donc un peu paradoxal...
Mais ces cas se comptent sur les doigts d'une main...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Patricks le Lun 15 Déc 2008 - 17:33

Il me semble que "le diable au corps " de Marco Bellocchio en 1986, film en compétition à Cannes, a été distribué normalement, malgré une scène qui relevait du film X

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Mar 16 Déc 2008 - 18:54

Beaucoup de cas particuliers dans les films qui ont attirés l'attention des censeurs :
Payback, avec Mel Gibson, avait un visa d'interdiction aux moins de 16 ans (!! étonnant, ce film étant moins violent que "L'arme fatale 1") alors que les affiches indiquaient une interdiction aux moins de 12 !
"Salo ou les 120 journées de Sodome", de Pasolini, malgré le côté immoral du film, n'a écopé que d'une interdiction aux moins de 18 ans "non classé X" à l'époque (correspond à moins de 16 maintenant) mais n'est sorti que dans une seule salle (à Paris) !!

"Massacre à la tronçonneuse" (1974 - sorti en 76 aux US) et "Zombie" (1978 - sorti en 79 aux US) ont tout bonnement échappé au "X" (si l'on peut dire) en étant carrément interdits respectivement pdt 5 ans et pdt 4 ans en France...
Tout 2 étaient assortis d'une interdiction "échelon 2" de l'époque (moins de 18, correspondant à - 16 aujourd'hui)) avec un avertissement à leur sortie française (1981 et 1983)...
"Maniac" subit le même sort (interdit 1 an)...

"L'enfer des zombies" le Lucio Fulci a subi d'énormes coupes (essentiellemnt scènes gores) à sa sortie française) qui ont été rétablies dans les VHS ensuite... Ce qui ne fut pas le cas de "Frayeurs" du même dont la séquence de la perceuse ne fut pas rétabli lors de la sortie vidéo (il faudra attendre des années pour voir cette séquence réintégrée)...
Ainsi, la censure, pour permettre de sortir un film, peut aussi endosser le rôle de "charcutier"...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Denis le Mar 16 Déc 2008 - 19:16

séribibi a écrit:
"Massacre à la tronçonneuse" (1974 - sorti en 76 aux US) et "Zombie" (1978 - sorti en 79 aux US) ont tout bonnement échappé au "X" (si l'on peut dire) en étant carrément interdits respectivement pdt 5 ans et pdt 4 ans en France...
Tout 2 étaient assortis d'une interdiction "échelon 2" de l'époque (moins de 18, correspondant à - 16 aujourd'hui)) avec un avertissement à leur sortie française (1981 et 1983)...
"Maniac" subit le même sort (interdit 1 an)...

J'ai vu ces deux films dans les années 80 dans ma période films d'horreur.

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Patricks le Mar 16 Déc 2008 - 19:23

séribibi a écrit:


"L'enfer des zombies" le Lucio Fulci a subi d'énormes coupes (essentiellemnt scènes gores) à sa sortie française) qui ont été rétablies dans les VHS ensuite... Ce qui ne fut pas le cas de "Frayeurs" du même dont la séquence de la perceuse ne fut pas rétabli lors de la sortie vidéo (il faudra attendre des années pour voir cette séquence réintégrée)...
Ainsi, la censure, pour permettre de sortir un film, peut aussi endosser le rôle de "charcutier"...

Oui, mais seuls des afficionados s'en rendent compte, dans le cas des films que cite, je ne sais pas si la réintégration de la séquence de la perceuse a été remarquée par beaucoup, ce sont tout de même de petits films (avec de jolies musiques cependant Goblin, Morricone, mainetti).....

Par contre lors d'une diffusion télé en 1978, TF1 charcuta scandaleusement "Casino Royale" avec David Niven, et la VHS éditée par Gaumont en 1995 il manquait nombre de scènes, pourtant rien de choquant dans cette comédie???

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Denis le Mar 16 Déc 2008 - 19:26

Je me souviens que Mad Max devait avoir quelques scènes coupés car, un an après sa sortie, il est ressortie avec la mention 'version intégrale'. J'avais répéré seulement deux scènes très brèves (dont celle de son collègue brûlé dans la voiture).

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Mar 16 Déc 2008 - 19:28

Pour "Casino Royale", la VHS à l'époque montrait au verso une photo avec Divid Niven qui utilisait un lance-pierres géant... Rien de cette séquence dans le film !

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Patricks le Mar 16 Déc 2008 - 19:50

J'ai dû réengistrer en vhs lors d'un passage télé après 1995 "Casino Royale" qui cette fois reprenait des scènes manquantes, mais comble de tout, dans la vhs de Gaumont, il figurait des scènes non reprises lors de la diff télé. Ce film a toujours été charcuté que ce soit pour les diffusions télé (à part peu être celle du 31 décembre 1974 mais mon souvenir est lointain) ou les éditions vhs.

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

ax

Message  séribibi le Mer 17 Déc 2008 - 11:35

denis a écrit:Je me souviens que Mad Max devait avoir quelques scènes coupés car, un an après sa sortie, il est ressortie avec la mention 'version intégrale'. J'avais répéré seulement deux scènes très brèves (dont celle de son collègue brûlé dans la voiture).

Oui je voulais y venir. Mad Max 1 a été interdit quelques temps en France avant de sortir en version "censurée"(int - dix huit ans). Il faillit même être classé "X" (mais la violence graphique est bien peu présente dans le film, cela restant avant toute chose une violence morale et d'attitude)...
Le film ressortit l'année d'aprés en "version intégrale", tjrs avec une int aux - de 18... l'accroche de la version intégrale annonçait quelque chose comme : "prés de 10 minutes de coupes réétablies pour toutes lesséquences censurées à l'époque"... En fait, en tout et pour tout nous aurons droit à : le plan (bref) du collègue de Max brûlé, une (trés) brève scène de main coupée (achetée dans un magazin de farces et attrapes) et l'explosion finale de la voiture de Max, alors que les gens attendaient plutôt la séquence de la cheville que le type se scie alors qu'il est menotté à cette voiture, pour se libérer avant que celle-ci n'explose...
Bref, pas de quoi fouetter un chat...
D'ailleurs , pour se rattraper de cette "injustice" auprés des spectateurs, les distributeurs sortirent le Mad Max 2 en version intégrale et "tout public", avec un simple avertissement.
Sinon, les 2 films sont de qualité, même si mon préféré reste le 2...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Lun 9 Mar 2009 - 21:12

Vu, enfin, "Martyrs" de Pascal Laugier. Vraiment un bon film, mais trés dur, à ne pas mettre entre toutes les mains.
Dans la section "bonus" du DVD, le réalisateur nous explique le combat qu'il dut mener pour contrer l'interdiction aux moins de 18 ans qui avait tout d'abord été requise par la Commission de Censure. Revu sur demande de ses auteurs en deuxième instance, cette interdiction sera finalement ramenée à 16 ans avec avertissement, mais à 1 voix près !!! Pascal l'aura échappé belle !!

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Sam 19 Mai 2012 - 20:53

J'ai trouvé un texte trés interressant d'un membre sur un forum, qui donne de nombreux exemples de films et leurs classifications
J'ai apporté en écriture verte certaines rectifications ou compléments
(NOTA : évidemment, pour une majorité de films antérieurs à 1970, l'interdiction d'époque a, depuis le temps, soit été rabaissée, soit été enlevée - je ne l'ai pas précisé à chaque fois, ce serait trop long)


HISTOIRE DE LA CLASSIFICATION EN FRANCE


1916: Naissance de la première commision de censure, cette année 145 films ont eu un refus de visa
1939: Création du code de la famille

Avant 1959 il n'existait qu'une seul interdiction celle de 16 ans.
NB : la totalité de ces 13 films ne bénéficient plus d'aucune interdiction de nos jours
Film interdit aux - de 16 ans
Macao
Quai des brumes (Carné)
Jeux interdits (1951) ??
Monika (Bergman, 1953)
Les diaboliques (Clouzot, 1954)
Graine de violence (Brooks, 1955)
Et dieu créa la femme (Vadim, 1956)
Les amants (Malle, 1958)
Les cousins (Chabrol, 1958)
Pas de vacances pour le bon dieu
Les dragueurs (Mocky, 1959)
J'irai cracher sur vos tombes (1959) devenu "tous publics" en 2004
Les yeux sans visage (Franju, 1960) sortie en janvier 1960

1959: premiers films -18 ans
le -16 est remplacé par le -13 et le -18
Octobre 1959: Decret ajoutant une interdiction aux moins de 18 ans
Le décret du 18 janvier 1961 permet un visa tout public, une interdiction aux moins de 13 et 18 ans, enfin une interdiction totale, proclamé par une commission de 24 membres.
Cette dernière solution est très souvent utilisé avant que les auteurs (réalisateur, producteur) ne cèdent en faisant des coupes dans le film. La commission propose même quelles scènes doivent être coupées pour obtenir une interdiction plus faible.

Film interdit aux - de 18 ans

Les années 60

A double tour (Chabrol, 1959) sorti en décembre 1959
Bel ami (Daquin, 1957) + coupes
Les liaisons dangereuses (Vadim, 1959) + interdiction dans certaines villes
Un couple (Mocky, 1960)
A bout de souffle (Godard, 1960)
Psychose (Hitchcock, 1960)
Jeux précoces (Damiani, 1960)
La source (Bergman, 1960) sortie en novembre 1960
Jules et Jim (Truffaut, 1962)
Le petit soldat (Godard, 1960) 1er film de Godard mais il est interdit jusqu'en 1963
L'objecteur-Tu ne tueras point (1962) interdit en mars 1962 avant une sortie en 63 après suppression de 13 sequences.
Vivre sa vie (Godard, 1962)
Les vierges (Mocky, 1963)
Le vice et la vertu (Vadim, 1963)
Hitler connais pas (Blier, 1963)
Le corps et le fouet (Bava, 1963) sorti en janvier 1966
Le scandale Christine Keeler (Spafford, 1963)
La bataille d'alger (Pontecorvo, 1966) interdit, malgré les prix à cannes, venise et aux Oscars il n'obtient que son visa en 1971 et est diffusé à la télé qu'en 2004.
Les amitiés particulières (Dellanoy, 1964)
6 femmes pour l'assassin (Bava, 1964)
Pierrot le fou (Godard, 1965)
Le bonheur (Varda, 1965)
La religieuse (Rivette, 1966) interdit avant une sortie en plein été 1967
Django (Corbucci, 1966) + coupe
Ils sont nus (Pierson, 1966)
L'invasion des morts vivants (Gilling, 1966) NON : - 13 à sa sortie !
Persona (Bergman, 1966)
Barbarella (Vadim, 1967)
A coeur joie (Bourguignon, 1967)
Les anges sauvages (Corman, 1967)
Le demoniaque (Gainville, 1968)
La prisonnière (Clouzot, 1968)
Je suis curieuse (Sjoman, 1968) + 25 minutes coupées
L'amour à cheval (1968)
Baby love (1968)
Theoreme (Pasolini, 1968)
Les oiseaux vont mourir au perou (Gary, 1968) + coupes
Le pacha (Lautner, 1968)
À propos de la femme (Pierson, 1969)
La horde sauvage (Peckinpah, 1969)

Les années 70

Auto-stop girl (Hall, 1969)
Naked angels (Clark, 1969)
Lien d'amour et de sang (Fulci, 1969)
L'amour à cheval (Campanile, 1968) sorti en janvier 1970
La nuit des morts vivants (Romero, 1968) sorti en janvier 1970
Solo (Mocky, 1970)
La marque du diable (1970) sortie ? PAS DE SORTIE POUR CE FILM EN FRANCE, INTERDICTION TOTALE (juste présenté à une convention en 1970 - sera édité dans les 80s par René Château)
Les cousines (Soulanes, 1969) interdit en 1970, sortie après plusieurs coupes
Flesh (Morrissey, 1968) + coupes
Alyse et Chloé (Gainville, 1970) + coupes
L'amour (Balducci, 1970)
Jours tranquilles à Clichy (Thorsen, 1970)
Honeymoon killers (Kastle, 1970) sorti en novembre 71
Avoir 20 ans dans les aurès (Vautier, 1971)
Orange mécanique (Kubrick, 1971)
Nous sommes tous en liberté (Damiani, 1971) avec insertion d'un encart precisant que le film ne s'inspire pas de faits réels
Les chiens de paille (Peckinpah, 1971)
Le décameron (Pasolini, 1971)
Requiem pour un vampire (Rollin, 1971)
Trash (Morrissey, 1970) + 27 minutes coupées, sorti: 1972
Tarzana, sexe sauvage (Malatesta, 1969) sorti en avril 1972
Le dernier tango à paris (Bertolucci, 1972)
Fritz the cat (Bashki, 1972) classement X à verifier
Contes de Canterbury (Pasolini, 1972)
Heat (Morrissey, 1972) interdiction momentannée
Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe (Allen, 1972)
Le corrupteur (Winner, 1972)
La baie sanglante (Bava, 1971) sorti: avril 1973
La punition (Jolivet, 1973)
Chair pour Frankenstein (Morrissey, 1973)
Les valseuses (Blier, 1973)
La maman et la [censuré] (Eustache, 1973)
Emmanuelle (Jaeckin, 1973)
R.A.S (Boisset, 1973)
La grande bouffe (Ferreri, 1973)
L'exorciste (Friedkin, 1973)
Massacre pour une orgie (Basrid) interdiction totale en 1966, sorti en 1973 après quelques coupes du producteur
Les contes immoraux (Borowczyck, 1974) + coupes
L'ombre d'une chance (Mocky, 1974)
Un linceul n'a pas de poches (Mocky, 1974)
Petites saintes y touchent (Lemoine, 1974)
Le jeune fille assassinée (Vadim, 1974)
Zenabel (Deodato, 1969) sorti en juin 1974
99 femmes (Franco, 1969) sorti en novembre 1974
Les valseuses (Blier, 1974)
Sang pour dracula (Morrissey, 1974)
Les milles et une nuits (Pasolini, 1974)
Flesh gordon (Ziehm, 1974) + coupes
Un justicier dans la ville (Winner, 1974) NON : - 13 !
Un chant d'amour (Genet, 1950) interdit avant une sortie en 1975
Les sentiers de la gloire (Kubrick, 1957) sortie en 1975 (plutôt - 12 il me semble, malgré des années d'interdiction en France)
La papesse (Mercier, 1975)
La bête (Borowczyk, 1975)
L'important c'est d'aimer (Zulawski, 1975)
L'arbre de guernica (Arrabal, 1975)

Film interdit aux - de 13 ans

Le rite (Bergman, 1969)
Les collines de la terreur (1971)
Mean streets (Scorsese, 1973)
Frisson d'Outre Tombe (Connor, 1973) sorti en juillet 1977
Histoire d'un péché (Borowczyk, 1975)
Les insectes de feu (Szwarc, 1975)
Dupont lajoie (Boisset, 1975)


1975: La loi "X"
Juin 1974: sortie d'Emmanuelle (Jaeckin)
Aout 1974: le nouveau President Giscard D'Estaing affirme à la télévision qu'il n'y aura plus de censure. Trop beau rêve on nous précisé plus tard que celà concerne uniquement la censure politique.
Aout 1975: sortie et polémique sur Histoire d'O (Jaeckin)
30 décembre 1975: Loi "X", création de la catégorie des films X, y sont incluent les films pornographiques mais aussi les films incitant à la violence. Il permet ainsi d'éviter une interdiction totale comme ce fut le cas par le passé. Mais le bonheur n'est pas total pour ce genre de films car ils sont restreint à un circuit de salle et sont aussi plus taxés que les autres films. En 1976 le film "l'essayeuse" est officiellement autorisé à être brulé, d'autres sont definitivement interdits: La grande défonce (Baldwyn, 1976) ou l'esclave (Metzger, 1975)

Classé X pour pornographie
Draguse ou le manoir infernal (un des 1er film classé X, abrogé en octobre 1985)
Exhibition (Davy, 1975) sorti en juin 1975, classé X en janvier 1976, abrogé en novembre 1983
Gorge profonde (Deep throat, 1976)
Q (1976) abrogé en avril 1990
Phantasmes (Rollin, 1975)
Rêves humides (1974) classé -18 en septembre 1974, puis X en janvier 1976 avant d'être désixé en 1982
Emmanuelle 2 (1976) suite à 2 minutes de coupes, la commission accepte une simple interdiction de -18 ans mais le ministre Michel Guy le juge pornographique et le classe X, du coup le producteur du attendre 1978 pour enfin sortir son film sans ce condamnable X (en fait du à un vice de forme)
La racoleuse , -18 en juillet 1974 puis classé X en avril 1976
[censuré] ou la maison des confidences (Bénazeraf, 1974) annulation du classement X en juillet 1979

9 janvier 1976: Un arrêté publie une liste des 161 premiers films classés X
11 octobre 1976: Interdiction totale d'Exhibition II
8 novembre 1976: La justice décide de la destruction de l'Essayeuse (Korber)

Date d'abrogation du classement X
Juillet 1979: Le [censuré]
Juin 1980: Jambes en l'air à Bangkok
Avril 1982: Anthologie des scènes interdites
Novembre 1982: Femmes vicieuses
Avril 1983: Les weeks ends maléfiques du comte Zaroff
Mai 1983: Change pas de main
Novembre 1983: Exhibition
Novembre 1983: Les impures
Décembre 1983: Les ravageuses du sexe
Mars 1984: Les baiseuses
Juin 1984: Les couples du bois de boulogne
Avril 1985: Le viol et l'enfer des X
Octobre 1985: Draguse ou le manoir infernal
Janvier 1987: Les enjambées
Février 1987: Katharina la tsarine nue
Juillet 1987: Sexuellement votre
Novembre 1987: Je prends la chose du bon coté
Février 1990: Q
Janvier 1991: La veuve lubrique

Classé X pour violence
La chasse sanglante (Open season, 1974) 1er film à être classé "X" pour incitation à la violence en avril 1976, abrogé en Octobre 1981 (non sorti mais sera commercialement en VHS par René Château au début des 80s)
Ce n'est qu'un jeu, maman (1976) abrogé en avril 1982
Le pique nique (1976) (court metrage)
Massacre à la tronçonneuse (Hooper, 1974) classé X en décembre 1976, abrogé en novembre 1981, sorti en mai 82.
La proie de l'auto-stop (Campanile, 1978) abrogé en decembre 1981
Brigade anti-racket (1978)
Les guerriers de la nuit (The warriors, 1979) abrogé en juin 1980, sorti en aout 1980 (d'abord - 18 ans puis interdiction ramenée à - 13)
Prison de femmes ou Des diamants pour l'enfer (1979)
Mad max (Miller, 1980) + coupes (sortie en 82 censuré, puis ressortie en 83 en version intégrale)
Zombie (Romero) abrogé en avril 1981, sorti en mai 1983

Uniquement interdit aux moins de 18 ans
Salo ou les 120 journées de Sodome (Pasolini, 1975) sorti uniquement dans une salle à Paris
1900 (Bertolucci, 1976)
Andrea (Glaeser, 1976)
Johan (Vallois, 1976) quelques coupes pur arriver aux -18
Frissons (Cronenberg, 1975)
Lizard in a woman's skin (Fulci, 1971) sorti en aout 1976
Taxi driver (Scorsese, 1976)
Marie poupée (Séria, 1976)
Silence... on tourne (Coggio, 1976)
L'empire des sens (Oshima, 1976) il échappe au classement X au regard "de ses qualités artistiques"
L'empire de la passion (Oshima, 1978)
Soeurs de sang (Sisters, De palma, 1973) sortie française seulement en 1977
Exhibition 2 (Davy, 1978) 2 ans de négocation, à deux reprises le réalisateur coupe son film
Maitresse (Schroeder)
Carrie (De Palma, 1976)
La question (Heynemann, 1977) surtout pour raisons politiques, retiré des salles après 2 jours par le distributeur suite à des menaces d'attentats
Suspiria (Argento, 1977)
Les frissons de l'angoisse (Argento, 1975) sorti en Aout 1977
Desperate living (Waters, 1977)
Requiem à l'aube (Desbordes, 1977)
Legitime violence (Flynn, 1977)
Rage (Cronenberg, 1977)
Martin (Romero, 1977)
La sentinelle des maudits (Winner, 1977)
Baskets se dechainent (Massacre at central high, Daalder, 1976) sorti en janvier 1978
Le dernier monde cannibale (Deodato, 1977) sorti: novembre 1978
Assaut (Carpenter, 1976) sorti en juillet 1978 + coupes
Le crocodile de la mort (Romero, 1977)
La longue nuit de l'exorcisme (Fulci, 1972) sorti en mars 1978
Midnight express (Parker, 1978)
Voyage au bout de l'enfer (Cimino, 1978)
La petite (Malle, 1978)
Halloween (Carpenter, 1978) sorti en Mars 1979
La guerre des gangs (Lenzi, 1973) sorti en septembre 1979
Les seigneurs - Wanderers (Kaufman, 1979)
L'enfer des Zombies (Fulci, 1979) interdit une année avant de sortir avec 4 minutes de coupes
Frayeurs (Fulci) + coupes
Caligula (Brass, 1979)
Race d'Ep (Soukaz, 1979) menacé de X, sorti après 30 minutes de coupes et brouillage de certains plans
Serie noire (Corneau, 1979)
Quadrophenia (Roddam, 1979)
La luna (Bertolucci, 1979)
Chromosome 3 (Cronenberg, 1979)
Phantasm (Coscarelli, 1979)
Terreur sur la ligne (Walton, 1979)
Inferno (Argento, 1980)
Ballade de la féconductrice (Boutonnat, 1980)
Le credo de la violence (Goult, 1980) demande de revision en 2005 et maintient de son interdiction (-12)
Cruising (Friedkin, 1980)
Vendredi 13 (Cunningham, 1980)
Le massacre des morts-vivants (Grau, 1974) sorti en janvier 1980
Nuits de cauchemar (Motor Hell, Connor, 1980)
Brigade spéciale (Lenzi, 1976) sorti en septembre 1980

Film interdit aux - de 13 ans
Les dents de la mer (Spielberg, 1975)
La meilleure façon de marcher (Miller, 1976)
Croix de fer (Peckinpah, 1977)
Preparez vos mouchoirs (Blier, 1978)
Loulou (Pialat, 1980)
Shining (Kubrick, 1980)

L'après 1981
Arrivée au pouvoir de la gauche.

Film interdit aux - de 18 ans

Hurlements (Dante, 1981) INTERDICTION ENSUITE RAPIDEMENT RAMENEE A - 13 !
Le monstre qui vient de l'espace (Sachs, 1977) sorti en mars 1981
Le monstre du train (Spottiwoode, 1980) sorti: juin 81
Ixe (1980) interdit avant d'être autorisé en 1981 par le nouveau ministre de la culture Jack Lang
Pulsions (De Palma, 1980)
La fille de l'exorciste (Moreno Alba, 1971) sorti en juillet 1981
Cannibal holocaust (Deodato, 1980) sorti en avril 1981 + coupes
Rivages sanglants (Liberatore, 1974) sorti en juin 1981
Inseminoid (Warren, 1981)
L'au delà (Fulci, 1981)
La maison près du cimetière (Fulci, 1981)
Les tueurs de l'ecclipse (Hunt, 1981)
Un justicier dans la ville 2 (Winner, 1982)
Antropophagus (D'amato, 1980) sorti en janvier 1982
Maniac (Lustig, 1981) sorti en mars 1982
Meurtres à la St-Valentin (Mihalka, 1981) sorti en mars 1982
Carnage (Maylam, 1981) sorti en avril 82
Cannibal ferox (Lenzi, 1981)
Les interdits du monde (Lasbats, 1985) auto-censuré pour eviter l'interdiction totale qui fut au depart prononcé
Blue holocaust (D'amato, 1979) sorti en juin 1982
Class 1984 (1982)
Virus cannibale (Dawn, 1980) sorti en novembre 1982
Ténèbres (Argento, 1982)
Le sadique à la tronçonneuse (Simon, 1982)
L'eventreur de new york (Fulci, 1982)
Poltergeist (Hooper, 1982)
Querelle (Fassbinder, 1982) (NON : - 13 !)
Terreur à l'hopital central (Lord, 1982)
Cauchemars à Daytona beach (Scavolini, 1982)
Vigilante (1983)
Scarface (De Palma, 1983) NON : - 13 !
Horrible (D'amato, 1981) visa: decembre 1981, sortie: juin 1983
Evil Dead (Raimi, 1981) sorti en aout 1983 NON : - 13 !
Megavixens (Meyer, 1976) sortie: decembre 1983
Les anges du mal (Nicolas, 1984)
Il était une fois en Amérique (Leone, 1984) NON : Tout public !
Je vous salue Marie (Godard, 1984)
Female trouble (Waters, 1974) sorti en Mars 1984
Histoire d'O chapitre 2 (Rochat, 1984)
Faster, Pussycat! Kill! Kill! (Meyer, 1965) pour sa (re?)sortie en 1985
Demons (L.Bava, 1985)
Ultra Vixens (1979) sorti en avril 1986
Massacre à la tronçonneuse 2 (Hooper, 1986) + coupes
À l'ombre de la canaille bleue (Clémenti, 1986)
Death wish 3 (Winner, 1986)
Le jour des morts vivants (Romero, 1985) sorti decembre 1986 NON : - 13 !
La maison de la terreur (L.Bava, 1983) sorti en decembre 1987 avec coupes d'1/4 d'heures
Hellraiser le pacte (Barker, 1987) NON : - 13 !
Evil dead 2 (Raimi, 1987) NON : - 13 !
Les feux de la nuit (Bridges, 1988)
Hellraiser 2, les ecorchés (Randal, 1988)
De bruit et de fureur (Brisseau, 1988)

Film interdit aux - de 13 ans
Litan, la cité des spectres verts (Mocky, 1981)
Interdit aux moins de 13 ans (Bertucelli, 1982)
The thing (Carpenter, 1982)
Blade Runner (Scott)
Halloween 3 (1982)
Creepshow (Romero, 1982)
Requiem pour un massacre (Klimov, 1985)
Amazonia, l'esclave blonde (Gariazzo, 1985) sorti en fevrier 1986
Bloody bird (Soavi, 1986)
Aux portes de l'au delà (Gordon, 1986)
Fou à tuer (Schmoeller, 1986) aujourd'hui classé -16 ans, surprenant!
L'arme fatale (Donner, 1987)

De 1990 à aujourd'hui
Décret du 23 février 1990: Refonte de la commision de controle. L'interdiction aux - de 18 ans (sauf films pornographiques) est abaissée à - 16 ans et celle de -13 ans à -12 ans.

Toutefois on trouve toujours dans l'article la possibilité d'interdiction totale.

Film interdit aux - de 16 ans
Henry portrait d'un serial killer (McNaughton, 1986) bloqué aux USA jusqu'en 89, sortie française en juillet 1991
Le silence des Agneaux
Basic instinct (1992) (RECLASSE ENSUITE EN - 12)
Benny's video (1992)
Braindead (1992)
C'est arrivé près de chez vous (1992) NON : - 12 !
Menace II society (1993)
Une balle dans la tête (1990) sorti qu'en 1993
Tueurs nés (1994)
Une vraie jeune fille (1976) sorti en 1995
The killer (1989) sorti qu'en 1995
Kids (1995)
Seven (1995) NON : - 12 !
Scream (1996) reclassé plus tard en -12 ans
Crash (1996)
Assassin(s) (1997)
Funny games (1997)
8 mm (1999)
Fight club (1999)
Romance (1999)
Battle royale (2001)
Irréversible (2002)

Quelques exceptions
des films interdits aux moins de 18 ans mais qui sont toutefois sorti dans le circuit habituel

Hustler white (Labruce) la commission prononce une interdiction aux mineurs mais Jack Lang est intervenu auprès du ministre de la cultre, qui décide donc de passer outre. Le film sort avec une interdiction aux moins de 16 ans
Baise moi (Despentes, 2000) sort interdit aux - de 16 puis quelques jours plus tard retiré de l'affiche suite à la plainte de l'association extremiste "Promouvoir". Le film est reclassé - 18 ans
à lire: http://nopasaran.samizdat.net/article.php3?id_article=340
Fantasmes
Polissons et Galipettes
Ken Park (Clark, 2002) sortie - 16 en Octobre 2003 et reclassé - 18 quelques mois plus tard

* 2002: Le rapport Kriegel
Le ministre de la culture Aillagon demande à la philosophe Blandine Kriegel de constituer un rapport sur l'impact de la violence à la télévision. Celui ci s'attaquant à un peu tout fait couler pas mal d'encres.
Suivant la suggestion du rapport Kriegel, la Commission est remaniée, laissant une plus grande place aux instances médicales mais surtout familiales. Tout film contenant "une scène de sexe non simulée" est automatiquement interdit aux moins de 18 ans. Le décret est validé en mars.

9 songs (Winterbottom, 2004) sortie - 18


Les classifications aujourd'hui

Entre le 1er mars 2004 et le 1er mars 2005, 86% des films ont été classés "tous publics", moins de 5% ont eu un "avertissement, 6% classés "interdit aux moins de 12 ans", 2% classés "interdit aux moins de 16 ans" enfin un seul film (9 songs) a reçu celle aux moins de 18 ans.


Liste de quelques films interdits aux moins de 16 ans sortie depuis 2003
entre crochés le commentaire de la commission de classification sur la nature de l'interdiction

L.I.E.
Old boy
Kill bill volume 1
28 jours plus tard
Calvaire
Sympathy for mr vengeance
Batalla en el cielo
Marebito
Haute tension
L'armée des morts
Saw 1 et 2
Cabin fever
Hostel
Creep
The descent
Sheitan
Mysterious skin
Twist
Le livre de Jeremie
The brown bunny
May
Hooligans

Thirteen (Harwicke)
[La commission a longuement débattu sur ce film. Elle a pesé l'hypothèse d'une mesure d'interdiction aux moins de douze ans accompagnée d'un avertissement qui permettrait aux adolescents de l'âge de ceux qui sont montrés dans le film de voir celui-ci. Mais elle a finalement estimé que les scènes d'automutilation, réalistes et répétées, les scènes de prise de drogue par des jeunes filles de treize ans risqueraient d'être dangereuses pour des jeunes de treize ou quatorze ans qui iraient voir ce film sans accompagnement parental. Par mesure de précaution, elle a finalement opté pour une mesure de protection des moins de seize ans.]

Anatomie de l'enfer (Breillat)
[En dépit de certaines scènes de sexualité très réalistes, la Commission a estimé que le film pouvait être vu par des adolescents de seize ans et s'est prononcée, en conséquence, pour une interdiction aux moins de seize ans.]

Un ano sin amor (Berneri)
[La Commission recommande une interdiction aux mineurs de moins de seize ans en raison des scènes de sexe sadomasochiste que contient ce film.]

13 tzameti (Babluani)
[Ce film, huis-clos meurtrier dans lequel des hommes parient sur la vie d'autres hommes, se déroule dans un climat de violence extrêmement éprouvant et ne peut convenir à des jeunes de moins de 16 ans.]

Nouvelle cuisine (Chan)
[Interdit aux - de 16 ans en raison des scènes de violences et de souffrances physiques et morales à la limite du supportable.]

La colline a des yeux (Aja)
[Film d'horreur dans lequel la succession ininterrompue de scènes de boucherie et de sauvagerie justifie une interdiction aux mineurs de moins de seize ans]

The devil's reject (Zombie)
[Cette restriction est motivée par la violence complaisante et malsaine dans laquelle baigne le film et quelques scènes difficilement soutenables]

Pusher 1,2 et 3 (Winding)
[La Commission a proposé une interdiction aux mineurs de moins de seize ans, estimant qu'il s'agissait d'un film désespérant et sans repère sur un fond de violences et de drogue.]

Wolf creek (Mclean)
[La Commission recommande pour ce film une interdiction aux mineurs de moins de seize ans avec avertissement. Cette classification est justifiée par le climat continu d'angoisse et de sadisme du film et des scènes de torture difficilement soutenables. La Commission recommande qu'elle soit accompagnée d'un avertissement ainsi rédigé : "Ce film se déroule dans un climat d'angoisse et comporte des scènes de torture et de violence qui peuvent être difficiles à supporter".]

Taxidermie (Palfi)
[Un film déroutant et impressionnant pour des spectateurs non avertis, avec des images particulièrement difficiles]

The great ecstasy of Robert Carmichael (Clay, 2006)
[La Commission recommande une interdiction aux mineurs de moins de seize ans pour ce film qui comporte deux scènes de grande violence dont une particulièrement insupportable par sa barbarie et sa cruauté. Elle recommande également que ce film soit accompagné d'un avertissement ainsi rédigé : "Ce film contient deux scènes de très grande violence faite aux femmes. L'une d'elles peut placer le spectateur dans une position insoutenable face à ce qui lui est montré".]
cet avertissement a été modifié suite à la requête du distributeur

La polémique fut particulièrement virulente sur certains films dont Dead or alive (Miike) qui a frolé une interdiction aux moins de 18 ans (finalement -16 avec avertissement).


Le retour de l'interdiction aux moins de 18 ans pour les films violents

2005: le CSA (conseil superieur de l'audiovisuel) demande la reclassification aux moins de 18 ans pour le film Cannibal Holocaust diffusé sur une chaine du cable avec l'interdiction aux moins de 16 ans (catégorie IV). Maintenant que le film entre dans la catégorie V, le film ne peut donc plus être diffuser en clair sur la chaine en question.


2006: Le film Saw 3 sort avec une interdiction aux moins de 18 ans, c'est la première fois qu'un film violent sort avec cette interdiction depuis la réforme de 1990.


L'avenir ?

Citation:

A titre d'exemple, un film comme American Beauty a fait l'objet d'une interdiction en salle aux moins de 16 ans au Pays-Bas, aux moins de 12 ans en Allemagne, aux moins de 13 ans au Québec, aux moins de 18 ans en Grande-Bretagne, aux mineurs de 17 ans non accompagnés au Etats-Unis, tandis qu'en France il a obtenu un visa tous publics. Le film de Stanley Kubrick intitulé Eyes Wide Shut a été autorisé tous publics en France alors qu'aux Etats-Unis, il était interdit aux moins de 17 ans non accompagnés, aux moins de 13 ans au Québec, aux moins de 18 ans en Grande-Bretagne et aux moins de 16 ans aux Pays-Bas et en Allemagne. Plus récemment, les films Gladiator et Il faut sauver le soldat Ryan ont été classés en France tous publics, mais accompagnés d'un avertissement, alors que dans les autres pays européens, ils ont fait l'objet d'une interdiction aux moins de 16 ans, voire même aux moins de 13 ans au Québec. Une réflexion est aujourd'hui en cours au niveau européen en vue d'harmoniser les critères de classification des oeuvres cinématographiques.


source site du CSA


(le lien où est posté le texte :
http://versionsdefilms.xooit.com/t833-Histoire-de-la-classification-en-france.htm)

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Cetp65 le Dim 20 Mai 2012 - 12:20

Si wikipédia dit juste, Rosemary's Baby a également été interdit aux moins de 18 ans :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rosemary's_Baby_(film)#Fiche_technique

Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 24
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 20 Mai 2012 - 13:49

Oui absolument, int - 18 à sa sortie en salles pour "Rosemary's baby".

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Invité le Dim 20 Mai 2012 - 17:04

Oui il a l'air d'en manquer pas mal dans ta liste Séribib, en tout cas pour les sixties.
Déjà Belle de jour, je suis quasiment sûr que ça a été interdit aux moins de 18, et toujours avec Deneuve, le fameux puceau Benjamin dont je vous ai parlé ailleurs et Répulsion.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 20 Mai 2012 - 17:14

An non mais attention : ce ne sont que quelques exemples, ça n'est pas du tout une liste complète (et ça n'est pas ma liste, je l'ai prise sur le lien marqué en fin de post).

Il y a du reste beaucoup d'erreurs de la part de celui qui l'a faite : comme "Voyage au bout de l'enfer", que j'ai oublié de rectifié, et qui n'a jamais été interdit aux moins de 18 ans, mais aux moins de 13. Tout comme "Je vous salue Marie" de Godard (là non plus j'avais pas rectifié) - de 13 à sa sortie, et non pas - 18 (sauf erreur de ma part car petit doute pour ce film).
Le 3 que tu cites ont en effet été interdits - 18 à leur sortie.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Invité le Dim 20 Mai 2012 - 17:24

http://www.inst-jeanvigo.eu/publications/gazette/Archivessecretesducinemafrancais.html
Par exemple, Belle de jour a frôlé l’interdiction totale, mais n’a pas échappé à celle aux mineurs de moins de 18 ans.

http://cinema.nouvelobs.com/films/3156-repulsion

http://www.toutlecine.com/film/0036/00360294-benjamin.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 20 Mai 2012 - 17:42

Il faut savoir que pour ces 3 films, l'interdiction a été révisée et, de nos jours :

"Belle de jour" est TOUT PUBLIC
"Benjamin, ou les mémoires d'un puceau" garde son interdiction aux - de 16 (ex - de 18) sur le site CNC, mais je pense que c'est parce que le CNC n'a pas revu le film, tout simplement, ou que sur le site ils ont oublié de mettre à jour la classification de certains films, qu'ils ont pourtant changée.
"Répulsion" garde une interdiction - de 16 sur le site de la CNC (mais il faut dire qu'il est mal mis à jour), toutefois, sur le DVD qui vient de sortir il est précisé une interdiction - de 12.

"Barbarella" : cas rare de film inoffensif qui fut pourtant interdit aux - de 18 ans en France, seul pays au monde, pourtant à la censure des plus clémentes par rapport aux autres pays, à avoir affublé le film d'une interdiction aussi forte à sa sortie.
Evidemment, le film est "tout public" depuis belle lurette.
Idem pour "Le bal des vampires" qui, curieusement, fut interdit aux - de 13 ans à sa sortie en France. L'interdiction a , bien sûr, été levée depuis longtemps.


séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Denis le Dim 20 Mai 2012 - 17:51

A l'époque, il y a avait L'inspecteur ne renonce jamais, le troisième volet de l’inspecteur Harry, interdit aux moins de dix-huit ans...Je n'avais pas pu le voir. Evil or Very Mad

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 20 Mai 2012 - 17:59

Oui, ça m'avait d'ailleurs étonné quand j'avais appris cela (par Denis d'ailleurs), mais il semble en effet bien que ce soit bien le cas, le film fut interdit aux mineurs à sa sortie (puis l'interdiction fut ramenée par la suite aux - de 13 ans). Il doit être logiquement interdit aux - de 12 maintenant (sur le site CNC il n'est même pas référencé - mais il manque plein de films sur ce site).
Le premier était interdit - 18 , actuellement - 12
Le second était interdit -13 (- 12 de nos jours, pas de changement)
L'inspecteur ne renonce jamais - 18 (-12 de nos jours)
Sudden Impact - 13 (- 12 de nos jours, pas de changement)
La dernière cible était "tout public" à sa sortie, et ça n'a pas changé

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Denis le Dim 20 Mai 2012 - 18:02

Pas étonnant pour le dernier, c'est du folklore !

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Dim 20 Mai 2012 - 18:35

Oui, le dernier est peu sérieux, pas d'identification possible. Ca reste innofensif !

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Jeu 21 Mai 2015 - 1:46

La sortie de "Mad Max : Fury road" (tout public avec avertissement) amène une révision de classification du 1er de la série :
http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18641170.html

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Mer 3 Juin 2015 - 19:28

Après "Mad Max" revu à la baisse, "Saw 7/Saw 3D" revu à la hausse.
Le dernier volet de la célèbre saga horrifique écope en effet d'une interdiction aux moins de 18 ans, en lieu et place d'une int -16 ans avec avertissement, à l'époque de sa sortie (il y a 5 ans).
Cas rare et même, seul cas, avec "Saw 3", de film hors pornographie ou contenant des scènes pornographiques à subir une interdiction aux mineurs depuis la nouvelle classification en vigueur datant de 1991.
http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1379261-saw-3d-interdit-aux-de-18-ans-5-ans-apres-une-decision-ahurissante-et-sans-effet.html

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Dearesttara le Mer 3 Juin 2015 - 19:38

C'est en effet logique (mais tardif). Je crois que tu nous avais dit que le 7 était le plus violent/gore de la saga.


Dernière édition par Dearesttara le Mer 3 Juin 2015 - 19:41, édité 1 fois

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  séribibi le Mer 3 Juin 2015 - 19:40

Largement oui.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Denis le Mer 3 Juin 2015 - 19:54

Bah, la censure a ce niveau n'a que peu d'importance, à côté de faits bien plus importants de la vie quotidienne....

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Censure et cinéma : CNC et Commission de Classification

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum