CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Mar 22 Nov 2011 - 0:03


22. BILLY LE KID**
(Billy The Kid)



Doug et Tony affrontent le redoutable Billy le Kid dans une ambiance de western prononcée. Après avoir fait prisonnier le hors-la-loi bien connu, une complication survient avec l'arrestation de Tony, que l'on prend pour le Kid, dont il porte l'arme et le chapeau.


Quelques temps forts dans cet épisode, en particulier une séquence pré-générique prenante, et le transfert vocal dans le temps, qui permet au général Kirk de sauver Doug et Tony, du moins provisoirement. Le tout est inséré au sein d'une histoire western tout ce qu'il y a de plus classique. A croire que les Américains se sentent obligés de caser des cowboys et des shérifs, même dans les séries de science-fiction...

Le choix de Robert Walker pour incarner le Kid constitue une déception. Non que l'acteur soit franchement mauvais, mais avec sa carrure d'avorton, il n'a guère le physique de l'emploi. Tout comme Tony n'a pas le moins du monde l'allure d'un chasseur de primes : avec son air bien peu dangereux, il va trouver le shérif et lui annonce avec une vivacité digne de Droopy qu'il a capturé Billy le Kid ! A croire qu'il ne se rend pas compte à quel point ses propos sont incongrus, et presque comiques. Pour couronner le tout, il a revêtu le blouson du hors-la-loi, porte son arme et son chapeau ! Et il va s'étonner d'être arrêté à sa place ! Décidément, ce brave Tony n'en manque pas une...

Au final, si l'épisode est loin d'être complètement raté, on ne peut s'empêcher de regretter ce à quoi on a failli assister lorsqu'on a cru que Tony avait tué le Kid, à savoir une modification du cours de l'histoire... qui aurait pu être, par exemple, annulée rétroactivement à l'aide du chronogyre. Dommage qu'au lieu de nous servir un scénario sans saveur, les scénaristes n'aient pas eu l'audace de tenter une innovation de ce style...

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Mar 22 Nov 2011 - 22:52


23. L'ILE DE L'HOMME MORT**
(Pirates of deadman's island)



C'est en 1805, au cœur d'une bataille entre la marine américaine et des pirates des Barbades, que se retrouvent Tony et Doug. Nos héros vont tenter d'extirper des griffes des malfaiteurs le jeune neveu du Roi d'Espagne.


Un épisode dégoulinant de bons sentiments, entre le gentil enfant, neveu du Roi d'Espagne, pris en otage par les affreux pirates, et le médecin du complexe Tic-Toc, dont on a tout de suite compris qu'il est victime d'un fort sentiment d'inutilité généré par la perspective imminente de la retraite, et qu'il va donc se faire transférer dans le passé en fin d'épisode. La manière de présenter ce point du scénario est particulièrement maladroite, cousue de gros fil blanc aussi visible que le nez au milieu de la figure.

On a donc affaire à une aventure très ordinaire, dont le scénario plaira certainement aux enfants. Et toujours les mêmes décors de jungle de studio et de mer tropicale de pacotille, déjà vus dans plusieurs épisodes...

Quelques bons moments tout de même grâce aux multiples transferts spatio-temporels ou simplement spatiaux, effectués par une équipe technique très en verve. La séquence du pirate truculent ramené par erreur dans le présent ne manque pas de piquant, ce féroce chef de bande, sosie de Noël Roquevert, n'hésitant pas à menacer Ann Mac Gregor de mort si on ne le renvoie pas illico presto sur son bateau.

Certes, on est heureux de retrouver une équipe de savants à nouveau interventionniste après plusieurs épisodes de passivité relative. Mais il faut bien reconnaître que la série s'essouffle, et même s'épuise quant à la qualité des scénarios.

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Mar 22 Nov 2011 - 22:59


24. CHASSE A TRAVERS LE TEMPS***
(Chase through time)



Un espion a dissimulé une bombe atomique à retardement au sein du complexe Tic-Toc avant de s'enfuir par le chronogyre. Le général Kirk et son équipe ne disposent que de quelques heures pour retrouver l'ennemi à travers différentes époques, avec l'espoir de le faire parler avant l'explosion.


Les producteurs semblent avoir pris conscience de l'enlisement de la série et essaient de la relancer avec enfin un épisode original et à grand suspense. Les héros parcourent de très grands espaces temporels puisqu'ils commencent leur aventure un million d'années après Jésus-Christ avant de la terminer un million d'années avant.

La société futuriste dans laquelle ils évoluent est effrayante : basée sur l'organisation des abeilles, elle ressemble à une ruche avec ses portes en forme d'alvéoles, ses maîtres, ses soldats et ses esclaves, tous dénués du moindre sentiment. Mais elle peut faire réfléchir car, au fond, n'est-ce pas vers une société de ce type que les élites terrestres actuelles tendent à nous entraîner ? N'est-ce pas le rêve caché des maîtres de la société capitaliste, un monde où ils n'auraient plus aucun devoir, au nom de l'efficacité économique et de leur prétendue indispensabilité, et où ils disposeraient d'une armée de travailleurs sans droits et très dociles ? On peut se poser sérieusement la question, au vu des multiples reculades imposées au nom de l'économie mondialisée...

Tony et Doug, victimes d'un « arrêt du temps » au cours de leur transfert, parviennent jusqu'à Nimon, l'espion qu'ils recherchent, alors que ce dernier est arrivé au sein de cette société dix ans auparavant, et a pu gagner la confiance des maîtres en leur promettant de construire un chronogyre capable d'étendre leur puissance et leur gloire à toutes les époques de l'humanité.

Robert Duvall, excellemment doublé par Jacques Thébaut, accomplit une performance de premier choix dans ce rôle de crapule de grande envergure. Le garde Vokar bénéficie de la très bonne interprétation de Lew Gallo, qui en fait un personnage intéressant à plus d'un titre. Au fond plus victime que coupable, l'attention que lui portera Doug lorsqu'il sera blessé le fera réagir et retrouver des sentiments humains, jusqu'alors refoulés par le conditionnement des maîtres, actif depuis des siècles sur ses semblables.

Zee, la jeune esclave, est également un personnage attachant, même si l'interprétation de Vitina Marcus est moins en relief que celle des deux autres vedettes invitées, peut-être en raison d'un maquillage qui ne la met pas en valeur.

Le dernier quart d'heure, avec l'arrivée au temps des dinosaures, est moins convaincant. Sans doute les producteurs étaient-ils désireux d'utiliser les scènes tournées en début de série, comme en témoigne la version longue du pilote, et sans doute prévues pour le deuxième épisode, avant que la série ne s'oriente dans une autre direction.

Mais pour quel résultat ? Le suspense commence à devenir languissant. Le scénariste abuse des contretemps qui retardent d'autant plus le moment où Nimon va parler. Enfin parler, est-on tenté de dire, car on pourrait pousser un grand « Ouf ! » lorsque cela se produit enfin... OK, on assiste à un combat entre dinosaures assez plaisant, mais le final s'avère décevant, et presque ridicule : Nimon, l'apôtre de la société humaine calquée sur celle des abeilles, finit par être victime de ces animaux dans une ruche géante ! Comme leçon de morale, on pouvait trouver mieux...

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 24 Nov 2011 - 0:00


25. LE RETOUR DE MACHIAVEL*
(The death merchant)



Le chronogyre est décidément très malicieux puisqu'il envoie Doug et Tony au cœur de la bataille de Gettysburg, de surcroît en compagnie de... Machiavel, qui a subi également un transfert spatio-temporel !


Voici un épisode qui avait tout pour être une splendide réussite : un scénario de Bob et Wanda Duncan, jamais à court d'imagination puisqu'ils ont osé doter le terrible Machiavel des mêmes repères spatio-temporels que Doug, ce qui lui permet de voyager dans l'espace et le temps sur commande du chronogyre, et donc de se retrouver avec nos héros en pleine guerre de Sécession ; un affrontement permanent entre Doug, enrôlé par les Nordistes, et Tony, rendu amnésique par une explosion et persuadé d'être un soldat sudiste ; une équipe de savants et techniciens qui connaît la première grave divergence de vues entre le général Kirk et le docteur Swain ; enfin, des vedettes invitées connues et de qualité, Malachi Throne et Kevin Hagen en tête.

Malgré ces atouts incontestables, l'épisode déçoit, en raison sans doute d'un scénario trop monocorde. L'idée est bien trouvée, mais n'a pas été assez travaillée dans ses développements, si bien que l'histoire devient rapidement terne, ennuyeuse.

James Darren devient insupportable, il faut subir jusqu'à la fin son numéro de « Tintin chez les Sudistes », de soldat borné acharné à la perte de Doug, qu'il ne reconnaît pas. Au contraire, Malachi Throne est excellent en Machiavel observateur indifférent du massacre, mais se retrouve victime dans la version française d'un doubleur incompétent qui fait parler cet italien bon teint avec un accent espagnol bien mal venu, constellé de « yé souis » et autres expressions typiquement hispaniques.

Résultat : il s'agit d'un des rares épisodes qui m'ont donné envie de regarder ma montre à plusieurs reprises. Et j'ai eu une furieuse envie de pousser un « Ouf ! » de soulagement lorsqu'il s'est décidé à livrer son fort médiocre dénouement.

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 24 Nov 2011 - 0:06

26. L'ATTAQUE DES BARBARES***
(Attack of the barbarians)



Nos deux explorateurs du temps surgissent au beau milieu de guerriers mongols dont le chef, héritier de Gengis Khan, est persuadé qu'ils font partie des troupes emmenées par l'explorateur Marco Polo, avec qui il est en guerre.


Un épisode finalement fort agréable malgré le choix d'une époque peu attirante. Les péripéties variées vécues tant par Doug et Tony que par l'équipe du chronogyre se conjuguent avec l'apport de vedettes invitées très convaincantes, à l'image d'Arthur Batanides, tellement bien grimé en chef mongol qu'il en devient méconnaissable, ou de John Saxon, un parfait Marco Polo.

Tony tombe immédiatement amoureux de la princesse Sarit, et Doug va avoir énormément de mal à lui faire comprendre qu'une romance avec une femme d'une époque et d'un milieu totalement différents n'est pas réaliste. Ce coup de foudre est d'autant plus curieux que, probablement à cause du maquillage destiné à lui donner l'allure d'une mongole, Vitina Marcus, l'interprète de Sarit, est loin d'avoir dans cet épisode le physique ravissant de certaines beautés rencontrées au cours d'aventures précédentes, comme Hélène de Troie ou Rahab, la courtisane des Trompettes de Jéricho, qui avaient pourtant laissé Tony indifférent. Mais après tout, l'amour est aveugle, et Tony a peut-être des goûts spéciaux. Avec ce bon vieux Tony, il faut s'attendre à tout...

Ann Mac Gregor est attendrie par cet amour, au point de ne plus vouloir transférer Tony contre sa volonté. Heureusement, le général Kirk est plus réaliste. Après plusieurs essais infructueux qui finissent par devenir énervants, il finit par transférer dans le passé les armes qui vont aider Marco Polo, Tony et Doug à triompher des barbares.

Tout ceci est de fort bonne facture, et le final le sera encore plus. Au lieu du traditionnel transfert dans une autre époque, on assiste à l'arrivée sur le complexe Tic-Toc de Merlin l'enchanteur ( !), qui bloque ledit transfert, paralyse l'équipe du poste de commande et fait revenir Doug et Tony dans la présent, tout aussi inertes, afin de leur donner ses directives pour leur prochain voyage ! Cette séquence à sensation conclut l'épisode, et constitue la meilleure des transitions vers le suivant.

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 24 Nov 2011 - 0:16


27. MERLIN L'ENCHANTEUR**
(Merlin the magician)



La légende des Chevaliers de la Table Ronde devient réalité pour Tony et Doug, qui vont connaître une aventure singulière avec les célèbres Roi Arthur, Guenièvre et Merlin l'enchanteur.


Cet épisode ne tient pas vraiment les promesses entrevues en fin du précédent. Pourtant, il est riche en action et en personnages intéressants incarnés par de bons acteurs. Christopher Cary interprète un Merlin l'enchanteur malicieux et Vincent Beck, qui ressemble étonnamment à Antony Caruso et a l'avantage comme ce dernier d'être doublé par Henri Djanik, est assez surréaliste en chef des envahisseurs vikings pourvu d'un casque à cornes gigantesques.

Mais le passage de la science-fiction, qui relève encore du domaine véritablement scientifique, à la magie pure et simple, qui relève de l'occultisme et de l'irrationnel et va de pair avec une intrigue basée sur une légende en lieu et place des traditionnels événements historiques, peut déplaire car pas du tout dans la lignée de la série.

Le scénariste aurait mieux fait de réserver son potentiel de fantaisie pour la trame du scénario, dont la triste banalité devient évidente en fin d'aventure avec l'attaque du château et la mort du chef viking, scènes expéditives totalement ratées, à la limite du grotesque.

La perte de crédibilité de la série est confirmée par l'épilogue, d'une absurdité sans nom : encore un homme du futur vêtu d'une tenue argentée, et qui a l'audace de surgir dans la salle des commandes pour enlever Ann Mac Gregor !

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 24 Nov 2011 - 21:54

28. LES KIDNAPPEURS**
(The kidnappers)



Des extraterrestres vivant dans un futur lointain ont enlevé le docteur Ann MacGregor, afin que le général Kirk, pour tenter de la délivrer, transfère Tony et Doug, sur lesquels ils souhaitent se livrer à des expériences, dans leur espace-temps.


Passée la déception de retrouver encore et toujours des habitants du futur vêtus de combinaisons argentées, on s'aperçoit que le scénariste a su faire preuve de plus d'imagination que le créateur des costumes. Des habitants d'une planète gravitant autour d'une étoile située à cent années-lumière du soleil, et vivant plus de huit mille ans après Jésus-Christ, ont décidé de tout connaître de l'histoire de la Terre. Ils enlèvent des personnalités ou des dictateurs du passé terrestre afin d'étudier en détails leurs mécanismes de pensée. L'ennui, c'est qu'après l'opération les victimes deviennent complètement amorphes. Or, ces créatures ont jeté leur dévolu sur Doug et Tony, en tant que premiers voyageurs spatio-temporels.

Le maître d'œuvre de ces sinistres expériences montre à nos héros un de ses cobayes, dont on a deviné avant même que son visage ne soit découvert qu'il s'agit forcément d'Hitler, comme de juste enlevé dans son bunker alors qu'il s'apprêtait à se suicider ( !). Ce faux effet de surprise gâche l'ironie de la situation : le chef des nazis victime d'expériences pas très éloignées de celles pratiquées en masse par ses zélateurs...

Voilà qui n'est pas mal conçu et interprété, et pourtant l'épisode n'atteindra jamais les sommets, en raison d'incohérences de scénario flagrantes. En premier lieu sur la trame de l'histoire : les extraterrestres enlèvent Ann pour qu'elle serve d'appât, opération bien inutile puisqu'on apprend qu'il ont été chercher leurs cobayes à toutes les époques de l'histoire terrestre. Alors, pourquoi ne pas avoir enlevé directement Doug et Tony au lieu de passer par ce moyen détourné ?

Ensuite, et surtout, comment des êtres aussi évolués pourraient-ils se trouver dans un tel état de vulnérabilité dès que la nuit tombe ? D'accord, ils sont à la merci de la lumière, dont ils se nourrissent, à l'image des plantes, toute autre nourriture étant inexistante sur leur planète. Et ils n'auraient pas trouvé un moyen de remédier à ce problème, malgré leur technologie remarquablement développée ? Et qu'est-ce qui les empêche d'aller chercher leur nourriture dans le passé avec leur machine à explorer l'espace-temps, qui paraît très performante ?

Autre déception, la prestation de Lee Meriwether, toujours aussi agréable à regarder, mais qui en fait beaucoup trop dans le registre de la pleureuse, auquel elle est habituée sur cette série. Le docteur MacGregor est une scientifique intelligente, alors pourquoi nous la montrer aussi régulièrement avec un tel comportement de cruche ?

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 24 Nov 2011 - 22:15


29. LES AVENTURIERS DE L'ESPACE*
(Raiders outer from space)



Au beau milieu de la bataille de Khartoum, Tony et Doug vont tenter d'empêcher des envahisseurs venus d'une planète hostile de conquérir la Terre.


Des extraterrestres ultra kitsch, et pas dans le bon sens du terme, une histoire médiocre de conquête de la Terre par des envahisseurs de l'espace se déroulant dans le passé, donc dont on sait tout de suite qu'elle n'a pu aboutir, erreur majeure déjà commise dans Ceux qui viennent des étoiles, dont le scénario a été vulgairement recyclé : décidément, la série s'enfonce dans le grand n'importe quoi.

Un acteur tel que Kevin Hagen a probablement accepté ce rôle de chef extraterrestre pour des raisons purement alimentaires : il faut bien vivre... Pour un personnage soi-disant évolué, il est curieux qu'il ne comprenne pas que sa conquête de la Terre va forcément échouer, sans quoi les hommes du futur n'auraient pas eu le loisir de construire le chronogyre, dont il connaît l'existence. Sa naïveté est tout aussi déconcertante : il se contente d'avertir les savants de ne pas utiliser le chronogyre pendant les deux heures à venir, sans prendre la peine de neutraliser la machine, alors qu'il en a les moyens et le prouvera par la suite. Résultat : Doug en profite pour lui échapper, transféré par le chronogyre...

Bref, on a compris qu'il s'agit là d'un navet de première classe. Du coup, les défauts inhérents aux derniers épisodes de la série passent moins inaperçus, et deviennent plus gênants qu'auparavant : nouvelle voix française de Doug, alors que celle de Gabriel Cattand était parfaite en tous points, expression « tunnel du temps » employée à la place de « chronogyre ».

Quant au mélange improbable entre la bataille de Khartoum et les agissements des envahisseurs, avec un John Crawford bien trop facilement convaincu par Doug et Tony de l'existence des extraterrestres après une période de scepticisme aigu, il est d'un mauvais goût et d'un grotesque accomplis. Les scènes de bataille, en fin d'épisode, sont encore plus ennuyeuses que ce qui a précédé. Vraiment, Bob et Wanda Duncan nous avaient habitués à beaucoup mieux.

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 24 Nov 2011 - 22:20


30. LA CITE DE LA TERREUR*
(Town of terror)



Escale en 1978 pour nos voyageurs du temps, aux prises avec des androïdes désireux de transférer sur leur planète la totalité de l'oxygène terrestre.


Un épisode au climat anxiogène présent dès la séquence pré-générique. Impossible en visionnant celle-ci de ne pas penser aux Envahisseurs, tant les similitudes avec cette série, confirmées et amplifiées par la suite, sont nombreuses : adoption par les aliens de l'apparence humaine, installations sophistiquées cachées dans une cave déserte, hommes de main vêtus de combinaisons, privation d'oxygène pour les humains.

Le problème, c'est que la ressemblance avec les aventures de David Vincent est incomplète. Il manque dans cet épisode un élément essentiel : le talent. L'histoire est tout juste regardable, et encore avec un œil distrait. Les envahisseurs ont toujours un aspect aussi kitsch, ce qui devient une mauvaise habitude, et il s'agit encore d'une histoire d'extraterrestres désireux de détruire notre planète. A croire que le chronogyre n'a été construit que pour permettre à Doug et Tony de sauver la Terre, à toutes les périodes de son histoire, des êtres venus de l'espace...

Les maladresses de réalisation sont flagrantes. En étant attentifs, on découvre le défaut des séquences de débuts d'épisodes, lorsqu'on voit de dos les membres du poste de commande assister à l'arrivée de Doug et Tony dans une nouvelle époque : ce sont toujours les mêmes images de Kirk et de son équipe, passées et repassées plusieurs fois en avant et en arrière.

L'usurpation d'identité de Pete par un envahisseur ne surprend pas le moins du monde tellement la manœuvre était téléphonée, on peut même dire attendue depuis l'entrée en scène du jeune couple. Ces deux intervenants, justement, n'apportent rien à l'histoire. Trop transparents. Aucune personnalité, surtout chez la jeune femme, jolie mais véritablement potiche.

Les scènes filmées dans les rues désertes, parmi des personnages inanimés, auraient pu se rapprocher de ce qu'on a vu dans certains épisodes des Avengers, mais là encore il manque le facteur essentiel : le talent.

Enfin, on ne comprend pas pourquoi en fin d'épisode, Tony et Doug sont à nouveau transférés sur le Titanic, et que l'on nous montre des extraits du premier épisode, créant d'ailleurs un fort contraste de qualité avec ce à quoi on a assisté pendant trois-quarts d'heure. Sans doute est-ce en prévision d'une rediffusion de la série en boucle, ou bien une manière de montrer que le temps et l'histoire ne sont qu'un éternel recommencement, et que Tony et Doug sont condamnés à errer sans fin entre les époques passées et futures.

Si la série se termine sans apporter de conclusion, les spectateurs, eux, peuvent en adopter une, et la mienne est avant tout une absence de regret concernant l'arrêt de la série, au vu de la piètre qualité des derniers épisodes diffusés.

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Dearesttara le Jeu 24 Nov 2011 - 22:29

Bravo Phil ! 1010 Et une série de plus ! cheers

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Estuaire44 le Ven 25 Nov 2011 - 10:50

Joli parcours, Phil ! hi

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Ven 25 Nov 2011 - 21:42

Estuaire44 a écrit:Joli parcours, Phil ! hi
A nous deux, nous allons faire un dossier du tonnerre de Brest, mille sabords! (pour employer un langage d'actualité). 1010

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Steed3003 le Ven 2 Déc 2011 - 14:37

Le dossier est en ligne!:
http://theavengers.fr/supplement/hors/aucoeurdutemps_pres.htm

Steed3003
Administrateur
Administrateur

Age : 30
Localisation : Londres
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Dearesttara le Ven 2 Déc 2011 - 20:41

Hohoho ! Une série écrite à quatre mains ! Si jamais Numfar voit ça... pale

Bon, va falloir que je me débrouille pour calculer la moyenne de la série ! Razz

Sinon, très bonne chronique ! 1010

Ah, au fait, l'image de l'épisode 30 est la même que celle de l'épisode 15...

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Steed3003 le Dim 19 Avr 2015 - 18:20

La chronique du livre Au coeur du temps, les arcanes de l'histoire de Didier Liardet paru aux Éditions Yris par Estuaire44 est en ligne! Very Happy

http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/au-coeur-du-temps-1966-1967/au-coeur-du-temps-bonus

Steed3003
Administrateur
Administrateur

Age : 30
Localisation : Londres
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  phildlm le Jeu 23 Avr 2015 - 0:03

Steed3003 a écrit:La chronique du livre Au coeur du temps, les arcanes de l'histoire de Didier Liardet paru aux Éditions Yris par Estuaire44 est en ligne! Very Happy

http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/au-coeur-du-temps-1966-1967/au-coeur-du-temps-bonus
Il y a une erreur, plusieurs chapitres décrivent "Amicalement vôtre" et non "Au cœur du temps"! Shocked

phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 50
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Denis le Jeu 23 Avr 2015 - 8:56

En effet, les parties 'Amicalement vôtre' sont les bonus que j'ai envoyés. Par contre, la page Amicalement vôtre est ok.

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Estuaire44 le Ven 24 Avr 2015 - 15:04

J'ai enlevé la partie en trop.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Au cœur du temps" ('The Time Tunnel')

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:59


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 7 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum