CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

14 - Dangereusement Votre - 1985

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Dearesttara le Dim 10 Fév 2013 - 22:49

Moore a eu droit aux pires scénarios dans l'ensemble, il y'a bien la moitié que ne pourrais plus regarder aujourd'hui. En revanche, je persiste, Walken en Big Bad qui en fait des tonnes, j'adore ! lol! Mais ça c'est mon amour de l'outrance, de l'excès, qui parle.

Dearesttara
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  séribibi le Dim 10 Fév 2013 - 22:52

As-tu revu les séquences où il nous sort son ricanement "sadique" ? Elles sont ridicules au possible ! Razz


Dernière édition par séribibi le Lun 11 Fév 2013 - 0:37, édité 1 fois
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Patricks le Lun 11 Fév 2013 - 0:19

Moore a commencé trop vieux (46 ans), encore une belle prestance dans "vivre et laisser mourir" puis le génial "l'homme au pistolet d'or".

Il pensait que la série se terminait, qu'elle était à bout de souffle. Je pense que c'est pour cela qu'il a accepté le rôle.

Après 1974, on pouvait penser que la série était terminée, il a fallu attendre 3 ans pour avoir un autre bond.


Pas d'accord avec Dear, Dalton et Brosnan ont eu des scripts pire que Moore.

Après le 2e dalton, je pensais que la série ne reviendrait jamais.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Dearesttara le Lun 11 Fév 2013 - 0:27

Brosnan a en effet eu des scripts ridicules (Die another day) mais Dalton, non, désolé. The living daylights est bourré de chausse-trappes et de suspense, et Licence to kill est un véritable modèle en matière de scénario de film d'action. Tandis que chez Moore, on atteint les tréfonds du néant pas mal de fois. Que ce soit les balades aléatoires dans Harlem, l'histoire aux frontières du nanar d'Octopussy ou le pilotage automatique de Moonraker (je garderai un silence pudique sur l'homme au pistolet d'or).

Patricks a écrit:Il pensait que la série se terminait, qu'elle était à bout de souffle. Je pense que c'est pour cela qu'il a accepté le rôle

Est-ce qu'il a textuellement précisé ce qui le motivait à prendre la succession de Sean, que l'on croyait irremplaçable à l'époque ?
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  séribibi le Lun 11 Fév 2013 - 0:38

Patricks a écrit:Moore a commencé trop vieux (46 ans), encore une belle prestance dans "vivre et laisser mourir" puis le génial "l'homme au pistolet d'or".

Il pensait que la série se terminait, qu'elle était à bout de souffle. Je pense que c'est pour cela qu'il a accepté le rôle.

Après 1974, on pouvait penser que la série était terminée, il a fallu attendre 3 ans pour avoir un autre bond.


Pas d'accord avec Dear, Dalton et Brosnan ont eu des scripts pire que Moore.

Après le 2e dalton, je pensais que la série ne reviendrait jamais.

Le script de "Permis de tuer" est bon.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Patricks le Lun 11 Fév 2013 - 10:42

Dearesttara a écrit:



Est-ce qu'il a textuellement précisé ce qui le motivait à prendre la succession de Sean, que l'on croyait irremplaçable à l'époque ?

Roger a accepté parce que "The Persuaders" a été annulée et qu'il s'est trouvé libre. Je ne sais plus où et quand il a déclaré "Je pensais que la série était sur sa fin et que je tournerai au maximum 2 films".

Lorsque Roger arrive, il ne reste que 4 romans et 2 recueils de nouvelles à adapter. "Motel 007/The spy who loved me" d'une part Fleming avait dit que seul le titre pourrait être utilisé (par contrat) et qu'il ne voulait pas que son histoire soit adaptée, mais de toute façon, on ne pouvait rien tirer de cette histoire où Bond arrive à la fin.

"Vivre et laisser mourir" et "L'homme au pistolet d'or "se déroulant à la Jamaïque, la production ne pouvait faire deux films de suite là-bas. Voilà pourquoi le second se déroule en Asie.

A l'arrivée, seul "Vivre et laisser mourir" suit l'intrigue du livre (comme pour "Les diamants sont éternels" de façon comédie). Dans "L'homme au pistolet d'or", il ne reste rien du roman (peu inspiré il est vrai) à part le personnage de Scaramanga et son passé (lorsqu'il évoque avoir tué l'homme qui a abattu son éléphant de cirque). "L'espion qui m'aimait" est un scénario original, et "Moonraker" n'a de commun avec le livre que le personnage de Hugo Drax.

Dans les Moore, on constate que plusieurs scènes sont copiées sur des Bond/Fleming, exemple Zorin qui fait tuer celui qui ne veut pas participer au complot, c'est un copié collé de la mort de Solo dans "Goldfinger".

Cela dit, Moore n'a fait que suivre l'esprit du dernier Sean "Les diamants sont éternels" où la comédie l'emporte sur le sérieux.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Sir Mallory le Lun 11 Fév 2013 - 10:59

Précision utile : si James Bond a fini par ressembler ( trop ) fortement à Roger Moore - et non l'inverse - , c'est parce que le Public a plébiscité cette approche rigolote du personnage .

Richard Maibaum avait concocté des scripts bcp plus ' hard ' pour les Bond de Roger - et on les a soigneusement émasculés pour coller à la personnalité du nouveau héros .

Par exemple , dans une des premieres versions du script de ' Vivre & Laisser Mourir ' , Bond devait envoyer un Méchant dans une machine à moudre le café dans une plantation de la Jamaïque ( un Coffee granulator géant dans le texte ) ...

La scène sera ré-utilisée avec Dario dans Permis de Tuer près de vingt-cinq ans plus tard ...
avatar
Sir Mallory
Blablateur/teuse
Blablateur/teuse

Age : 55
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/11/2012

http://ourmanfrombondstreet.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Estuaire44 le Sam 14 Sep 2013 - 12:24

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  TmarRRcafe le Jeu 11 Déc 2014 - 16:31

Les plus et les moins du film.

Les plus :
- Roger Moore bien sûr, plus excellent que jamais
- La B.O. (sauf la chanson trop criarde)
- Le côté nostalgie, on sait que c'est le dernier Moore... et le dernier Maxwell
- Tanya Roberts (those eyes!) attendrissante, et on a l'impression que James va se caser avec elle à la fin Very Happy et j'aime la scène de l'omelette
D'accord avec Estuaire44 : "excellent choix. Outre un charme ravageur, elle montre un entrain juvénile très communicatif et un courage physique certain durant les cascades" et avec klokloh : "dynamique, volontaire, c'est vrai qu'elle assure dans les cascades (même si elle a un peu de mal à diriger le camion de pompiers avec la grande échelle ), jolie, naturelle : que des qualités quoi !"
- Walken fait le job, et Bernard Tiphaine (VF) est génial (ce rire !)
- San Francisco
- La tour Eiffel

Les moins :
- Les cascadeurs trop visibles
- Grace Jones, too much
- Un rôle trop bref pour Macnee
- la scène gore où Zorin mitraille à tout va
avatar
TmarRRcafe
Baron(ne)
Baron(ne)

Age : 54
Localisation : Palos Verdes Estates, CA 90274
Date d'inscription : 19/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Invité le Mer 14 Jan 2015 - 5:48

Dangereusement Vôtre: 2/4 => La première partie est excellente, Macnee dans un Bond c'est déjà formidable, Macnee dans un Bond en France carrément jubilatoire. Toutes les scenes entre Moore et Macnee sont un pur régal tant la complicité entre ces deux géants des séries cultes transparaît á l’écran. La scène de mort de Macnee est particulièrement troublante, la séquence à cheval qui s’en suit fonctionne parfaitement. Dés l’arrivée à San Francisco, les choses se gâtent, les longeurs s’accumulent, l’ennui vient même à s’installer par moments, un comble pour un Bond. Les Bond Girls sont oubliables, et aujourd’hui oubliées. On en vient à regretter amèrement que Macnee n’ait pas été present plus longtemps, la dynamique qu’il avait avec Moore était bien plus enthousiasmante que ces archétypes vus et revus sans intérêt. Comme le choix audacieux de M pour Skyfall, c’était peut être lui la vraie Bond girl du film.

J’apprécie l’envie de renouveler les scènes d’action entre chaque film, mais la séquence avec la voiture de pompier ne fonctionne pas, tant l’alternance plans reels / sequence studio est visible, c’est également cet aspect qui ruine la séquence finale du film sur le Golden Gate Bridge, tant les trucages paraissent évidents. Roger Moore vieillit, on a l’impression que depuis Moonraker, il prend 5 ans entre chaque film, même si l’envie est toujours là et l’esprit Bond perdure,  les scénaristes ratent le coche en ne prenant jamais cet aspect en compte dans le scenario, comme l’avait fait avec succès Jamais plus Jamais par exemple, et ces sequences de plus en plus spectaculaires ne prennent tout simplement plus du tout. J’aime le theme qu’a fait John Barry pour le film, mais on l’entend tout le temps, souvent à peine revisité. Plastiquement, le film reste superbe, sans se montrer aussi inventif et inspiré que les épisodes precedent, Jon Glen fait du bon boulout, et comme toujours tout l’aspect technique et visuel du film est soigné mais on sent qu'il faut maintenant passer à autre chose et repenser la saga.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Patricks le Mer 14 Jan 2015 - 12:12

Steed3003 a écrit:Dangereusement Vôtre: 2/4 => La première partie est excellente, Macnee dans un Bond c'est déjà formidable, Macnee dans un Bond en France carrément jubilatoire. Toutes les scenes entre Moore et Macnee sont un pur régal tant la complicité entre ces deux géants des séries cultes transparaît á l’écran. La scène de mort de Macnee est particulièrement troublante, la séquence à cheval qui s’en suit fonctionne parfaitement. Dés l’arrivée à San Francisco, les choses se gâtent, les longeurs s’accumulent, l’ennui vient même à s’installer par moments, un comble pour un Bond. Les Bond Girls sont oubliables, et aujourd’hui oubliées. On en vient à regretter amèrement que Macnee n’ait pas été present plus longtemps, la dynamique qu’il avait avec Moore était bien plus enthousiasmante que ces archétypes vus et revus sans intérêt. Comme le choix audacieux de M pour Skyfall, c’était peut être lui la vraie Bond girl du film.

J’apprécie l’envie de renouveler les scènes d’action entre chaque film, mais la séquence avec la voiture de pompier ne fonctionne pas, tant l’alternance plans reels / sequence studio est visible, c’est également cet aspect qui ruine la séquence finale du film sur le Golden Gate Bridge, tant les trucages paraissent évidents. Roger Moore vieillit, on a l’impression que depuis Moonraker, il prend 5 ans entre chaque film, même si l’envie est toujours là et l’esprit Bond perdure,  les scénaristes ratent le coche en ne prenant jamais cet aspect en compte dans le scenario, comme l’avait fait avec succès Jamais plus Jamais par exemple, et ces sequences de plus en plus spectaculaires ne prennent tout simplement plus du tout. J’aime le theme qu’a fait John Barry pour le film, mais on l’entend tout le temps, souvent à peine revisité. Plastiquement, le film reste superbe, sans se montrer aussi inventif et inspiré que les épisodes precedent, Jon Glen fait du bon boulout, et comme toujours tout l’aspect technique et visuel du film est soigné mais on sent qu'il faut maintenant passer à autre chose et repenser la saga.

Cette fois, assez d'accord avec ton avis.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  séribibi le Dim 15 Fév 2015 - 22:24

Revu il y a peu.
L'opus peut sans problème se classer n°1 sur le podium... en partant de la fin.
Pas de changement donc, je pense toujours que c'est le plus mauvais Bond de la saga, et je crois qu'il ne sera pas détrôné de sitôt.
La scène prégénérique est excellente, mais, et bien que directement liée avec le reste de l'intrigue, fait figure de "vilain petit canard" tant ce qui suivra s'avèrera académique et extrêmement léthargique en comparaison. Bref, une scène peu représentative du reste du film. John Glenn ne fut pas des plus inspirés sur ce coup-là, à commencer par sa mise en scène... nous y reviendrons.
La meilleure période du film se situe dans le 1er tiers, notamment avec la complicité instaurée entre Bond et Tibbett, donnant lieu à des réparties verbales des plus savoureuses. On en regrettera d'autant plus que le personnage ait été si brusquement sacrifié, dans une séquence qui a dû déconcerter pas mal de gens à l'époque.
Le passage à Paris donne lieu, comme à l'accoutumée, à une vision assez folklo de la France quand elle vue par d'autres pays (comprendre : un Paris de carte postale, avec tous les clichés que cela comporte).
Néanmoins, pendant cette première période, nous avons droit à moult péripéties, sonnant toutes plus faux les unes que les autres mais qui néanmoins permettent de garder les yeux ouverts : un saut en parachute du haut de la tout Eiffel ; une course-poursuite en voiture aussi originale que ridicule ; un improbable meurtre à la canne à pêche (hommage au "Repaire de l'Aigle" ?), en plein public et en plein jour... Bref, des séquences purement gratuites, qui ne servent à rien, très mal intégrées à l'histoire, mais qui donnent malgré tout un semblant de rythme à l'ensemble, ou tout au moins en trompe les apparences.
L'ennui pointera son nez après une quarantaine de minutes...pour ne plus nous quitter...jusqu'au dénouement bâclé.
Entre temps nous aurons fait connaissance avec la Bond Girl probablement la plus nunuche de la saga : j'ai nommé Tanya Roberts, aussi expressive qu'une huître, et qui aurait largement pu gagner un Razzie de la plus mauvaise prestation de l'année.
Grace Jones joue extrêmement mal aussi  mais au moins a le bon goût d'apporter de la prestance à son personnage, et celui-ci reste des plus intéressant.
Christopher Walken, je l'ai toujours trouvé ridicule en bad guy maniéré ; cela est dommage car un acteur de sa trempe aurait pu apporter toute la démesure nécessaire à un personnage névropathe de cette ampleur. Hélas il n'en sera rien.
Quant à John Glenn, force est de reconnaître que ses 2 précédents opus étaient autrement plus inspirés d'un strict point de vue mise en scène.
"Dangereusement vôtre" parvient en effet à l'exploit d'avoir coûté plus cher qu'Octopussy, en en montrant 3 fois moins !!
Ici, la réalisation est académique ; tout semble pépère ; Glenn use et abuse de transparences (la scène des pompiers, sur le Golden Gate, etc...) avec la finesse d'un éléphant. Les scènes d'action (à part le prégénérique et éventuellement celle sur le pont) sont mauvaises, ou d'une molesse redoutable (séquences sous l'eau, à cheval...). Le découpage est mauvais : en témoigne ce passage bien problématique de l'assaut dans la maison de Stacy (faux raccord à gogo, sur-découpage : 4 plans pour montrer Bond faire une pirouette,.. j'en passe et des meilleures...). Cette scène devrait d'ailleurs faire école auprès des apprentis-réalisateurs, afin de montrer tout ce qu'il ne faut pas faire lorsque l'on débute dans le métier. ^^
C'est le premier Bond où les doublures seront aussi apparentes (ça avait un peu commencé avec Octopussy), c'est aussi largement le plus ennuyeux de l'ère Moore. Le film à l'époque de sa sortie avait été reçu avec une véritable volée de bois vert. Les gens l'ont un peu reconsidéré avec le temps. Moi pas. Au fil des visions, je lui trouve toujours un peu plus de défauts.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Patricks le Lun 16 Fév 2015 - 18:31

Je ne comprends pas Séribibi que tu t'évertues à regarder un james bond que visiblement depuis des lustres tu n'aimes pas (je ne raffole pas non plus de dangereusement vôtre). C'est comme si moi je me repassais souvent quantum of solace, casino royale ou au service secret de sa majesté, ou tuer n'est pas jouer.

avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  séribibi le Lun 16 Fév 2015 - 18:40

Je me refais en fait à intervalle régulier la saga au grand  complet. J'ai tendance à commencer par les Bond que je n'avais pas aimés pour leur redonner une chance.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 14 - Dangereusement Votre - 1985

Message  Estuaire44 le Ven 9 Juin 2017 - 9:12

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum