CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Alfred Hitchcock présente"

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Jeu 25 Mar 2010 - 21:33

Cette série est une anthologie à suspense, de nature policière et humour noir, présentée par Alfred Hitchcock. D'abord réticent, Hitchcock accepta l'offre de présenter des épisodes de 26 minutes. La diffusion commença aux états unis en 1955 et en France en 1958. Toutefois, l'hexagone sera loin de voir la totalité des épisodes : une centaine seulement sur les 266 produits au long de sept saisons Hitchcock n'a réalisé lui même que 19 épisodes, mais il les a tous présenté (prologue et conclusion). Généralement, l'intervention du maître du suspense ne parle pas de l'épisode lui même que nous allons voir, mais constitue un mini court-métrage (si j'ose dire) indépendant. Dans l'un notamment, on voit un touriste ennuyer un des gardes de la reine d'Angleterre. Nous avons ensuite un gros plan sur Hitchcock qui nous rassure en nous indiquant que les gardes ne perdent jamais leur flegme. Hors champ de la caméra, on entend un coup de feu. Le garde, qui a tué le touriste, se remet au pas protocolaire en position flegmatique. Et Hitchcock d'ironiser avec le téléspectateur sur ce qui vient de se produire.
Non seulement la série se perpétuera à travers des spin-off, même après la mort du maître (93 épisodes de "The Alfred Hitchcock hour" diffusé partiellement en France sous le titre "Suspicion", réparti en trois saisons de 1962 à 1965), puis un remake cinq ans après la mort d'Hitch. Cette-fois, on a réutilisé les séquences filmées par le cinéaste-présentateur en les colorisant (la série originale est en noir et blanc), pour insérer des remakes ou petits épisodes inédits avec des acteurs de 1985. Mais post mortem, le public n'adhéra pas ou peu et la série fut annulée au bout d'une saison et de 26 épisodes, une tentative de suite canadienne (inédite en France) porta le nombre des épisodes années 80 à 80 épisodes.
Si l'on peut aujourd'hui retrouver les meilleurs épisodes en DVD, en plusieurs coffrets, l'aventure de "Alfred Hitchcock présente " ne s'est pas limitée à la télévision.
Il existait au Etats-Unis à partir de 1956 un magazine policier de nouvelles intitulé "Alfred Hitchcock's mystery magazine", un peu comme il se vendait des revues de nouvelles autour du personnage du Saint (avec des aventures policières ne mettant pas en scène Simon Templar, mais des héros du même genre).
En France, Robert Laffont édita dès 1960 trois volumes de nouvelles "Alfred Hitchcock présente": "Histoires abominables", "histoires à faire peur", "Histoires à ne pas lire la nuit". Ces publications étaient sous titrées en anglais "The stories they would'nt let me do on tv" (Les histoires que l'on ne m'aurait pas laissé faire à la télé).
Très vite, le livre de poche et Press Pockett prendront le relais dans des histoires format poche, et ce bien après la mort de Hitchcock Ainsi, "Histoires à blémir la nuit" est sorti en livre de poche en...1996. Chaque volume nous montre Hitch en couverture souvent dans des situations ou avec des mimiques drôlatiques.
En 1994, Omnibus revint au format "Grand livre" en publiant quatre recueils d'histoires. "97 nouvelles histoires extraordinaires", puis "100", "109" et "encore 100". On voit sur les quatre couvertures le maître (dessiné) enlever au fil des quatre volumes son chapeau
Ces volumes en format souple (style de Omnibus , Bouquins et le Masque qui ont publié Agatha Christie, James Bond, l'intégrale de Peter Cheyney.
Les quatre volumes Hitchcock ont fait l'objet de rééditions luxueuses (avec des photos d'Alfred au lieu de dessins) par France Loisirs et Le Club le grand livre du mois. Les volumes sont plus lourds, moins malléables mais plus solides.
Les années 2000 ont vu la disparition du domaine de l'édition de ces collections, et c'est grand dommage.
On peut considérer que les innombrables recueils toujours disponibles de Pierre Bellemare ont copié en grand et petit format de façon bien pâle le principe de la version écrite de "Alfred Hitchcock présente".


Dernière édition par Patricks le Mer 5 Mar 2014 - 21:46, édité 2 fois
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Invité le Jeu 25 Mar 2010 - 21:39

J'ai vu quelques épisodes il y a très longtemps et j'aimais beaucoup. Je me souviens avoir lu dans les années 80 Histoires à faire peur et Histoires à ne pas lire la nuit.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Jeu 25 Mar 2010 - 22:03

Les livres effectivement n'auraient pu être filmés en télé, comme le sous entendait Hitchcock. Dans "Histoires à faire peur", la nouvelle "Le secret de la bouteille" prétend donner une explication à la disparition (réelle mais à jamais inexpliquée) de l'écrivain Ambrose Bierce, qui disparut sans laisser de traces au mexique en 1914.
La nouvelle est simplement terrifiante : Bierce aurait découvert en Amérique du Sud une société de cannibales, bien plus effrayant que les cannibales africains. Il s'agit là de riches hommes blancs qui chassent l'homme pour le dévorer, et Bierce aurait fini comme "repas".
Dans "Histoires à claquer des dents", "Le palais des spectres" est un pur suspense d'épouvante. Que ce soit les moyens financiers ou la censure, les nouvelles n'auraient sans doute pas pu être filmées et présentées par Hitchcock à une heure de grande écoute.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Sam 22 Mai 2010 - 19:21

ALFRED HITCHCOCK PRESENTE

Cette série comporte à l'origine une première période de 7 saisons et 266 épisodes (format 1/2 heure) diffusés de 1955 à 1962, prolongée par "The Alfred Hitchcock Hour" qui comme son nom l'indique propose des épisodes d'une heure. La version une heure est composée de trois saisons de 93 épisodes en tout, diffusées de 1962 à 1965.
A noter qu'Alfred Hitchcock a aussi réalisé des épisodes de la série de NBC "Suspicion", anthologie qui dura une saison en 1957-1958.
En France, comme le signale Jacques Baudou dans "Les séries télévisées d'Alfred Hitchcock" en bonus du tome 2 Omnibus de "Alfred Hitchcock présente : 100 histoires extraordinaires", nous n'avons vu, à partir de 1958, qu'une centaine d'épisodes seulement. Parmi eux, en 1966, quelques épisodes de "The Alfred Hitchcock hour" qui mélangeaient à la fois des épisodes d'une heure, et ceux de la série de NBC "Suspicion", le tout sous le titre français ambigüe de "Suspicion" !

Que reste-t-il de ces trésors aujourd'hui ? Un Coffret de DVD zone 2 édité par Universal et intitulé "Alfred Hitchcock présente" en France et aux Etats-Unis quatre coffrets soit les saisons 1 à 4 (Un total de 153 épisodes en vo non sous titrés).

Le coffret français propose uniquement des épisodes réalisés par Alfred Hitchcock, d'où l'appelation sur le coffret d'intégrale.
Intégrale oui, mais uniquement des épisodes réalisés par le maître du suspense.

On nous propose en français les épisodes réalisés par Alfred, mais aussi en VOST ceux qui, toujours dirigés par le maître, n'ont jamais été diffusés en France. Parmi eux, des épisodes de "Suspicion" sans pré-générique proposé par Alfred Hitchock (qui constitue pourtant l'un des intérêts majeurs de la série).

Les épisodes sont proposés dans l'ordre suivant :

1. Le crime parfait
2. Le cas de Monsieur Pelham
3. Le secret de Mr Blanchard
4. Incident de parcours
5. Arthur
6. J'ai tout vu
7. C'est lui
8. Jour de pluie
9. Pris au piège
10. Haut les mains !
11. L'inspecteur se met à table
12. Le manteau
13. Accident
14. Poison
15. The crystal trench
16. Incident at a corner
17. De retour à Noël
18. Le fantôme de Blackbeat
19. Le plongeon
20. Caracolade
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Sam 22 Mai 2010 - 19:49

03-03 Le crime parfait (The perfect murder)  ****

A noter que l'épisode 1-24 s'intitule aussi "le crime parfait" !

Premier épisode proposé par le coffret français, nous découvrons d'emblée l'aspect fantasque d'Alfred Hitchcock, ici déguisé en...Sherlock Holmes. "Bonjour mesdames et messieurs, et bonjour Watson si vous m'écoutez".
Hitchcock présente l'épisode costumé en Holmes (pas celui de Conan Doyle ou de la série Granada, mais celui que l'inconscient collectif a retenu, nous n'allons pas chipoter), et pour montrer qu'il ne se prend pas au sérieux, il envoie au téléspectateur des bulles de savon.

Vincent Price est à l'affiche de cet épisode. Il est ici le pédant Charles Courtney, un détective qui se vante de n'avoir jamais fait une seule erreur. Il vit dans une grande et confortable demeure entourée de statues. Mais un jour se présente, de retour d'Europe, un avocat, John Gregory (James Gregory, vu dans "Mission Impossible"). Ce dernier vient le confondre et menace de révéler au monde que pour satisfaire sa vanité et ne pas faillir aux yeux du monde à sa réputation, il a laissé volontairement condamner à mort un innocent. L'exécution a eu lieu pendant que Gregory était en Europe.

Qu'à cela ne tienne ! Courtney assassine le visiteur importun et découpe le cadavre dont il va mettre les morceaux dans autant de statues qu'il possède.

Si Courtney n'est pas arrêté en notre présence, Sir Alfred nous rassure en épilogue. Le coupable a bien été arrêté.

Certes, une demi-heure c'est peu pour établir un suspense consistant, mais c'était le format en vogue à l'époque dans les anthologies à la télévision américaine (et même française qui en 1958 programma 13 épisodes de la série). Toutefois, les scènes de flash back montrant le vrai coupable, une femme, dont le mari s'est accusé de la faute) insérées aux échanges savoureux entre Price et Gregory, constituent un ensemble plaisant. C'est le maître du suspense qui est derrière la caméra, et l'on reconnaît sa patte. Toutefois, ce n'est pas un épisode terrifiant. Pour cela, il faudra attendre "Incident de Parcours" dont plusieurs scènes vont rappeler "Psychose" et "Haut les mains !"


Dernière édition par Patricks le Mar 8 Avr 2014 - 15:47, édité 1 fois
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Invité le Dim 23 Mai 2010 - 9:31

Autant Code Quantum na jamais été my cup of tea, autant j'adorais ces petites histoires à la fin souvent surprenante qui prenait le téléspectateur à contre pied. Par contre, aucun souvenir d'une histoire en particulier. Ca fait si longtemps.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Estuaire44 le Dim 23 Mai 2010 - 10:16

C'est vrai qu'une rediffusion (sur Arte ?) serait une excellente idée.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Dearesttara le Dim 23 Mai 2010 - 13:12

Si ça passait, n'oubliez pas l'épisode Arthur (réalisé par le Maître) où l'on peut voir un certain Patrick Macnee...

D'accord avec vous, J'aimerais qu'Arte passe cette série que je n'ai pour ma part jamais vu ! Si on leur écrivait ?
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Estuaire44 le Dim 23 Mai 2010 - 13:48

On peut toujours lancer une bouteille à la mer via les avis des télespectateurs du site...
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Lun 31 Mai 2010 - 21:44

1.10 Le cas de M. Pelham (The case of Mr Pelham) ****

Après "Le crime parfait", le coffret propose un épisode de la saison 1 (1955) "Le cas de M. Pelham", histoire imaginée par l'auteur Anthony Armstrong dont une adaptation cinématographique sera faite en 1970 par Basil Dearden, sous le titre "The man who haunted himself" (distribuée en vidéo sous le titre "La seconde mort d'Harold Pelham") avec Roger Moore, la regrettée Olga Georges Picot et... Roger Moore.

Le film sur le dédoublement de la personnalité avec Roger Moore explore bien davantage le sujet que l'épisode signé Hitchcock.

Tom Ewell joue ici le rôle de Albert Pelham. Curieusement, en voyant l'épisode de "Alfred Hitchcock présente" si l'on a déjà vu le film avec Sir Roger Moore, on a le sentiment d 'en voir un résumé. En 1955, l'absence de personnages féminins principaux distingue l'époque. Pelham se rend compte que plusieurs personnes l'ont vu à différents endroits simultanément. Il profite d'une visite dans un club pour interroger un médecin.

Hitchcock distille l'angoisse avec son aisance habituelle en nous montrant des scènes de flash back durant la conversation entre Pelham et le médecin. L'un de ces flash-back avec le valet Peterson figure aussi dans le film de Dearden, mais ici, pas de confrontation féminine. Pelham 1955 semble célibataire.

Nous avons décidément bien changé d'époque puisque le médecin fume comme un pompier dans le téléfilm 1955, ce qui choque aujourd'hui. Les voix françaises nous sont familières : Francis Lax est Pelham, Jean Berger "Steed" est le médecin.

Pelham se trouve confronté au scepticisme, et Hitchcock nous mijote un piège : le médecin conseille à Pelham de s'habiller de façon excentrique, ce qui va se retourner contre lui lorsqu'il se trouvera face à son double "classique" qui s'habille lui de façon traditionnelle.

Imitations de signatures, secrétaire et valet qui indiquent avoir vu Pelhmam dans divers endroits où il n'était pas. La musique est aussi stressante que celle de "Psychose". La confrontation des deux Pelham tourne au désavantage du "vrai".

Un an plus tard, nous voyons le faux Pelham discuter avec le médecin de l'imposteur qui est interné à vie dans un hôpital psychiatrique.

La chute humour noir revient à Sir Alfred qui fait ceinturer par des infirmiers un faux Hitchcock qui prétend être le vrai. Un coup de feu claque hors caméra. "Pauvre homme", nous dit le faux Hitchcock, vouloir se faire passer pour moi avec du pop corn sur le veston...

Un épisode savoureux qui démontre le talent du maître du suspense et son humour. Car bien évidemment, malgré le talent de Roger Moore, le petit épisode de 30 minutes de 1955 laisse loin derrière le remake de 1970 qui doit durer 90 minutes.


Dernière édition par Patricks le Mar 8 Avr 2014 - 15:48, édité 1 fois
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Philo le Lun 31 Mai 2010 - 23:37

Estuaire44 a écrit:C'est vrai qu'une rediffusion (sur Arte ?) serait une excellente idée.

Tout à fait d'accord.
avatar
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Jeu 8 Juil 2010 - 1:43

02-13 Le secret de Monsieur Blanchard (Mr Blanchard's secret) ****


Cet épisode est traité à sa place dans la saison 2, voir plus loin.


Dernière édition par Patricks le Mar 8 Avr 2014 - 16:16, édité 4 fois
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Jeu 8 Juil 2010 - 2:14

02-28 . Incident de parcours (One more miles to go) ****

Cet épisode est inséré à sa place dans la saison 2, voir plus loin.


Dernière édition par Patricks le Mar 8 Avr 2014 - 16:17, édité 2 fois
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Dim 15 Aoû 2010 - 0:19

5-01 Arthur (Arthur) ♣♣♣♣

Avec Patrick Macnee dans le rôle de John Farrell, sergent de police.

Arthur Williams (Lawrence Harvey) raconte en s'adressant au téléspectateur qu'il a commis le meurtre parfait. Il nous parle de son exploitation de poulets en Nouvelle-Zélande où il adore vivre seul, et de la qualité de la chair de ses volailles.

Auparavant, Hitchcock nous a fait un discours sur les oeufs carrés qu'il espère leur voir pondre (lors du traditionnel pré générique).

Arthur est aigri, il y a un an, il devait épouser Helen (Hazel Court), jeune femme cupide qui lui a préféré un riche financier. Celle-ci revient le voir démunie, espérant qu'il la reprenne, mais Arthur l'étrangle, de la même façon qu'il a étranglé une volaille lors du monologue du début.



Peu après, entre en scène son meilleur ami, un policier, John, qui nous est très familier sur ce forum.



Patrick Macnee/John, qui dans une scène porte un chapeau (pas melon) semble soucieux pour son ami.



Malgré les recherches, la police ne retrouve pas le corps d'Helen, qu'Arthur a broyé et donné comme aliment à ses volailles, lesquelles y ont pris goût. Dans le générique de fin, Sir Alfred nous apprend qu'un jour, Arthur a été dévoré.

Humour noir, comme toujours dans l'univers du maître du suspense. On apprécie cette apparition anté-avengers de John pas encore Steed Mac Nee, visiblement très à l'aise dans son rôle.





Dernière édition par Patricks le Dim 15 Aoû 2010 - 0:40, édité 1 fois
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Photos de l'épisode "ARTHUR" avec Patrick Mac Nee.

Message  Patricks le Dim 15 Aoû 2010 - 0:25



Les explications de Sir Alfred.



John et un autre policier viennent enquêter chez Arthur.



Arthur les nargue.



Mais ne perd pas son sang froid en présence des policiers.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

ARTHUR SUITE

Message  Patricks le Dim 15 Aoû 2010 - 0:33



Patrick Macnee - John est tourmenté face aux explications de son ami sur la disparition d'Helen.



Première arrivée de John après la disparition d'Helen.



Ici, John est plus décontracté.


avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Estuaire44 le Dim 15 Aoû 2010 - 1:39

Avec cette coupe de cheveux il paraît nettement plus méconnaissable que dans la Quatrième Dimension ! !
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Invité le Dim 15 Aoû 2010 - 11:14

Je ne connaissais pas la participation de Patrick Macnee à cette série. Merci pour les photos.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Estuaire44 le Dim 15 Aoû 2010 - 11:31

Il n'en parle pas dans ses mémoires, de même que pour la Quatrième Dimension.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  alonzo2309 le Ven 14 Jan 2011 - 14:22

Vous vous souvenez d'un épisode (pour moi le meilleur), ou un mec met une bonne dans sa cave (je ne sais plus pour quelle raison), et une fois sa bombe installée, des voyoux rentrent chez lui et le sequestrent dans la cave, sans connaitre la présence de la bombe.
Il l'attachent à une chaise, bouche cousue, et le laissent seul, et lui regarde la bombe pendant tout l'épisode, en sachant exactement lorsqu'elle va exploser.
C'est vraiment super bien fichu, et pas du tout ennuyeux malgré le huit clos du mec avec son explosif durant presque tout l'épisode.
Qq un s'en souvient ? je l'ai en DVD mais je ne me souviens plus du titre.
avatar
alonzo2309
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 46
Localisation : Rochefort Montagne
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Estuaire44 le Ven 14 Jan 2011 - 16:20

Il s'agit selon moi de Four O'Clock, le premier épisode de Suspicion (ou The Alfred Hitchcock Hour), une courte anthologie dérivée de Alfred Hitchcock Presents, diffusée de 1957 à 1958. En VF c'est "pris au piège", il me semble.
http://www.imdb.com/title/tt0050064/episodes
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Dearesttara le Sam 15 Jan 2011 - 2:19

Estuaire44 a écrit:Il n'en parle pas dans ses mémoires, de même que pour la Quatrième Dimension.

Ah si, il en parle. C'est même la seule fois de sa carrière où il a oublié d'apprendre son texte, accaparé par ses problèmes personnels. Hitchcock a été déçu mais lui a pardonné car il a joué dans un autre épisode (je ne sais plus lequel) de la série mais pas réalisé par le Maître.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  alonzo2309 le Lun 17 Jan 2011 - 9:59

Estuaire44 a écrit:Il s'agit selon moi de Four O'Clock, le premier épisode de Suspicion (ou The Alfred Hitchcock Hour), une courte anthologie dérivée de Alfred Hitchcock Presents, diffusée de 1957 à 1958. En VF c'est "pris au piège", il me semble.
http://www.imdb.com/title/tt0050064/episodes

Voila c'est ça.
Episode vraiment superbe si vous avez l'occasion de le voir ...
avatar
alonzo2309
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 46
Localisation : Rochefort Montagne
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Dim 10 Avr 2011 - 21:57

Je me demande s'il ne faudrait pas fusionner ce topic avec "Alfred Hitchcock, the master of suspense" ?
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  séribibi le Dim 10 Avr 2011 - 22:29

Patricks a écrit:Je me demande s'il ne faudrait pas fusionner ce topic avec "Alfred Hitchcock, the master of suspense" ?

Oui, bonne idée sauf que le problème c'est que cela suivra l'ordre chronologique des "postages" et certains messages de l'un et l'autre des topics risquent de se mélanger sans plus aucune cohérence dans le suivi des posts/les fils de discussions...
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Dearesttara le Dim 17 Avr 2011 - 19:53

Je ne pense pas. On peut faire la distinction entre l'oeuvre cinématographique du Maître et ce qu'il a fait à la télé. Et puis, c'est une série et en tant que série, Alfred Hitchcock présente a le droit d'avoir son topic réservé. De toute façon, il y a tellement à dire sur Sir Alfred que deux topics ne sont pas de trop ! Very Happy
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Ven 27 Jan 2012 - 23:28

A cause des chroniques de Mc Garrett, j'ai un peu négligé mes autres séries réservées. On revient à "Alfred Hitchock présente".



THE ALFRED HITCHCOCK HOUR
01-04. J’ai tout vu (I saw the whole thing) §§§§

Réalisé par le maître, cet épisode fait partie de la première saison de “The Alfred Hitchcock hour”, qui suit , en 1962, les sept saisons de “Alfred Hitchcock présente”. Lors de la diffusion française, cela fut diffusé sous le titre « Suspicion » mais je n’y fais pas référence pour éviter toute confusion avec la série éponyme existant aux Etats-Unis, qui n’a rien à voir avec TAHH, mais à laquelle Sir Alfred a participé !
Les histoires plus longues permettent davantage de péripéties et de développement. Mais l'on note parfois quelques longueurs auxquelles Sir Alfred ne nous avait pas habituées.
Si l’on retrouve Ken Smith (Edgar Scoville dans « Les envahisseurs »), on peut dire John Forsythe porte sur les épaules l’épisode au point d’éclipser le reste de la distribution.
Michael Barnes ne s’est pas arrêté à un stop et beaucoup de témoins ont vu l’accident qu’il a provoqué. Lors de cette scène, l’image se fige sur chacun des participants. Cela dédramatise un peu l’atmosphère. En prologue, Sir Alfred, à côté d’une clef à taille humaine, nous fait un petit discours sur les clubs privés pour femmes qui n’a rien à voir avec le film.
Barnes se constitue prisonnier. Sa femme était sur le point d’accoucher. Il est laissé en liberté provisoire. Après avoir consulté son ami avocat Jerry O’Hara (Ken Smith), l’automobiliste décide d’assurer sa défense tout seul.
Mais la victime, Harold Brady, décède le premier jour du procès, et il ne s’agit plus d’un délit de fuite et de non assistance à personne en danger, mais d’un homicide par imprudence.
Le premier acte de cet épisode se termine sur un Barnes effondré, qui a l’impression que le ciel vient de lui tomber sur la tête.
Sir Alfred a dissipé d’abord la tension (les visages des témoins montrés en arrêt sur image sont cocasses), il la distille petit à petit avec les doutes de O’Hara, pour aller crescendo avec la mort de la victime.
Le premier témoin, Pénélope Sandford (Evans Evans, c’est son nom !) a des airs d’Elisabeth Montgomery.
Pénélope se discrédite assez vite. Evans Evans lui donne un air assez gourde. Le personnage ne pense qu’à raconter sa dispute avec son petit ami George Peabody (Billy Wells). Pour Michael Barnes, il n’est pas difficile de démonter le témoignage. En la poussant dans ses retranchements, il lui fait avouer qu’elle n’a rien vu, préoccupée par ses déboires amoureux.
Second témoin, le colonel John Hoey (Philip Ober) qui a l’air nettement plus sérieux et revêche. Il se fâche contre l’avocat général Maître Richard Anderson (John Zaremba). A la différence de Pénélope, il fait une description précise de l’accident.
Barnes fait observer que Hoey est unijambiste. La tentative de le déstabiliser en pensant qu’il en veut aux chauffards échoue. Il a perdu sa jambe à la guerre de Corée. Mais son fils a été tué à l’âge de trois ans par un chauffard. Deuxième témoin mis hors course.
Sir Alfred revient pour faire un petit bilan du procès.
Troisième témoin, Malcolm Stuart (John Fielder) qui suivait Barnes et l’a vu percuter la motocyclette. Il embrouille le témoin en le mettant face à ses contradictions : il a freiné au moment de l’accident et non pour marquer le stop. Cette-fois, Barnes échoue et la détresse se lit sur le visage de Forsythe.
Sam Peterson (William Newell), le témoin suivant s’est endormi, et est un ivrogne. Barnes le ridiculise en persuadant la cour qu’il était saoûl au moment du témoignage. Six verres !
Lors d’un conciliabule avec son ami O’Hara, Barnes convient que Stuart est le témoin clef.
Cinquième témoin, Mrs Joanne Dowling (Claire Griswold, actrice parfois pressentie par le maître pour ses long-métrages) se contredit entre sa première déposition et son témoignage. Divorcée, elle devait faire adopter son bébé et pensait à cela au moment de l’accident. Témoin disqualifié.
Barnes ne l’interroge pas, mais le Président le fait. L’épisode perd alors un peu de sa tension et s’écarte du suspense en cours.
Barnes appelle un seul témoin à sa défense : lui-même. Anderson l’interroge. Barnes s’empourpre et son compte est bon. Il refuse de dire comment il a abordé le croisement et commet un outrage à magistrat. Il ne veut pas - on le saura plus tard - commettre un parjure.
Nous retrouvons le vague sosie de « la sorcière bien aimée » en train de danser. Elle retrouve son amoureux, George Peabody, qui lui dit avoir vu l’accident et Barnes marquer le stop. Et de bonne foi, l’ami de Pénélope innocente Barnes.
La chute est digne des meilleurs long-métrages d’Hitchcock ou des épisodes de « La quatrième dimension ». En se rendant à la maternité voir son enfant, Barnes avoue à Jerry O’Hara qu’il n’était pas dans la voiture. C’est Stella, sa femme, qui seule conduisait !

Un superbe épisode dû bien sûr au talent du maître qui réalise l'opus, mais aussi d'un John Forsythe en grande forme.

En passant au format 1 heure (comportant la publicité), on perd tout de même en rythme, le format 30 minutes étant plus approprié, comme d'ailleurs "La quatrième dimension" le prouve.





avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  alonzo2309 le Mer 13 Juin 2012 - 9:35

Hier soir j'ai regardé l'épisode ACCIDENT.
Moi qui ai beaucoup d'épisodes, et même si ce n'est pas mon épisode préféré, j'avoue que celui là m'aura marqué par l'originalité de son scénario. Je vous le conseille.
Hitchcock qui a réalisé cet épisode en a profité pour débaucher l'excellentr Joseph Cotten, vu notamment en tueur sadique dans l'ombre d'un doute. Même si Cotten a un rôle tres particulier (je ne vous dis pas pourquoi), il éclabousse le film de sa prestance.
A noter une petite curiosité dans cet épisode : la présence du feu futur réalisateur de série Aaron Spelling (nom que j'ai découvert par hasard dans le générique de fin) dans le rôle d'un évadé de prison.
avatar
alonzo2309
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 46
Localisation : Rochefort Montagne
Date d'inscription : 12/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Sam 12 Jan 2013 - 13:16

Bientôt dans le hors série, l'intégrale de "Alfred Hitchcock présente". Si la France ne propose qu'un coffret de 19 épisodes + 1 de la série Suspicion réalisés par Hitchcock, les Usa proposent en dvd l'intégrale de la série.

Fans du maître, nous allons partir pour un voyage de ...268 épisodes!




Avec la saison 1, nous avons 39 épisodes, et la saison 2 s'arrête au 78e, ceci parce que comme "La Quatrième dimension", c'est un format 26 minutes. D'autre part, pas de problèmes de compréhension puisque la fonction sous titre en anglais est disponible.

Ce sera donc après "Hawaii Police d'état" ma deuxième longue série.

D'ici là, je vais terminer les films de cinéma du maître, je finis les années 40, il me restera (partiellement commencées sur le forum) les années 20 et 30.
En alternance avec "Daktari" dont la saison 1 est envoyée à Steed, et les 3 autres saisons seront rapidement traitées, (avantage quand on connaît une série par coeur).
Pour "Les Nouvelles aventures de Vidocq", là je suis tributaire de la sortie annoncée en 2013 de la série en dvd.

Bonne lecture.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Alfred Hitchcock présente"

Message  Patricks le Dim 24 Fév 2013 - 22:24

Dossier bêtement retardé par amazon com qui a perdu en route ma saison 1. (m'a envoyé cependant les suivantes).
J'ai retrouvé la saison 1 sur ebay en édition UK. Mais pas encore reçue. reçue ce lundi 25 alors que je l'ai commandée le 21 février, chapeau les anglais!


avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 13 1, 2, 3 ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum