CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Supernatural"

Page 5 sur 36 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mar 9 Aoû 2011 - 12:22

Patricks a écrit:"Supernatural" a finalement créé un sillon où personne n'était venu. Ce n'est pas du X Files, encore moins du "Charmed". Parfois, l'ambiance rappelle les films gore.

Ah oui, là c'est sûr que ça n'a rien à voir...
Il est vrai que certaines scènes sont assez gore.

Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mar 9 Aoû 2011 - 18:37

1.02 – Wendigo (Wendigo)
**


Après l’assassinat de Jessica, Sam à accompagné Dean dans sa traversée de l’Amérique pour retrouver leur père et el démon responsable de la mort de leur mère de Jessica. Ils suivent une piste qui les mène jusqu’à une jeune fille qui ne retrouve pas son frère parti camper en forêt.

PROMENONS NOUS DANS LES BOIS...
Au niveau scène d’introduction digne-des-meilleurs-films d’horreurs, on a vu mieux. On à enlevé tout le suspense (rien qu’en regardant le début de la scène, on en connaît déjà la fin) et on à gardé tous les clichés : les campeurs qui vont comme par hasard dans les coins les plus reculés de la forêt (ils regardent jamais les films d’horreurs, non ?!), un des campeurs sort et devient la première victime, etc.

R.I.P
La scène suivante nous montre Sam au cimetière sur la tombe de Jess, quand soudain, un bras sort de Terre. Il s’agissait d’un cauchemars. Cette scène, contrairement à celle d’introduction est assez inattendue. Un peu tard, non ?
La suite de l’épisode est assez classique, reprenant les règles habituelles de Supernatural. Néanmoins, malgré quelques bons moments tels que les habituelles vannes de Dean, la très bonne interprétation de Gina Holden et des autres acteurs cecondaires ainsi que la bonne volonté des scénaristes à créer du suspense, on s’ennuie un peu. Car du suspense on à pas du tout : encore une fois, on devine tout ce qui va se passer. Les scènes dans la forêt se répètent et se ressemblent : la seule scène qui brise un peu la ‘’routine’’ est le dialogue entre Sam et Dean à propos de leur père et de Jess. Même si Jared Padalecki et Jensen Ackles sont très convainquant, c’est bien peu. De plus, Sam et Dean mettent un temps fou à se rendre compte qu’ils traquent un Wendigo, beaucoup d’invraisemblances (donc, le Wendigo à tuer tout le monde sauf Tommy. Mouais...). En bref, on regarde l’heure toute les cinq minutes. Et ici, on n’a pas trop de bons effets spéciaux à se mettre sous la dent : le Wendigo fait très ‘’fabrication à l’ordinateur’’ et sa mort est tout sauf spectaculaire.

DONC ?
Un épisode guère brillant, malgré quelques bonnes scènes qui relèvent le niveau et la très bonne interprétations des comédiens.

Gina Holden (1975) à une carrière d’actrice secondaire bien remplie : Dead Zone, Killer Instinct, Blood Ties, etc.

Cory Monteith (1982) est ici un des campeurs malchanceux. Il est aujourd’hui connu pour son rôle de Finn Hudson dans la série musicale Glee.

Il est dit que cet épisode se déroule dans la zone autours de ‘’Grand Junction’’, alors qu’il n’y à que du désert dans cette zone : aucune forêt et même aucun arbre...Supernatural

Dean raconte au garde forestier que lui et Sam sont étudiants de ‘’UC Boulder’’ : il aurait dû dire ‘’CU Boulder’’ (une université du Colorado).

Il y à une différence entre le message qu’enregistre Tommy, et celui qu’Haley fait écouter à Sam et Dean.

Quand Sam et Dean se présentent à Haley, Dean dit s’appeler Dean, mais sur sa carte, il y à écrit ‘’Samuel Cole’’.

La scène du rêve de Sam au cimetière fait référence à ‘’Carrie au bal du diable’’ (Brian de Palma - 1976).



Cory Monteith bien avant Glee


L'excellente scène du cauchemar de Sam
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Patricks le Mar 9 Aoû 2011 - 20:03

Je ne sais pourquoi mais souvent "Supernatural" me rappelle "Le projet Blair Witch", pourtant ce n'est pas filmé pareil.

Le fantôme de la fille dans l'épisode de samedi soir me faisait penser à la sorcière de BW2
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mar 9 Aoû 2011 - 21:17

Il ne s'agissait pas d'un fantôme, mais d'une humaine, ce qui rend la fin bien plus émouvante.
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mer 10 Aoû 2011 - 21:03

1.05 – La légende de Bloody Mary (Bloody Mary)
****


Lors d'une soirée entre copines, une jeune fille obtient le gage de prononcer trois fois le nom de "Bloody Mary" devant un miroir. Dans la même nuit, son père meurt, les yeux arrachés. Quand Sam et Dean entendent parler de cette histoire, ils décident d'enquêter.


LEGENDE URBAINE
Cet épisode est le premier chef d’œuvre de la saison et de la série. Un des plus effrayants aussi. Après quelques scènes d’introductions plutôt fades, on retrouve ici l’esprit de la série et ses petites introductions bien sanglantes. Les scénaristes utilisent ici avec succès l’une des plus célèbres légendes urbaines : Bloody Mary. Cette scène est bien digne d’un film d’horreur sur le sujet, car on y retrouve la majeure partie des éléments : le gage qui tourne pal, la silhouette dans le miroir (il y à toujours un miroir, quelque soit la variante de la légende)...et la découverte du corps toujours bien mutilé.
La scène qui vient après est à nouveau un cauchemar de Sam à propos de Jess. Si l’histoire à propos des dons de médium du plus jeune des Winchester sera plus mise en valeur à partir de l’épisode La maison du cauchemar (1.09) et dans la saison 2, on commence déjà à savoir qu’il s’agit plus que de simple cauchemars.
Le déroulement de l’épisode est assez classique dans le sens où il suit le schéma classique d’un épisode, mais il n’est ni répétitif, ni ennuyeux comme l’était Wendigo (1.02) par exemple. Les scènes d’assassinats par Bloody Mary sont assez effrayantes et sanglantes comme le seront beaucoup d’autres épisodes de la série. La scène finale est une des plus impressionnante de la série. Bien que la désintégration de Mary ne fasse pas partie des effets spéciaux les plus réussis de la série, Jovanna Huguet est vraiment impressionnante. La seule guest qui soit vraiment bonne en fait, ce qui nous amène aux quelques...

POINTS NEGATIFS
Ils sont très peu nombreux et pas très importants, étant donné le fait que l’épisode ait 4 étoiles. Mais en effet, les guest de cet épisode (mis à part Jovanna Huguet, en fait) ne sont pas terrible : Marnette Paterson et Chelan Simmons ne sont pas mauvaises, mais elles ont du mal à ne pas jouer dans le niais. C’est égalemment une étrange coïncidence que dans le même groupe d’amies, chacune ait une mort différente sur la conscience. Peu d’humour dans cet épisode très noir (quelques répliques de Dean, mais pas plus). Cela aurait été en complet décalage.

DONC ?
Quelques points négatifs relativement mineurs pour un épisode de qualité, le premier chef d’œuvre de la série. Mais en même temps, il aurait difficile de faire un mauvais épisode sur le sujet de Bloody Mary.

Episode égalemment connu sous le titre français Bloody Mary.

Marnette Patterson (1980) pratique égalemment le chant, le kickboxing et la randonnée. Sa carrière d’actrice se limite à quelques apparitions dans des films comme Sliver, Sexcrimes et à des séries comme Charmed, Nip/Tuck, Dr. House ou encore The Mentalist.

Jill à sur la conscience la mort d’un petit garçon nommé Gary Bryman. Dans la réalité, Gary Bryman à produit 4 films qui ont été écrit et/ou réalisés par le créateur de Supernatural, Eric Kripke.




Une ambiance de film d'horreur du début à la fin, les apparitions de Bloody Mary étant vraiment effrayantes.


Dernière édition par Cetp65 le Mer 10 Aoû 2011 - 21:28, édité 1 fois
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Patricks le Mer 10 Aoû 2011 - 21:10

Brrrr Cela a l'air vraiment flippant. En plus aux heures où la série est programmée, on accentue l'ambiance horreur/fantastique.

Les légendes urbaines ont toujours engendré de bonnes histoires à vous glacer le sang. affraid
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mer 10 Aoû 2011 - 21:32

Je viens de me rendre compte que j'avais oublié une phrase. C'est rajouté Very Happy .
Je suis directemment passé de l'épisode 2 à l'épisode 5 : en effet, il y aura certains cas où je ne critiquerai pas les épisodes dans l'ordre, mais pas d'inquiétude, ils le seront tous.

En effet, un grand nombre d'épisodes de la série sont assez effrayants (surtout dans les premières saisons). Après, c'est surtout le gore qui l'emporte. Plusieurs épisodes m'ont marqués : ''Le clown'' (Saison 2) et ''Le secret de l'immortalité'' (saison 3) en font partis.
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mer 10 Aoû 2011 - 21:39

Bravo pour ces critiques très pertinentes, Cetp 65 ! hi

Globalement d'accord avec l'essentiel des propos, même si j'aurais mis une meilleure note au Wendigo. Mais je suis un incondtionnel des forêts vancouveriennes depuis les X-Files ! L'épisode a a d'ailleurs une saveur du Diable du New Jersey et consorts.

J'attaque les IS, n'hésite pas à sabrer s'il y a des doublons où si ce que je raconte ne te semble pas intéressant !


1-01) Pilot
On apercevra Jessica, la petite amie de Sam, dans trois autres épisodes. Elle est jouée par Adrianne Palicki, qui incarnera Wonder Woman en 2011, dans le pilote inabouti du reboot de cette série.

Jensen Ackles s’est fait connaître dans Des jours et des vies, à la fin des années 90. Depuis il est apparu en second rôle dans plusieurs séries (Dark Angel, Smallville, Dawson…). Son timbre grave lui vaut également d’être un acteur de voix régulier, notamment pour des dessins animés et des jeux vidéos.

Jared Padalecki connaît le succès grâce à Gilmore Girls, au début dans années 2000. On le voit ensuite au cinéma, notamment dans La maison de Cire (2005), le remake du classique de 1953 ou celui de Vendredi 13, en 2009. Lui et Jensen Ackles étaient déjà amis de longue date avant le lancement de Supernatural. En 2010 Jared Padalecki épousa Genevieve Cortese, l’interprète de Ruby II, en saison 4.

Durant la fête d’Halloween, Sam explique que sa famille n’a rien de comparable avec les Brady, tandis que le copain noir de Jessica commente que la sienne est également très différente des Huxtable. Il s’agit de deux familles symbolisant à la perfection les valeurs traditionnelles américaines ; chacune étant l’héroïne d’un soap à succès : The Brady Bunch (1969-1974) et The Cosby Show (1984-1992). L’avant dernier épisode des X-Files, Sunshine Days, met également en scène les Brady, ainsi que le décor emblématique de la série The Brady House.

Joseph Welch est interprété par Steve Railsback, grand spécialiste des rôles tourmentés. Dans les X-Files il incarna Duane Barry, l’une des grandes figures de la mythologie développée par Chris Carter. Plusieurs autres acteurs des X-Files apparaîtront par la suite dans Supernatural, série accueillant déjà une partie non négligeable de l’équipe technique des X-Files, à commencer par Kim Manners.

Exceptionnellement la séquence pré-générique ne montre pas le Monstre de la Semaine dans ses exploits, alors que, tout comme dans les X-Files, ce procédé deviendra l’un des rituels de la série. A la place le pilote montre logiquement l’origine du drame familial des Winchester, le passage équivalent se voyant néanmoins implanté en cours d’épisode.

Et ce n’est pas dommage, car le premier Monstre de la Semaine, la Dame Blanche, se voit incarnée par la brune et généreuse Sarah Shahi, que l’a pu admirer par ailleurs dans The L Word ou Life et actuellement dans Fairly Legal. Elle devient ainsi la première guest de la série et inaugure une tendance régulière de la série : de nombreux épisodes organiseront l’aventure des Winchester autour d’une rencontre féminine, pour le bien comme pour le mal.

Surnommé « The Pilot Whisperer », le réalisateur David Nutter est un spécialiste des pilotes de série. Il a ainsi mis en scène ceux de MillenniuM, Roswell, Dark Angel, Smallville, Terminator Sarah Connor Chronicles etc. Il a retenu Sarah Shahi car il est un grand fan de The L Word, en particulier de la divine Carmen de la Pica Morales. Nutter réalisera également l’épisode suivant, Wendigo.

Le pilote introduit l’un des fondements de l’univers de la série, avec la Chevrolet Impala noire 1967 de Dean. Cette voiture deviendra la résidence principale des Winchesters au cours de leurs pérégrinations (Dean souffre d’une peur phobique de l’avion). Elle est devenue l’un des emblèmes principaux de la série, ainsi qu’un personnage à part entière. L’Impala fut développée en 1958 par General Motors, comme une voiture sportive de standing accessible aux classes moyennes, et connut un grand succès durant les années 60 et 70. Son imposant coffre contient l’arsenal des deux frères.

Globalement le pilote parvient à décrire parfaitement le mode de fonctionnement du duo, ainsi que son univers, tout en décrivant une histoire tenant la route, même si relativement simple.

Dean surnomme Sam « Unsolved Misteries » quand celui-ci explique la nature du Pentacle à deux jeunes femmes gothiques. Unsolved Mysteries est, depuis 1987, une série documentaire à succès, décrivant des cas avérés (ou prétendus tels) de manifestations paranormales : ce que l’on appellerait, dans un autre univers, des affaires non classées. Jusqu’en 2002 elle fut présentée par Robert Stack. Une adaptation francophone du concept est diffusée depuis 2004, sous le titre de « Les enquêtes impossibles ». Elle est commentée par Pierre Bellemare, grand spécialiste du genre.

La Dame Blanche est une figure présente dans les mythes et légendes de nombreuses contrées européennes, souvent annonciatrice de mort prochaine, qu’elle soit une fée ou un spectre. Elle puiserait son origine chez la Banshee des Celtes, se mêlant à la tradition arthurienne. Ce folklore, comme de nombreux autres présents dans la série, a suivi les populations s’installant en Amérique du Nord. Le pilote en exploite une version plus récente, devenue une authentique légende urbaine, celle des autostoppeuses fantômes. Les premier cas relatés remontent aux années 30, aux Etats-Unis, mais des observations ont aussi été relevées en France. Des jeunes femmes vêtues de blanc, récemment décédées dans un accident de voiture, avertiraient les conducteurs solitaires du péril, parfois en criant, puis disparaitraient soudainement.

Le pilote révèle également ce qui va devenir une identité forte de la série, une bande son somptueuse, composée de standards Rock ou Metal. Les chansons partiellement entendues sont :
“Gasoline” de The Living Daylights quand on découvre Jessica et Sam à l’univesité,
“What Cha Gonna Do” de Classic, à la fête d’Halloween,
“Speaking In Tongues” de Eagles Of Death Metal, qu’écoute la future victime de la Dame,
“Ramblin’ Man” de Allman Brothers Band, à la station service,
“Back In Black” d’AC/DC quand l’Impala approche de Jericho (même si la cassette montrée est de Metallica),
“Highway To Hell” d’AC/DC sur le chemin du retour.

En vrai puriste Dean n’écoute que des cassettes audio, jamais de DVD.

Dean se présente au shérif comme étant Ted Nugent, en fait un grand guitariste de Rock. Les identités d’emprunt de Sam et Dean comporteront souvent des clins d’œil à d’autres figures du Rock.

Quand la Dame Blanche massacre l’automobiliste, du sang asperge la voiture à profusion. Or il n’en reste aucune trace à l’arrivée des policiers.

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mer 10 Aoû 2011 - 21:42

1-02) Wendigo
Après un pilote tourné à Los Angeles, avec Wendigo Supernatural prend ses quartiers à Vancouver. La plupart de ses épisodes seront en effet tournés dans cette ville et ses alentours, dont les vastes forêts immédiatement reconnaissables ici.

David Nutter réalise également cet épisode, il considère d’ailleurs que le déménagement de la production à Vancouver fait de Wendigo un quasi second pilote de la série. Il estime également que l’idée de révéler le plus tard possible le Wendigo lui vient de son passé de fan des X-Files, où ce l’on imaginait était toujours plus effrayant que ce l’on voyait.

Eric Kripke, créateur et show runner de la série, estime d’ailleurs que la visualisation du Wendigo reste quelque peu décevante. D’une manière classique Supernatural dispose de moins de moyens à ses débuts que parla suite.

L’un des campeurs lit Le héros aux mille visages, l’ouvrage majeur de Joseph Campbell. Cet anthropologue américain (1904-1987) s’st spécialisé dans l’étude psychologique comparée des mythologies et de archétypes s’en dégageant au-delà des différences culturelles. L’influence de Campbell s’étend à de nombreuses productions Hollywoodiennes, en particulier chez Disney ou chez George Lucas, qui le cite par miles grandes inspirations de Star Wars. Les auteurs de LOST indiquent également s’être référé au Héros aux mille visages dans l’écriture de leur mythologie.

Roy est incarné par Callum Keith Rennie, bien connu des amateurs des X-Files pour ses participations à la série ainsi qu’film de 2008. Il apparaît également dans de très nombreuses séries : TruCalling, Californication, The L Word, Flashforward, Battle star Galactica, 24h Cjhrono etc.


Sur la pierre tombale, on voit que le nom complet de Jessica est Jessica Lee Moore et qu’elle a été assassinée à l’âge de 21 ans (1984-2005).


Au cours de l’épisode on entend :
Hot Blooded de Foreigner, dans l’Impala, en début d’épisode
Down South Jukin’ de Lynyrd Skynyrd, au bar
Fly By Night de Rush, quand Sam prend le volant, en fin d’épisode.

Le Wendigo (ou Wendigowak, witiko, wihtikow etc. selon les tribus) est une créature maléfique, issue du folklore amérindien (référence est d’ailleurs faite aux Anasazi). Il désigne souvent un humain devenu monstrueux, ayant pratiqué le cannibalisme pour s’emparer de la force vitale de ses victimes ou pour survivre à l’hiver. Les Wendigos résident au cœur des forêts les plus profondes et occupent une place similaire aux Lycanthropes dans les contes européens. Ils ont comme apparence un corps terriblement émacié et difforme, sans orteils ni oreilles et peuvent être tués par l’argent ou le feu, qui détruit son cœur de glace. L’importance du Wendigo dans la culture populaire nord américaine le fait souvent apparaître dans les récits d’épouvantes, au même titre que les loups garous ou les vampires. Entre autres exemples, Lovecraft et King l’ont intégré à leurs écrits, tandis que Charme lui consacre également un épisode (1-12). Le terme « Wendigo » signifie « le mal qui dévore ».

Quand Dean évoque le cannibalisme du Wendigo, Ben déclare que cela est semblable au « Donner Party ». ll s’agit de l’expédition Donner : durant l’hiver 1846/147 un groupe de colons en route vers la Californie resta bloqué dans la Sierra Nevada à cause de la neige. Près de la moitié d’entre eux périrent de faim et de froid. Des survivants eurent recours au cannibalisme pour survivre jusqu’à l’arrivée des secours.


Dernière édition par Estuaire44 le Jeu 11 Aoû 2011 - 0:06, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mer 10 Aoû 2011 - 21:46

1-05) Bloody Mary
Charlie est interprétée par Marnette Patterson, qui l’année suivante devait un personnage récurrent très important de la saison 8 de Charmed, Christy Jenkins.

L’épisode est censé se détouler à Toledo, dans l’Ohio. Il s’agit de la ville natale d’Eric Kripke et de Jessica Palicki.

L’apparition finale de Boody Mary constitue toue tout de même une vraie copie conforme de The Ring ! Eric Kripke reconnaîtra une trop grande similitude de traitement.

Alors qu’il est filmé par Sam, Dean demande s’il ressemble à Paris Hilton. Il s’agit d’un clin d’œil car celle-ci vient alors tout juste de tourner avec Jared Padalecki, dans House of Wax (2005). Paris Hilton fera ultérieurement une mémorable apparition dans la série (Fallen Idols, 5-05).

Durant l’épisode l’on entend :
“Sugar, We’re Going Down”, de Fall Out Boy, quand Jill est devant son miroir,
“Rock Of Ages” de Def Leppard, dans l’Impala, quand Sean vient de téléphoner,
“Laugh, I Nearly Died”, des Rolling Stones, lors de l’apparition de Jessica.

Première mention des pouvoirs psychiques de Sam, qui vont devenir un arc majeur de la série.

La plupart des miroirs brisés durant l’épisode sont en fait en sucre spécialement traité, afin d’éviter tout risque de coupure avec les morceaux. Ceux sur lesquels rampe Bloody Mary sont en caoutchouc.

Filmer Bloody Mary dans les miroirs sans qu’apparaisse la caméra fut un défi pour le metteur en scène, Peter Ellis, ainsi que pour les concepteurs des décors. Il fut même tenté d’utiliser deux jumeaux se faisant face, mais l’idée se révéla insatisfaisante après essai.

L’excellent film Mirrors (2008) reprend plusieurs thèmes de l’épisode, comme les miroirs hantés, le reflet prenant vie ou la surimpression d’une main.

Comme précisé dans l’épisode, la légende urbaine de Bloody Mary connaît différentes versions, quoique trouvant leurs origines dans un folklore lié aux persécutions religieuses occasionnées par Mary la Sanglante, la reine Mary Tudor. L’esprit (également appelé Mary Worth, Mary Worthington, ou Hell Mary) est bien censé apparaître dans un miroir quand son nom a été prononcé trois fois (parfois treize fois). Mais il peut s’agir d’une suicidée, d’une femme morte en couches ou dans un accident etc. Ce mythe est très vivace aux Etats Unis, on l’on se prend souvent au jeu durant la nuit d’Halloween. LA mythe de Bloody Mary est référencé dans de nombreux films et séries, dont Beetlejuice ou Candy Man.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mer 10 Aoû 2011 - 22:50

Estuaire44 a écrit:(1-05) Bloody Mary
L’épisode est censé se détouler à Toledo, dans l’Ohio. Il s’agit de la ville natale d’Eric Kripke et de Jessica Palicki.

Tu veux dire Adrianne Laughing
Sinon, bravo. IS toujours très intéressantes.
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mer 10 Aoû 2011 - 22:55

Oui, Adrianne, j'ai du perdre le fil ! Laughing
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Ven 12 Aoû 2011 - 13:27

Patricks a écrit:
Cette série est le digne successeur de The X Files

A noter que l'épisode 9 de la saison 6 parodie ''X-Files''.
On peu noter la présence d'épisodes ''décalés'' venant rompre les règles de la série. Parfois c'est nul (Ghostfacers ! - Saison 3), parfois c'est excellent (The French Mistake - Saison 6, qui est le meilleur pour moi)
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Ven 12 Aoû 2011 - 14:17

Et voici le générique de ce fameux épisode :

avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Dim 14 Aoû 2011 - 0:02

Excellent pastiche, je vais attendre le coffret de la saison 6 avec encore plus d'impatience ! cheers


L'autre vedette de la série love love love



avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Patricks le Dim 14 Aoû 2011 - 0:44

Le premier des trois épisodes de ce soir était interdit aux moins de 16 ans!

Le second est moins intéressant, je ne vois pas où ils veulent en venir.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Dim 14 Aoû 2011 - 8:09

Lequel était-ce ?
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Patricks le Dim 14 Aoû 2011 - 12:06

Le premier épisode parlait de jeunes qui se font humilier au lycée jusqu'au moment où ils se révoltent, l'un met la main de l'autre dans une centrifugeuse, ensuite l'un des frères Winchester (jeune, dans un flash back) réussit à casser la figure à un grand.

Le second épisode raconte l'histoire d'un homme pas trop séduisant qui séduit une jolie fille par un voeu (genre voeu exaucé par un génie), mais les frères Winchester l'obligent à renoncer à briser le voeu, la fille qui était amoureuse lui dit "On se connait ?" et passe devant lui sans le reconnaître.

Le troisième sur les vampires était carrément mauvais : des vampires insensibles à l'ail, au crucifix, la lumière du jour ne leur occasionne que des brûlures, les frères Winchester sauvent leur père qui croyait avoir raison d'eux tout seul. Mais bon, cette vision des vampires par rapport à Christopher Lee-Dracula était ratée.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Dim 14 Aoû 2011 - 12:18

Le second épisode est peut être Wishful thinking, la fontaine aux souhaits. c'est un des épisodes dits "décalés" de la série, cela vise l'humour via des situations absurdes (une fontaine à souhaits fonctionen réellement). Donc pas d'ennemi effroyeble cette fois ci.

Sinon les vampires sont effectivement sacrifiés dans Supernatural, où la priorité est donnée aux spectres et démons, On a parfois un peu l'impression qu'ils sont là parce qu'il le faut. Et puis Supernatural est le plus intéressante quand elle s'attache aux légendes urbaines et autres folklores purement américains, les vampires sont marginaux ici.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Dim 14 Aoû 2011 - 13:06

''Le puits aux souhaits'' (fantaisie de M6 de diffuser l'épisode 7 de la saison 4 après l'épisode 13 ???) est en effet assez drôle (le pauvre Nounours...).

Quand aux vampires, ils sont en effet très mal faits.
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Dim 14 Aoû 2011 - 13:18

Du grand n'importe quoi ! lol!

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mar 16 Aoû 2011 - 15:46

1.06 – Faux frère (Skin)
****


Une ancienne amie de Sam lui demande de l'aide. Son frère est accusé d'un meurtre horrible qu'il n'a pas commis. Il se trouvait à un autre endroit quand ce crime a eu lieu ! Les deux frères découvrent que le responsable est un polymorphe (Shapeshifter en VO), une créature capable de prendre l'apparence d'autres personnes pour commettre des crimes. Les choses se compliquent quand le monstre prend l'apparence de Dean pour continuer sa série de meurtres...


MEILLEURE SCENE D’INTRO DE LA SAISON...
Enfin, une des meilleures en tout cas. Ici pas d’ambiance film d’horreur, pas d’assassinat sanglant ou d’effet gore (juste un peu de sang), non ! Juste de l’inattendu, car cette scène d’introduction est un flashforward (procédé souvent utilisé dans les séries télévisées et qui informe le spectateur d’éléments futur). J’aime beaucoup ce procédé, car il est souvent synonyme de suspense. L’épisode s’annonce déjà bon...

DEAN...& DEAN
Comme le flashforward à été utilisé dans la séquence pré-générique, il est normal que celle post-générique revienne en arrière pour nous expliquer ce qui s’est passé. Et bien, le début est construit sur un ‘’moule’’ semblable aux épisodes précédents, si ce n’est quelques petites différences, dont l’utilisation d’une ancienne amie (ou petite-amie) d’un des deux frères : ici c’est Sam, mais Dean y aura aussi droit dans l’épisode Route 666 de cette même saison.
Bref, on suit sans déplaisir cette histoire très convaincante de polymorphe, thème maintes fois utilisé dans la série et qui permettra la création d’excellents épisodes, chargés en suspense et en fausses pistes. Mais on attends égalemment impatiemment l’explication de la fameuse scène d’introduction..qui ne se fait pas trop attendre. A partir de ce moment, le scénario devient plus complexe, nous entraînant de fausses pistes en fausses pistes. Dès qu’on croit deviner ce qui va se passer, John Shiban (le scénariste) ne se fait pas prier pour nous prouver qu’on à tord. Ce genre de surprises ne peut jouer qu’en faveur de l’épisode.
Mais un épisode n’est jamais complètement réussi sans une panoplie d’excellent acteurs, principaux ou secondaires. Eh bien, c’est évidemment le cas ici. Jared Padalecki et Jensen Ackles réalisent ici un numéro assez impressionnant. Quand à Amy Grabow (Rebecca Warren), son jeu est très correct. Mais attention, ces remarques élogieuses de ma part ne sont valables qu’en VO. En effet, si le doublage français est souvent de qualité, ce n’est pas le cas ici. Donc, si on veut apprécier la qualité de Faux frères, il est capital de le regarder en version originale.
A noter de très bons effets spéciaux, notamment le titanesque combat final entre Sam et le polymorphe, où encore la transformation très gore de ce dernier.

ET DONC ?
Un épisode qui compte parmi les meilleurs de la première saison, comme le seront les autres épisodes sur les polymorphes.

Cet épisode est égalemment connu sous le titre français Ubiquité.

Amy Grabow (1979) n’a pas une grande filmographie à son actif. Elle à joué dans le téléfilm Though none go with me (2006) avec Cheryl Ladd, où encore dans Charmed.

Dans le combat final entre le polymorphe et Sam, ce dernier à les pieds liés, puis les pieds libres selon les plans.

Plusieurs références seront faîtes dans cet épisode, notamment ceux impliquant les forces de l’ordre : Le
Polymorphe(2-12), La main de la justice (2-07) tandis que les deux frères affronteront l’alpha-polymorphe dans l’épisode Two and a half men (6-02).



La transformation du polymorphe, crédibilisée par de très bons effets gores.


Découvertes sur la passé de Sam.


Dernière édition par Cetp65 le Mar 16 Aoû 2011 - 22:21, édité 1 fois
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mar 16 Aoû 2011 - 16:38

J'ai aussi beaucoup aimé cet épisode à l'excellent méchant, notamment cette intro bien horrifique comme on aime, avec de nouveau une musique assez sublime. Et c'est nettement plus Gore que le Polynectar. Effectivement le scénario est assez complexe, bâti en grande partie sur les capacités de substitution du métamorphe. Par contre j'y vois tout de même une faiblesse scénaristique(sauf erreur de ma part l'ayant vu il y a longtemps) : quand le Polymorphe a capturé les deux frères, pourquoi les laissent-ils en vie ? Logiquement il devrait les tuer avant d'aller chez la fille, en les épargnant il prend un risque inutile. Et effectivement...

Je m'occupe des IS ce soir. hein
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mar 16 Aoû 2011 - 18:45


1-06) Skin
Quand Sam évoque les pouvoirs télépathiques du Métamorphe, Dean compare ceux-ci à ceux du «Vulcan Mind Meld». Il s’agit de la fusion des esprits, pratiquée par les Vulcains dans l’univers de Star Trek. Les deux individus la pratiquant partagent leurs connaissances à travers un contact physique, mais peuvent aussi fusionner pour ne plus former qu’une seule conscience.


L’épisode est écrit par John Shiban, grand spécialiste des séries fantastiques (Enterprise, Smallville, Vampire Diaries, Torchwood…). Il est bien connu des amateurs des X-Files pour avoir écrit 24 scénarios de la série, mais aussi l’intégralité de ceux d’Au Cœur du Complot. Il va écrire 9 scénarios pour Supernatural. Ils sont situés dans les trois premières saisons, où il intervient également comme producteur.

L’adresse mail de Sam est lawboy@stanford.edu.

En début d’épisode on voit un panneau indiquant « Drive Safe, America !». Il s’agit d’une publicité pour Drive Safe, une importante chaine d’auto écoles.

Rebecca s’exclame « What do you think this is ? Hooters? ». Hooters est un chaine de restaurants, notamment réputée pour ses séduisantes serveuses, les Hooters Girls.
http://www.hooters.com/hootersgirl/home/default.aspx

Durant l’épisode on entend :
“In-A-Gadda-Da-Vida” d’Iron Butterfly, durant la scène d’ouverture,
“Poison Whiskey” de Lynyrd Skynyrd, à la station service,
“Hey Man, Nice Shot” de Filter, durant la transformation du Métamorphe,
“All Right Now” de Free, dans l’Impala, durant la conclusion.

Les Métamorphes, êtres surnaturels capables de se métamorphoser, sont présents dans de très nombreux mythes, sous des appellations différentes : loups garous, changelins, vampires katsunes… Le terme de Skin-Walker, employé par les Winchester, fait référence au folklore amérindien, où ces créatures pouvaient prendre la forme d’un animal en revêtant la fourrure de celui-ci. On trouve également des animaux maléfiques pouvant prendre l’apparence d’êtres humains (renards, dragons…). Les Métamorphes sont fréquents en littérature de Science fiction (Danseurs Visages de Dune) mais aussi dans les séries télé : Cosmos 1999 (Maya), Manimal, Charmed, Fringe… L’un des Métamorphes les plus sympathiques demeure Eddie Van Blundht, des X-Files (Small Potatoes, 4-20).
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Mar 16 Aoû 2011 - 22:22

J'avais oublié une IS dans ma critique. C'est rajouté. Very Happy
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Patricks le Mar 16 Aoû 2011 - 22:51

Il y avait un métamorphe mémorable dans la courte série "Le monstre évadé de l'espace" (Something is out there) avec Joe Cortese et la James Bond girl Maryam d'Abo. Il apparaissait dans le pilote, et devait revenir dans la série mais elle fut annulée au bout de huit épisodes.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Jeu 18 Aoû 2011 - 14:45

Un revival très sympa :
http://www.maxiseries.com/charisma-carpenter-et-james-marsters-reunis-dans-un-episode-de-supernatural-21107
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Patricks le Jeu 18 Aoû 2011 - 22:48

Décidément, Buffy est partout!
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Jeu 18 Aoû 2011 - 23:12

Pas chez moi, hélas.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Sam 20 Aoû 2011 - 20:28

Comme je l'avais déjà précisé, je ferai les critiques des épisodes de la saison 1 dans le désordre, car je préfère revoir d'abord les épisodes que j'avaient appréciés, et finir par ceux que je n'aient pas aimés.
Prochaine critique : 1.15 - Les chasseurs (The Benders)
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Supernatural"

Message  Cetp65 le Dim 21 Aoû 2011 - 0:29

1.15 – Les chasseurs (The Benders)
****


Alors que les frères Winchester partent enquêter sur d’étranges enlèvements, c’est bientôt au tour de Sam de disparaître. Dean va alors faire équipe avec le sheriff Kathleen Hudack pour retrouver son frère, qui à été enlevé par une famille pour le moins...étrange.

ABANDON DU FANTASTIQUE
Avant que je ne découvre Supernatural, l’abandon du fantastique dans une série du genre m’avait souvent dérangé (X-Files avec le fétichiste...). Mais cette série est apparemment imunisé, car cet épisode fait parti des meilleurs de la saison, voir de la série entière, tandis que les Benders sont devenus des ennemis cultes pour la fans. L’abandon du fantastique sera à nouveau utilisé dans la saison 4 avec le non moins Entre les murs. Pour en revenir à l’épisode, un des ingrédients de son succès est la découverte tardive qu’il n’y à rien de surnaturel dans cette histoire. En effet, John Sheban (le scénariste) multiplie les fausses pistes comme le feront beaucoup d’autres scénaristes de la série. Donc, lorsque l’on commence l’épisode, on s’attend à voir un horrible monstre où tout autre démon, notamment en voyant la très bonne scène d’introduction...

UNE FAMILLE FORMIDABLE...
Le thème des psychopathes qui kidnappent des victimes, puis les relâchent pour éprouver du plaisir en les traquant fut utilisé dans un grand nombre de séries policières, dont Esprits criminels, connue pour monter des sadiques plus horribles les uns que les autres. Mais c’est ici encore plus dérangeant de voir qu’il s’agit d’une famille entière...d’humains. En effet, on est généralement plus impressionné par les séries policières que par les séries fantastiques, car l’on sait que dans ce dernier cas, la menace n’est pas réelle. Or, dans ce genre d’épisodes où ces règles sont abandonnés (ce fut le cas pour Le fétichiste dans X-Files, déjà cité plus haut), l’horreur ne peut qu’en être augmentée. Surtout qu’ils ont pas choisis que des adultes dans cette famille du bonheur : il y à aussi une petite fille, pire que tête à claque et interprétée par la talentueuse Alexia Fast, mais doublée en français par la très mauvaise je ne sais pas qui, mais change de métier. En parlant de guest, on est servi dans cet épisode : les 3 autres acteurs membres de cette joyeuse famille sont tellement bien choisis, qu’on dirait qu’ils sont les personnages. Jessica Steen est égalemment remarquable dans le rôle de Kathleen. Elle nous surprend avec son jeu plein d’émotion dans la scène finale. Jared Padalecki et Jensen Ackles sont, comme à leur habitude, très convaincants.
Peu, voir pas du tout, d’humour dans ce récit noir et macabre. En revanche, l’action ne manque pas : outre de très beaux combats, les scènes de ‘’chasse’’ dans la forêt sont pleines de suspenses et captivantes. Un peu comme l’épisode en fait.

ET DONC ?
Un des épisodes les plus sombres de la série, mais égalemment un des meilleurs. Rarement le réalisme dans une série fantastique n’aura utilisé avec autant de succès...et de noirceur


Jessica Steen (1965) est d’origine canadienne. Elle est apparue dans un grand nombre de séries télévisées, comme Stargate SG-1, NCIS, Charmed et même le remake de Kojak en 2005.

Ils s’agit, comme vous l’avez compris à moins d’être analphabètes, du premier épisode à abandonner le fantastique. Ce sera à nouveau le cas dans Entre les murs (4-11).

Il s’agit égalemment du premier épisode (en VO seulement) sans le petit récapitulatif des épisodes précédents : ‘’22 years ago’’, qui deviendra par la suite ‘’THEN’’.

La famille Bender à réellement existée. Ils ont tués les visiteurs de leur auberge au Kansas dans les années 1870. Ils ont tués une quinzaine d’hommes et enfants. On ne sait pas trop ce qui est arrivé à cette famille...Et vous vous étonnez que l’épisode soit sombre après : regardez où els scénaristes vont chercher leurs idées !

En VO, lorsque Dean entre dans la cave pour la première fois, on peut voir ses lèvres bouger mais aucun son ne
sort.

Dean fait plusieurs fois référence à Godzilla au cours de l’épisode.





Ils ont l'air sympathique, hein ?
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 36 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 20 ... 36  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum