CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série Département S

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Mer 25 Juil 2012 - 23:56

01.20 – La Mort dans le miroir (Death on reflection) - ♥♥♥♥

Un miroir est vendu trois fois son véritable prix durant une vente aux enchères. Peu de temps après, le nouveau propriétaire est retrouvé assassiné ! Seretse confie l'affaire à Sullivan, Jason, et Annabelle, ils doivent à tout prix découvrir pourquoi ce miroir a été vendu si cher ! Jason fait alors la connaissance d'une comtesse qui possède le même miroir que celui qui fut proposé à la vente...

Un épisode passionnant de bout en bout, il serait certainement en très bonne place dans le TOP 10 de la série.

Les miroirs ont souvent été des sources d'inspiration pour les histoires fantastiques : le miroir d'Alice au pays des merveilles, celui de la belle-mère de Blanche-Neige ; mais aussi La Quatrième Dimension qui y a consacré un épisode entier (Le miroir), ainsi que bien des films. Département S, sur un mode certes plus terre à terre, ne rate toutefois pas son rendez-vous, avec une intrigue finement imaginée sur le mystère entourant cet objet.
Elle commence comme toujours par une très bonne introduction bien mystérieuse, à laquelle Seretse participe. L'assassinat de l'acquéreur, conjoint au vol de son bien fatal bien que sans valeur, provoque une frissonnante surprise.

Le scénario de Philip Broadley, écrivain le plus prolifique de la série (10 épisodes), est une véritable pépite d'action trépidante et de suspense tendu, sans relâchement. Cette histoire, atout majeur de l'épisode, met en scène notamment plusieurs scènes climatiques bien amenées comme la vente aux enchères ou la scène finale, qui fait l'objet d'un dénouement inattendu qui n'est pas sans évoquer les révélations fracassantes de la Twilight Zone !
Il faut citer aussi la meilleure scène de l'épisode : celle où Annabelle et Sullivan se trouvent dans l'appartement de Yves Decharolais, un des suspects qui se trouvait à la vente aux enchères... lorsque l'un de ses coéquipiers arrive pendant que Seretse essaye de les prévenir en vain ! Sommet de suspense lorsque le coéquipier sonne à la porte de l'appartement...
La Mort dans le miroir bénéficie également d'une carte maîtresse supplémentaire en la caméra fastueuse de Ray Austin, qui signe là sa quatrième et dernière réalisation pour la série. Son sens de l'action, cultivé pendant ses années comme cascadeur puis réalisateur occasionnel dans Chapeau melon et bottes de cuir fait ici des merveilles !

On notera que pour la première fois, Seretse participe activement à la mission. Le charisme de Dennis Alaba Peters lui donne suffisamment d'aura pour lui permettre de se joindre au trio sans difficulté. Il est dommage qu'il n'ai pas participé à d'autres missions, car il contribue beaucoup à l'épisode.

Pas mal de personnages intéressants dans cet épisode, comme la magnifique comtesse de Noverre, jouée par Jennifer Hilary. J'ai trouvé qu'elle ressemblait beaucoup à Lynda Carter (Wonder Woman).
Les autres seconds rôles sont également très bons mais l'amateur des Avengers aura reconnu en l'infortuné Gresford, Paul Whitsun-Jones, figure familière de la série de Brian Clemens qui apparut dans quatre épisodes : L'homme aux deux ombres (saison 3), Lavage de cerveau (saison 3), Avec vue imprenable (saison 4), et Brouillard (saison 6). Mais il a aussi joué dans d'autres séries comme Amicalement Vôtre, Le Saint, Maigret, Ivanhoé, etc…






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Mer 8 Aoû 2012 - 22:41

01.21 – Autrefois à Istanbul (The perfect operation) - ♥♥

Lors d'une opération chirurgicale sur Mr.Haslet-Wood, un homme d'une grande importance, le Dr.Walker, est assommé alors qu'il prenait une pause de quelques secondes. Il est ensuite remplacé par un autre homme qui finit parfaitement bien le travail du docteur ! Lorsque la supercherie est découverte, l'affaire est confiée à nos trois agents du Département S.

Un épisode assez spécial, de par sa curieuse mais réussie fin qui rachète en partie son scénario inefficace.
L'épisode débute avec une introduction très intéressante, on se demande pourquoi échanger de chirurgien si ce n'est que pour finir le travail du premier ? Pas de crime ni d'intérêt particulier à l'horizon, le mystère est admirablement installé ! Malheureusement la suite de l'épisode adopte un train de sénateur, qui ne serait pas désagréable si l'enquête était réellement prenante. Ce n'est hélas pas le cas, le fléau des bavardages, ainsi que l'intrigue qui n'a rien de vraiment très improbable pénalisent l'histoire de Leslie Darbon. Le vétéran Cyril Frankel tente louablement de donner un peu plus de vie à ce script anémique, mais n'y parvient que par intermittence. On notera quand même quelques scènes d'humour avec Jason et l'infirmière dans l'hôpital, ou bien la scène initiale du thermomètre, etc… Le manque global de suspense est également un gros point négatif car c'est habituellement une des forces majeures de la série. Enfin, avec pas une seule d'action, ni de bagarre, ni de poursuite, on pourrait croire que l'on pourrait d'ores et déjà tirer le rideau sur cette histoire...

Et pourtant non, tout n'est pas mauvais dans Autrefois à Istanbul (les traducteurs français se surpassent décidément en nous donnant des titres toujours plus consternants). Car l'épisode joue principalement sur les personnages : c'est grâce au trio ainsi qu'aux seconds rôles qu'il retrouve des couleurs. Robert Allison bénéficie ainsi de l'interprétation du polymorphe Ronald Radd qui crève encore une fois l'écran ; ou encore la très mystérieuse amie de Jason, Agatha, dont la froideur étonne mais qui est un atout de choix dans cette histoire peu reluisante.
En ce qui concerne les décors d'Istanbul, c'est toujours malheureusement du studio…, quant aux clichés sur la Turquie, l'épisode y va à fond ! Mais le bar où se rend Jason est crédible. Et la musique orientale ainsi que la belle danseuse sont de légeres touches d'exotisme qu'on ne boudera pas. On remarquera que cette musique a déjà été utilisée dans la série ainsi que dans Les Champions.

L'épisode nous réserve toutefois une surprise par son absence de fin « heureuse » pour Annabelle, Jason et Sullivan, qui certes déjoueront la conspiration du jour mais ne réussiront qu'à moitié leur objectif d'interpeller le cerveau de tout ça. Ce semi-échec révolte totalement Sullivan. Je crois que c'est la première fois que Sullivan est autant énervé. Sa fureur finale est parfaitement rendue par Joel Fabiani qui nous offre certainement sa meilleure interprétation de la série. Dommage qu'elle soit dans un épisode vraiment très moyen.

En ce qui concerne les personnages secondaires, ils sont plutôt bons comme Agatha, l'amie de Jason, interprétée par la polyvalente et si douée Jean Marsh. Les amateurs de La Quatrième Dimension souriront en revoyant l'émouvante femme-robot du Solitaire, une des figures les plus dramatiques de l'anthologie, dans cette série qui s'en inspire si directement ! Elle a par ailleurs joué dans les séries Hawaii Police d'état, La croisière s'amuse, Amicalement Vôtre, Le Saint, Destination Danger, etc…
Robert Allison est joué par Ronald Radd. Il a joué dans les séries Le Prisonnier, Thriller, Poigne de fer et Séduction, Jason King, Le Saint, Les Champions, etc… Mais il a aussi joué dans la série Chapeau melon et bottes de cuir, dans les épisodes Le point de mire (saison 2), Le retour du traître (saison 3), et Mission très improbable (saison 5).






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Sam 11 Aoû 2012 - 1:48

22.01 – Agent double (The duplicated man) - ♥♥♥

Un agent, Mr. Harvey, meurt dans une explosion. Seretse ne croit cependant pas à la mort de l'agent. Il confie donc comme mission à Annabelle et Sullivan de retrouver Harvey. Mais les choses se gâtent lorsque nos agents découvrent qu'Anthony Harvey était en réalité un agent double !

Un épisode que j'avais sous-estimé lors de mon premier visionnage, qui est en réalité très bon.
Certes, l'intrigue est comme l'épisode précédent, du pur policier, semblant montrer que les scénaristes devaient certainement être à court d'idées sur les sujets improbables voire paranormaux (d'ailleurs Jason fait cette remarque à Sullivan lors de l'épisode, lorsque Sullivan lui apprend qu'il recherche un agent !). Mais on ne s'en attriste pas vraiment car l'histoire proposée, brillamment rythmée et efficace, est d'une qualité suffisante pour qu'on s'y laisse prendre. On remarquera que l'intrigue (recherche d'un agent double se faisant passer pour mort) ressemble énormément à L'homme dans le miroir des Avengers !

Le scénario très bien bâti de Harry W. Junkin donne à la série une nouvelle mouture au bon vieux thème de l'agent double, traité dans toute bonne série policière/espionnage qui se respecte (Les Avengers n'y ont pas échappé non plus, du Cocon à Méfiez-vous des morts ! entre autres). Il privilégie l'atout maître de la série : le suspense, bien présent pendant tout l'épisode. Sa tension ne cesse de monter et atteint deux fois son sommet : la scène où Annabelle se rend dans la boutique d’antiquité d'Andrew Heywood/Anthony Harvey ; et durant la scène finale qui est terriblement angoissante lorsque le traître - démasqué - menace Sullivan de se jeter dans le vide, le suspense est à son comble... Paul Dickson (réalisateur de A vos souhaits !, saison 6 des Avengers) fait également du bon travail avec sa mise en scène calibrée pour ressortir toute la tension dramatique de chaque séquence.

A noter un fait intéressant, Annabelle conduira la même voiture que Tara King à partir de cet épisode : la célèbre Lotus Elan rouge qu'elle conduit dans les épisodes Un dangereux marché (saison 6) et Homicide et vieilles dentelles (saison 6). Les séries britanniques des 60's étaient de grandes familles ! En passant, la scène où Annabelle est prise en filature est excellente (musique parfaite !).
Un autre point qui confirme que nous sommes toujours en pleine guerre froide : les méchants du jour, russes, sont comme beaucoup de séries policières de cette période bien trop caricaturaux (avec accents à couper à la tronçonneuse), à commencer par les outranciers hommes de main. Kirov, leur chef (Guy Deghy, cabotin furieux), est également ridicule lorsqu'il s’énerve sur l'un de ses agents (forcément incompétents).
On notera que Jason (Peter Wyngarde) est beaucoup moins présent dans les épisodes depuis l'épisode précédent !... Et que les traducteurs français devaient vraiment être sous-payés pour pondre des titres aussi nuls !

En ce qui concerne les seconds rôles, le crû est bon. Deuxième participation de Basil Dignam dans le rôle de Henri Smith après Autrefois à Istanbul. Il a également participé à l'épisode L'avion vide. Il a joué dans les séries Les Champions, Poigne de fer et séduction, L'homme à la valise, Le Prisonnier, etc.
Mr Harvey/Andrew Heywood est joué avec justesse par l'acteur Robert Urquhart. Il a joué notamment dans la série Chapeau melon et bottes de cuir : Le fantôme du château De'Ath (saison 4) et Étrange hôtel (saison 6).

En bref un très bon épisode.






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Sam 20 Oct 2012 - 18:48

01.23 – Mort dans un Hangar (The Mysterious Man in the flying Machine) - ♥♥♥♥

Un homme est abattu dans un avion... en réalité une reproduction qui se trouve dans un hangar ! L'affaire est confiée à Sullivan, Jason, et Annabelle. Pour cette enquête, Jason et Sullivan commenceront par se rendre dans le fameux hangar, où ils font une découverte surprenante...

Un très bon épisode, qui est un des meilleurs de la série à mon avis, avec une intrigue très intéressante, à l'écriture et à la mise en scène éminemment efficaces.
L'épisode commence comme à son habitude par une introduction pour le moins bien mystérieuse, avec cette simulation de vol et ce meurtre froidement orchestré, avec musique très angoissante de rigueur qu'on peut entendre dans plusieurs autres épisodes de la série. On s'attend tout de suite à un très bon épisode, et nos espoirs ne sont pas déçus tant le reste de l'épisode ne fait que nous surprendre par une succession de rebondissements et de faux-semblants. On peut penser à l'excellent Meurtre en trois actes d'Agatha Christie pour le moyen utilisé par les assassins pour abattre leur victime.

Le suspense est bien présent pendant une bonne partie de l'épisode, où Annabelle a pour couverture de séduire Le Beau, un des suspects, et de placer un micro dans son appartement. La prestation de Rosemary Nicols est une nouvelle fois exemplaire. On peut voir dans cet épisode comme dans pas mal d'autres qu'Annabelle est tout aussi utile sur le terrain que derrière son ordinateur.

La scénario de Philip Broadley, est bon même très bon, il arrive à nous faire passer de l'humour à l'inquiétude en un rien de temps. Jason donne, comme d'habitude, beaucoup d'humour à l'épisode, et ce mélange entre humour et dramatisme, qui fait penser aux Avengers marche tout à fait. Les deux seuls points négatifs que je donnerais à cet épisode est le manque d'action, pas une seule bagarre à l'horizon. Et le pire de tout, le décor de la plage, piteusement artificiel, je n'ai jamais vu un décor aussi ridicule dans une série, c'est bien dommage... Heureusement, le talent du réalisateur Cyril Frankel se manifeste toujours avec éclat, en particulier lorsque l'action se resserre.

A noter que Jason étudie l'astronomie en compagnie d'une charmante jeune fille, lors du début de l'épisode. Cette scène est hilarante ! On saluera également le titre original assez déjanté, bien meilleur que sa fade traduction française.

Pour les seconds rôles du jour, tous très bons, comme Le Beau interprété par Hans Meyer. Il à joué dans les séries Thriller, Jason King, Commissaire Moulin, etc...
Nous avons aussi comme méchant du jour Gérard, un tueur sans scrupule joué par Clinton Greyn. Il a joué dans les séries Poigne de Fer et séduction, Alerte dans l'espace, Les Champions, Jason King etc...






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Dearesttara le Sam 20 Oct 2012 - 19:06

Bon retour alexandre ! cheers

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Sam 20 Oct 2012 - 19:27

Merci Dear hein , je vais essayer de finir mes critiques sur Département S assez rapidement, et je ferais, ensuite, la saison 1 de SUPER JAMIE.

alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Dearesttara le Sam 20 Oct 2012 - 22:53

Ah ? Une nouvelle série ! Bonne nouvelle, on devrait pas tarder à dépasser les 50 séries alors !! 1010

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Dim 21 Oct 2012 - 9:49

Oui, je l'avais déjà reserver il me semble ?

--------------------------------------------

01.24 – Un jeune homme de 60 ans (Spencer Bodily is 60 years old) - ♥♥♥♥

Un jeune homme est retrouvé mort, il s'est apparemment suicidé. Après autopsie, un fait étrange est découvert : la victime qui a l'apparence d'un homme d'une vingtaine d'années a en réalité 60 ans ! L'affaire est confié à nos trois agents du Département S, qui devront découvrir l'identité de l'homme ainsi que le secret de son éternelle jeunesse !

Le mythe de la jeunesse éternelle est un des thèmes les plus anciens crées par l'homme. De la mythologie grecque à Faust en passant par la pierre philosophale, on ne compte plus nombre de légendes et récits qui y sont bâtis. La science-fiction en a aussi fait son miel : La Quatrième Dimension y a consacré quelques épisodes fascinants : Longue vie, Walter Jameson, La fontaine de jouvence, La reine du Nil... Mais ce thème peut aussi se retrouver dans la littérature policière comme l'originale L'homme qui grimpait dans Sherlock Holmes, et surtout l'inouïe Chambre ardente de John Dickson Carr. Aussi, une série policière teintée de SF comme Département S ne pouvait que s'y intéresser...

Et avec succès ! Encore un excellent épisode, avec une intrigue très surprenante, d'un homme n'accusant pas le poids de son âge. L'intrigue peut faire penser à celle d'un épisode de Chapeau Melon et Bottes de Cuir : Le Long Sommeil (saison 8 ). Pas mal de similitudes entre les deux épisodes.
Un thème à la X-Files (le gore de l'ami Eugène en moins). Annabelle m'a d'ailleurs beaucoup fait penser à Dana Scully. L'introduction est excellente, avec pas mal de suspense, notamment lorsque l'on apprend que Spencer Bodily a en réalité 60 ans ! Seconde énigme qui semble dépourvue de sens : à quoi peuvent bien servir ces deux dés rouges marqués d'épis de blé qui semble tellement intéresser Sullivan ?

Le scénario de Harry W. Junkin est très efficace, et nous tient en haleine jusqu'à la dernière seconde où le voile est enfin levé sur cette mystérieuse affaire. On remarque que l'histoire joue moins la carte policière que celle SF, ce qui lui donne un cachet particulier. La réalisation de Leslie Norman, moins classique que de coutume avec quelques plans intéressants, se met à son diapason. Les moments forts arrivent à tempo et s'insèrent dans un récit mystérieux et frénétique à la fois. Un peu d'humour avec comme d'habitude Jason et l'une de ses conquêtes lorsqu'ils sont en Égypte. Un peu d'action dans cet épisode avec la scène où Jason se bat contre Guido, le fiancé de la charmante Ingrid ; très bonne bagarre, ainsi qu'une très bonne musique.

Les décors extérieurs ne sont pas tournés en studio pour une fois, et c'est très agréable de pouvoir voir la très belle ville de Londres hors des studios de tournage, sans inserts maladroits ou décors en carton-pâte. Un très bon point pour l’épisode.

Les seconds rôles sont très bons, comme George Kendall, un des meilleurs méchants de la série, il est interprété par Ian Cuthberston. Il à joué dans Chapeau melon et bottes de cuir : Haute Tension (saison 6). Mais il a aussi participé aux séries Poigne de Fer et séduction, Docteur Who, Hercule Poirot, etc...
Ingrid interprétée par Patricia Donahue, est excellente dans se rôle. Elle a joué dans les séries Thriller, Le Saint, Destination Danger, Perry Mason, Alfred Hitchcock présente, etc...

En clair, un des meilleurs épisodes, que je recommande à tous.






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Dim 21 Oct 2012 - 21:11

01.25 – Michèle (A fish out of Water) - ♥♥

A Beyrouth au Liban, un agent d'Interpol est retrouvé mort par noyade. Seretse confie l'affaire aux agents du Département S. Pour ce faire, Jason se rendra à Beyrouth, mais lorsqu'il arrive, il est repéré par des agents ennemis et devient leur cible !

Cet épisode est constitué d'une banale enquête policière qui n'a strictement rien à voir avec la série. Rien d'exceptionnel ne se produit, nos trois agents enquêtant sur la noyade de leur collègue, qui était un ami proche de Sullivan. L'absence d'élément SF ou faussement SF n'est pas compensée par le sentiment de vendetta de Sullivan qui veut venger son ami et faire l'enquête seul - Seretse devra le recadrer -. Ce genre d'épisodes où un héros outrepasse les ordres pour poursuivre une vengeance nihiliste est commun à bien des séries policières (ou dans James Bond avec Permis de tuer), mais le traitement de Philip Broadley reste basique, sans imagination. De plus, Annabelle est pas mal mis à l'écart durant la mission, dommage car elle aurait très certainement apporté un peu de fraîcheur à cet épisode. Tant qu'à faire, il eut mieux valu écarter également Jason pour se concentrer sur la colère vengeresse de Sullivan. Ici, il gène plus qu'autre chose.

L'épisode commence avec la découverte du cadavre de Birney sur la plage, contrairement à la plupart des introductions de la série, elle est très faible mais ce n'est que le début malheureusement, car la majorité de l'épisode empile les temps morts, avec rien à ne se mettre sur la dent. Pas de scènes d'action, très peu de suspense à part lorsque Sullivan pénètre dans l'appartement de Michèle Duplay, et qu'un des poursuivants de Jason arrive. La caméra de Cyril Frankel, plate jusque-là, semble se réveiller pour redonner un peu d'intérêt. Le seul autre bon point de l'épisode serait les sentiments moins frivoles que de coutume qu'éprouve Jason à l'égard d'une belle femme, ici, la charmante Michèle Duplay. La fin de l'épisode est une des plus tristes de la série, ce qui est assez inhabituel ! Ces deux points autorisent une note de deux sur quatre au lieu de la note minimale.

A noter que cet épisode est un des rares où l'on apprend des choses sur le passé de notre maître du roman policier : on apprend qu'il a été marié à une femme du nom de Marion - actrice de son état -, qui est morte dans un accident d'avion. Tout comme James Bond, il est possible que cette mort ait déclenché chez lui son tempéramment de séducteur impénitent. Cela explique peut-être aussi sa propension au danger, vu qu'il n'a plus d'attaches affectives...
A noter également lors de la scène précédant le générique, on peut voir Jason pratiquer l'escrime, encore en compagnie d'une charmante créature, bien sûr !

Les seconds rôles de cet épisode sont bons mais pas extraordinaires. On exceptera la superbe Michèle Duplay, interprétée par Magda Konopka. Elle a joué dans les séries Amicalement Vôtre, Jason King, Destination Danger, etc...
Le méchant du jour, Rafic, est plutôt fade, il est interprété par Lee Montague. Il a participé aux séries Mission Casse-cou, Cosmos 1999, Alias le Baron, Destination Danger, etc...






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Mar 23 Oct 2012 - 22:24

01.26 – Une arme qui peut détruire le monde (A Small war of Nerves) - ♥♥♥♥

Le Département S a pour mission de retrouver un scientifique du nom de Greg Halliday, qui est en possession d'un gaz mortel, l'Otriox-5, capable de tuer jusqu'à un million de personnes... et qui est bien décidé à l'utiliser ! Lorsqu’il réussit à leur échapper, nos agents tentent le tout pour le tout pour le neutraliser...

En dépit de son titre de nanar SF, A small war of Nevers est un épisode totalement passionnant, de bout en bout. Après un épisode pour le moins très moyen, on revient sur notre lancée avec ce chef-d’œuvre. Dans la grande tradition de Mission : Impossible ou du futur 24, Jason, Annabelle et Sullivan n'ont que quelques jours pour retrouver Greg Halliday et anéantir son projet mortel. Une intrigue inédite pour la série, où la SF est certes quasi inexistante mais dont l'urgence dramatique en fait un véritable succès.

L'introduction est parfaite, avec Greg Halliday seul dans sa chambre d'hôtel, qui a des hallucinations. La musique est terriblement angoissante - Edwin Astley s'impose définitivement comme un des plus grands compositeurs de musique de série télé - , on est tout de suite plongé dans l'univers de l'épisode. Le scénario de Harry. W Junkin, mélange à la perfection le triptyque sacré de la série : action, suspense, humour ! Les dialogues entre Jason et Halliday sont très enlevés, notamment ceux dans la voiture lorsqu'ils viennent de s'échapper de la maison de santé. Mais aussi lors du final lorsque Jason tente d'arrêter Halliday de ne pas lancer la fiole d'un immeuble, en jouant expressivement sur l'unique corde sensible du scientifique. Cette scène, en plus de son suspense hitchcockien est particulièrement touchante, c'est très certainement la meilleure scène de tout l'épisode. Sinon, encore un mégalo qui veut détruire Londres, décidément une récurrence dans bon nombre de séries anglaises de l'époque.

La suite continue à nous surprendre, avec pas mal de scènes d'action énergiques notamment lorsque Jason entre par effraction dans la maison de santé de Mr.Ruckert, scènes très réussies, la bagarre contre l'un des gardes est superbement tonique !
Le seul petit bémol de l'épisode serait qu'Annabelle soit encore une fois trop peu présente durant l'épisode, qui met surtout en scène Jason. Cela permet cependant à Peter Wyngarde de démontrer encore une fois qu'il est tout à fait dans son élément dans la comédie.

Nous avons également la chance d'avoir une excellente réalisation de Leslie Norman, qui parvient à saisir tous les éléments différents et variés de l'intrigue. Ainsi que des décors extérieurs de toute beauté au lieu des affreux décors de studio, un épisode pratiquement parfait, y compris dans l'esthétique !

Et enfin la cerise sur le gâteau est bien entendu la participation exceptionnelle de l'immense Anthony Hopkins !!! Ce fantastique acteur qui a porté sur ses épaules un nombre monstrueux de films désormais parties intégrantes de la culture collective démontre que dès ses premiers essais, il bénéficiait déjà de son charisme époustouflant ! Greg Halliday acquiert ainsi une dimension de Diabolical Mastermind, prélude aux personnages hauts en couleur qu'interpréterait l'acteur dans les décennies suivantes. A noter d'ailleurs que son rôle dans Département S est l'un de ses premiers rôles.
Le Docteur Stickney, joué par Colin Gordon, parvient malgré tout à exister. Il est également excellent. Il a joué dans les séries Alerte dans l'espace, Le Prisonnier, Docteur Who, Alias le Baron, etc...
On notera également dans le rôle d'Arkwright une figure bien connue des Avengers : Frederick Jaeger, qui joua dans Mort d'un grand danois (saison 2), mais aussi Benson, l'expert en robotique associé au sinistre Dr.Armstrong puis à son frère dans Les Cybernautes (saison 4) et Le retour des Cybernautes (saison 5).






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Mer 24 Oct 2012 - 13:27

01.27 – Le Squelette de Byron Blain (The Bones of Byron Blain) - ♥♥♥♥

A son arrivée au ministère de la défense, le corps de Byron Blain n'est plus qu'un squelette à bord de sa limousine !! Le Département S est chargé de l'enquête, mais alors qu'il avait rendez-vous dans un train avec Seretse, Sullivan y découvre le squelette de son supérieur !...

Cet épisode est pour moi le meilleur épisode de la série, il reflète parfaitement bien son atmosphère de la série ainsi que ses thématiques.
Un premier point qui joue en sa faveur est l'aspect purement Science Fiction : comment est-ce qu'un homme peut-il se transformer en squelette en un rien de temps ? Voilà le nouvel X-File que devront élucider nos trois agents d'Interpol.
A noter que cet épisode est le tout dernier à avoir été tourné, environ un an après l’arrêt de la série ! On peut y voir quelques changements comme par exemple la coupe de cheveux d'Annabelle qui évoque furieusement celle de Tara King !

L'épisode commence avec une superbe introduction, digne de la série, avec la "putréfaction humaine spontanée" de Byron Blain ! Avec peu de temps après c'est le squelette de Seretse qui est trouvé par Sullivan alors qu'ils avaient rendez-vous, quel est le lien entre ces deux hommes ? Cette double énigme captive immédiatement. Evitant tout blabla inutile, l'épisode se concentre sur l'action et sur son tempo mené tambour battant. L'accumulation de plus en plus délirante des squelettes, jusqu'à confiner au pastiche ironique, dégage un irrésistible humour noir - on se croirait dans un script de Darin Morgan, scénariste iconoclaste des X-Files et de MillenniuM - venant servir l'alerte scénario magnifiquement bien bâti de cet excellent auteur qu'est Tony Williamson. Son grand talent qu'on avait pu admirer dans Les Avengers éclate de nouveau ici. Tous les ingrédients sont présents pour constituer un véritable chef-d’œuvre d'humour, angoisse, de suspense, d'action, tout !

Parmi les moments forts, on retiendra lorsqu'Annabelle pénètre par effraction dans le garage, et se retrouve nez à nez avec quelque chose qu'elle n'aurait jamais voulu voir ! Ou bien la dernière partie de l'épisode où Jason et Annabelle sont prisonniers dans la demeure de Kilvern, notre vilain du jour (un des meilleurs méchants de la série qui plus est).
Pas mal de scènes d'action durant la scène finale, avec la bagarre entre Sullivan/Jason contre Kilvern et ses hommes, un peu dommage qu'Annabelle ne participe pas à la bagarre ! Mais en même temps, une femme qui sait se battre, ce n'était pas courant de le montrer à cet époque, à l'exception bien entendu de The Avengers !

Comme je le disais, l'humour est également traité durant l'épisode, comme avec le pré-générique lorsque Jason fait de la pêche, encore en compagnie d'une superbe créature. A noter quelque chose d'ahurissant : Jason embrasse Annabelle sur la bouche durant cet épisode !!! Sans doute est-ce un petit cadeau des auteurs pour leur public sachant que la série allait bientôt tirer sa révérence.

Comme dans les épisodes précédents nous pouvons nous extasier de généreux décors en extérieur, avec plusieurs plans sur la si belle campagne anglaise mais aussi sur Londres, vues que tout amateur des Avengers prendra plaisir à voir. Les décors intérieurs et extérieurs de la demeure de Kilvern sont somptueux notamment ! Il faut dire que la mise en scène de Paul Dickson atteint elle aussi un certain aboutissement esthétique qui est un écrin formidable pour ce joyau.

Venons-en aux seconds rôles de l'épisode, qui sont tous magistraux à commencer par Kilvern interprété par John Carson. Il a joué dans les séries Hercule Poirot, Les Professionnels, Thriller, Les Champions, L'homme à la valise, Le Saint etc... Mais il a aussi joué dans plusieurs épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir : Le clan des grenouilles (saison 2), Seconde vue (saison 3), Meurtre par téléphone (saison 4), et Le Baiser de Midas (saison 7).
Malgré qu'il n'apparaît que peu, on signalera Byron Blain joué par John Barron. Il a participé aux séries Poigne de fer et séduction, Le Saint etc... Il a aussi joué dans un épisode de Chapeau melon : L'économe et le sens de l'histoire (saison 4).

En bref, le meilleur épisode de la série, à ne surtout pas manquer !






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Jeu 25 Oct 2012 - 21:56

01.28 – La soupe du jour (The soup of the day) - ♥♥♥

A Liverpool, un entrepôt est cambriolé et les voleurs partent avec une caisse des boîtes de conserve contenant de la soupe de poisson du Portugal ! Seretse confie l'affaire à Annabelle, Sullivan, et Jason. Pour cette nouvelle enquête, Jason se rendra à Lisbonne, tandis qu'Annabelle et Sullivan se rendront à Liverpool dans le but de remonter la trace des cambrioleurs !

Comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin. Département S tire sa révérence sur ce très bon épisode, nous permettant de quitter le trio sur une bonne note. Rien n'est évoqué concernant l'arrêt de la série, ce qui est un peu dommage. On peut reprocher aux scénaristes de finir avec une enquête "normale" au lieu d'un feu d'artifice final, mais à cette époque-là, les séries étaient souvent annulées sans préavis. L'épisode en lui-même reste divertissant à voir malgré quelques bavardages un peu barbants !

L'épisode commence sur une introduction qui n'a vraiment rien d'extraordinaire, plusieurs hommes cambriolant un entrepôt de soupe de Portugal. La nature de la marchandise volée est toutefois assez étrange ! Pour une fois c'est à Jason que Seretse confie la mission au lieu de Sullivan. Dans ces derniers épisodes, le plus grand investissement de l'écrivain plein de bonhommie au détriment de ses collègues agents plus rigoureux nous fait penser que la série avait probablement le but d'évoluer vers davantage de fantaisie ; recette qui réussit tellement aux Avengers.

On peut d'ailleurs voir que cet épisode à probablement aussi été tourné un an après la série, car beaucoup de choses ont également changé comme les tenues vestimentaires ou bien encore les voitures. Pas mal de scènes angoissantes dans cet épisode, notamment dans la scène où Jason entre par effraction dans le bureau de Ramos, un des principaux suspects, et que ce dernier arrive en compagnie de ses hommes de main ! La scène finale n'est pas mal non plus, l'action est bien présente, et nous pouvons bénéficier d'une très agréable musique entendue dans bien d'autres épisodes de la série.

Bien soutenu par l'énergique réalisation de l'habitué Leslie Norman, le scénario de Leslie Darbon, en plus d'imaginer une histoire solide à défaut d'être irréprochable, est principalement situé sur le personnage de Jason. Rien d'étonnant puisque l'année suivante, son personnage fera l'objet d'un spin-off, cette nouvelle série portera le nom de Jason King, elle sera aussi créée par Dennis Spooner et Monty Berman, créateurs également des Champions. Jason King est généralement considérée comme inférieure à son modèle, mais semble s'inscrire dans plus de légèreté.

Par contre, les amateurs des Avengers apprécieront de retrouver pas moins de douze seconds rôles (dont quatre faisant partie des plus mémorables) déjà vus dans leur série. Finalement, c'est peut-être ça le cadeau d'adieu de la série !
En premier, Segres interprété par le toujours fantastique Peter Arne (Death on the slipway (saison 1), Warlock (saison 2), Les œufs d'or (saison 2), et Avec vue imprenable (saison 4)). Il a également joué dans un autre épisode de Département S : La Double mort de Charlie Crippen.
Ensuite, la très belle Pamela Ann Davy (Mission à Montréal (saison 2), et surtout Le mort-vivant (saison 5)).
Le toujours chevronné Sandor Elès (Concerto (saison 3), et La dynamo vivante (saison 5)).
Et enfin Ronald Lacey (Le Joker (saison 5), Le Legs (saison 6), Le baiser de Midas (saison 7)).

Sinon, on trouve dans cet épisode Isobel Black (La poussière qui tue (saison 4)), Robert Cawdron (Le club de l'Enfer (saison 4), Le village de la mort (saison 5)), Cecil Cheng (Interrogatoires, saison 6), Michael Coles, Anthony Valentine (L'oiseau qui en savait trop, saison 5), David Morrell (l'heure perdue, saison 4), Patrick Mower (l'économe et le sens de l'histoire, saison 4), et John Ronane (Le village de la mort (saison 5), L'homme au sommet (saison 6)).


L'épisode aurait pu être meilleur pour une fin de série, mais la termine honorablement. Cette série fut la première à mettre en scène une équipe spécialisée dans des affaires étranges, parfois à la limite de la SF. Cet exemplaire du style "Spy-FI" dont Chapeau melon est le plus grand représentant, sut pimenter ses classiques histoires policières par une atmosphère étrange. La série est très policière, la greffe avec la SF n'est pas encore aboutie mais elle est le point de départ des grandes séries qui feront du policier-SF leur essence et leur succès. Au-delà de son intérêt historique, de ses similtudes - jusque chez les acteurs invités - avec les Avengers, c'est bien une série plaisante, hautement recommandable, et visionnaire, que nous avons parcourue ensemble.






alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Dearesttara le Ven 26 Oct 2012 - 1:18

BRAVO ALEXANDRE !!!!!!!


Et une série de terminée, une !!! 1010 1010 1010

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Ven 26 Oct 2012 - 7:22

Meci Dear. Very Happy
Oui il était temps depuis le temps que j'ai commencer. Je commence SUPER JAIMIE ce week-end. hein

alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Steed3003 le Lun 31 Déc 2012 - 16:43

La suite et fin de Département S est en ligne! cheers

http://www.theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/departement-s-1969-1970/guide-des-episodes

Steed3003
Administrateur
Administrateur

Age : 30
Localisation : Londres
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Lun 31 Déc 2012 - 16:58

Une petite faute sur la note de l'épisode "Le Masque de la mort", elle est de 4/4, et sur la photo de l'épisode "Une arme qui peut détruire le monde". hein
Merci beaucoup ! Very Happy

alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Dearesttara le Lun 31 Déc 2012 - 18:41

Par ailleurs, la critique de Une arme qui peut détruire le monde est une critique de... Mission impossible !

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Steed3003 le Lun 31 Déc 2012 - 20:45

Corrigé, merci!

Steed3003
Administrateur
Administrateur

Age : 30
Localisation : Londres
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Dearesttara le Lun 31 Déc 2012 - 21:02

La photo de l'arme qui peut détruire le monde n'est pas la bonne.

Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Invité le Sam 16 Fév 2013 - 9:02

Je ne connaissais pas du tout cette série, je viens d'en voir les 2 premiers épisodes..., je ne pense pas regarder les 26 autres. Hormis le plaisir d'y retrouver des tas de têtes familières pour les fans des Avengers, je ne vois pas ce qu'on peut sauver, peut-être l'ambiance kitsch et une touche d'érotisme plus marquée que chez Steed mais certainement pas les intrigues prometteuses les 10 premières minutes et navrantes les 10 dernières.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  alexandre le Sam 16 Fév 2013 - 10:03

Ah bon? J'aurais pourtant juré que tu aimerais cette série ! Pourtant les deux premiers épisodes de la série sont très bons. Tant pis ! hein

alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 19
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Invité le Sam 16 Fév 2013 - 12:09

Ben non, je n'ai pas trop accroché Alexandre, je trouvé ça longuet, pas très drôle et guère palpitant. Ça a beaucoup vieilli et je pense que c'est le genre de séries qu'il faut découvrir jeune pour être indulgent, j'en reverrai peut-être 3 ou 4 épisodes pour me faire une idée plus précise mais si tu dis que les 2 premiers sont très bons... Laughing

Je suis allé faire un tour sur le HS, c'est toi aussi qui a fait l'analyse des Champions que je vais retenter aussi (j'ai revu le pilote, bof Laughing ) ? Je n'ai pas trouvé le nom du contributeur, ni sur une série que je ne connaissais pas qui s'appelle La Route.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Denis le Sam 16 Fév 2013 - 12:20

Si, les noms des contributeurs sont précisés : Alexandre pour Les champions et Patricks pour La route.
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie#r

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Invité le Sam 16 Fév 2013 - 12:33

Ah oui Denis, je viens de comprendre, au temps pour moi !

Moi je vais sur la page d'accueil, je ne clique pas vraiment sur Hors série, je pose mon curseur dessus, je laisse dérouler les décennies, j'en choisis une et la série que je veux consulter et comme je m'étais rendu compte que la plupart du temps, le nom du contributeur était cité (recité donc), j'étais étonné de ne pas voir celui des Champions et de La Route
.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série Département S

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:41


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum