CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Clair de Lune"

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Sam 17 Mar 2012 - 21:54

C'est très vrai, fondamentalement le public aime à se retrouver en terrain connu.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  séribibi le Sam 17 Mar 2012 - 21:56

Dearesttara a écrit:Mais pourquoi tant de haine ? La seule faiblesse que je trouve à la série est la minceur de ses scénarios. Mais ce n'est pas ça qui est important. 90% de la série est axée sur le duo central : pari risqué, casse-gueule, mais qui je pense est rempli : je n'ai jamais vu un couple aussi réussi que celui-là (à égalité avec Steed et Emma). Suffit de voir les répliquesquituent à chaque seconde quand ils poussent une gueulante, ou le potentiel comique du jeune Bruce Willis, vraiment étonnant... Laughing
Non, je ne doute pas que ce soit une série originale, pleine de bonnes intentions, mais pour moi, c'est un peu une série pour midinettes...
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Cetp65 le Sam 17 Mar 2012 - 22:12

Je trouve que l'idée de briser régulièrement le 4e mur, c'est vraiment très original, et ça peut donner des situations très amusantes. Mais à force pendant 5 saisons, ça doit devenir un peu lassant.
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Sam 17 Mar 2012 - 22:33

Je ne m'en lasse jamais dans Le Saint, le pétillant numéro de Roger Moore cosntitue toujours une ouverture parfaitement apéritive pour l'épisode.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Dim 18 Mar 2012 - 0:16

Cetp65 a écrit:Je trouve que l'idée de briser régulièrement le 4e mur, c'est vraiment très original, et ça peut donner des situations très amusantes. Mais à force pendant 5 saisons, ça doit devenir un peu lassant.

Détrompe-toi, il ne le brisent pas tant que ça ! Dans les 15 premiers épisodes, ils ne le brisent que deux fois ! C'est après qu'ils ont développé le principe. L'apothéose étant le final jouissivement absurde de Camille (dernier épisode de la saison 2). Very Happy
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  alexandre le Dim 18 Mar 2012 - 9:45

Estuaire44 a écrit:Je ne m'en lasse jamais dans Le Saint, le pétillant numéro de Roger Moore cosntitue toujours une ouverture parfaitement apéritive pour l'épisode.

Idem, j'ai encore revu deux épisode hier soir ! Je ne m'en lasse pas non plus.
Au fait Estuaire, je voulais savoir, tu posséde les DVD du Saint ?
avatar
alexandre
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 20
Localisation : Rennes (35)
Date d'inscription : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Dim 18 Mar 2012 - 10:29

Ouh là-là! Je n'ai pas revu cette série depuis sa diffusion sur M6. Je ne ratai jamais ça, c'était tellement drôle.
Il y a une scène qui me revient, celle où David (en caleçon) est accroché à une nacelle de montgolfière et se prend un cactus dans le c.. en disant "dans le mille" mdr
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Dim 18 Mar 2012 - 10:30

Je ne sais pas dans quel épisode se trouve cette scène, si quelqu'un peut bien m'éclairer, merci...
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Invité le Dim 18 Mar 2012 - 11:12

Dearesttara a écrit:Détrompe-toi, il ne le brisent pas tant que ça !
Moi, ils me les brisent en tout cas; euh, seul Bruce Lee pouvait briser le quatrième mur (même celui de ton salon!).
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Dim 18 Mar 2012 - 12:50

teeger59 a écrit:Je ne sais pas dans quel épisode se trouve cette scène, si quelqu'un peut bien m'éclairer, merci...

Je suis sûr à 99% que c'est l'épisode Des hauts et des bas (saison 5). Avec le thème de Bonanza derrière ! Laughing
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Dim 18 Mar 2012 - 14:53

Merci Dear Clement Very Happy
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Jeu 29 Mar 2012 - 18:13

Effectivement, c'est bien dans cet épisode Very Happy .Une question: comment la voile du ballon ne s'embrase pas alors que le suspect du jour à enflammé la corde sur laquelle est suspendu David ? Encore un mystère... scratch
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Jeu 29 Mar 2012 - 18:24

Tu sais, dans une série où réalité et fiction se télescopent tout le temps, où les événements improbables s'enchaînent à tout va... je ne m'étonne plus moi ! Razz

Bon, on va dire que le voile du ballon était en matière ignifugée ou une grosse idiotie de ce genre, et pis c'est tout ! Laughing
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Jeu 29 Mar 2012 - 18:50

C'est vrai que question anti-conformiste, la série bat tous les records... Very Happy
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Mer 11 Avr 2012 - 23:01

Je m'attaquerai peut-être à la chronique de la série une fois finie la saison 3 de Dr.House. Alterner les séries me ferait le plus grand bien ! Very Happy
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Mer 11 Avr 2012 - 23:21

Bonne balade dans les rugissantes années 80 ! Je redécouvrirai la série avec plaisir.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Jeu 12 Avr 2012 - 14:43

Merci Estuaire, effectivement petit marathon "moonlighting" pour moi d'où ma désertion du forum ces derniers jours...
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Jeu 12 Avr 2012 - 15:17

Merci à Dear, surtout ! hein
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Jeu 12 Avr 2012 - 18:10

Je le commencerai après les vacances. Very Happy Merci de votre attention. cheers
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Jeu 12 Avr 2012 - 20:20

Le Bruce ce soir sur Direct Star avec Hudson Hawk, peu de temps après Moonlighting. Bon il y a eu les deux Die hard entre les deux, une paille.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Jeu 12 Avr 2012 - 21:24

Oui mais c'est là (et je le signalerai dans ma présentation) qu'on voit à quel point David Addison a compté pour lui. L'humour décalé de McClane, de Hawk, et d'en général de ses rôles, descend tout de suite de son personnage de Moonlighting. Curieux : Willis a plus ou moins renié la série, mais le succès de ses personnages et donc de ses films vient beaucoup des leçons qu'il a appris dans la série de Glenn Gordon Caron.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Jeu 12 Avr 2012 - 21:40

Tout à fait, en revoyant le film j'étais justement entrain de me dire qu'Hawk était la réplique quasi exacte d'Addison. ! Devid Caruso est par contre méconnaissable ! Shocked
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Mar 15 Mai 2012 - 15:20

Je ferai la présentation de la série qu'à la fin, le temps que je la connaisse parfaitement. Sinon, début des critiques cette semaine, c'est officiel, cette fois !...
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Mar 15 Mai 2012 - 15:35

J'attend de lire ton analyse de la série avec impatience...
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Jeu 17 Mai 2012 - 16:22

Je pense que je vais faire des critiques d'une page pour chaque épisode de la série. Toutefois, pour le pilote, ce sera 3 pages, parce qu'il faut que je présente un peu la série et surtout parce qu'il dure 90 minutes. Very Happy

J'essaye de poster la critique du premier épisode ce soir ! Pour la présentation de la série, je me reporte pour le moment à ce que j'ai dit sur le premier post de ce topic : http://avengers.easyforumpro.com/t4364-serie-clair-de-lune#136320
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Jeu 17 Mai 2012 - 16:54

On va suivre ça ! hein

Je m'offre une piqure de rappel cyclops
http://www.youtube.com/watch?v=05Ke7M8OoNA&feature=related
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Jeu 17 Mai 2012 - 17:26

T'arrives à suivre en anglais ! Parce que le David, il speake very fast ! Je regarde en français pour ma part, même si je sais que je perds quelques jeux de mots. J'suis accro à la voix de Patrick Poivey...
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Estuaire44 le Jeu 17 Mai 2012 - 18:52

Je comprends la majeure partie mais pas forcément tous les détails. Et puis c’est plus facile quand on connaît déjà l’épisode ! La VF est effectiviment de qualité.

On retrouve bien dans ce pilote tout ce qui fait le charme de la série : le charme des deux comédiens, leur parfaite association et la fine écriture de caractères la caractérisant tout du long. Tout en continuant à se situer dans la comédie l’action policière (version détective) du jour tient tout à fait la route du jour, avec quelques méchants bien gratinés. Le cocktail humour/charme/enquête/élégance est déjà là, parfaitement exprimé par des dialogues constamment relevés. J’aime bien que le premier nom de l’agence (City of Angels), emblématique du récit de détective traditionnel, soit remplacé par Blue Moon, la série affirmant ainsi son identité par un joli clin d’œil. J’ai aussi apprécié le baladeur musical à cassettes du tueur Punk, qui situe d’entrée le show dans les 80’s, une saveur supplémentaire aujourd’hui, confirmé dans la suite de l’épisode par plusieurs éléments culturels. Le final à la Buster Keaton reste un joli morceau de bravoure. Toutefois on voit bien que, par un traitement légèrement plus développé, la merveilleuse (et très glamour) Cybill est à l’époque plus populaire que son partenaire (quasiment inconnu) qui forge sous nos yeux le personnage à qui il devra son succès de film en film. Ce n’est pas exactement une rencontre symétrique, mais bien Maddie qui pénètre telle Alice dans l’univers emprunt de folie douce de l’agence, où trône David. C’est à elle que s’identifie le public durant ce voyage, mais les auteurs vont vite rééquilibrer cet élément, gage de succès à long terme.


Dernière édition par Estuaire44 le Jeu 17 Mai 2012 - 20:33, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  Dearesttara le Jeu 17 Mai 2012 - 19:57

Excellente version condensée de ce que je pense ! A ceci près que je trouve que David est autant mis en valeur que Maddie dans le pilote. Toutefois, il est clair que Maddie a changé entre le début et la fin du pilote, alors que David n'a pas changé d'un iota.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

1. Clair de Lune (pilote)

Message  Dearesttara le Jeu 17 Mai 2012 - 22:00


1.01 Clair de Lune (Pilot) :




Scénario : Glenn Gordon Caron, Marc Abraham, Michael Scheff
Réalisation : Robert Butler


- Je n’ai absolument rien contre vous, Addison. Je vous hais, c’est tout.

- Maddie, on a du mal à imaginer en voyant vos affiches, que vous n’êtes qu’une rombière sans cœur et froide comme une banquise.
CLAC !



Klaus Günther, un brigand, dérobe une montre sur le corps de Jonathan Kaplan dont il a provoqué la mort pour la remettre à son patron. Mais Günther est suivi par un autre gang qui veut s’accaparer ladite montre.
Madeleine Hayes, dite Maddie, se réveille un matin dépossédée de toute sa fortune qu’elle a amassée après une glorieuse carrière de mannequin. Son homme de confiance est parti avec la caisse. Pour éviter la banqueroute totale, elle liquide toutes les agences dont elle est la patronne via ses investissements. Mais lorsqu’elle veut fermer l’agence de détectives Cité des Anges, elle se heurte au dirigeant de la boîte : David Addison Jr. , jeune play-boy insolent mais plein de charme qui tente de la fléchir. Après une énième dispute dans un restaurant, ils sont les témoins du meurtre de Klaus qui a cependant le temps de mettre la montre au poignet de Maddie avant d’expirer. Maddie et David plongent ainsi dans un nid d’embrouilles où ils sont poursuivis par les deux gangs à la fois…



La série prend un tonique départ avec ce brillant pilote d’une heure et demie qui nous expose tout ce que deviendra la série. La première affaire que devra résoudre le duo de choc apparaît ainsi comme un McGuffin uniquement destiné à permettre aux deux héros de nous livrer un véritable show assez allumé. Cette histoire extravagante de montre mystérieuse et de diamants invisibles est certes bien écrite, mais n’est pas la priorité choisie par Glenn Gordon Caron qui a d’ores et déjà décidé que la série serait centrée sur son couple vedette et non sur les enquêtes !

Et tout marche comme sur des roulettes : D’abord le créateur, après s’être fait rencontrer ses personnages, va génialement imposer la dualité de leur relation : un mélange amour-haine explosif. Bien entendu, le versant rugueux, aigu, de leur relation instable prédomine pour notre plus grand plaisir. Pendant 90 minutes, ce sera un affrontement sans merci entre ce couple que tout oppose : une rigoriste coincée contre un vantard désinhibé ! Certes, le duo-mal-assorti est un classique depuis longtemps (depuis Chapeau melon et bottes de cuir en fait), mais ici, il atteint déjà des hauteurs hallucinantes, qui monteront toujours plus haut par la suite. On remarquera déjà un futur rituel de la série : Maddie et David qui parlent en même temps, qui se disputent sans écouter l’autre, ça va devenir une habitude !
En même temps, certaines scènes plus douces entre les deux compères entrecoupent leurs disputes, voyant que déjà, une complicité non feinte s’installe malgré eux.
Surtout, et c’est là un beau trait d’adresse : Maddie évolue tout au long du récit, apprenant à apprécier ce pot-de-colle qui la suit partout. Elle délaisse ses airs de diva hautaine au fur et à mesure qu'elle s'immerge dans une réalité bien éloignée de son ancienne bulle de confort. La Maddie de la fin ne sera pas tout à fait la même que celle du début. Cybill Shepherd montre là toute l’étendue de son talent en passant par des émotions très variées. On avouera un faible pour ses (très nombreuses) crises de fureur hilarantes. Tandis que Bruce Willis donne l’impression d’avoir avalé 10 litres de LSD : il suffit de le voir pour qu’on rit, il suffit de l’entendre pour éclater ! Rares sont les comédiens à imposer un aussi immense potentiel comique, et Willis en faisait clairement partie dans le temps.



La série abat d’entrée son 2e atout maître : les dialogues. Clair de Lune se hisse immédiatement au sommet avec ses enchaînements frénétiques de répliques assassines, d’échanges décapants, et de délires aphoristiques.
La splendide réalisation de Robert Butler dynamise considérablement ce pilote, étant d’une plaisante vivacité, jusqu’à devenir haletante dans l’intense mano a mano final.
Car la série sait également se montrer très dramatique. Ainsi, la scène climatique sur l’échelle suspendue dans le vide est d’une tension très forte et qui tranche avec la légèreté ambiante. C’est un moyen pour la série d’éviter le fourre-tout en réalisant certaines scènes plus inquiétantes, plus effrayantes parfois.

Mais l’atmosphère comique de la série passera aussi par des personnages vraiment croquignolets. Maddie, David, et Agnès (nous allons en reparler) mis à part, le pilote nous régale d’entrée avec une galerie de fêlés en roue libre : le cuisinier italien qui pète un câble, les méchants caricaturaux, le soupirant ch… à mourir, la veuve éplorée pas éplorée, les policiers pas cools puis très cools, etc. Source de comique inépuisable annonçant les futurs adversaires délirants du couple d’enquêteurs.

1h30, c’est long, et en effet le pilote n’échappe pas à quelques longueurs. Il se découpe en deux parties parfaitement égales (excellent travail de montage) : la 1re partie est la rencontre David-Maddie ainsi que le développement de l’affaire. C’est la partie la plus réussie, avec aucun temps mort. La 2e est plus tortueuse à cause d’un certain statisme qui heureusement n’est que passager : l’enquête s’enchaîne à un long final en feu d’artifice, dans la plus pure tradition des burlesques du Muet.



L’intro, où Klaus (frissonnant Dennis Stewart), look de punk ancré dans son époque, à qui faut pas baver sur les rouleaux, colle longuement aux basques de Jonathan avant de le tuer, nous accroche de suite. Le bouillonnement instrumental de la musique de Lee Holdridge comptera beaucoup dans le succès du pilote. Fondu enchaîné : la caméra filme de superbes photographies de la belle Maddie. Le thème musical principal, joué par un érotique saxophone, nous rentre tout de suite en tête. A partir de là, l’épisode va s’embarquer dans des directions totalement surréalistes, annoncées par la démission fracassante - le mot est bien choisi ! - du cuisinier de Maddie (John Medici, cabot impayable). Puis, Maddie se résout à fermer son agence.

1re partie : On commence par Agnès Topisto, la standardiste qui parle qu’en vers à ses clients. Ce brillant second rôle apporte immédiatement sa fantaisie pétillante à une série qui pourtant n’est pas en manque ! Ensuite, David apparaît et son charisme explose immédiatement à la figure : ses airs un peu bénêts, son débit ultra-rapide (accrochez-vous si vous regardez en VO), son orgueil démesuré, son assurance clinquante, son charme physique… et surtout son culot d’acier ! Son premier contact avec Maddie est un modèle de présentation : son exubérance contraste avec les airs glacés de sa patronne ! Une gifle, un quatrain résigné d’Agnès, et quelques heures plus tard, David sabote le rendez-vous galant de Maddie (Apparemment, cette créature sous-développée n’appartient pas à cette planète). Outre que Bruce porte le smoking avec une classe que n’aurait pas reniée John Steed, et que Cybill est divinement belle dans sa robe de soirée, la scène vaut son pesant, surtout quand Maddie supplie son mortellement ennuyeux soupirant de rester pour ne pas rester seule avec David !

Mais le drame se noue quand même : l’haletante poursuite en voiture puis dans les ascenseurs du restaurant (Butler fait un travail de réalisation épatant) entre Klaus et le chef ennemi Simon est un contrepoint parfait à la comédie. A la mort de Klaus succède David qui s’la joue décontracté devant les flics et qui les met dans sa poche en un clin d’œil (Aux anchois, la pizza ?). Puis le gag énormissime de David invitant la télévision pour recueillir les confidences de Maddie au sortir du comissariat (Restez à l’antenne, il va y avoir un autre meurtre ! ADDISON !!!). Et ça n’arrête pas…



2e partie : Nouveau dialogue conflictuel entre les deux, brutalement interrompu quand Simon et son homme de main apparaissent pour « cuisiner » (dans les deux sens du terme !) nos héros. Simon, joué génialement par Dennis Lipscomb réussit l’exploit d’être à la fois 1er et 2e degré. Au 1er degré, il est très menaçant, c’est un méchant redoutable, parlant lentement et fielleusement. Au 2e, on s’aperçoit qu’il accumule tous les clichés du mafieux grossier. Ce décalage lui donne une aura incroyable. Quant à la bagarre qui s’ensuit, c’est un grand moment d’ironie de voir le futur John McClane, le futur gunman des gros films d’action se battre comme un manche contre l’homme de main !! Au final, on a droit à une des plus belles crises de nerfs qu’une actrice nous ait jamais donné à la télévision (Je suis calme, je suis CAAAALME !!!).

Disons-le, l’enquête a du mal à démarrer : les scènes chez l’horloger puis chez la veuve sont un peu longues, mais elles sont compensées par les disputes incessantes des héros dans la voiture (encore un futur rituel de la série). Cette baisse de régime reste cependant marquée par quelques morceaux de bravoure (le mort sur la banquette arrière, la veuve gouailleuse, Maddie jetant le téléphone par la fenêtre…). Le tout est parachevé par le duel sous adrénaline au sommet du gratte-ciel : Tandis que Maddie joue à la femme-araignée, David fait le pitre. Puis, le chef de feu Klaus (excellent Robert Ellenstein) arrive et réclame les diamants qu’ils viennent de trouver. L’hallucinante scène d’action finale, d’une étonnante intensité, couronne cette magnifique enquête. D’ailleurs, elle est prophétique du fait que c’est tout à fait le genre de situation où se fourrera le héros veinard des Die Hard ! On se surprend à penser qu’en matière de se fourrer dans les pires situations possibles, David et Maddie sont des cracks, à égalité avec un Alex Krycek ou un Chuck Bartowski. Et c’est sur un ultime gag (Revenez demain !) que se conclut ce fabuleux pilote.



Les rares scènes où Maddie et David font la paix (armée) sont un peu maladroites, car tranchant sèchement avec le reste ! Mais elles sont joliment filmées. Maddie mine de rien, est sensible par le côté un peu bad boy de David. Quant à David, il a tout de suite le coup de foudre. Il y a leur nuit (platonique) dans l’agence, leur slow romantique dans le café, scène diablement kitsch mais si caractéristique de cette époque, puis la dernière scène où ils prennent calmement le thé : autant de moments où la folie laisse la place à la délicatesse. Ces scènes disent clairement les sentiments mitigés partagés par les deux protagonistes. Prometteur !

Surprise du chef. Lee Holdridge nous a régalés par sa musique. Et le générique de fin est hautement symbolique : le thème principal, uniquement instrumental, qui a parsemé le pilote, est ici réorchestré. La voix d’Al Jarreau s’y mèle, et la chanson-phare de la série est maintenant entendue au complet. Clair de Lune est née !!

Les fans des X-Files auront reconnu Brian Thompson dans le rôle de l’homme de main de Simon. Eh oui, même le Bounty Hunter devait gagner sa vie dans le temps… Curieux hasard, Dennis Lipscomb qui joue son boss a également joué dans les X-Files (L’église des miracles) ! Sinon, la garde-robe des personnages est un vrai délice…

Un pilote presque parfait.



Infos supplémentaires :

- Un des épisodes préférés de Cybill Shepherd.

- Maddie est mannequin depuis l’âge de 14 ans. Elle n’a plus eu de petit ami depuis l’université.

- David prend 3 sucres dans son thé.

- Klaus court pieds nus dans l’introduction. Mais après « l’accident », il porte des chaussures.

- Ni David ni Maddie savent ce que veut dire « pampre ». Ce terme désigne une tige feuillue de vigne, on le voit souvent représenté en ornement de tapisseries. D’ailleurs, en architecture, il désigne un ornement sculpté particulier.

- Le thème que joue David à l'harmonica quand lui et Maddie se préparent à dormir à l'agence est le standard de jazz Blue Moon. Pas anodin car il s'agit du nom du shampooing qui rendit célèbre Maddie. On comprend qu'elle s'amuse de ce choix ! Blue Moon est également le nouveau nom qui est donné à l'agence... Et Maddie chantera le standard de Rodgers & Hart dans le fameux Le rêve était presque parfait (saison 2).

- On entend dans l’épisode deux chansons : Crazy de Willie Nelson, chantée par Patsy Cline. Et Since I fell for you de Buddy Johnson, chantée par Al Jarreau.




(c) 2012 par Clément Diaz


Dernière édition par Dearesttara le Jeu 15 Nov 2012 - 11:48, édité 6 fois
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Clair de Lune"

Message  teeger59 le Jeu 17 Mai 2012 - 22:22

Bonne analyse. En ce qui concerne les guests, il y en a eu une pléiade dans clair de lune: Brian Thomson (cité par Dear), Tim Robbins,Vincent Schiavelli, Charles Rocket, Whoopi Goldberg, Mark Harmon, Ray Charles, Linda Thorson ( Very Happy ) et j'en passe et des meilleurs...
avatar
teeger59
Marquis(e)
Marquis(e)

Age : 40
Localisation : Valenciennes (Nord)
Date d'inscription : 17/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 13 Précédent  1, 2, 3, ... 11, 12, 13  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum