CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!
CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -40%
Prix cassé sur les baskets Nike LeBron Witness ...
Voir le deal
60.47 €

Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance

Aller en bas

Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance Empty Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance

Message  Invité le Dim 15 Avr 2012 - 14:19

Ma mère (90 ans le 27 mai, comme Christopher Lee) a fait une chute vendredi matin. Après une consultation externe en clinique, on a trouvé une fracture de la main et de l'épaule. Elle marchait avec deux tripodes car ses genoux sont rongés par l'arhtrose.
Je voulais la garder à domicile, ce qui est meilleur tant pour son moral que le mien, et coûte moins cher à la collectivité qu'une hospitalisation.
Mais voilà, les infirmières à domicile de Valence sont réparties par secteur et n'ont pas droit d'intervenir si mon quartier et celles attribuées à mon quartier disent être surbookées et ne veulent pas venir.
J'en avais trouvé une qui est venue hier et ce matin, et ne veut plus car il faudrait qu'elles soient deux, ma mère étant un "poids mort".
Y a t il pénurie d'infirmières ? La clinique était aussi en sous effectif le vendredi où ma mère est tombée.
C'est vraiment bizarre que l'on ne m'encourage pas à garder ma mère chez moi, alors que je suis prêt à le faire.

Quant à l'APA, chose qui l'objet d'un débat avec Denis lorsque me fut refusé l'aménagement de la baignoire en douche, elle n'y a pas droit, en fait, en prenant ses ressources aux miennes avant déduction des impôts, elle dépasse le montant et doit payer 50 pour cent. C'est aussi du fout...de gueule car je ne roule pas sur l'or, mon banquier est bien placé pour le savoir. Chaque jour, je regarde en premier sur mon PC la situation de mon compte. Il y a plus malheureux que moi, et j'ai la santé, bien qui ne s'achète pas. Mais les critères de l'APA me font passer pour quelqu'un "à l'aise" ce qui est loin d'être le cas.

C'est débile car en termes d'économies pour la collectivité, Maman dont il est prévu six semaines pour que se soudent son épaule et son poignet va coûter plus cher que si je la gardais chez moi.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance Empty Re: Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance

Message  Invité le Dim 15 Avr 2012 - 18:12

Patricks a écrit:Quant à l'APA, chose qui l'objet d'un débat avec Denis lorsque me fut refusé l'aménagement de la baignoire en douche,
Ah, bon, je ne m'en souviens pas. En tout cas, bien entendu qu'il y a pénurie d'infirmières comme de médecins d'ailleurs. Certains programmes politiques prévoient une branche qui aura la responsabilité de l’ensemble des moyens financiers et humains actuellement mis en œuvre par les départements (allocation personnalisée d’autonomie) et les établissements de santé. Elle aura pour mission principale d’améliorer les conditions de prise en charge de la perte d’autonomie et de l’hébergement en établissement médico-social. En tout cas, bon courage. Je pense que tôt ou tard, on devra tous passer par ce genre de choses.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance Empty Re: Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance

Message  Invité le Dim 15 Avr 2012 - 18:53

La chute est arrivée un vendredi. En France, le monde s'arrête de tourner pendant le week end. Il faut attendre lundi pour que le médecin traitant, la mutuelle de ma mère et divers organismes dont le numéro vert "allo Drôme séniors" puissent être contactés. Ma fille a été hospitalisée il y a quelques années pour un kist aux ovaires et j'étais tout le temps à son chevet, nous n'avons vu personne pendant le week end, à part le portage des repas, de temps en temps une infirmière. Il n'y avait qu'un médecin pour tout le service pédiatrie qui est passé une fois et n'était évidemment pas le chirurgien qui a opéré ma fille.
Mais bon, j'ai compris que le lobby médical est intouchable, dès que l'on dit quelque chose, on se fait mettre en pièces. En Province, il ne faut pas tomber malade un week end. Certes des gens abusent des urgences, au lieu d'attendre pour consulter un généraliste le lundi. Mais l'on peut attendre des heures pour des choses importantes.

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance Empty Re: Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance

Message  phildlm le Dim 15 Avr 2012 - 23:44

Ce qu'il faudrait que l'on nous explique, c'est pourquoi comme en d'autres domaines les choses régressent. OK, nous ne sommes plus pendant les 30 glorieuses, la croissance est en berne, mais quand même, la France reste un pays qui a progressé depuis les années 70, plus riche qu'il y a 40 ans, or, on n'arrête pas de nous dire qu'on n'a plus les moyens de faire ceci ou de financer cela. Des hôpitaux ferment, il n'y a plus que la rentabilité qui compte.
Triste époque...

Et les médecins: tous surchargés. Pourquoi restreindre le nombre d'étudiants en médecine? Les spécialistes, c'est pire: il faut s'y prendre des mois à l'avance pour avoir un rendez-vous chez un ophtalmo ou un dermato. A croire que c'est fait exprès pour que les gens ne puissent plus se soigner, et que ça coûte moins cher à la sécu. Evil or Very Mad

Et des irresponsables qui vont nous dire qu'il faut encore sabrer dans les dépenses publiques! Mais ça voudrait dire avoir une médecine encore plus catastrophique. Twisted Evil La vérité, c'est que plus personne ne veut payer, les riches partent à l'étranger si on ne leur baisse pas les impôts, la "classe moyenne" paye déjà trop à son goût, et les pauvres sont souvent exonérés. Le résultat, c'est qu'en payant moins, on a un service moins efficace. C'est un choix à faire...

C'est bien de vouloir garder ses parents chez soi. Ma maman avait gardé mon grand-père chez nous quand il s'était retrouvé veuf, même après qu'il ait eu un infarctus elle l'a soigné avec dévouement. La plupart des gens ne sont plus comme ça de nos jours, les parents deviennent un fardeau. La semaine dernière, j'ai appris qu'une tante, âgée de 85 ans, ne pouvait plus rester chez elle et devait aller en maison de retraite. Ses 3 fils commencent à rechigner, et que ça va coûter trop cher paraît-il. Pourtant, je me souviens qu'un des 3 a gagné plus de 4 millions de francs au loto il y a une quinzaine d'années... Encore un apprenti Benzema... Rolling Eyes

C'est vrai que c'est mal vu par le milieu médical de vouloir garder ses parents chez soi. On dirait qu'on leur retire le pain de la bouche à ces gens-là... alors que les hôpitaux sont déjà débordés!
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance Empty Re: Garder nos parents chez nous/Le risque dépendance

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum