CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Pourquoi les séries françaises sont peu appréciées ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Pourquoi les séries françaises sont peu appréciées ?

Message  Estuaire44 le Mar 15 Mar 2016 - 1:06

Versailles jugée choquante Outre-Manche
http://www.ozap.com/actu/la-serie-versailles-trop-choquante-pour-le-royaume-uni/492737

Estuaire44
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les séries françaises sont peu appréciées ?

Message  Philo le Mar 15 Mar 2016 - 10:56

Pauvres Anglais... snif, je pleure pour eux. Sad

Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 64
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les séries françaises sont peu appréciées ?

Message  Estuaire44 le Mar 6 Sep 2016 - 17:18

BIARRITZ, 6 sept 2016 (AFP) - Les exportations de programmes audiovisuels français ont atteint en 2015 un nouveau record, avec une progression de 6,8% à 164,2 millions d'euros, leur plus haut niveau jamais observé, ont annoncé mardi TV France International (TVFI) et le Centre national du cinéma (CNC).

     Au total, ces exportations affichent "une progression de 42,8% sur dix ans", ont souligné à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) les organisateurs des 22e "Rendez-Vous", le marché des acheteurs étrangers de TVFI.

     Selon ses acteurs, la croissance des ventes de programmes français à l'international est portée par trois genres, en tête desquels l'animation. "Il y a un savoir-faire français de production de l'animation unanimement reconnu, en France comme à l'étranger. La progression des ventes à l'exportation de 12,4% en est l'illustration encore cette année," a indiqué à l'AFP Hervé Michel, président de TV France International.

     La fiction connaît également un renouveau (+6% en 2015) expliqué par plusieurs facteurs, comme "la présence de longues séries avec plusieurs saisons disponibles comme +Candice Renoir+, +Engrenage+ ou +Les Revenants+," commente M. Michel. "Deuxième facteur notable, la production française se diversifie avec des genres très différents. Le policier, comme le grand classique +Chérif+, le fantastique avec +Trepalium+ ou encore l'humour, avec un classique du genre +Fais pas ci, fais pas ça+" ajoute-t-il.

     Comme l'année précédente, le documentaire a confirmé sa bonne santé sur les marchés étrangers (+6,3%).

     Par région, l'Europe de l'Ouest conforte son statut de premier client des programmes français (+3,3%) avec un bond à +70,7% en Espagne et +19,3% au Royaume-Uni. L'Afrique (+13,7%) et le Moyen-Orient (+6,5%) dynamisent également les ventes des programmes français à l'étranger l'an dernier. "De manière générale, on observe que les zones à problème (pour les exportations) sont celles où l'on retrouve les troubles géo-politiques," résume Hervé Michel.

     Plus généralement, "nous avons beaucoup de mal à vendre nos productions au Brésil, en Amérique Latine, en Turquie ou en Russie," regrette-t-il. "Bien qu'à Biarritz au +Rendez-Vous+, nous comptons pour cette édition une douzaine d'acheteurs russes. Nous espérons un retournement".

     Les exportations ont également été soutenues par le renforcement des ventes auprès des acteurs non-linéaires, comme les plateformes de vidéo à la demande (plus de 10 % des ventes) qui se tournent de plus en plus vers les fictions et les programmes d'animation français. La célèbre plateforme américaine de VOD Netflix a ainsi acheté les "droits monde" de la série d'animation à succès "Oggy et les Cafards".

     Les acteurs soulignent d'ailleurs l'importance de ces "droits Monde" (Contrats de cession pour plusieurs territoires mondiaux), qui représentent en 2015 14 millions d'euros, soit 8,6 % de l'ensemble des ventes.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les séries françaises sont peu appréciées ?

Message  Estuaire44 le Lun 12 Sep 2016 - 17:15

PARIS, 12 sept 2016 (AFP)

Les auteurs français de fictions télés sont bien moins payés que leurs confrères américains: les rémunérations versées par les producteurs ne représentent en moyenne que 3% du budget global d'une fiction, contre 10% pour les scénaristes américains, selon une étude de la SACD parue lundi.

Les auteurs souffrent "d'un sous-financement persistant de l'écriture et de la réalisation en France", regrette la SACD (Société des Auteurs Compositeurs Dramatiques) qui a analysé plus de 2.000 contrats d'auteurs d'oeuvres ayant été diffusées entre 2013 et 2015.

L'ensemble des rémunérations de droits d'auteurs versés aux scénaristes et réalisateurs s'établissent en moyenne à 4,5%, loin des 10% consacrés aux frais généraux ou des 7% pour les "imprévus".

De plus, la rémunération proportionnelle due par les producteurs reste aujourd'hui encore une fiction pour les auteurs" car "les niveaux de recettes qui doivent être atteints par les producteurs pour ouvrir le droit au versement des rémunérations proportionnelles aux auteurs sont fixés à des niveaux quasiment inatteignables", dénonce la SACD.

"Même dans le cas de succès importants, les auteurs sont très loin de pouvoir espérer une rémunération supplémentaire."

Malgré l'essor que connaît ces dernières années la fiction française, en particulier en termes d'audience, d'exportation et de programmation, le constat reste "accablant", ajoute la société des auteurs, qui veut "associer les auteurs au renouveau de la fiction française et aux succès de leurs oeuvres".

Elle relève aussi "des manquements et des dérives" qui privent notamment nombre d'auteurs d'une rémunération sous forme d'une prime obligatoire depuis mai 2013. Plus généralement elle estime que le protocole de 2012 sur les relations producteurs-auteurs n'est pas complètement appliqué.

Pascal Rogard, secrétaire général de la SACD a bon espoir "d'être entendu" du CNC (Centre national du cinéma) qui a l'autorité nécessaire "pour mettre fin au laxisme ambiant", a-t-il déclaré, précisant avoir demandé au CNC de sanctionner financièrement les producteurs qui ne respectent pas le protocole de 2012.

Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 47
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pourquoi les séries françaises sont peu appréciées ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 23:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum