CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

A chaque série sa décennie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A chaque série sa décennie

Message  séribibi le Jeu 17 Oct 2013 - 17:56

Années 50 : **
Le balbutiement des séries tv : les sitcom prédominent, les moyens sont faibles... Il faudra attendre surtout la fin de la décennie pour qu'arrive les œuvres célèbres, dont quelques unes seront mémorables.
A retenir notamment : Hitchcock présente, La 4ème dimension, Les incorruptibles.
 
Années 60 : ****
La décennie-culte en matière de séries télévisées ; certes, tout n'est pas parfait, loin s'en faut (on peut passer aisément du monument au kitsch) mais ça reste probablement la plus créative, et les séries-cultes de cette période ont fait date !
 
Années 70 : **
L'une des plus prolifique en terme de séries, mais certainement la plus inégale ; cela commence honorablement mais, après 1974, cela s'effrite considérablement. La seconde moitié sera riche en séries célèbres mais, malheureusement, et contrairement aux années 60s, le culte de certaine d'entre elles ne sera pas associé à leur créativité : le manque d'ambition et la banalité formelle l'emportent souvent (L'homme qui valait 3 milliards ; Super Jaimie) et la ringardise n'est jamais loin (Wonder Woman, L'homme de l'Atlantide).
L'une des décennies qui a le plus vieilli en terme de production-design.
 
Années 80 : *
Pour moi la pire décennie en terme de séries télévisées, aussi mauvaise qu'elle est prolifique.
Ce sont généralement des séries populaires et tout-public, parfois sympathiques mais surtout très plan-plan, sans presqu'aucune ambition thématique, esthétique ni artistique, du genre : L'amour du risque ; Mac Gyver ; L'agence tout risque, etc...
Un mieux vers la fin, avec des séries nettement plus ambitieuses comme "Equalizer".
Bilan franchement pas bon, donc
 
Années 90 : **
Un genre de prolongement des années 80s, en un chouïa mieux, avec une touche moderne parfois datée.
C'est aussi la décennie "X-Files".
Décennie très prolifique.
 
Années 2000-2010 : ***
Le renouveau des séries télévisées, incontestablement, et la prolifération de réseaux câblés qui amèneront des séries indépendantes plus modernes et ambitieuses.
Les années 2000, c'est aussi le post-11 septembre, qui influera considérablement sur les thématiques et les réalisations, plus modernes.
24 heures chrono, OZ, Rome, Alias, Spartacus, Les sopranos...
Un bon coup de fouet donné aux 2 précédentes décennies, de qualité contestable.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  Patricks le Jeu 17 Oct 2013 - 20:40

Années 60, la décennie prodigieuse : Les envahisseurs, chapeau melon et bottes de cuir, La princesse du rail, Hawaii police d'état, Mannix, Mission Impossible, Les mystères de l'ouest, Agents très spéciaux, Le Saint, Les compagnons de Baal, Daktari,   Les globe trotters, les chevaliers du ciel, le Fugitif, Match contre la vie, Sébastien parmi les hommes, les règles du jeu, Destination danger, le Prisonnier, Belphégor

Années 70 : elles commencent bien : Columbo, Amicalement vôtre, les rois maudits, les gens de Mogador, Cannon, Les rues de San Francisco, L'immortel, Kojak, Baretta, les premiers Commissaire Moulin, Madigan, Banacek, Arsène Lupin, Les brigades du tigre, l'homme qui revient de loin, la demoiselle d'Avignon
mais vers la fin des années 70, la qualité s'amenuise et on voit déjà l'amorce des séries des années 80

Années 50 : le noir et blanc, les anthologies, les incorruptibles, Alfred Hitchcock présente, la quatrième dimension, Zorro, les cinq dernières minutes, les premières fiction françaises genre "la caméra explore le temps"

Années 80 : à part des exceptions comme "Sherlock Holmes" -Granada, c'est la décennie des déceptions : Simon et Simon, K2000, l'agence tous risques, Pour l'amour du risque, Magnum, Chips, L'homme qui tombe à pic, Dallas

Années 90 : bonnes pour la SF X files, le caméléon, profiler, code quantum,  Drôle de chance, The sentinel, les séries diffusées dans la trilogie du samedi, Millennium,  beaucoup de séries inspirées par X Files

Années 2000-2010 le pire (Joséphine, Alias, Lost, Une famille formidable, Ally Mc Beal, the good wife) cotoie le meilleur (Medium, Cold case, Supernatural)


Dernière édition par Patricks le Jeu 17 Oct 2013 - 20:41, édité 1 fois

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  Denis le Jeu 17 Oct 2013 - 20:40

séribibi a écrit:Années 70 : **
L'une des plus prolifique en terme de séries, mais certainement la plus inégale ; cela commence honorablement mais, après 1974, cela s'effrite considérablement. La seconde moitié sera riche en séries célèbres mais, malheureusement, et contrairement aux années 60s, le culte de certaine d'entre elles ne sera pas associé à leur créativité : le manque d'ambition et la banalité formelle l'emportent souvent (L'homme qui valait 3 milliards ; Super Jaimie) et la ringardise n'est jamais loin (Wonder Woman, L'homme de l'Atlantide).
L'une des décennies qui a le plus vieilli en terme de production-design.
Cette décennie est surtout la décennie des excellents cop shows comme Kojak, Les Rues de San Francisco, Hawaii police d'état (commencé fin années 60) et à un degré moindre pour moi L'homme de fer. Aussi des séries policières avec détectives privés comme Mannix, Cannon, Matt Helm...

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  séribibi le Jeu 17 Oct 2013 - 20:50

Absolument Denis, c'est pour ça que je précise pour la 1ère moitié, qui contient plein de bonnes choses.
Alors que dans la 2ème moitié on trouvera des monuments kitsch, qui ringardisent cette décennie qui avait bien démarré.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  Denis le Jeu 17 Oct 2013 - 21:00

Années 60, en tête aussi: Chapeau melon et bottes de cuir, L’homme à la valise, Les mystères de l'Ouest, Les envahisseurs, Hawaii police d'état, Mannix, Mission Impossible, Agents très spéciaux, Annie agent très spécial, Le Saint, Le Fugitif, Destination danger, Le Prisonnier...

Années 70 pas loin derrière, pratiquement ex-æquo : Kojak, Les rues de San Francisco, Columbo (commencé en 1968), Amicalement vôtre, Madigan, Thriller, et aussi en France avec, bien entendu, Les Brigades du Tigre.


Années 80 : à part des exceptions comme "Sherlock Holmes" -Granada, c'est la décennie des déceptions. Tout à fait, Patricks. 
Il y a le retour des Brigades, moins bons que lors des années 70, mais excellents comparés à ce qu’il y a.  Mais il y a l’excellent Equalizer et l’inégal Dempsey and Makepeace (Mission casse-cou).


Années 50 : Les Incorruptibles, Alfred Hitchcock présente.

Années 2000-2010 : New-York section criminelle (avec D’Onofrio), Downton Abbey, à la rigueur Desperate Housewives (premières saisons).

Années 90 : Rien pour moi. Une décennie où j’ai fait autre chose que de regarder la télé. C’est là que j’ai connu ma femme d’ailleurs…

Denis
Empereur
Empereur

Age : 53
Localisation : Edinburgh
Date d'inscription : 30/09/2005

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  Patricks le Jeu 17 Oct 2013 - 21:11

Pour Denis : j'ai considéré que "les brigades du tigre" était une série majoritairement liée aux années 70. Je ne me prononçais pas sur la qualité des dernières saisons début des années 80.
c'est un peu comme Columbo, il y a un épisode en 1968, mais c'est essentiellement une découverte des années 70.

Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 57
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  séribibi le Jeu 17 Oct 2013 - 21:26

Années 70s :
Bonnes séries :
L'immortel (1970) ; Amicalement vôtre (970), Thriller (1973) ; Columbo (1971), Kojak (1971), Les rues de San Francisco (1972), Hawaï (depuis les 60s) ; Cosmos 1999-saison 1(1973) ; Le sixième sens (1971) ; Cannon (1970) ; Mannix (depuis les 60s), Les brigades du Tigre (1974), Arsène Lupin (dés 1969) etc...
 
Série ringardes et affreusement mauvaises :
L'amour du risque (1979) ; Wonder Woman (1975 - la plus ringarde de toutes, je crois bien) ; Super Jaimie (1976) ; L'homme qui valait 3 milliards (1973) ; Cosmos 1999 - saison 2 (1976) ; L'âge de Cristal (1977 - ringarde mais sympathique), L'homme de l'Atlantide (1977) ,  Drôles de dames (1976)  etc, etc...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 50
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: A chaque série sa décennie

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum