CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

X-Files - Série et films - Partie 2

Page 31 sur 34 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Dim 28 Aoû 2016 - 12:58

17. Existences (All Things) : 2/4 => Le visionnage d'Existences laisse perplexe. Gillian Anderson nous fait son Robert Hossein, en réalisant, écrivant et interprétant (elle apparaît dans chaque scène) ce nouveau loner hors série.  A la réalisation, malgré quelques lourdeurs et des effets trop appuyés (avec en apogée la révélation dans le temple bouddhiste ridicule), Gillian Anderson s'en tire correctement. Au détour de ses plus beaux cadrages, on sent tout de même la main invisible de Kim Manners qui l'a fortement assisté sur le tournage. L'erreur fatal de Gillian Anderson est d'avoir voulu publiciser ses propres convictions new age et bouddhistes, et ce en total contradiction avec le chemin spirituel du personnage jusqu'ici. L'épisode se laisse malgré tout regarder grâce au magnétisme de Gillian Anderson et quelques scènes fortes, comme lorsque Scully s'improvise en patronne des urgences. Il a aussi le mérite de formaliser que malgré la persistence de sa volonté contradictoire avec Mulder, Scully croit bien en l'existence de phénomènes paranormaux et inexpliqués; annonçant ainsi la dynamique de la saison suivante. C'est aussi avec toujours beaucoup d'intérêt qu'on plonge également dans le passé pré-X-Files de Scully, même si cette liaison avec un ancien professeur paraît difficilement crédible.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Dearesttara le Dim 28 Aoû 2016 - 16:40

Moins mauvais que hors sujet, je suis en réalité assez divisé sur All things. J'y trouve de beaux passages, mais la caricature de la mise en scène m'a rendu le visionnage difficile. Plutôt en accord avec toi, S3. On trouve pire dans la série.


Je sais qu'Estuaire attendait cette nouvelle depuis longtemps, alors... Laughing

http://www.telestar.fr/2016/photos/exclu-telestar.fr-emmanuelle-seigner-et-melvil-poupaud-tournent-le-remake-de-the-fall-pour-tf1-229791#offset0
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Estuaire44 le Lun 29 Aoû 2016 - 10:35

On va voir qu'elle sera l'heureuse ville française sélectionnée pour se se substituer au Belfast uniformément gris et ennuyeux de la série, donc idéal décore l'ensemble.  Une cellule de soutien psychologique est prévue à destination du maire et de ses adjoints. Le casting donne déjà très envie, ente écurie maison, rappeur et héros ferroviaire.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Lun 29 Aoû 2016 - 11:24

18. Nicotine (Brand X) : 2/4 => Le plaisir des série longue durée, c'est qu'un accessoire, dans ce cas la marque favorite de tabac de L'Homme à la cigarette et que l'on retrouve également plus succinctement dans d'autres séries FOX, peut se voir dédier un épisode complet. Nicotine est inégal, l'histoire se traîne et les aboutissants sont trop vite révélés. Son aspect le plus intéressant (le FBI s'attaque à une très grande entreprise) est  tout juste effleuré. Dans les points plus positifs, on notera l'excellente performance de Tobin Bell, l'un de ces seconds rôles d'exception qu'on a toujours plaisir à voir et qui trouvera la gloire peu de temps après avec la série Saw. On appréciera aussi la morale subversive : c'est en fumant quatre paquets par jour qu'on restait en vie ! On apprécie également toujours la présence renforçée de Skinner, même si on a souvent l'impression qu'il est là pour pimenter des épisodes faibles. 

19. Hollywood (Hollywood A.D.) 3/4 => Nouvelle contribution de David Duchovny à la série après le sympathique Le grand jour. Hollywood ne manque pas d'attraits et propose des dialogues riches en humour. On regrette que Duchovny ne se soit pas concentré seulement sur la mise en abyme intéressante à la Scream 3 du film dans la série. En effet, les deux premiers tiers de l'épisode s'attardent inutilement sur une intrigue à la sous Da Vinci Code sans intérêt et peu crédible. L'épisode décolle dans son dernier tiers avec une succession de scènes cultes et hilarantes : la rencontre avec Tea Leoni et Garry Shandlin, la scène split screen dans la baignoire avec apparition de Skinner et la danse des zombies concluant l'épisode. Si le reste de l'épisode avait été du même acabit, aucun doute qu'il aurait accédé au panthéon des X-Files, mais cela met bien trop de temps à arriver. Dommage.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Dearesttara le Lun 29 Aoû 2016 - 15:55

Bons souvenirs de Nicotine (3/4), la mise en scène m'avait pas mal marqué à l'époque. Il est possible dans le cas d'Hollywood que DD ait trouvé trop audacieux d'écrire un épisode entièrement décalé, à la Darin Morgan, ce que sont l'intro et le 3e acte. Donc, il mixe avec une intrigue typiquement XF, mais le mélange ne me paraît pas tout à fait heureux. 3/4 aussi.

A E44 : Apparemment, TF1 tente de surfer sur le succès de Broadchurch en se payant le remake d'une des séries britanniques les plus populaires du moment (on attend toujours la version française de Dr.Who d'ailleurs). Personnellement, vu ce que tu as écrit de The Fall, je ne suis pas sûr que tu serais plus catastrophé devant le remake (il est vrai sans GA ni Archie).
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Estuaire44 le Lun 29 Aoû 2016 - 16:00

J'ai vu que l'interprète français du céréales killer portait barbe : la série est sauvée, quel sens du casting.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Lun 29 Aoû 2016 - 23:51

20. Doubles (Fight Club) : 4/4 => Chris Carter s'en tire brillamment pour sa première incursion dans le comique, un sous-genre dans lequel X-Files a développé un véritable savoir faire maintenant. Doubles est une variation comique réjouissante autour d'un thème particulièrement prisé dans les séries fantastiques. Riche en personnages loufoques, cette fantaisie romantique rappelle parfois Le roi de la pluie de la saison précédente. Cet épisode est bâti autour de la comédienne/humoriste Kathy Griffin célèbre aux États-Unis mais quasi inconnue en France, une figure controversée qui a sûrement contribué à polariser la critique américaine autour de cet épisode, il y est fortement décrié. Certes, l'épisode est parfois répétitif et n'évite pas quelques facilités, mais il mérite bien mieux que sa réputation.   Enfin, je le souligne rarement car son travail est toujours de qualité mais la musique de Mark Snow m'a particulièrement plu dans cet épisode et participe grandement à son succès.


Dernière édition par Steed3003 le Mar 30 Aoû 2016 - 0:41, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Dearesttara le Mar 30 Aoû 2016 - 0:12

Ah, ça, c'est une critique qui me fait plaisir ! Je suis un défenseur convaincu de Doubles, l'épisode est bourré de burlesque rythmé et jubilant. Il a une des plus mauvaises notes de la série sur Imdb, une injustice à mon sens.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 0:48

21. Je souhaite (Je souhaite) : 4/4 => En dépit de sa conclusion attendue, voici un pur bijou de créativité et d'humour. A son crépuscule, la saison 7 qui fut certainement la plus expérimentale de la série offrait un écrin idéal autour du thème des souhaits et des génies. Nous avons ici le plaisir de retrouver l'autre maître des X-Files Vince Gilligan, non seulement au scénario mais également, et ce pour la première fois, à la réalisation. Au scénario, on retrouve les traits exceptionnels habituels de Vince Gilligan : inventivité de chaque instant nous emmenant de surprise en suprises, dialogues pétillants de drôlerie et un souci permanent de concision et d'efficacité. Derrière la caméra, il offre une réalisation épurée et élégante, qui, si elle ne rivalise pas avec l'atmosphère d'un Kim Manners ou les fulgurances visuelles d'un Rob Bowman, sert parfaitement l'histoire, avec une maîtrise des effets spéciaux remarquables. Paula Sorge excelle dans le rôle du génie désabusé appelant ses heureux élus à une extrême méticulosité dans leurs souhaits. David Duchovny et Gillian Anderson semblent comme nous prendre énormément de plaisir à cette pure fantaisie.


Dernière édition par Steed3003 le Mar 30 Aoû 2016 - 0:58, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 0:50

Dearesttara a écrit:Ah, ça, c'est une critique qui me fait plaisir ! Je suis un défenseur convaincu de Doubles, l'épisode est bourré de burlesque rythmé et jubilant. Il a une des plus mauvaises notes de la série sur Imdb, une injustice à mon sens.

Nous sommes donc deux!  hi

Il y a ceci dit toujours un certain mépris pour les épisodes comiques (sauf ceux de Darin Morgan, peut être parce qu'ils ne sont in fine pas franchement comiques), Maleeni dans cette même saison a également reçu une volée de bois verts comme je l'écrivais dans ma note critique.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 0:53

D'ailleurs, je vois que dans la liste des 4 pire épisodes selon ce site, j'ai mis 4 étoiles à deux d'entre eux (Schizogeny et Fight Club), 3 à First Person Shooter et je n'ai pas encore noté Jump the Shark! Shocked

http://www.vulture.com/2016/01/every-episode-of-the-x-files-ranked.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 10:54

22. Requiem (Requiem) : 4/4 => Aucune prise de risques pour ce dernier épisode de la saison, on retrouve avec délice les personnages clés de la mythologie. Le salmigondis religieux du début de saison a été heureusement mis aux oubliettes et Chris Carter revient aux valeurs sûrs avec un Homme à la Cigarette, aussi affaibli que déterminé à relancer la conspiration ! On est en terrain connu, mais l'épisode riche en action et en rebondissements reste un pur délice. L'alliance de circonstances avec Alex Krycek et Marita Covarrubias ne manque pas de piquant. Multipliant les références aux épisodes précédents et bouclant la boucle avec le pilote de la série, Requiem a clairement été fait pour faire plaisir aux fans. La seule surprise reste la belle place laissée à l'émotion avec des scènes fortes entre nos deux agents. Leur relation est enfin formalisée, Mulder et Scully d'habitude bien chaste se montrent ici bien plus tactiles l'un envers l'autre. Sa révélation finale est un brin trop soap opera à mon goût, mais la performance de Gillian Anderson lui donne une vraie puissance émotionnelle.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 12:02

L'iconographie a été mise à jour pour la saison 7 !  hi

http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1990/x-files-1993-2002/saison-7
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 12:24

avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 30 Aoû 2016 - 13:48

Très intéressant classement ! Sauf erreur de ma part, on se retrouve pour le Top 5 avec 4 épisodes sur 5. La présence de Maleeni put parfaitement se justifier. Je recommande la vision des numéros de Ricky Jay sur you tube, il est effectivement prodigieux !
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 30 Aoû 2016 - 14:34

Exact, cette saison fut celle de la réconciliation pour nous !  flower
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Jeu 1 Sep 2016 - 15:27

1/2. Chasse à l'homme (Within/Without) : 3/4 => Le défi était imposant : continuer la série sans Duchovny et l'installer sur de nouvelles rails pour les années à venir ! En visionnant ce double épisode d'ouverture, le défi est relevé et les apparitions forçées et silencieuses de Duchovny paraissent même inutiles. Certes les scènes de torture donnent quelques frissons, à croire que l'équipe lui en a vraiment voulu de quitter la série, mais elles n'apportent rien. Grâce au charisme de Robert Patrick, le personnage de John Doggett s'impose facilement et la dynamique à la Clair de Lune avec Scully, en totale opposition avec celle de Mulder, s'avère être un choix idéal. L'acharnement de Scully envers lui, transposant ainsi la position des fans, nous le rend très rapidement sympathique. Dans les bonnes surprises, on a aussi le retour de Kersh, qui avait marqué la saison 6, et du Bounty Hunter. On est plus circonspect, sur le retour de Gibson Praise, on a l'impression que Chris Carter a pioché aléatoirement dans l'épais catalogue des personnages de la mythologie, sa présence n'apparaissant justifiée à aucun moment dans l'intrigue. Malgré la réalisation dynamique de Kim Manners, On regrettera également les longueurs inhérentes à ces doubles épisodes d'ouverture, il aurait gagné à être resserré sur un seul épisode.


Dernière édition par Steed3003 le Dim 18 Sep 2016 - 0:09, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 1 Sep 2016 - 17:21

Le 07  octobre Chris carter va recevoir un prix au festival du film de Vancouver, car le tournage de la saison 10 a été particulièrement écologique (économies d'énergie et recyclages)
http://www.hollywoodreporter.com/news/x-files-creator-chris-carter-922437
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Ven 2 Sep 2016 - 1:26

3. Patience (Patience) : 2/4 => Retour aux loners en petite forme, pour cet épisode à l'intrigue inutilement alambiquée et aux maquillages grossiers. Cette histoire d'homme chauve souris digne d'une série B aurait gagné á être traitée avec un ton nettement plus parodique, or l'épisode est volontairement dénué de toute touche d'humour. Si on apprécie le retour aux fondamentaux et aux loners classiques, le simple changement de dynamique du duo ne justifiait pas une énième resuçée d'un schéma narratif déjà éprouvé par la série. Le duo Scully/Doggett commence à se mettre en place et constitue l'intérêt principal de l'épisode. D'abord ouvertement réticente et n'hésitant pas à le rabrouer ouvertement, Scully va progressivement laisser son nouveau partenaire prendre ses marques. Gillian Anderson et Robert Patrick font des étincelles et on est surpris d'avoir déjà presque oublié Mulder. Le final symbolique est réussi : un deuxième bureau sera installé aux affaires non-classées, la révolution est en marche !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Ven 2 Sep 2016 - 2:40

4. Un coin perdu (Roadrunner) : 4/4 => Certes nous avons perdu David Duchovny pour cette 8ème saison, mais nous avons conservé le meilleur scénariste de la série, l'inégalable Vince Gilligan ! Il nous livre à nouveau un véritable travail d'orfèvre avec cette histoire à l'efficacité redoutable et particulièrement sombre, mix réussi entre Projet arctique et Une petite ville tranquille. Scènes de sauvagerie, tension permanente et ambiance paranoïaque, l'épisode est une réussite de bout en bout, aboutissant sur un final chirurgical spectaculaire. Au coeur de l'intrigue, Gillian Anderson réalise une nouvelle fois une performance exceptionnelle. L'excellente réalisation de Rod Hardy, sa première pour la série, couronne le succès de ce loner mémorable.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Sam 3 Sep 2016 - 15:45

5. Invocation (Invocation) : 4/4 => Exploitant parfaitement son étonnant postulat de départ (un enfant est retrouvé dans le même état 10 ans après son kidnapping), Invocation est une nouvelle preuve du savoir faire des X-Files dans le thriller paranormal, un genre où la série excelle constamment. Haletant de bout en bout, Invocation rappelle les meilleurs loners des premières saisons,  comme Les Calusari pour le gamin terrifiant ou Schizogénie pour les violences domestiques. L'épisode se montre suffisament innovant pour continuer à nous surprendre et aboutit à une conclusion réussie rappelant le film Sixième sens. Invocation introduit également brièvement pour la première fois un élément personnel de John Doggett  : la disparition de son propre fils. On saluera la beauté et l'efficacité de la réalisation de Richard Compton, pour sa première participation à la série. 

6. Combattre le passé (Redrum) 4/4 => La saison 8 continue à privilégier l'histoire aux personnages avec cet épisode au concept audacieux et à l'exécution brillante. On se croirait ici dans l'anthologie La Quatrième Dimension avec une pointe de Law & Order pour les cartons annonçant le lieu, le jour et l'heure entre chaque scène. En effet, le duo Scully/Doggett apparaît de manière très succincte et nous vivons toute l'histoire à travers son personnage principal au coeur d'une expérience fascinante : chaque jour qui passe le ramenant au jour précédent. Un tel concept ne souffrait d'aucune imprécision et si ses enjeux sont volontairement simplifiés,  la narration est maîtrisée et on se prend vite au jeu.  Dans le rôle du procureur accusé à tort du meurtre de sa femme, Joe Morton (l'un de ses brillants seconds rôles que la série a toujours l'intelligence de mettre en avant) porte l'épisode avec conviction. On bénéfice également de la présence de l'unique Danny Trejo qui par sa gueule et sa stature apporte toujours un style unique à ses rôles
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Sam 3 Sep 2016 - 15:46

Pour le moment, je trouve cette 8ème saison excellente, même supéreure aux saisons 5 et 7, à suivre !  Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Dearesttara le Sam 3 Sep 2016 - 19:07

La saison 8 est également une de mes favorites. Les nouveaux auteurs (Gilligan et Shiban sont en retrait) ont parfaitement saisi l'esprit de la série tout en lui impulsant du sang neuf, tout comme Doggett, aussi différent mais rarement moins captivant que Mulder. De mémoire, le deuxième tiers de la saison est plus inégal, mais le dernier tiers est excellent. La 7 reste pour moi le mouton noir de la série, avec la 9.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Dim 11 Sep 2016 - 13:52

7. Via negativa (Via Negativa) : 2/4 => La première aventure solo de John Doggett se révèle inégale, malgré un Robert Patrick convaincu et convaincant portant l'épisode avec panache. Le plus gros problème de Via negativa est la pauvreté de l'intrigue, laborieuse et confuse tout du long, avec une longue séquence de rêve de Doggett qui paraît aussi gratuit qu'inutile ainsi qu'une absence de conclusion. Le duo John Doggett/Skinner est également une mauvaise idée, les deux personnages sont trop proches et leur duo n'offre aucun dynamisme. On appréciera par contre de revoir Kersh ainsi que la première rencontre Lone Gunmen / Doggett. On notera également la beauté de la réalisation qui évite à l'épisode la sortie de route.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Ven 16 Sep 2016 - 13:30

8. À coup sûr (Surekill) : 3/4 => À coup sûr est un épisode solide et distrayant, un thriller mâtiné de fantastique rappelant la saison 1 de la série; un retour aux sources que l'on ressent depuis le début de cette saison. Étonnamment, ils souffrent des mêmes reproches qu'on pouvait faire aux premiers épisodes de la série, un manque de créativité et une absence d'humour. L'intrigue est particulièrement linéaire et ses rebondissements sur fond de triangle amoureux ne proposent aucune réelle surprise. Comme souvent, c'est la qualité de la mise en scène et l'interprétation qui permettent à cet épisode de se différencier de ce qui aurait pu être un produit télévisuel classique sans grand intérêt.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Sam 17 Sep 2016 - 23:09

9. Dur comme fer (Salvage) : 3/4 => Dur comme fer nous propose une histoire de vengeance d'outre-tombe d'un humain doté d'un superpouvoir suite à un accident industriel, bref du vu, vu et revu dans la série. Malgré tout le savoir faire habituel de la série fait son effet et on suit cet épisode sans déplaisir, on saluera notamment la qualité de la réalisation et des maquillages. On aimerait que cette saison 8 se montre plus audacieuse, comme si le changement d'un des personnages principaux avaient amené les auteurs à s'interdire toutes prises de risques.  Malgré leurs résultats souvent inégaux, on regrette les expériences en tous genres des deux saisons précédentes. Le terrain est trop connu et la lassitude n'est plus très loin.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Dim 18 Sep 2016 - 0:07

10. À l'intérieur (Badlaa) : 3/4 => On craignait le pire : le retour des loners ethniques, sans conteste le pire sous-genre de la série, avec en plus John Shiban au scénario, certainement l'un des auteurs les plus faibles de la série. La surprise n'en est que meilleure car A l'intérieur se révèle être un épisode particulièrement divertissant, malgré les raccourcis et les trous de son intrigue. John Shiban évoque astucieusement l'absence de Mulder, on s'étonnait que le sujet ne soit d'ailleurs jamais évoqué depuis pas mal d'épisode. Le monstre de la semaine se montre particulièrement intrépide et  donne lieu à de nombreux moments horrifiques savoureux, la césarienne de Scully en tête. Le son des roues crissantes est d'ailleurs un des rares effets sonores de la série qui m'était resté en mémoire. On apprécie aussi que l'intrigue s'écarte des terrains balisés en introduisant deux jeunes enfants qui vont eux mêmes prendre les affaires en mains, ils seront sauvés de justesse par une Scully plus open mind que jamais.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mer 21 Sep 2016 - 22:27

11. Dévoreur d'âmes (The Gift) : 2/4 => L'idée de monstre guérisseur était excellente, sûrement l'une des plus enthousiasmantes en ce début de saison, mais le traitement fait que l'épisode passe à côté du grand classique à la La meute qu'il aurait du être. L'erreur majeur de l'épisode est la présence forçée de David Duchovny dont les apparitions furtives à l'image du double épisode de la saison paraissent purement contractuelles et n'apportent rien à l'épisode.  Pire, cette enquête de Doggett dans l'enquête de Mulder devient prétexte pour justifier l'absence de Scully, une absence qui se fait cruellement ressentir.  La fin complètement absurde avec la mort puis la résurrection de John Doggett en quelques minutes est indigne des X-Files. J'avais reproché aux épisodes précédents leurs trames souvent trop classiques. Paradoxalement, avec un sujet aussi fort, le schéma habituel aurait ici permis à l'épisode de fonctionner à plein régime. Tous ces défauts narratifs n'empêchent pas d'apprécier la sublime réalisation de Kim Manners  qui donne à l'épisode ses meilleurs moments, on retiendra notamment une scène de cannibalisme toute en suggestion particulièrement efficace. Cette distortion entre qualité du scénario et qualité de la mise en scène nous laisse sur un vrai sentiment de gâchis.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 27 Sep 2016 - 0:37

12. Luminescence (Medusa) : 3/4 => Les histoires liées aux menaces virales donnent souvent d'excellents épisodes au rythme nerveux dans la série, on se souvient de Contamination et Nid d'abeilles. Avec son unité de temps, Luminescence s'inscrit parfaitement dans cette lignée et propose un honnête divertissement. Ses bizarreries narratives (comme cet enfant débarquant de nulle part, cette confrontation inutile entre Doggett et Bianco ou son dénouement express) l'empêchent d'atteindre les sommets des saisons précédentes. La meilleure idée de l'épisode est de mettre au coeur le duo Doggett/Scully dans une dynamique "la tête et les jambes", les rendant complètement interdépendants tout du long. Cela permet d'apprécier la parfaite complémentarité de ce duo et le chemin parcouru depuis le début de la saison. On appréciera également de revoir deux têtes connues des amateurs de série TV  :  Ken Jenkins ( le génial docteur acariatre de Scrubs) et Penny Johnson Jerald (Madame Palmer dans 24h Chrono). La réalisation belle et enlevée de Richard Crompton confirme X-Files n'a rien perdu de sa puissance visuelle. La qualité de la réalisation est une véritable valeur sûre dans cette 8ème saison qui souffre par contre de ses scripts souvent perfectibles. Luminescence en est un parfait exemple.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Invité le Mar 27 Sep 2016 - 1:42

13. Per manum (Per Manum) : 4/4 => Puissant, tendu, rythmé, emmené par une Gillian Anderson épatante, Per manum est un épisode mythologique formidable. Per manum nous explique enfin les dessous de la grande révélation du final de la saison précédente : la grossesse de Scully. Le combat de Scully pour regagner sa fertilité propose des séquences fortes avec Mulder, c'est la première fois depuis le début de la saison que la présence de David Duchovny enrichit réellement l'épisode. En plus du drame intime de Scully, Per manum propose un thriller haletant et terrifiant autour de kidnappings d'embryons et renoue avec le ton délicieusement paranoïaque absent de la série depuis la saison 6.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: X-Files - Série et films - Partie 2

Message  Estuaire44 le Mer 28 Sep 2016 - 14:54

Duchovny de nouveau parmi les acteurs les mieux payés de la télé US
http://www.ozap.com/actu/les-acteurs-les-mieux-payes-de-la-tele-americaine/508281
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 34 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33, 34  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum