CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Doctor Who"

Page 31 sur 33 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33  Suivant

Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Ven 7 Déc 2018 - 17:33

Jodie sera bien là en saison 12 et c'est une très bonne nouvelle.

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18677507.html

Estuaire44
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Dim 9 Déc 2018 - 20:24

Trailer du Spécial Nouvel An

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Dearesttara le Mar 11 Déc 2018 - 9:51

Cette saison 11 est décidément un joli cas d'école de passage en revue d'absolument toutes les erreurs scénaristiques : jusque-ici, on avait eu la description schématique des personnages, le triomphe du message sur l'histoire, le sabordage d'excellentes idées, l'absence de méchant mémorable, le manichéisme grossier... il ne manquait que l'accumulation de péripéties resserrées dans une période trop courte pour qu'elles puissent se développer, c'est chose faite avec The Battle of Ranskoor Av Kolos, un scénario de long-métrage contracté en 50 minutes, qui a pour conséquence de se résumer à un parcours fléché suivi rapidement et sans bavure, bref d'un ennui abyssal.

Tout comme avec It takes you away, les scénaristes ne manquent pas d'idées : ces aliens se déplaçant toujours par deux, le retour d'un des plus marquants personnages de la saison (à défaut d'être vraiment bon), la véritable fonction des cinq objets, la perspective d'une crise entre Graham et Thirteen, le tout au service d'une dénonciation pas trop lourde (allez, juste un peu) du fanatisme religieux, le thème de la vengeance et de la dérive qu'elle peut entraîner... sauf que Chibnall commet la même erreur que Hime : rendre caduques toutes ces idées, mais avec une manière différente : par la hâte insensée des événements.

Mission de search and rescue, quête de vengeance, robots nettoyeurs, gros masterplan diabolique à désamorcer, installation d'un peuple à la religion intéressante, planète déséquilibrant l'équilibre cérébral... il y a temps à dire dans cet épisode que Chibnall jette ses idées au vent sans jamais les développer, dans l'espoir de ne pas dépasser les 50 pages de script. Le masterplan est une resucée stérile de Stolen Earth et de la Pandorica. La particularité des Ux n'est jamais exploitée, seule leur foi aveugle est vaguement esquissée. Les robots passent et repassent vaguement à seule fin de pimenter artificiellement une intrigue sans mouvement. Les otages à sauver ne sont que des prétextes. Le callback d'un ancien ennemi ne vaut rien tant il se montre pontifiant et suffisant. Le Docteur parle avec lui, puis part contrecarrer son plan... et il ne fait rien pour retenir la Gallifréenne ? WTF, je sais bien que ce méchant a un gros ego, mais à moins d'être dans Austin Powers ou dans Sergio Leone, non, un tel comportement n'est pas acceptable. Ce méchant apparaît juste ridicule, se contentant d'expliquer ses motivations et son plan... avant de se faire rétamer par une bande d'amateurs qui auraient dû mordre la poussière logiquement (ou au moins essuyer une bonne dérouillée avant), cela rend la prétendue force du méchant tout simplement nulle.

La déstabilisation induite par les propriétés de la planète aurait pu être intéressante, avec un délire paranoïaque, thème qui convient fort bien au Docteur depuis The Edge of Destruction (tout ça me donne envie de retourner à la série classique). Mais tout comme un tournevis sonique passe-partout, tout le matériel du Docteur permet de vaincre les obstacles sans peine, au lieu que ce soit les persos. C'est juste hallucinant une telle chaîne d'erreurs. Quant à la Timelady, elle se pose encore une fois en gardien moral et en guide d'expédition bien trop humain pour ne pas être exogène au programme. Whittaker fait ce qu'on lui dit de faire, mais c'est triste de la voir s'enfermer dans une acception si faible du Docteur. Ce n'est pas étonnant finalement que l'acte le plus cruel de l'épisode soit commis par... Graham, dans un verdict très à la Alias... aussi, je ne comprends absolument pas son adoubement par Thirteen: oui Ten a déjà eu recours à ce jugement, mais c'était un Docteur bien plus impitoyable que Thirteen, là, on a juste une contradiction totale avec la vision du Docteur tel que le voit Chibnall. Si encore Thirteen s'était elle-même occupée du monsieur, on aurait pu comprendre : cela aurait été l'espoir d'un Docteur moins lisse que dans le reste de la saison. Bon, allez (**) pour les réelles bonnes idées de l'épisode (et une excellente musique), mais j'ai pas mal hésité avec 1/4 tant le sabotage est juste monstrueux.
Avant, j'attendais l'épisode de fin d'année en me disant que la série allait ensuite me manquer jusqu'à la saison suivante. C'est la première fois depuis la reprise de la série que je me dis "oh non, encore un épisode à subir..." Par pitié Chris, profite bien de ton année de battement, et ponds nous une saison qui nous fera oublier cette purge...
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 28
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Ven 14 Déc 2018 - 17:04

Tel Fëanor-Curufinwë, Haut Roi des Ñoldor, l’esprit de Chris Chibnall s’avère décidément une flamme vivante. Ce creuset au perpétuel flamboiement ne cesse de forger de nouveaux concepts scénaristiques suscitant l’émerveillement et la stupeur du public. Pour en rester à de récents opus, après le premier épisode de droite d’une série fondamentalement progressiste depuis les années 60 (le Paradis de l’Amazon) ou encore l’Aventure édifiée en Non Aventure absolue (le Dossier Kermit), avec The Battle of Ranskoor Av Kolos, le méritant showrunner nous régale d’un Season Finale se refusant jusqu’au bout à l’être.

Délicieux contre-pied, plaisir raffiné de l’expérimental : dans sa quasi totalité, on en reste tout du long à un épisode absolument standard de la saison 11. Lister les éléments de cet épisode revient à lister tout ce qui n’a pas fonctionné au cours de cette saison. Allez zou, critique et bilan de saison.

Un antagoniste sous-dimensionné
Certes Chibnall concède un élément un tantinet spécial en faisant revenir le méchant du premier épisode, le Predator du pauvre nommé Tzim-Sha. Au passage il s’agit en substance d’un reniement certain de la promesse initiale d’un nouveau méchant à chaque épisode. Mais le plus grave demeure bien entendu le sous-dimensionnement du personnage pour un final, la facilité avec lequel son château de cartes s’effondre, les clichés indigestes dont il se voit lesté (ma terrible vengeanceeee), sa nullité crasse en tant qu’antagoniste. On a ainsi droit à plusieurs scènes particulièrement gênantes, comme la révélation de son Maître Plan au Docteur qu’il laisse ensuite s’en aller bien tranquillement ou sa défaite, nouveau prétexte à un couplet lourdement moralisateur. On se sit même pas si les appels initiaux sont un piège ou une coïncidence. Le costume était trop grand, à l’instar de tous autres méchants en carton subis épisode après épisode.

Le rythme hyper lent de l’action
Après une exposition bien trop longue et délayée, le récit se traîne terriblement au cours de l’épisode. Les scènes bavardes et dépourvus d’intensité se multiplient et se ressentent d’autant plus fortement que rien n’accroche le regard dans des décors fauchés et minimalistes. Au point il y avait un vrai travail de mise en scène lors du pilote, ici tout est platement insipide, et se cantonne à de perpétuels vas-et-viens, qui plus est effectués en marchant, là où jadis on courait. Pas un bouleversement, mais en soit cela reste révélateur du rythme passé de celui du Docteur à celui de sénateur. Au lieu de pimenter ce qui tient lieu d’action, la musique, trop omniprésente, contribue malheureusement à propager un ennui irrémédiable, en posant les débats en apesanteur. Le changement de compositeur ne m’aura jamais convaincu.

Un décalage constant entre le proclamé et le vu à l’écran
On y a eu régulièrement droit durent cette saison oscillant entre quelques épisodes correctement budgétés (Jacques a dit, Grey’s Anatomy in Space, l’Inde si andalouse) et d’autres visiblement tournée sà l’économie : la saison a abusé du descriptif pour faire rêver le spectateur à bon compte. Là comme ailleurs, le Season Finale ne fait pas exception avec les tellement trop fabuleux pouvoirs des Ux qui se résument essentiellement à l’écran à  quelques effets cheap et à des grimaces diverses et variées, dans un ensemble nous ramenant vers les techniques en vigueur au Nanarland, il faut bien le dire. Idem pour la réduction des planètes, passant largement à l’as. Les Ux restent tragiquement sous-utilisés.

Une permanente comparaison autodestructrice avec le passé de la série.
Toute la saison, l’amateur masochiste aura pu « s’amuser » à comparer les opus de la saison 11 avec des équivalents souvent très proches situés dans les périodes précédentes de la série moderne, bien à rebours des ambitions autoproclamées de renouveau. Évidemment le Non Final de saison ne se distingue pas non plus dans ce compartiment du jeu. Cette histoire de planètes dérobées à leur cosmos évoque bien entendu le grandiose double épisode The Stolen Earth / Journey's End, peut-être (sans doute) le chef-d’œuvre de l’ère RTD. Visuellement et narrativement, la série brillait alors de tous ses feux, aux antipodes du marasme actuel (comparer la vision dantesque du ciel rempli de planètes avec des boites contenant comme un haricot sauteur). Jusqu’au bout la saison 11 se sera acharnée à toujours plus accentuer la sensation de médiocrité globale ressentie par le spectateur, un effort méritoire et couronné de succès.

Un relationnel plat comme une limande
Moteur essentiel de la série, le relationnel au sein de l’équipage aura suscité bien peu d’étincelles au fil de la saison, du fait de l’ambiance lénifiante et de la volonté que les Compagnons soient comme tout le monde (mais représentatifs PC) et non plus des personnages exceptionnels ne demandant qu’à s’affirmer à travers les combats du Docteur. Ici, si l’on saura gré (un bon point, yes !) au Docteur féminin d’enfin montrer un peu plus d’âpreté et de colère qu’à l’ordinaire, et de s’extraire un tant soit peu des contraintes de représentation positive PC, les Compagnons ne font illusion. Ryan et Yaz font tapisserie et ne sont là que pour servir respectivement de confidents à Graham et à Thirteen. On tient certes enfin une crise entre ces derniers, mais là, chapeau bas, la scène s’avère tellement dépourvue d’intensité que cela relève du prodige. Par la suite le parcours de Graham ne servira qu’à une nouvelle fois dérouler le bréviaire du PC, chapitre, l’auto justice, c’est mal.

L’Aventure mise au rencart
Une fois de plus tout est fait pour miner toute possibilité de vivre une véritable aventure, tant les obstacles disparaissent d’eux-mêmes. Amnésie s’étiolant toujours à point nommé (consternant), Docteur and co se déplaçant à peu près à volonté dans cet édifice que le méchant a eu plus de trois mille ans pour concevoir (incroyable), les gadgets tombant à pic pour contrebalancer les effets de la planète (très pratique) robots se flinguant eux-mêmes sans aucun second degré (risible), méchant vaincu avec une facilité déconcertante par deux Compagnons n’ayant à peu rien accompli jusqu’ici (gaguesque), Ux croyant depuis 3 000 ans à la divinité du méchant, mais saisie par le doute pile quand le Docteur arrive (Jésus fait miracle), etc.

A ce niveau-là, d’épisode en épisode, je crois que l’on se situe au-delà de la maladresse et que profondément, Chibnall se refuse à penser Doctor Who comme une série d’aventures telle que la Grande Bretagne en a édifié le modèle depuis les années 60. C’est une thématique qui, dans son essence, ne l’intéresse pas, alors qu’il s’agit bel et bien de l’ADN de la série.

Ce qui compte c’est le message PC de Thirteen, qui va pas mal aider la BBC à promouvoir la série aux States, mais ici survolé, le récit se refusant à considérer qui sépare le sort du méchant de la mort, n’est-ce pas pire ? Ce qui prime c’est aussi le drama intimiste des Compagnons, préexistant à leur embarquement à bord du TARDIS, un voyage les laissant inaltérés, contrairement à leurs prédécesseurs. En fait il reproduit Broadchurch, où  le volet psychologique l’emportait sur les péripéties. Mais il existe une contradiction entre la forme feuilletonnante permettant de développer cette trame émotionnelle, ce voyage intérieur, et la volonté de détruire tout ce qui pourrait ressembler à un fil rouge de saison, soit l’équivalent du temps long dans Doctor Who, classique ou moderne.

Les Compagnons ne voyagent pas intérieurement et se limitent à une aimable balade avec Thirteen où tout va bien tout le temps, et qui ne les imprime pas non plus. Une contradiction en forme de piège achevant de refermer à l’occasion de ce final de saison consternant de vacuité, aussi bien dans le fond que dans la forme. (*)



Dernière édition par Estuaire44 le Ven 14 Déc 2018 - 17:31, édité 3 fois
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Ven 14 Déc 2018 - 17:07

Embarassed

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Camarade Totoff le Ven 14 Déc 2018 - 17:18

Bravo ! *****

Pas vu la série mais qu' est-ce que j'ai adoré lire les critiques et celle-ci est de très haut niveau ! Direct à l'Académie française !!

Le cocasse (et le tragique quelque part), c'est le décalage entre une critique volontairement drôle parce que désespérée et une série qui, visiblement, est désespérante parce qu'involontairement drôle.

A ce stade, le béotien est partagé : dois-t-il souhaiter que la série se maintienne dans ses profondeurs de nullité pour pouvoir se payer de bonnes tranches de critiques acérées ? Ou souhaiter quand même une amélioration pour que les fans ne sautent pas par les fenêtres ?

Etant d'un naturel doux, je vais mettre une petite pièce sur la deuxième option et fournir des chocolats à la prochaine réunion. Il paraît que ça contient du magnésium qui est bon pour le moral !
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 39
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Ven 14 Déc 2018 - 17:25

Il reste encore l'épisode du nouvel an, on saura si une nouvelle fois je me presse de rire de tout, de peur d'être obligé d'en pleurer.

Merci pour les chocolats !
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Dearesttara le Ven 14 Déc 2018 - 17:38

Bon, qu'est-ce que je peux ajouter à tout ça... C'était brillant, Estuaire, j'ai ri et grincé des dents à la fois sur ce papier qui résume tout ce qui ne va pas en cette saison.

Sur Imdb, je note que sur les 177 épisodes de la série moderne, l'épisode le mieux noté de la saison 11 est Rosa, et occupe la 132e place. Excepté cet épisode et le pilote de saison, tous les épisodes de la saison 11 ont moins de 7/10, ce qui est traditionnellement le niveau sur Imdb qui sépare le bon du médiocre. Tout le reste de la saison est littéralement dans les profondeurs du classement. Les deux dernières places du classement sont d'ailleurs deux épisodes de cette saison (oui, ce sont bien l'attaque des araignées géantes, et l'attaque de l'alien mignon).
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 28
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Ven 14 Déc 2018 - 18:53

Merci ! Tout comme tu l'indiques dans ton excellente critique, j'ai aussi hésité entre ** et *. J'aurais mis un ** pour un épisode lambda de la saison, pour Thirteen qui cesse, un tant soit peu, d'être la grande soeur toujours sympa. Pour une Season Finale, c'est insuffisant, même avec cet aspect.  

Merci aussi pour l'info sur IMDB, c'est édifiant !

Allez, encore un et c'est la quille !

Série "Doctor Who" - Page 31 Dt_1b210

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 19 Déc 2018 - 14:01

Je refuse de trouver ça mignon tout plein ! Je... refuse... de... Arrrghhh ! Trop tard !

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Camarade Totoff le Mer 19 Déc 2018 - 14:05

Je tilt seulement maintenant au message du 14 en voyant la cabine téléphonique bleue. Il me semblait que le TARDIS était une cabine rouge.
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 39
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 19 Déc 2018 - 14:22

Ce qui est rouge ce sont les cabines téléphoniques londoniennes installes dans les années 30 et devenues l'un de symboles de la ville (on en voit dans Chapeau melon). En France le TARDIS est souvent désigné comme une cabine téléphonique, mais s'agit en fait d'une Police Box. Installées dans les années 20, et donc bleues,  elles servaient d'abri, voire à  à enfermer les bandits (les personnes en souffrance morale, me précise Thirteen, merci), tandis que le petit téléphone installé dans la porte, à l'extérieur,  permettait de prévenir le panier à salade venant les chercher ou de transmettre des alertes au commissariat. hein




Dernière édition par Estuaire44 le Mer 19 Déc 2018 - 14:28, édité 1 fois
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Camarade Totoff le Mer 19 Déc 2018 - 14:24

C'est effectivement marqué "Police" sur la porte ! Preuve que j'ai la vue basse et que j'ai besoin de vacances.

Merci de corriger cette déplorable approximation !
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 39
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 19 Déc 2018 - 14:29

You're welcome ! hein
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 19 Déc 2018 - 20:08

queen queen queen queen queen queen

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Dim 23 Déc 2018 - 17:57

Bilan très positif de la saison 11, parce qu'il en faut pour tous les goûts !

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Camarade Totoff le Mer 26 Déc 2018 - 14:51

Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 39
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 26 Déc 2018 - 15:08

En creux c'est assez reconnaître l'échec de la saison 11 en matière d'antagonistes. J'aurais préféré le Maître, mais bon, on s'en contentera.
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Dearesttara le Mer 26 Déc 2018 - 16:28

Si au moins Chibnall réussit à nous divertir avec un mastermind aussi connu, il aura la feuille de route toute tracée pour la saison 12 : faire revenir les grands méchants de la série. Je préférerais encore un bon épisode Dalek/Cyberman/Maître, etc. plutôt qu'un mauvais avec un nouveau méchant (j'ai déjà dit que je ne me suis toujours pas remis du Tsuranga ?).
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 28
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 26 Déc 2018 - 23:00

Un récent Top 10 des Christmas Specials. Bon, chaque Whovian doit avoir le sien  propre !

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mar 1 Jan 2019 - 0:08

Allez, bonne année, et sans rancune !!

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Dearesttara le Jeu 3 Jan 2019 - 9:42

Resolution... bon, on ne va pas épiloguer, cet épisode est aussi mal foutu que le reste de la saison, mais il a au moins un avantage : moins le retour du fameux monstre millénaire que la réaction épidermique qu'il déclenche chez le Docteur. Et quand il s'agit d'une incarnation aussi simpliste et décevante que Thirteen, l'épisode contient largement sa meilleure performance (quoiqu'on reste loin derrière la pure haine de Nine), qui est un peu l'atout maître de l'épisode. Elle a même quelques excellentes répliques (j'avoue avoir éclaté de rire quand Thirteen a expliqué le potentiel effet secondaire du médicament à Lin) et des moments d'humour noir qui m'avaient bien manqué (pauvre UNIT !)

Les Daleks ont beau être limités en soi, il y a toujours quand même ce frisson remontant à The Dead Planet (que c'est loin tout ça !) à chaque fois que le Docteur croise le fer avec un représentant de Skaro. Bon, les répliques de l'un et de l'autre ont déjà été vus et revus (Je suis un Dalek, je déclare la Terre propriété des Daleks/Je suis le Docteur, cette planète est sous ma protection, alors va manger tes morts), mais j'avoue que ce spectacle, même pour la 40e fois, m'amuse toujours autant. Pas mal accusent Chibnall de n'avoir rien tiré du postulat de départ : bon, ils ont raison, mais je tiens à dire que ce n'est pas la première fois que les Daleks sont mal utilisés dans la série moderne (Manhattan, ça vous rappelle quelque chose ?).

Bon, Chibnall trouve un angle quelque peu inédit de traiter le sujet, avec le monstre cherchant à reconstruire sa carapace métallique pendant les deux premiers tiers, mais le résultat tient juste de la course-poursuite vaine. De plus, la spécificité des Daleks n'est absolument pas utilisée pendant tout ce temps, on aurait très bien pu remplacer le Dalek par n'importe quel alien doué du pouvoir de contrôler les esprits (et oui, on attend que le Maître rende une petite visite prochainement). Le mano a mano final est un peu plus riche en action, en tous cas bien plus que n'importe quel épisode de la saison 11, mais le niveau n'était déjà pas haut. Sinon, pour le reste, on déroule les scories habituelles : pathos familial envahissant (le père de Ryan est juste une grosse enclume), personnages absents (le trio fait strictement rien de tout le récit), révolver de Tchékhov vraiment pas discret (le four), monstre pontifiant (bon, Exterminate, j'adore, mais on a rien de plus), action raréfiée, clichés à tous vents. Même la mise en scène ne fait guère d'étincelles.

A part le numéro un peu plus pétillant que d'habitude de Thirteen, mais sans originalité comparée aux autres réactions de ses précédentes incarnations, Resolution a sans discussion sa place parmi les plus médiocres épisodes spéciaux de la série. La purge est finie, en attendant une saison 12 dont je n'ai malheureusement aucune raison d'espérer qu'elle remontera le niveau de la précédente. A ce point-là, je ressens juste une tristesse morne et résignée. (**)
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 28
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Jeu 3 Jan 2019 - 11:57

Ca promet... pale
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Dim 6 Jan 2019 - 16:54

A la bonne heure, après le désert de sel qu’aura représenté cette saison 11, Resolution nous apporte enfin une vraie satisfaction. Certes tout n’est pas parfait. En définitive, c’est beaucoup de bruit pour un seul malheureux Dalek, alors que, même si l’on tente de la vendre comme une espèce de  super soldat, il ne manifeste aucun potentiel réellement supérieur à la norme. L’entame fait très cliché autour du « Mal ancien malencontreusement réveillé » et Chibnall nous propose une intro de quasi Fantasy (curieusement assez  proche del’arg1ument du film Justice League) ne débouchant en définitive sur rien. Sauf erreur de ma part les autres segments n’interviennent pas ensuite

La série a décidément du mal avec sa formule d’un trio de Compagnons. Yaz, et ce n’est pas la première fois, ne sert à rien,  hormis à servir de confidente au Docteur. Les deux autres sont toujours plongés dans leur pathos. Comment la série peut-elle espérer nous emmener en voyage, alors que les Compagnons en sont encore et toujours renvoyés à leur point de départ ? Les dialogues assez lourds avec le père se révèlent anti climatiques au possible et cassent inutilement le rythme par ailleurs assez tonique de l’épisode.

Mais l’intervention du Dalek tient sa promesse essentielle : l’ère Chibnall  nous propose enfin un vrai antagoniste, sans concessions au PC et donnant réellement du fil à retordre au Docteur. D’ailleurs, même si Thirteen tente jusqu’au bout de ne pas tuer, elle montre enfin les crocs et rejoint bien la guerre très personnelle entre Docteur et Daleks.  Cela apporte une intensité nouvelle à l’épisode. Le scénario sait se montrer astucieux afin d’apporter de la dimension au Dalek, comme l’invasion du bien réel GCHQ ou le bricolage d’une armure faisant écho à celui du Tournevis sonique par le Docteur en début de saison.

Au-delà de cette confrontation, les à-côtés du récit principal se montrent soignés, comme l’humour décalé autour de UNIT où la pleine et entière intégration du nouvel an, à laquelle je ne croyais pas trop. La version cosmique du feud ‘artifice traditionnel se montre ainsi grandiose, alors même que Thirteen n’aura que rarement bénéficié de scènes à sa dimension. Le superbe Vortex et surtout le TARDIS sont davantage mis en valeur que durant toute la saison (on s aperçoit d’ailleurs que les couloirs ont disparu, le TARDIS semble réduit à sa cabine, c’est étrange).

En plus d’une interprétation globalement solide, la mise en scène compose d’ailleurs un réel atout de l’épisode, avec une armure donnant bien l’impression d’être bricolée mais en même temps paraissant inquiétante, des scènes de combat spectaculaires, et une caméra très agile, sachant mettre en valeur les décors. La grande idée demeure l’utilisation de l’horreur tentaculaire quasi lovecraftienne que représente le Dalek, qu’à ma connaissance on n’avait jamais vu jusqu’ici totalement séparé de son armure (même avec Dalek Caan).Effet visuel garanti également lors de la fusion avec un humain, bien plus effrayante que lors de Daleks in Manhattan, débouchant sur un Terminator organique bigrement  effrayant.

Au total, très classique en soi,  Resolution n’est sans doute pas le plus formidable des épisodes de Doctor Who, ni le plus impactant des épisodes Daleks. Mais il sait accrocher le regard et surtout remettre la série d’équerre. De quoi patienter tant bien que mal en 2019. (***)


Un épisode Dalek davantage original  Laughing

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Dearesttara le Dim 6 Jan 2019 - 21:48

Nom de Dieu, le fou rire que je me suis tapé avec cette vidéo ! mdr J'adore ce délire à la fois tout con et super bien étudié.

Content que Resolution t'ait mieux botté que moi, c'est vrai qu'il y avait enfin un peu plus d'action, ça m'avait pas mal manqué...
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 28
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Lun 7 Jan 2019 - 14:30

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  docpersonne le Mer 9 Jan 2019 - 13:09

Je viens de voir la bataille de Ranks chais pas quoi et c'est de la m***.
Non, vraiment, y a rien à sauver et arrêtez de dire que Jodie fait bien son taff et que ce sont les scripts qui sont mauvais. Les scripts sont nuls, la réal aux abonnés absents et les acteurs absolument transparents. L'acteur qui joue Graham est bien le seul à mettre un peu de profondeur dans son personnage. Vraiment une saison à oublier.
J'ai vu la moitié de l'épisode du 1er de l'an et je n'ai aucune envie de le finir même la survenue de l'ennemi héréditaire m'en touche une sans bouger l'autre. Le début semblait chouette avec une bataille celtique, on se prenait à rêver d'un parallèle mineur avec Sauron mais honnêtement on voit mal les gens de l'époque réussir à terrasser la "créature" (j'essaye de ne pas spoiler ceux qui n'auraient pas vu la chose). Et puis vas-y qu'on le découpe et qu'on l'éparpille façon puzzle aux 3 coins de la planète (ouais à l'époque, il n'y en avait que 3). Et là, à notre époque, une lumière ultraviolet fait revivre la "chose"... Hein ? Comment ? WTF ? Depuis quand c'est possible ça ? Shocked
On oublie les 2 autres morceaux, pas la peine de tout réunir comme dans le très nanardesque Highlander 3 (enfin je crois, à moins que j'ai tout rêvé pour améliorer le film ^^ ). Le sommeil venant j'ai préféré couper ce salmigondis...
Comme pour Bond, vivement la prochaine itération du personnage et la prochaine équipe créative.
docpersonne
docpersonne
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 49
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 20/12/2015

http://tenbucksprod.net/

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Camarade Totoff le Mer 9 Jan 2019 - 13:53

Le showrunner défend ses choix. En même temps, pouvait-il faire autrement ?
http://braindamaged.fr/09/01/2019/doctor-who-saison-11-le-showrunner-defend-les-sujets-de-societe-abordes/
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 39
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 9 Jan 2019 - 14:05

Ce serait bien s'il profitait de l'année à venir pour inverser, sinon la polarité, du moins la perspective : il écrit d'abord des aventures intéressantes à suivre et voit comment y incorporer les thèmes qui lui sont chers, plutôt que de développer ceux-ci en voyant comment y accrocher une aventurette croupion. On s'est vraiment ennuyé cette saison.

Pour l'épisode de nouvel an, j'ai bien aimé qu'il y ait malgré tout un vrai match entre le Docteur et le Dalek, bien davantage que durant la saison 11. Cela nous vaut de l'action assez prenante durant toute leur confrontation directe, c'était plaisant à suivre à mon sens, Pas le meilleur épisode du genre, mais j'ai eu l'impression d'être vraiment devant Doctor Who, cette fois-ci.


Dernière édition par Estuaire44 le Mer 9 Jan 2019 - 14:30, édité 1 fois
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  docpersonne le Mer 9 Jan 2019 - 14:19

“Pour moi, le Docteur et ses amis sont un super véhicule pour discuter de tout ça…et puis vous ajoutez les monstres à ça,” conclut-il.

Bon, on avait bien décrypté ses intentions mais comme en plus, il ne se remet pas en question, la prochaine saison risque fort de ressembler à celle-là.
Doctor Who is dead... till the next regeneration. ;-)
docpersonne
docpersonne
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 49
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 20/12/2015

http://tenbucksprod.net/

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Estuaire44 le Mer 9 Jan 2019 - 14:32

C'est vrai que si j'avais débuté DW par la saison coulée, je ne suis pas du tout certain que j'aurais continué à suive la série !
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 50
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Série "Doctor Who" - Page 31 Empty Re: Série "Doctor Who"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 31 sur 33 Précédent  1 ... 17 ... 30, 31, 32, 33  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum