CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Stargate - SG1"

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Sam 29 Mar 2014 - 21:02

Heroes (7-17/18, ****)
- The following are the names of the men and women who did not die in service, but who are in fact alive today because of Janet : Major Samantha Carter; Doctor Daniel Jackson; Colonel Jack O'Neill; Teal'c …

A la demande du Président, le journaliste Emmett Bregman réalise un documentaire confidentiel sur le Programme Stargate. Il se trouve en butte à l’irritation d’Hammond et à une communication difficile avec SG-1. SG-13, en mission d’exploration, est alors attaquée par un fort contingent goa’uld. SG-1 ainsi que d’autres équipes SG et Janet vont à sa rescousse. Une vaste et dramatique bataille se déroule, durant laquelle Jack est blessé et Janet tuée alors qu’elle venait en aide à un blessé. Le Sénateur Kinsey en profite pour diligenter une enquête à charge sur le fonctionnement du SGC, qu’il confie à l’inflexible Woolsey. Hammond et SG-1 se confient alors à Bregman, pour que le souvenir de l’héroïsme de Janet soit préservé.

A l’inverse du centième (Wormhole X-Treme !) et du deux centième épisode (200), le cent cinquantième opus que constitue Heroes n’opte pas pour la comédie débridée et décalée. Certes la première partie se montre souvent divertissante  avec ces interviews régulièrement sabotées par les membres de SG-1, chacun selon son style propre (mention spéciale à l’humour à froid de Daniel). Les différentes discussions et évocations réjouissantes de faits d’armes passés représentent un moyen astucieux et délié de parcourir l’album d’images de la saga Stargate. On apprécie le procédé de manière bien supérieure à un vulgaire clip show, d’autant que les petites mains du SGC ne sont pas oubliées, Walter se montre d’ailleurs étonnamment émouvant. La production a la bonne idée de marquer le coup avec le brillant casting de l’excellent Saul Rubinek dans le rôle de l’interviewer. Son expressivité sert à merveille le récit, tandis que les confrontations avec Hammond au tour des limites du rôle de presse en temps de guerre suscitent d’intéressantes interrogations morales. Les auteurs laissent d’ailleurs intelligemment le spectateur prendre parti.

Parallèlement cette première partie installe le décor de la tragédie  suivante, dont elle apparaît vite comme un simple prologue. La narration de la mort si réaliste de Janet, absurde et soudaine, s’effectue avec une grande efficacité. La substitution à celle de Jack lui apporte plus d’impact encore. Evidemment c’est une déchirure pour le spectateur de voir partir une personnage aussi précieux et une actrice aussi douée que Teryl Rothery, mais il reste vrai que cela apporte une intensité tout à fait singulière à cet épisode spécial. A travers Janet l’épisode rend aussi un vibrant hommage à l’ensemble des morts tombés au champ d’honneur tout au long de la série, ce qui s’avère particulièrement émouvant. Le récit demeuré également l’occasion de mettre en avant les thèmes chers à Stargate SG-1 : l’amitié, le dévouement, le courage, l’intégrité morale. A cet égard la réconciliation entre journaliste et militaire autour du souvenir de Janet compose un grand moment. Heroes doit aussi beaucoup à la bouleversante composition d’Amanda Tapping, ici au sommet de son art. Woolsey se montre sous son plus mauvais jour, mais les auteurs évitent là aussi de se montrer manichéens, ce que confirmera l’évolution ultérieure du personnage. On pourra regretter un léger abus de mélodrame en toute fin de parcours, mais le double épisode résulte comme un moment particulièrement fort d’une série dont il rend le plus accompli des hommages aux protagonistes, à commencer par Janet Frasier.


Le sergent Siler est pour la première fois aperçu dans l’infirmerie, alors que ses multiples blessures en tous genres constituent l’un des plus anciennes plaisanteries récurrentes de la série.

Le SGC a désormais mené plus de 1 000 explorations à travers la Porte.

La deuxième partie d’Heroes est le 150ème épisode diffusé de Stargate SG-1.

Décès en mission du Dr Janet Frasier, médecin du SGC depuis le commencement de l’aventure et personnage particulièrement apprécié par les fans.  Theryl Rothery participera encore à l’épisode Ripple Effect (9-13), dans le cadre d’une réalité alternative voyant Janet survivre aux évènements.

Entrée en scène de Richard Woolsey, appelé à jouer un grand rôle. D’abord membre du NID et nommé par Kinsey, il va vite devenir un fervent supporter du Projet Stargate, qu’il défendra dans les milieux politiques américains et internationaux. Succédant à Elizabeth Weir et Samantha Carter, il finira par assurer la direction de l’expédition d’Atlantis (Stargate Atlantis). Woolsey est incarné par Robert Picardo, nouvel acteur passant de l’univers Star Trek à celui de Stargate. Il fut en effet le médecin holographique de Star Trek Voyager.

A la Comic Con de 2008, les quatre acteurs principaux de la série indiquèrent qu’Heroes était leur épisode préféré de la série.  

Adam Baldwin (Colonel Nixon, commandant de SG-13) connaît une très belle carrière télévisuelle, notamment en tenant des rôles réguliers dans The X-Files, Angel, Firefly, Chuck ou encore The Inside.

Saul Rubinek (Emmett Bregman), connaît une brillante carrière  au cinéma et à la télévision, où il figure dans la plupart des séries tournées à Vancouver. Récemment il tient l’un des trois rôles principaux de la série à succès Warehouse 13, où il incarne le pittoresque Artie.

En première partie, diverses références sont faites à de nombreux épisodes, en plus du film initial : Children of the Gods, Meridian, Prometheus, Politics ,Chain Reaction, Brief Candle, Hathor, Solitudes, Message in a Bottle ou encore Frozen.







Dernière édition par Estuaire44 le Sam 29 Mar 2014 - 21:24, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Sam 29 Mar 2014 - 21:20

Estuaire44 a écrit:
Entrée en scène de, appelé à jouer un grand rôle.

Tiens, l'homme invisible dans Stargate ! Cette série a plus d'imagination que je le croyais... Laughing
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Sam 29 Mar 2014 - 21:26

Par où t'es rentré ? On t'a pas vu sortir.

Corrigé merci !

Mais il y a effectivement eu des créatures invisibles dans la série !  hein 
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Sam 29 Mar 2014 - 21:34

La méthode du Puissant Teal'c face au journaliste.  Laughing 

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Sam 29 Mar 2014 - 23:16

Résurrection (Resurrection, 7-19, *)
- If it were up to me, I would rip the beating heart from your chest and feed it to you.
- Such colorful language.

Alors que Jack est en permission, l’Agent Barrett appelle SG-1 à la rescousse. Un entrepôt secret du NID a été découvert, dont les différents membres, hormis le Dr. Keffler ont été massacrés par une jeune femme, Anna. Ils ‘avère qu’elle est le produit d’une expérience génétique de Keffler, visant à créer un hybride d’humain et de Goa’uld. Keffler veut accéder au secret de la mémoire génétique du Goa’uld Sekhmet. Daniel tente d’établir un contact avec Anna pour stopper le compte à rebours d’une bombe, mais la jeune femme se suicide après avoir exécuté Keffler.

Au-delà de la sympathique curiosité d’un épisode conçu par Amanda Tapping et Michael Shanks, Resurrection apparaît d’une insigne faiblesse. L’idée du –scénario de Shanks, l’hybride humain/Goa’uld, n’est pas mauvaise en soi, mais son développement se résume à quelques poncifs : une situation à la Jekill et Hyde et le cliché de la créature abattant son concepteur avant de périr à son tour. Quoique passablement classique, la mise en scène d’Amanda Tapping demeure solide mais ne trouve guère manière à s’exprimer, avec ce récit se résumant à des allées et venues entre une poignée de pièces obscures et des séances d’interrogatoires statiques.

Aucune intensité ne se voit apportée à ce huis-clos qui recycle beaucoup d’éléments de la série sur un rythme accéléré, au lieu de les approfondir. A la décharge de l’actrice il faut bien constater qu’elle ne dispose visiblement que d’un budget clairement inférieur à la moyenne de la série. Hormis le gouleyant cabotinage de Brad Greenquist en biologiste pervers, la distribution se révèle également médiocre. En particulier, Kristen Dalton échoue à apporter  de la présence à Anna/Sekhmet. On ressort de cet opus avec une impression de grande vacuité.


Il s’agit de l’unique épisode dirigé par Amanda Tapping, qui l’avait demandé lors de la négociation de son contrat pour la saison 7. Resurection reste aussi le premier épisode de la série à être dirigé par une femme. Amanda Tapping passera par la suite derrière la caméra pour Sanctuary, Primeval ou encore Continuum.

L’épisode est écrit par Michael Shanks. Avec Amanda Tapping comme réalisatrice, il s’agit de l’unique épisode de la série œuvre de deux comédiens.

Cet épisode est le seul à se dérouler exclusivement sur Terre et sans apparition de la Porte des Etoiles, du SGC ou d’Hammond. Richard Dean Anderson n’y participe pas non plus.

Les dialogues comportent plusieurs allusions aux personnages du Silence des Agneaux.

Souvent représentée avec une tête de lionne, la terrible Sekhmet est effectivement associée à Ra dont elle exprime la colère envers ses ennemis. Ses flèches ardentes détruit les infidèles et les ennemis de son maître, sans aucune pitié. Elle est représentée dans l’épisode avec une tête de chat, ce qui correspond davantage à Bastet, mais les deux déesses ont effectivement été parfois associées au cours de la longue histoire égyptienne.





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Dim 30 Mar 2014 - 15:45

Lutte de pouvoir (Inauguration, 7-20, *)
- Mr. President, I'm here to bring you up to speed on a program we've been running out of Cheyenne Mountain for the past seven years. For the past seven years, the United States Air Force has been sending teams to other planets by means of an alien device, known as a Stargate.

Nouvellement élu, le Président Hayes  se voit révéler l’existence du Programme Stargate, le jour de son intronisation. Le Sénateur Kinsey est devenu son Vice Président et insiste pour prendre directement les commandes du SGC. Il  s’appuie sur le récent rapport de Woolsey, tandis que le chef de l’US Air Force plaide pour le maintien d’Hammond. Le Président les écoute retracer l’historique des aventures de SG-1. Woolsey se détache toutefois de Kinsey, ayant appris ses liens avec le NID. Il les révèle au Président, avec l’aide d’Hammond.

L’épisode s’avère rapidement un simple clip show de plus pour la série. De plus il se positionne mal, alors qu’il y en avait déjà eu un la saison dernière, ce qui est trop rapproché. Par ailleurs la première partie d’Heroes nous avait proposé un panorama plus  abouti et ambitieux de l’univers Stargate et de ses protagonistes. Plombé par ces circonstances, l’opus ne se relève pas par ce qu’il démontre, effectivement un simple saucissonnage de scènes effectivement spectaculaires, réunies par des dialogues répétitifs et statiques,  certes au sein d’une Maison Blanche parfaitement reconstituée. Demeure d’excellents acteurs  dont le spécialiste des rôles d’autorité qu’est Wiliiam Devane. Son président à la fois sagace et pittoresque constitue une excellente surprise, amis cela n’intervient principalement que lors des premières scènes L’épisode ne connaît aucune conclusion débouchant directement sur les évènements de Lost City. Son principal mérite restera d’ailleurs d’avoir autorisé des économies au profit du  final de saison.

On découvre que le prénom de Kinsey, désormais Vice Président, est Robert.

Le décor de l’intérieur de la Maison Blanche est celui utilisé dans le film X-Men 2 (2003)

Le Président Hayes est incarné par le vétéran William Devane. Il avait déjà incarné JFK en 1974, dans le téléfilm Missiles of October. Il reprendra le rôle de Président en 2012 dans The Dark Knight Rises et en 2014 dans 24h Live Another Day. Il avait été précédemment le Secrétaire à la Défense James Heller dans cette série.  

Les membres de SG-1 ne participent pas au clip show (hormis pour les extraits remontrés), contrairement à Hammond. Cela avait déjà été les cas pour le précédent clip-show, Disclosure (6-17).  

Le Général John P. Jumper tient son propre rôle de chef de l’US Air Force.

Les épisodes réutilisés sont : The Fifth Race,Maternal Instinct, Chain Reaction, Upgrades, Entity, Enemies, Meridian, Sight Unseen, Smoke and Mirrors, Paradise Lost, Disclosure, Full Circle, Fallen, Evolution.





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Dim 30 Mar 2014 - 21:52

La Cité perdue (Lost City, 7-21/22, ****)
- Carter, you're one of this country's natural resources, if not national treasures.

SG-1 découvre une nouvelle bibliothèque des Anciens, Jack se sacrifiant pour une nouvelle servir de réceptacle à ces connaissances. Le Président nomme une éminente diplomate, le Dr. Elizabeth Weir  à la t^te d’une agence gouvernementale devant remplacer le SGC. Anubis lance une attaque massive de la Terre. Grâce aux connaissances de Jack et à un vaisseau jaffa, SG-1 découvre un important générateur d’énergie. Il est rapporté à un avant porte secret de la Cité Perdue, située dans l’Antarctique, repéré par Jack. Le Promotheus, commandé par Hammond, mène une rude bataille contre Anubis, afin de permettre à SG-1 de déclencher l’arsenal des Anciens. La flotte d’Anubis est anéantie et Jack se place en stase.


Le final de saison se montre à la hauteur des enjeux. Il apporte en effet,  comme il se doit une inflexion majeure à l’Univers Stargate, avec le remplacement d’Hammond à la tête du SGC, mais aussi une avancée majeure vers la découverte d’Atlantis, tout en parachevant la mise en place de la série dérivée sur le point de débuter. Le récit se montre également à grand spectacle, avec la première bataille spatiale de dimension épique développée par la série. L’affrontement entre le Promotheus et la flotte d’Anubis, mais aussi la bataille terrestre autour de la Bibliothèque des Anciens, s’avèrent absolument spectaculaires, ne souffrant guère du passage des années. Le récit  demeure prenant de bout en bout et de dimensions cosmique avec cette course contre la montre de planète en planète, jusqu’à la concision au bout du suspense.

L’intrigue guerrière concoctée par Wright et Cooper, met l’accent sur l’action, mais ne sacrifie pas pour autant le relationnel entre personnages, qui aura constitué l’un des clefs de voute de la saison s’achevant. La discussion impromptue chez O’Neill reste un grand moment d’émotion etd ‘humour, comme un bilan après toutes ces aventures vécues en commun.  Les deux nouveaux venus se montrent à la hauteur. Le Président Hayes demeure toujours à la fois divertissant et impérieux, parvenant à reformer le SGC sans sanctionner le moins du monde le labeur d’Hammond et des siens. Elizabeth Weir se montre attachante, sur un registre parfois humoristique mais bien décidée à imposer sa marque aux évènements, comme aux militaires. Jessica Steen accomplit une belle performance même si on peut lui préférer le tranchant de diamant et la présence davantage imposante du personnage incarné par Torri Higginson. La mise en stase de Jack représente un pont habilement bâti vers la saison suivante.

Contrairement à ce que le titre pourrait faire penser, les évènements du double épisode ne conduisent en fait qu’à découverte de l’avant poste des Anciens ouvrant la voie vers la Cité perdue d’Atlantis. La Cité elle même ne sera révélée que lors du pilote de Stargate Atlantis, où l’expédition menée par Liz Weir franchira la Porte des Etoiles, à la découverte de l’inconnu.

L’épisode marqué également une défaite majeure d’Anubis lors de sa tentative d’invasion de la Terre, défait par l’arsenal des Anciens. Il n’est lui même pas anéanti et reviendra ultérieurement dans la partie.

Kinsey est contraint à la démission par le Président.

L’épisode The Road Not Taken (10-13) décrira une réalité alternative où l’avant poste des Anciens n’aura pas pu être découvert à temps pour combattre Anubis.

Martin Wood effectue un nouveau caméo, il est le militaire regardant les mots croisés de Jack dans l’ascenseur.

Le docteur Elizabeth Weir, future première dirigeante de l’expédition d’Atlantis, entre ici en scène. Elle est incarnée par Jessica Steen, qui sera ensuite remplacée par Torri Higginson. Le Dr Weir développe déjà des relations parfois crispées avec les militaires.

Le visiteur muet du Président est un fan ayant remporté un concours organisé par Sci-fi.  Le personnage porte son prénom, Bonnie.

Hammond quitte le SGC pour devenir le commandant du Promotheus. Il ne sera plus un personnage régulier de la série. Avec le Dr Weir, le SGC passe sous contrôle civil,

Après les membres permanents du Conseil de Sécurité l’existence du Programme Stargate est révélée au Canada, assez logiquement pour cette série largement canadienne !

Diffusées séparément, les deux parties du double épisode sont réunies dans le DVD pou former un téléfilm d’une heure et demie. Le scénario est adapté de ce qui devrait être le deuxième film Stargate dans le projet initial.

Le Général John P. Jumper reprend son propre rôle de chef de l’US Air Force.

L’épisode s’achève par un thème musical qui deviendra celui du générique de Stargate Atlantis.

Le Général Hammond cessera désormais d’être un personnage récurrent, Don S. Davis prenant du champ du fait de problèmes de santé.

Le double épisode recouvre les derniers opus 21 et 22 d’une saison. Les ultérieurs ne comprendront en effet que 20 épisodes, au lieu des 22 habituels.





avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  TorriGilly le Dim 30 Mar 2014 - 22:09

Estuaire44 a écrit:Heroes (7-17/18, ****)

A la demande du Président, le journaliste Emmett Bregman réalise un documentaire confidentiel sur le Programme Stargate. Il se trouve en butte à l’irritation d’Hammond et à une communication difficile avec SG-1. SG-13, en mission d’exploration, est alors attaquée par un fort contingent goa’uld. SG-1 ainsi que d’autres équipes SG et Janet vont à sa rescousse. Une vaste et dramatique bataille se déroule, durant laquelle Jack est blessé et Janet tuée alors qu’elle venait en aide à un blessé. Le Sénateur Kinsey en profite pour diligenter une enquête à charge sur le fonctionnement du SGC, qu’il confie à l’inflexible Woolsey. Hammond et SG-1 se confient alors à Bregman, pour que le souvenir de l’héroïsme de Janet soit préservé.
L'épisode le plus triste de la série, je crois que j'ai jamais autant pleuré devant un épisode de Stargate No No No
avatar
TorriGilly
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 25
Localisation : Cergy [95]
Date d'inscription : 04/01/2010

http://the-c-w0rld.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Dim 30 Mar 2014 - 22:29

Top 5 de la saison 7
1) Heroes : la série marque son cent-cinquantième épisode avec un épisode d’anthologie. La première partie dresse un panorama aussi intelligent qu’amusant de l’Univers Stargate, tandis que la seconde se montre absolument bouleversante, avec le décès tragique de Janet.

2) La Cité perdue : Un final de saison absolument épique, tenant toutes ses promesses en termes d’action spéculaire, à terre comme dans l’espace,  et de renouvellement de l’Univers Stargate, avec la mise en place définitives de la série dérivée Stargate Atlantis.

3) Le Réseau : une dystopie cauchemardesque, savamment dévoilée par un scénario à la  progression très habile. L’épisode bénéficie également de superbes sites des alentours de Vancouver, parfaitement intégrés à l’histoire.

4) Le Voyage intérieur : Une histoire singulière, à la fois énigmatique et introspective, dans une situation n’étant pas sans évoquer La Quatrième Dimension. Amanda Tapping se montre éblouissante dans ce portrait d’une femme confrontée à l’inconnu mais aussi à elle-même.

5) La Grande Épreuve : L’épisode, particulièrement  entrainant, renoue avec la tradition des récits de course, avec son lot de péripéties spectaculaires ou humoristiques. On savoure également les superbes images dues à la dimension spatiale de l’épreuve.

Fin de cette saison, nous ferons connaissance avec Annie, agent très spécial, à mon retour vacances, début mai.


Dernière édition par Estuaire44 le Dim 30 Mar 2014 - 23:20, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Dim 30 Mar 2014 - 23:07

Heroes : la série marque son cinquantième épisode avec un épisode d’anthologie.

Je croyais qu'Heroes était le cent cinquantième épisode de la série. Estuaire, préviens quand tu cesse de compter en base 10. Laughing 

Yeah, et une saison de plussssssssssssss !
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Dim 30 Mar 2014 - 23:22

Corrigé , merci  Very Happy 

Une saison de plus, c'est vraiment une série au long cours !  Laughing 
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Dim 30 Mar 2014 - 23:24

T'as fait la plus grande partie. J'attends la suite, mais un p'tit retour dans les 60's ne fera pas de mal. Very Happy
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Invité le Sam 5 Avr 2014 - 16:49

La saison 7 est en ligne! cheers 

http://www.theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1990/stargate-sg1-1997-2007/stargate-sg-1-saison-7
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Philo le Dim 6 Avr 2014 - 16:22

very good !
avatar
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 65
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  TorriGilly le Dim 13 Avr 2014 - 21:16

OH MY GOD!!! Amanda Tapping sera à Toulouse au TGS, les 29 & 30 novembre 2014
Quand j'ai appris la nouvelle j'ai espéré qu'elle serait là aussi à Paris Manga [ce serait plus pratique Razz] mais loupé, c'est deux semaines avant, ça m'étonnerait qu'elle reste deux semaines en France... Suspect Suspect
avatar
TorriGilly
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 25
Localisation : Cergy [95]
Date d'inscription : 04/01/2010

http://the-c-w0rld.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Lun 21 Avr 2014 - 14:40

Très bonne nouvelle, en plus pour une officier de l'US Air Force, Toulouse était toute indiquée !  Laughing 

Dossier sur les jeux vidéo Stargate

http://www.gameblog.fr/blogs/bonsplansjeuxvideosvgdealer/p_103970_les-jeux-video-stargate-par-columbo-gamer
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  TorriGilly le Mer 21 Mai 2014 - 11:00

17 femmes qui peuvent vous botter les fesses, avec Carter en première position! hein hein

http://www.epicstream.com/article.asp?id=191&name=17+Women+in+Sci-Fi+who+kick+ass+on+your+TV
avatar
TorriGilly
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 25
Localisation : Cergy [95]
Date d'inscription : 04/01/2010

http://the-c-w0rld.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Mer 21 Mai 2014 - 11:40

Belle sélection. Ça me fait penser que je dois regarder Firefly et Dollhouse (quoiqu'Eliza semble fatiguée sur la photo).

Xéna n'est pas dans le classement. Je crois que des têtes vont tomber, et pas qu'au sens figuré... Laughing
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Mer 21 Mai 2014 - 14:00

Très bonne sélection, avec évidemment Sam en n°1. Bon on n'est jamais à 100 % d'accord (Helen ?) avec ces sélections, mais celle-ci s'en sort bien. Très content qu'il y ait deux entrées pour Firefly et que les Compagnons soient dignement représentées (Rose et Lady Romana, on vous aime). Ce sont des héroïnes de SF donc c'est logique qu'il n'y ait pas Xena, qui relève de la Fantasy (ou Buffy, du Fantastique). Parmi les candidates récentes je recommande Cameron, l’héroïne de Continuum. J'ai trouvée Miss Dushku très émaciée dans Dollhouse, avec un personnage longtemps en forme de coquille vide ne lui convenant pas vraiment. Par contre elle étincelle dans Tru Calling.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Ven 30 Mai 2014 - 19:24

c'est fait pour le reboot la trilogie Stargate au cinéma. Les relations avec les séries télé sont encore possibles, mais à mon avis il n'y aura que des références au Film d'Origine, comme diraient les Oris.
http://braindamaged.fr/2014/05/30/nouvelle-trilogie-stargate-par-roland-emmerich/
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Ven 30 Mai 2014 - 19:42

Emmerich ferait mieux de prendre en compte les dix petites années de la série, sinon va y avoir une bronca des "Gaties" (euh, comment on les appelle les fans de Stargate ?).
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Ven 30 Mai 2014 - 19:46

Les Gaters  hein 
http://www.urbandictionary.com/define.php?term=Gater

Ce n'est pas faux, mais l'ego d'Emmerich va jouer son rôle...
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  TorriGilly le Dim 1 Juin 2014 - 21:47

Dearesttara a écrit:va y avoir une bronca des "Gaties" (euh, comment on les appelle les fans de Stargate ?).
Des Gaties?? Non mais oh, surveille un peu ton langage là, G-A-T-E-R-S, gaters Razz Razz

Pour la peine, révise donc les paroles du générique de SG1 cheers 
avatar
TorriGilly
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 25
Localisation : Cergy [95]
Date d'inscription : 04/01/2010

http://the-c-w0rld.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Dim 1 Juin 2014 - 23:50

Absolument génial ! mdrmdr
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Mer 4 Juin 2014 - 20:54

Je ne connaissais pas, c'est très drôle !  Laughing

J'attaque la saison 8 la semaine prochaine, dernière étape du SG1 "classique".  Sad 
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Mer 4 Juin 2014 - 20:57

Qu'entends-tu par "classique" ?
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Mer 4 Juin 2014 - 21:04

Richard Dean Anderson cesse d'être un acteur régulier et les méchants récurrents depuis le début de la série sont battus. En saison 9 d'autres, les Oris, feront irruption, ainsi que deux nouveaux membre de SG-1 et un nouveau patron du Programme Stargate. On passe d'une dominante égyptienne/antique au mythe arthuréen, Les producteurs ont sérieusement envisagé de conclure SG1 en fin de saison 8 pour entamer à la place une série dérivée (Stargate Command, de mémoire), mais ont finalement préféré cette solution.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Dearesttara le Mer 4 Juin 2014 - 22:05

Un peu comme les X-Files alors ? Acteur principal en retrait, quelques nouvelles têtes, changement de Mythologie... SG-1 a-t-elle bien négocié ce virage comme sa consœur ?
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 26
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  Estuaire44 le Mer 4 Juin 2014 - 22:28

De mémoire, il y a eu quelque soucis en saison 9, avec un remplaçant d'O'Neill trop lisse et des antagonistes ayant nettement moins de figures de proue hautes en couleurs que les Goa'ulds. En saison 10 cela va mieux, la piquante Vala revient en personnage récurrent et les Oris se dotent enfin d'une figure de proue digne de ce nom, avec Adria (sublime Morena Baccarin), qui aurait du être davantage présente. la série reste toujours distrayante, même s'il devient difficile de se renouveler après un aussi long parcours.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 48
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Stargate - SG1"

Message  TorriGilly le Jeu 5 Juin 2014 - 10:33

C'est vrai que la saison 9 a eu du mal à démarrer. Ils ont perdu certains fans protestataires après le départ de RDA, dont moi d'ailleurs Razz Oui je l'avoue, j'ai arrêté de regarder régulièrement la série à partir de ce moment là. Avec Mitchell ils ont voulu faire un personnage à l'image d'O'Neill, et c'est ce qui m'a le plus gonflé...
avatar
TorriGilly
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 25
Localisation : Cergy [95]
Date d'inscription : 04/01/2010

http://the-c-w0rld.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum