CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Camarade Totoff le Mer 22 Nov 2017 - 13:45

21/24 : A l’amour, à la mort (Bloodbath) **

Scénario : Steven D. Binder
Réalisation : Dennis Smith

Résumé
En pratiquant une analyse, Abby manque de mourir. Le NCIS cherche qui veut la mort de l’experte scientifique

Critique
Un épisode pas dénué d’intérêt mais un peu confus. C’est bien d’utiliser des faux-semblants mais il faut tout de même que le final soit bien amené. Or, ici, il tombe comme un cheveu dans la soupe car il a été à peine effleuré dans le déroulement de l’intrigue et sans jamais avoir une once d’importance.

Abby est au centre du jeu et Pauley Perrette assure en sortant de son rôle habituel. Il est d’ailleurs à noter qu’elle entre en scène au moment où une analyse déraille et manque de la tuer. Dès lors, elle n’est plus une experte scientifique mais une jeune femme qui a des goûts particuliers mais qui, surtout, et là l’actrice se montre douée, s’enfonce petit à petit dans la peur et la paranoïa. Elle a voulu prendre la menace à la légère, se montrant telle Blanche-Neige singulièrement indisciplinée et imprudente. Mais ce n’est pas une faible femme ainsi que le criminel l’apprendra !

L’épisode est aussi l’occasion d’en dévoiler un peu sur la vie privée d’Abby et son dernier choix en matière de petit ami n’est pas vraiment le gendre idéal. Vincent Young en fait cependant des tonnes mais il insuffle assez de folie dans son jeu pour donner la chair de poule.

Anecdotes :
Comme le signalent les producteurs, c’est le premier épisode à s’intéresser à Abby et à la montrer hors de son labo.
Vincent Young/Mikel Mawher : acteur américain, surtout vu à la télévision : Pacific Blue (1996), Beverly Hills (1997-2000), JAG (2004), Les Experts : Manhattan (2006), Chase Street (2017)

Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Camarade Totoff le Jeu 23 Nov 2017 - 13:57

22/24 : Le petit frère (Jeopardy) ***

Scénario : David J. North
Réalisation : James Whitmore Jr

Résumé
Un homme meurt durant son transfert au NCIS. Son frère, qui l’ignore, kidnappe la directrice Shepard pour faire un échange.

Critique
Un épisode habile. Sous couvert de l’enquête habituelle, il met en lumière les recrues de la saison ; Ziva et Shepard. La première est inquiétée pour son rôle éventuel dans la mort soudaine de Brian Dempsey, un trafiquant de drogue lié avec son frère à un cartel sud-africain. La seconde est kidnappée pour servir de monnaie d’échange. Pour ce qui concerne Ziva, il est intéressant de l’entendre dire deux choses. D’abord, affirmer qu’il y a un an, oui, elle aurait tué mais plus maintenant. Ensuite, se demande où est sa place. A l’évidence, dans l’équipe comme le montre la tentative de McGee pour lui remonter le moral et le refus de sa démission par Gibbs. Pour ce qui concerne Shepard, Lauren Holly habite enfin la fonction et elle sait montrer la directrice forte et de sang-froid quand elle se trouve dans une situation dangereuse.

La partie policière en elle-même ne manque pas d’intérêt car elle se renouvelle. La partie scientifique est découpée en deux : Ducky se concentre sur la mort du frère pour déterminer une responsabilité ou non de Ziva ; Abby cherche où peut se trouver Shepard. En outre, sur le strict plan de l’histoire, entendre un ravisseur demander qu’on lui rend son frère quand celui-ci est mort ne va pas sans créer une certaine tension ! La présence de Tamara Taylor se justifie par la mise à l’écart de Ziva et, contrairement à sa première participation (2-22), elle a (un peu) plus de contenu. On pourrait croire qu’avec ce sujet, ce serait difficile de faire de l’humour et pourtant non ! David J. North a une idée brillante, macabre certes, d’humour noir certes, mais brillante quand même !

Anecdotes :
Retour de Tamara Taylor.
Zivaïsmes : « Trancher le sifflet » et « Démarrer sur les casquettes de roues »
Pour Gibbs, la première cause de divorce c’est le mariage !
Curiosité : Ziva porte un gilet pare-balle « Police » au lieu de « NCIS ».
Connor Trinneer/James Dempsey : acteur américain, principalement vu à la télévision : Urgences (1997), Star Trek : Enterprise (2001-2005), Stargate Atlantis (2005-2008), Terminator : les chroniques de Sarah Connors (2010)
avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Camarade Totoff le Ven 24 Nov 2017 - 10:56

23/24 : Hiatus (1/2) (Hiatus (1/2)) ****

Scénario : Donald P. Bellisario
Réalisation : Dennis Smith

Résumé
Alors qu’il se trouve à bord d’un navire, Gibbs est grièvement blessé dans une explosion. Or, il devait recevoir une information capitale. Pendant que son équipe enquête, il tombe dans le coma et revit son passé.

Critique
Une première partie très forte qui équilibre bien l’enquête policière, l’émotion suscité par l’état de Gibbs et le passé de celui-ci. A l’instar de nombreuses personnes dans l’épisode, le spectateur en apprend beaucoup sur « Gibbs avant Gibbs » si l’on peut dire.

La partie policière est traitée rapidement mais avec efficacité et le réalisateur insère les scènes pour rythmer l’épisode et éviter que les moments centrés sur l’émotion ne le ralentisse. C’est très réussi sur ce plan. DiNozzo devient le chef mais surtout il prouve par ses actes qu’il en a l’étoffe. L’interrogatoire du capitaine par Ziva donne l’identité du principal suspect dont le NCIS avait juste le nom mais la photo ne nous est pas montré ! Comme l’épisode ne va pas plus loin dans la résolution de l’enquête, il faudra patienter.

Peu d’humour évidement mais l’arrivée d’Abby aux urgences de l’hôpital est géniale. Pauley Perrette la campe totalement déchaînée, un moulin à paroles dont le contenu du sac à main désarçonne un peu plus l’infirmière en chef ! Pauley Perrette sera égaiement mise à l’honneur dans le registre de l’émotion car Abby est littéralement effondrée de savoir Gibbs grièvement blessé. Bonne idée de Donald P. Bellisario de l’opposer à une Ziva qui paraît nettement plus détachée ; ce que la laborantine ne lui pardonne pas. DiNozzo les réconciliera mais on a une clé du psychisme de Ziva : elle a du mal à montrer ses émotions et elle se protège contre elles. Cote de Pablo rend visible ce trouble qui git sous la surface froide. Ziva a été entraîné à tuer ; pas à s’écouter.

Mark Harmon passe l’essentiel du temps dans un lit d’hôpital mais il est présent à travers les souvenirs de Gibbs. Souvenirs qui sont présentées sous forme d’images ayant du grain, histoire de les « patiner » un peu. Souvenirs qui nous ouvre le passé de l’agent du NCIS. Certes des éléments avaient été évoqués de-ci de-là durant trois saisons mais, ici, c’est une histoire complète, organisée chronologiquement qui nous est dévoilé. On comprend la douleur qui habite Gibbs. Le final s’annonçait fort et, de fait, il l’est mais surtout il ouvre une grande page d’incertitude !

Anecdotes :
La scène d’ouverture est inspirée du film Usual Suspect. DiNozzo cite d’ailleurs le film.
Première apparition du mentor de Gibbs, Mike Franks.
Première apparition de l’épouse et de la fille de Gibbs, toutes deux décédées.
Ziva parle turc.
Pour voir Gibbs, Shepard téléphone à Condolezza Rice ! Universitaire, celle-ci fut notamment secrétaire d’État de George W. Bush (2005-2009).
Brett Cullen/Todd Gelfand : acteur américain, vu au cinéma dans Wyatt Earp (1994), La vie devant ses yeux (2007) mais plus souvent à la télévision : Les oiseaux se cachent pour mourir (1983), Falcon Crest (1986-1988), L’Equipée du Pony Express (1989-1990), Ally McBeal (1997), FBI : Portés Disparus (2002), Desperate Housewifes (2004-2005), A la Maison-Blanche (2005-2006), Lost (2005-2008), Ugly Betty (2006-2007), Person of Interest (2011-2013), Under the Dome (2014-2015).
Darby Sanchfield/Shannon Gibbs : actrice américaine née en Alaska. Très peu de films à son actif mais une longue présence télévisuelle : Monk (2003), FBI : Portés Disparus (2005), Jericho (2006-2007), Mad Men (2007-2008), Ghost whisperer (2009), How I met your mother (2010), Scandal (depuis 2012)
Mary Matylin Mouser/Kelly Gibbs : actrice américaine, uniquement vue à la télévision : FBI : Portés Disparus (2004), Lie to me (2009), Body of Proof (2011-2013), Scandal (2014), Les Experts : Cyber (2015), Scorpion (2016)
avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Dearesttara le Ven 24 Nov 2017 - 12:47

Toujours d'excellentes critiques, très délectables à lire. Very Happy

Pas de Zivaïsmes dans l'épisode du jour ? Dommage, c'était l'une des rares qualités que je lui trouvais (ok, ok, j'arrête avec le Ziva bashing Embarassed).
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Camarade Totoff le Ven 24 Nov 2017 - 13:16

Dearesttara a écrit:Toujours d'excellentes critiques, très délectables à lire. Very Happy

Pas de Zivaïsmes dans l'épisode du jour ? Dommage, c'était l'une des rares qualités que je lui trouvais (ok, ok, j'arrête avec le Ziva bashing Embarassed).

Merci, c'est gentil. Je constate que j'ai encore beaucoup de travail pour t'amener du côté de Pablo. epee Pas grave, ça me motive !
avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Camarade Totoff le Ven 24 Nov 2017 - 17:23

24/24 : Hiatus (2/2) (Hiatus (2/2)) ****

Scénario : Donald P. Bellisario
Réalisation : Dennis Smith

Résumé
Gibbs a perdu le souvenir des quinze dernières années ! Il essaye de retrouver la mémoire pendant que le NCIS tente d’empêcher un attentat de grande ampleur.

Critique
La deuxième partie de « Hiatus » tient toute ses promesses. L’enquête policière importe peu mais divers moments font progressivement faire monter la tension jusqu’au dénouement final. Ce qui compte, c’est Gibbs. Placé au cœur de l’attention, Mark Harmon se montre fantastique.

L’intérêt de l’amnésie traumatique c’est qu’elle est « décidée » par le sujet et donc qu’il a besoin d’aide pour surmonter le blocage. Le solitaire taiseux qu’est Gibbs va donc recevoir une attention dont il n’a pas l’habitude. Le moment où il recouvre la mémoire est très touchant par l’émotion communiquée par Mark Harmon (qui donne l’impression de sortir d’un trou noir) et de Cote de Pablo, qui montre une Ziva éprouvée par la sortie d’émotions trop longtemps refoulées. C’est une idée brillante de Donald P. Bellisario d’avoir donné le rôle de « bonne fée » à l’ancienne espionne. Comme Gibbs, Ziva cache ses sentiments. Ils ont donc une forme de communauté de pensées. Pour le spectateur, l’épisode est une plongée dans le passé de l’agent fédéral mais aussi dans sa psyché. Le meilleur de l’épisode, c’est le retour du mentor de Gibbs, Mike Franks. On découvre ainsi beaucoup de choses ! Muse Watson campe avec autorité un homme vieilli mais nullement décati, fier. En quelques échanges, ces deux hommes parlent de fuite, de refus de savoir ; plus encore de responsabilité. C’est un moment très fort.

Difficile de rester serein dans le final aussi fort que désolant, devant le cynisme de politiques qui écœure. Mais c’est aussi un final déroutant pour le spectateur avec le départ inattendu de Gibbs !

Anecdotes :
Les producteurs annoncent que la saison 4 sera « la saison des secrets ».
Le départ de Gibbs provient de la crise entre Mark Harmon et le producteur Donald P. Bellisario à qui l’acteur reprochait une mauvaise gestion du tournage. Mark Harmon mit sa démission dans la balance. Le final de l’épisode pouvait ainsi donner une sortie au personnage. Pourtant, CBS trancha en faveur de l’acteur. Donald P. Bellisario resta producteur mais céda le poste de showrunner à Chas.Floyd Johnson (son bras droit) et Shane Brennan (scénariste) ; ce dernier s’occupant de la gestion quotidienne.
Zivaïsmes : « L’hôpital se fout de la charité » et « lier les pieds » (au lieu de « lier les mains »)
DiNozzo se donne des règles lui aussi ! La n°3 : « Ne jamais sous-estimer son adversaire »
Muse Watson/Mike Franks : acteur américain, passionné de théâtre et de musique. Au cinéma, on a pu le voir dans Black Raimbow (1989), Assassins (1995), Souviens-toi l’été dernier (1997), Austin Power 2 : l’espion qui m’a tiré (1999). Il tourne désormais essentiellement pour la télévision : Prison Break (2005), Esprits criminels (2006), Mentalist (2008), Castle (2011)
avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Camarade Totoff le Mar 17 Avr 2018 - 14:11

avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Estuaire44 le Mar 17 Avr 2018 - 14:48

McCallum doit avoir la santé pour continuer à tenir tenir le rythme d'un tournage à son age !
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "NCIS : Enquêtes spéciales"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum