CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série et films "X-Files" Partie 2

Page 10 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant

Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Sam 6 Jan 2018 - 12:16

Elle converge elle aussi vers l'infini. queen

J'espère qu'on la reverra avant MSIV.

Mais j'ai bien aimé aussi M. Y, il a une diction de bon vieux fourbe des familles et m'a fait un peu penser au First Elder.

J'ai vraiment pris mon pied avec cet épisode en fait. Laughing

Estuaire44
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Sam 6 Jan 2018 - 18:49

Les IS de l'épisode :

A l’exception de l’épisode Plus One (11-03), la saison 11 renouvelle la formule de la saison 10, voyant chaque épisode être réalisé par son auteur.

Les 10 épisodes de la saison se composent de huit loners et de deux mythologiques, My Stuggle III (11-01) et My Struggle IV (11-10), écrits et réalisés par Chris Carter.

Un quart de siècle sépare le tournage de l’épisode de celui du pilote de la série.

La saison 11 est tournée à Vancouver et dans ses environs, tout comme la précédente et les cinq premières de la série.

Le pont sur lequel Mulder s’aperçoit qu’il est suivi est le Georgia Viaduct, à Vancouver. Cet important nœud routier inauguré en 1972 sert également de décor à l’affrontement ouvrant le film Deadpool (2016). A cette occasion, il dut être fermé durant deux semaines.

Les évènements de My Struggle III complètent ceux décrits dans En Ami (7-15), en en bouleversant la perspective.

L’excellent Chris Owens reprend le rôle de Jeffrey Spender, qu’il n’avait plus tenu depuis 2002 et l’épisode final de la saison 9, The Truth. Désormais plus âgé, l’acteur n’interprète par contre plus l’Homme à la Cigarette jeune dans les séquences de flashback.

La porte derrière laquelle se réfugie Spender porte le numéro 209. Il s’agit d’un de ces clins d’œil chiffrés qu’apprécie Chris carter, car l’épisode est le 209ème des X-Files.

Le véritable nom derrière l’acronyme CGB est indiqué comme étant Carl Gerhard Busch. L’Homme à la Cigarette avait été désigné comme étant « CGB Spender », père de Jeffrey, dans l’épisode Two Fathers (6-11), en 1999. CGB confirme être également le père de Fox Mulder.

La rituelle accroche de fin de générique est I Want to Believe, se transformant en I Want To Lie, pouvant laisser supposer que les révélations de l’épisode sont à prendre avec précaution.

La prologue fait référence à la légende urbaine du faux alunissage d’Apollo 11. L’évènement historique diffusé en directe le 20 juillet 1969 aurait en fait été une reconstitution en studio destinée à dissimuler l’échec d’une mission capitale pour le prestige de la NASA et des USA. Basée sur des observations plus ou moins fantaisistes réalisées sur les images et de supposés morts mystérieuses, la rumeur se répand dès le début des années 70. En 2009, des vues réalisés par une sonde spatiale prouvent l’existence de sites d’alunissage. Cette légende urbaine est néanmoins passée dans la culture populaire. Dès 1971, le film Les Diamants sont éternels voient ainsi James Bond passer par le fameux décor, entre bien d’autres exemples. Le premier avril 2004, Arte diffus a Opération Lune, un documentaire canular présentant la théorie comme avérée et qui fit sensation auprès du public.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Lala le Sam 6 Jan 2018 - 23:28

Merci Estuaire.
Dearesttara est demandé à l'accueil pour donner son avis.
avatar
Lala
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Camarade Totoff le Lun 8 Jan 2018 - 13:09

Lala a écrit:Et est-ce que Barbara Hershey est aussi douée qu'Emily Blunt ?

Elle est meilleure ! Very Happy
avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Lun 8 Jan 2018 - 13:24

Je n'ai qu'une politique : le nier en bloc ! Laughing
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 9 Jan 2018 - 7:48

La cérémonie du Walk of Fame de GA

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Lala le Mar 9 Jan 2018 - 8:21

Les jurons de GA m'avait manqué.
DD lui a laissé un très joli message.
CC absent: je me pose beaucoup de questions sur ses rapports avec son actrice du coup. Est-ce qu'il lui en veut ? Est-ce que GA était stressante durant le tournage ? Mais bref elle aurait du demander à Allan Cubitt de venir. Il lui a également ecrit un très beau personnage.
avatar
Lala
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 9 Jan 2018 - 9:24

Il est possible que CC soit en pleine post production  à Vancouver. Le tournage s'est achevé juste avant les Fêtes et il y a toujours une foule de détails à régler ensuite dans le montage des scènes, l'insertion des effets spéciaux, discussions avec le diffuseur... Showrunner c'est un boulot de fou. Mais ce n'est qu'une hypothèse !
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 9 Jan 2018 - 17:11

Très sympa la pose photos avec Annabeth en fin de cérémonie, on retrouve enfin l'éclatant sourire de Monica...
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 9 Jan 2018 - 17:33

Jolie comparaison entre l'Homme à la Cigarette et Lord Tywin Lannister, les deux Génies du Mal

https://1428elm.com/2018/01/08/x-files-c-g-b-spender-new-tywin-lannister/
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 9 Jan 2018 - 20:46

La saison dernière en rêve (ou en pleine défonce), et cette fois fois-ci un seul sur trois... Et peut-être bien téléphonant depuis l'Au-delà (Long Distance Call) Sad

Mais cela reste super ! Que d'émotions ! bounce


Je crois que je vais pleurer de bonheur.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 9 Jan 2018 - 21:40

Souvenirs, souvenirs...

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mer 10 Jan 2018 - 19:06

Revu l'épisode et je dois dire qu'avec ces variations et complots autour de l'Apocalypse, les factions adverses du Syndicat font pas mal penser à celles du Groupe MillenniuM (qui avait son propre virus). Si Scully prend sa retraite en fin de saison, Mulder pourra toujours faire équipe avec Frank Black ! Laughing
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 11:26

This, ou quand les X-Files se lâchent :

Scully : Why do you operate so well with your hands cuffed behind your back ?
Mulder : As if you didn't know...

Skinner : The Bureau is not in good standing to the White House these days...
Mulder : The FBI finally found out what it’s like to be looked upon a little spooky.


Dernière édition par Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 11:40, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Camarade Totoff le Jeu 11 Jan 2018 - 11:32

avatar
Camarade Totoff
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 38
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 11:46

C'est un point de vue cohérent. C'est vrai que MSIII fait plus X-Files à l'ancienne que MSI et II. Mais après c'est aussi pour cela que je suis régalé, c'est une question de sensibilité. Par contre si la saison 11 en veut revenir à l'atmosphère, elle devrait être tournée sur pellicule et non pas sur support digital. Le rendu n'est plus le même que dans le Vancouver première époque, c'est contradictoire.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 11:58

This était super, critique bientôt, complicité de Mlder et Scully de retour aux affaires non classées, des souvenirs,de l'action...

Et un retour à Airlington Sad

Maintenant cap sur le Darin Morgan !  Very Happy  Very Happy  Very Happy  Very Happy
(encore deux semaines)

Quelques souvenirs, ou pourquoi de tous temps Darin a été le meilleur scénariste des x-Files :  king









avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 16:18

Les IS de This

L’accroche en fin de générique est cette fois : Accuse your enemies of that which you are guilty (accuse tes ennemis de ce dont tu es coupable).

Quand Mulder et Scully boivent une bière au bar, le set de table est décoré par l'image d'un bébé qui pleure. Le dessin est loeuvre de Piper Maru Anderson Klotz, fille de Gillian Anderson et de Clyde Klotz. Chris Carter est son parrain.

Les deux jeunes garçons placés derrière Mulder et Scully dans le bus sont les fils de Gillian Anderson et Mark Griffiths, Oscar et Félix.

Glen Morgan a indiqué que l'épisode était construit comme un hommage au film La Mort aux trousses, d'Alfred Hitchcock (1959).

Indiquées sur leur pierre tombale au cimetière national d'Airlington, les dates de naissance des Bandits solitaires correspondent toutes à des morts de Président des USA. Byers est bien évidemment né le 22 novembre 1963 (assassinat de JFK à Dallas), Frohike le 12 avril 1945 (Franklin D. Roosevelt) et Langly le 28 mars 1969 (Dwight D. Eisenhower). Pour toujours dans nos cœurs.

Toujours grand fan des Ramones, groupe qui orna souvent ses tee-shirts, Ringo évoque la chanson California Sun. Créé par Joe jones en 1960, ce titre rock fut en effet repris par les Ramones en 1977. Cette version est également entendue dans l’épisode Faith, Hope, Love de Californication (7-09).

Le Cimetière national d’Airlington est indiqué comme se situant à proximité de Washington, alors qu’il trouve en Virginie. La saison 11 se déroule-t-elle dans un univers parallèle ?

Parmi les autres pierres tombales, on peut distinguer celle de Piper Maru (avec sa date de naissance comme date de décès) et celle de Julie Ng, qui réalisa The X-Files: Re-Opened en 2015 et Season X en 2016, documentaires sur la reprise des X-Files.

L’épisode voit Mulder et Scully recevoir un appel de Langly supposément en provenance de l’au-delà. Cette idée est une thématique surnaturelle présente de longue date dans la culture populaire. Sous des formes très variées, elle figure dans de nombreuses autres séries, comme La Quatrième dimension (Conversation avec l'au-delà et Appel nocturne), Docteur Who (En apnée), Fringe (L’Observateur), Supernatural (Rejoins-moi)… Elle a également déjà été vue dans les X-Files, Scully recevant un appel supposément de sa sœur décédée Melissa, dans la première partie du double épisode Emily (5-06).

La photographie des Bandits solitaires présente dans le salon de Mulder et Scully est en fait un cliché promotionnel pour Au Cœur du Complot, série dérivée des X-Files dédiée à ces trois Héros américains.

On peut y apercevoir un mystérieux visage rajouté au-dessus de celui de Ringo. Il s’agit d’un clin d’œil à la légende urbaine, désignée par l’expression Ever Dream This Man. Selon elle, depuis 2006 ce visage serait inexplicablement apparu dans les rêves de près de 2000 personnes à travers le monde et n’ayant aucun rapport entre elles. L’image a été reproduite à partir du témoignage de nombreux clients de psychiatres, troublés par ces rêves insistants. Plusieurs explications plus ou moins fantaisistes ont été formulées : apparition divine ou angélique, existence d’un inconscient collectif commun à toute l’Humanité, paréidolie généralisée, expérience d’imprégnation publicitaire menée sur Internet… Un sujet qui aurait passionné la rédaction du Lone Gunman !

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 16:21

Candice a bien aimé, cette fois-ci. Me voici rassuré.

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 11 Jan 2018 - 17:00

Allez, une IS de plus :

Le deuxième fichier effacé par l’organisation d’Y et Erika était conservé à Titanpointe. Il s’agit d’un site bien réel, situé à Manhattan et officiellement propriété de la grande firme téléphonique AT&T. Une thèse reprise par plusieurs médias américains, mais jamais confirmée officiellement, est qu’il s’agirait en fait d’un immense immeuble espion de la NSA. Cet édifice de 29 étages, dépourvu de toute fenêtre et censément capable de résister à une explosion nucléaire, abriterait le principal programme de la NSA, capable d’écouter toutes conversations téléphoniques dans le monde entier, mais aussi aux USA.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Ven 12 Jan 2018 - 11:34

This (****)

L’épisode frappe un grand coup avec sa séquence d’ouverture, parfaitement chorégraphiée et mise en musique. Tout le génie de l’épisode s’y trouve de l’épisode s’y trouve déjà : une affirmation de la continuité de la série comme de son univers, mais aussi une tonalité nouvelle (« en même temps », comme on dit chez nous ces temps-ci). Il en va ainsi d’une relation entre Mulder et Scully d’emblée mise en avant et de nombreux clins d’œil au passé, mais aussi d’un pétaradant Fort Chabrol à la Tara King de Trop d’indices, exercice assez nouveau pour le duo.

Il en va pareillement pour un recours à une thématique Cyber seulement traitée dans les X-Files à travers une poignée d’épisodes particulièrement datés aujourd’hui (Un fantôme dans l’ordinateur, Clic mortel, Meurtres sur Internet et Maitreya), alors qu’on en trouve ici une acception résolument contemporaine. Cette introduction remplit parfaitement son office, puisque par la suite Glen Morgan va développer ces diverses dimensions de manière habilement agencée, puisque sans nuisibles interférences entre elles.

Le duo Mulder se montre ainsi particulièrement en forme, à la fois tonique et inséparable. Cela fait réellement plaisir de les voire œuvrer de concert, après avoir été quasiment séparés dans les deux derniers épisodes, My Struggle III puis IV. This apportera sans doute un vrai plaisir aux Shippers, part importante du public de la série yant beaucoup contribué à la persistance des X-Files sur les réseaux. En effet l’opus nous offre plusieurs scènes amusantes et complices, voire quelques dialogues gentiment coquins (ah, ces menottes).

Gillian et David se régalent, avec peut-être quelques légères réminiscences de Californication pour ce dernier. Il y a un peu d’Hank Moody dans ce Mulder là, très différent du précédent épisode. Là aussi l’épisode apporte du nouveau, puisque c’est la première fois que Mulder et Scully sont aussi manifestement montrés comme vivant ensemble, dans cette petite maison isolée déjà évoquée par Mulder au début de La Meute. Le bonheur d’être ensemble peut aussi exister dans les X-Files.

Les amateurs des Bandits solitaires seront aussi à la fête, puis nous retrouvons Ringo tel qu’en lui-même, geek informatique surdoué et fan des Ramones interprété avec un enthousiasme manifeste par Dean Haglund. Glen Morgan rend un magnifique hommage à l’irrésistible Trio qu’il créa pour notre plus grand bonheur dans Entité biologique extraterrestre. Pour y parvenir, il ne propose pas simplement une histoire évoquant les Bandits solitaires, mais un épisode à la Bandits solitaires, ce qui fait toute la différence. Il projette de la sorte le duo vedette dans un univers délirant, complotiste et paranoïaque qui aurait autrefois fait les belles pages du Lone Gunman : conspiration, version contemporaine des Hommes en noir, Titanpointe, clins d’œil à la légende urbaine du visage apparaissant dans les rêves... Toute une atmosphère.

La séquence du Cimetière d’Airlington se montre évidemment paroxystique d’autant que l’on y retrouve également la tombe de Gorge profonde, dont Glen Morgan fut aussi l’un des géniteurs. Évidemment quand on a en souvenir la saison 10 alternative en bande dessinée et que l’on se retrouve devant les tombes du Trio, un frisson nous étreint. En effet les Lone Gunmen y avaient survécu et ces tombes permettaient d’accéder à leur nouveau QG souterrain... Mais il est bon que la série assume en définitive ses choix passés, aussi mauvais soient-ils.

Le recours au Syndicat, ou du mois à la faction de M. Y et Erika Price vient encore pimenter les débats. Naguère le regretté Alex Krycek avait d’ailleurs régulièrement apporté de la sorte sa précieuse contribution à des scénarios ne nécessitant pas vraiment sa présence. Le procédé fonctionne bien, validant le choix de ces épisodes semi-mythologiques, en particulier grâce à une nouvelle superbe prestation de Barbara Hershey.

L’actrice sait merveilleusement incarner une méchante grand train, sinistre à souhait, mais aussi très féminine. This met ainsi en valeur les nouveaux venus et gère habilement ce pan de la Mythologie : on en découvre davantage sur ce complot-ci, tandis que l’on préserve l’Homme à la Cigarette pour d’éventuels épisodes pivots, voire une fin de saison choc. L’épisode confirme également le potentiel d’un Skinner devenu davantage ambigu.

La thématique Cyber du jour ne résulte pas foncièrement innovante en soi. Ce type d’immortalité permise par l’enregistrement de personnalités sur un serveur a ainsi été déjà explorée en littérature SF, notamment dans la saga Autremonde de Tad Williams, ou dans le fabuleux Cycle de la Culture, d’Iain M. Banks. Mais, telle quelle elle apporte un épisode pleinement contemporain à cette véritable série dans la série que constitue cette petite histoire de l'informatique et des téléphones portables que nous proposent les différentes époques des X-Files, à travers l'évolution des matériels proposés (pur plaisir de Geek).

Cette modernité se ressent d'autant plus d'importance que, par l'importance accordée aux écrans sur lesquels apparaît Ringo et la totalité glaciale de l’ensemble, l’ensemble n’est pas sans évoquer l’actuelle série à succès que forme Black Mirror. L’idée de Glen Morgan s’avère d’ailleurs singulièrement proche du tout dernier opus de cette production, Black Museum. On pourra d’ailleurs observer que le traitement apporté par les X-Files n’a rien à envier à celui de la série anglaise, caractérisé par ce ton lourdement moralisateur minorant le succès de l’ensemble de la saison 4 (et tellement moins subtil que dans La Quatrième Dimension).

En tant que metteur en scène, Glen Morgan parvient aussi à renouer avec l’ambiance des X-Files classiques (vues de la voiture en ouverture, fascinante beauté des forêts de Colombie britannique, plans soignés pour les dialogues…). Par contre on reste nettement moins convaincu par la qualité d’image des saisons contemporaines, dépourvue du grain du tournage sur pellicule, qui apportait tant au Vancouver de jadis. C’est le seul vrai regret de cet opus aussi riche que brillant, instituant Langly en parabole des X-Files eux-mêmes : on les croyait morts, mais ils sont toujours au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir !
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Ven 12 Jan 2018 - 15:14

Glen Morgan confirme qu'aucun accord n'a pu être trouvé avec Robert Patrick, trop pris par le tournage de Scorpion...  pale
http://www.goldderby.com/article/2018/the-x-files-robert-patrick-john-doggett-season-11-news/

“I know we tried to get Robert Patrick a couple times,” confirmed “The X-Files” executive producer Glen Morgan at the Television Critics Association winter press tour about Fox’s current revival of the classic sci-fi series. However, Patrick’s day job on CBS’s “Scorpion” made him unavailable to shoot any new episodes for “The X-Files” Season 11. “We’ve tried, but it was just a scheduling issue,”


Dernière édition par Estuaire44 le Ven 12 Jan 2018 - 16:37, édité 1 fois
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Ven 12 Jan 2018 - 16:31

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Lala le Sam 13 Jan 2018 - 23:44

Alors

Faisons tout d'abord un point Barbara.

*Point Barbara Hershey on* diantre ce talent et ce haut rouge ! L'assurance qu'elle envoie. Et cette séduction et ce sourire, diantre! *Point Barbara Hershey off*

Déjà ce que j'ai aimé c'est qu'il faut s'accrocher pour comprendre quelque chose. Si on cligne des yeux c'est finit. C'est à cela que je me suis dit "ça y est j'ai retrouvé mon X Files".
Les croyances évoluent. Pour beaucoup il y a une forme de vie après la mort. Pour certains, il y a le paradis et pour d'autres, il y a une simulation grâce à la technologie et ça faisait longtemps qu'X Files ne s'était pas méfier à ce point là de la technologie. Pas depuis Kill Switch en tout cas. Simulation de ce qu'on est, de ce qu'on aime mais tout en ayant le sentiment d'être un rat de laboratoire. Et surtout si tout est parfait qu'est-ce qu'on s'ennuie !

Côté personnage, Skinner est de nouveau mis en avant et qu'est-ce que ça fait du bien. Et puis lui, il n'est pas largué face à ce nouveau monde, face à ces nouvelles organisations. Il s'adapte. Et c'est ce que je regrette dans l'écriture de Mulder et Scully: à chaque fois on nous fait comprendre qu'ils sont vieux, qu'ils sont dépassés mais pour des agents du FBI il serait temps de se remettre à jour.

L'écriture de Glenn Morgan va à l'essentiel et n'est pas légère. Le montage sert habilement la réalisation donnant un tout dynamique et sans fioriture.

La MSR:Scully semble être revenue dans cette maison et Mulder et elle se comportent comme un couple sans en être officiellement un. Et tout ce que l'on voit d'eux dans cet épisode (flirt, petite remarque suggestive, et vas-y qu'on se touche plus longtemps que nécessaire) c'est comme ça que je voulais les voir quand ils étaient en couple. Quelque chose de piquant et léger
avatar
Lala
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Mar 16 Jan 2018 - 14:13

En 1995, ReBoot, l'une des toutes premières séries d'animation en images de synthèse, décrit le monde de Mainframe. Soit la microsociété vivant au sein d'un ordinateur, dans une optique très TRON. La tonalité est très humoristique et ultra geek, avec de nombreuses références à la micro informatique mais aussi à la culture pop. dans l'épisode Trust No One, de mystérieux enlèvements ont lieu dans le Mainframe. Les héros font recevoir l'aide de deux Agents du CGI spécialisés dans les affaires les plus étranges : Fax Modem et Data Nully. GA assure la voix de Data Nully, tandis que Scott McNeil pastiche joyeusement DD.



avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 18 Jan 2018 - 17:01

Magnifique épisode que Plus One. En apparence, au premier abord,   les doppelgängers constituent une enquête très X-Files 90's, c'est d 'ailleurs le plus archétyrpal et old school vu en saisons 10 et 11 jusqu’ici, à mon sens (avec un double MOTW très emblématique, on rigole  bien : très MillenniuM, la bonne ambiance). Très efficace du point de vue horrifique, mais le vrai sujet n'est pas là. Cette enquête comme  au bon vieux temps" interpelle  M et S sur le chemin parcouru et l'âge qui les rattrape doucement mais sûrement en résonance très habile avec le thème de la perception de soi introduite par les doppelgängers.

Le passé s'éloigne, le présent est vide et le futur inquiète. A côté de scènes très MSR (et horizontales à l'hôtel), c'est bien un portrait très fouillé et sombre du duo que nous propose l'épisode. Avec une Scully plus atteinte que Mulder par le doute existentiel, les deux ne sont plus tout à fait sur la même longueur onde. Mulder veut encore y croire, il n'est pas certain que Scully en ait encore la force, ou qu'elle se paie autant d'illusions que son partenaire. Carter démontre une nouvelle fois une parfaite maestria dans la penture de ses personnages et de leur parcours, mais cette tonalité crépusculaire et cette désynchronisation intime annoncent déjà la fin des X-Files. (****)
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Jeu 18 Jan 2018 - 20:59

Candice a tellement aimé qu'elle fête PPus One au champagne. Mais elle troublée car cet épisode est bien trop ship et sexy pour avoir été écrit par Chris carter. Elle soupçonne que le scénario ait été plagié sur une fan-fic. Quel dilemme !

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Ven 19 Jan 2018 - 1:38

Et maintenant, en route vers "L'Art perdu de la sueur sur front".  bounce


avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Ven 19 Jan 2018 - 17:01

critique définitive :

Plus One (****)

Magnifique épisode que Plus One, aussi bien par l’affaire du jour que ce qu’elle révèle de la situation du duo vedette. Au premier abord, les Doppelgängers constituent une enquête très à la X-Files des années 90. De ce point de vue, il s’agit d’ailleurs de l’opus le plus archétypal découvert jusqu’ici en saison 10 et 11, la présence de l’emblématique Karin Konoval ne doit d’ailleurs rien au hasard. En effet, on y retrouve le Monstre de la Semaine de rigueur et un déroulement de l’enquête très dans le style de l’époque. Nos agents des Affaires non classées remontent ainsi la piste jusqu’à l’esprit torturé (ici double) se dissimulant derrière les phénomènes paranormaux, soit un schéma typique de loner comme Insomnies, Corps astral, Coup de foudre, etc.

Mulder et Scully deviennent bien évidemment les ultimes cibles de leur adversaire. De leur côté, les individus soumis au Mal se dévorent entre eux, ce qui représente une autre constante de la série, développée avec les conflits byzantins internes au Syndicat, toute la destinée d’Alex Krycek, la guerre des Eve, le patriarche d’Une petite ville tranquille trucidé par les siens… Mais évidemment le plus grand plaisir de l’exercice demeure de retrouver Mulder et Scully dans leur respectif rôle de croyant et de sceptique, ce que les X-Files modernes avaient eu jusqu’ici tendance à fortement minorer. David Duchovny et Gillian Anderson renouent avec un évident plaisir avec cette acception traditionnelle de leur personnage.

Ce segment de l’épisode fonctionne efficacement. Le malaise ou l’effroi créé par les Doppelgängers rejoignent la grande tradition fantastique des Doubles de toute obédience, bien connue des amateurs de Chapeau Melon et Bottes de Cuir. La distribution se prête au jeu, on applaudira particulièrement la performance de Gillian Anderson en version maléfique de Scully et le renversant numéro proposé par Karin Konoval (particulièrement pour Judy, pour Chucky on sent un peu trop la présence du maquillage). L’ensemble ne manque pas non plus d’un certain humour noir fort gouleyant.

Certes, si le vétéran Kevin Hooks se montre habile derrière la caméra, il ne vaut certes pas Kim Manners, d’autant qu’il se voit à son tour confronté à cette image digitale contemporaine si différente du grain de pellicule de jadis. Vancouver n’a plus la même saveur. Mais, si sa mise en scène demeure efficiente, son manque de créativité concoure en définitive habilement au véritable dessein de l’épisode : faire pleinement ressentir au spectateur le spleen vécu par Mulder et encore davantage par Scully. En effet, édifier l’aventure du jour en définitive comme un stand alone supplémentaire, sans rien d’exceptionnel, un simple retour en arrière, en soi fait concorder le spleen du spectateur avec celui des protagonistes, ce qui permet de pleinement vivre ce dernier.

De fait, sans pour autant sombrer dans l’extrême schématisation caractérisant Esprit vengeur, le récit n’hésite pas à simplifier quelque peu l’enquête au profit du portrait du couple formé par Mulder et Scully. Plusieurs scènes, notamment à l’hôtel, plairont aux amateurs de leur relation, y compris sous son expression la plus torride. Mais la véritable coda de l’épisode survient quand une Scully proche de celle de Plus jamais évoque son vide existentiel et sa crainte diffuse de l’avenir. On peut y percevoir la résonance de l’absence de William, mais aussi le sentiment du temps qui passe sans retour, de cet âge qui insidieusement s’en est venu saisir nos héros.

A ce titre les retrouvailles charnelles avec Mulder s’entendent comme la confirmation d’un vide qu’elles ne parviennent pas à combler, tout comme cette aventure si similaire dans la forme à celles de jadis ne crée plus les mêmes étincelles. Magistralement interprétée par une grande Gillian Anderson, Scully s’interroge sur l’image que lui envoie d’elle-même son parcours et son présent, dans une belle concordance de thème instaurée par Chris Carter autour des Doppelgängers et de la perception de soi, aux frontières de l’Existentialisme. Le fait d’avoirs recours à la superstition (et non pas à la Foi) pour se prémunir du péril en dit également long sur le délitement de ses certitudes, derrière l’affichage de son scepticisme.

Sans doute plus dépendant de sa croisade pour donner un sens à sa vie, et se peut par souci viril de rassurer sa partenaire, Mulder affirme a contrario une certaine résilience. Mais le fait qu’il exprime que l’aventure du jour n’est pas la plus marquante qu’ils aient vécus ensemble montre bien que le désenchantement l’atteint aussi. L’épisode Mulder et Scully comme très proches des héros du film Butch Cassidy et le Kid, quand Etta, désillusionnée et craignant l’avenir, décide de se retirer, tandis que ses compagnons masculins restent inexorablement enracinés à l’aventure de leur vie.

De fait, Carter démontre une nouvelle fois une parfaite maestria dans la peinture de ses personnages et de leur psychologie, tandis que la tonalité crépusculaire de l’épisode et cette désynchronisation intime du duo annoncent déjà le chant du cygne des X-Files.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Ven 19 Jan 2018 - 22:47

Les IS :


Karin Konoval (Judy et Chucky) avait auparavant joué dans deux épisodes de MillenniuM et deux des X-Files. Elle fut notamment la mère du clan Peacock dans La Meute.

L’épisode est le premier à rompre la dualité entre auteur et réalisateur mise en place par la saison 10. La carrière de Kevin Hooks s’étend sur 35 ans et, s’il a participé à de très nombreuses séries télévisées, il n’avait jamais jusqu’ici réalisé d’épisode pour les X-Files. Il a indiqué avoir particulièrement apprécié l’appel de Chris Carter, car il considérait que cette absence manquait cruellement à son palmarès.

Apparu lors de l’épisode précédent sur la photo des Bandits Solitaires, This Man est ici de retour. Le visage de cet homme aux forts sourcils apparaissant inexplicablement dans les rêves de nombreuses personnes à travers le monde (selon une légende urbaine) figure en effet sur la gosse caisse du groupe jouant dans la boite de nuit, lors de la scène initiale.
avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Estuaire44 le Sam 20 Jan 2018 - 8:49

Un Top 10 des scènes horrifiques

avatar
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 49
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

http://www.theavengers.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série et films "X-Files" Partie 2

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 10 sur 18 Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum