CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Page 2 sur 14 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Lun 11 Aoû 2008 - 21:01

Je l'avais vu là mais cela ne fait que 18 épisodes.
NYPD Blues est sorti en demi saisons puis en saisons complètes. Le tout est de ne pas être pressé !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Lun 11 Aoû 2008 - 21:04

La FOX faisait ça avec toute ses séries à l'époque (comme Studio Canal avec Chapeau Melon d'ailleurs) et je m'étais fait avoir avec Buffy et Angel avec ces coffrets de demi saison.

Maintenant que la pratique est révolue, je pense que cela a plus à voir avec le gros nombre d'épisodes pour la 1ère saison des Incorruptibles que pour des raisons financières.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Lun 11 Aoû 2008 - 21:18

Steed3003 a écrit:Maintenant que la pratique est révolue, je pense que cela a plus à voir avec le gros nombre d'épisodes pour la 1ère saison des Incorruptibles que pour des raisons financières.

Je pense que c'est financier avant tout.
Kojak avait 22 épisodes et c'est sorti en une seule fois. Les Rues de San Francisco 27 et Les Incorruptibles 28 sont coupés.
Desperate Housewives, saison 1 était sorti au complet à 50€ puis coupé en deux à 30€ chaque partie Rolling Eyes Là, cela fut l'inverse...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Joris le Lun 11 Aoû 2008 - 21:21

denis a écrit:
Steed3003 a écrit:Maintenant que la pratique est révolue, je pense que cela a plus à voir avec le gros nombre d'épisodes pour la 1ère saison des Incorruptibles que pour des raisons financières.

Je pense que c'est financier avant tout.
Kojak avait 22 épisodes et c'est sorti en une seule fois. Les Rues de San Francisco 27 et Les Incorruptibles 28 sont coupés.
Desperate Housewives, saison 1 était sorti au complet à 50€ puis coupé en deux à 30€ chaque partie Rolling Eyes Là, cela fut l'inverse...

C'est déguelasse d'acheter 2 coffrets pour une saison, ça revient plus cher. (Cas de DH).
Vivement que la saison 3 sorte chez nous car ça en met un temps...
avatar
Joris
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 27
Localisation : Metz (57)
Date d'inscription : 10/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Mar 12 Aoû 2008 - 19:00

Un document de six minutes. Un régal !
Une interview de Robert Stack entrecoupée de nombreux extraits de la série.
Cette interview fut réalisée en 1996; l'acteur (qui parle très bien français) est décédé en 2003 à l'âge de 84 ans.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Satellitor le Mer 13 Aoû 2008 - 10:29

Merci du lien ! Le document est effectivement très intéressant... cheers
avatar
Satellitor
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 51
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 09/10/2007

http://www.tvsoundtracks.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Jeu 4 Sep 2008 - 1:24

Un livre consacré à la série par les éditions Yris devrait sortir avant fin Noël! (source : Var Matin http://www.varmatin.com/ra/draguignan/145152/draguignan-ils-editent-nos-saintes-series )
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Lun 15 Sep 2008 - 18:56

Une récente interview en vidéo du francophone Robert Stack !

http://www.canalplus.fr/c-series/c-breves-en-serie/cid166380-intw-de-robert-stack-video.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Patricks le Lun 15 Sep 2008 - 19:47

Les deux interviews se complètent, vues à la suite, c'est émouvant de revoir Robert Stack et de l'entendre parler français.
J'ai un jour lu que Robert Stack était le comédien préféré de la petite Anne du journal d'Anne Frank et qu'elle avait une photo de lui collée au mur là où elle se cachait. Cela me semblait étonnant au niveau chronologique mais en regardant imdb, je constate que robert stack a commencé sa carrière en 1939, la jeune fille a écrit son journal de 1942 à 1944 et est morte en camp de concentration en 1945.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Lun 15 Sep 2008 - 19:52

Les deux interviews proviennent de la même année, 1993, et je me demande si elles n'ont pas été faites par la même personne.
Très sympathique Robert Stack qui précise que la première saison (ainsi que la première partie de la seconde) est la meilleure de la série. Ensuite, cela s'est dégradé et il refusa de tourner une cinquième saison.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Jeu 9 Oct 2008 - 12:05

La critique DVD du volume 1 est en ligne sur dvdséries :

http://www.dvdseries.net/dvd-5667-Incorruptibles-Les-Saison-1-Volume-1-testall.html
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Sam 8 Nov 2008 - 9:08

Quelques épisodes sont en intégralité sur le tube dont le classique Ma Barker and Her Boys (saison 1, épisode 2).
Première fois que je regardais un épisode en vo. Force est de constater que j'aurais tendance à préférer la vf ! Un comble pour un inconditionnel de la vo comme moi.
En effet, la voix de Ness en français a des tonalités que n'a pas celle de Robert Stack. Qui le double, Marc ? De plus, la voix off française est plus 'dramatique'.

Ma Barker and Her Boys (S1,E2) :
http://www.youtube.com/watch?v=9eYSXl_CwF8&feature=related

The Empty Chair (S1,E1) :
http://www.youtube.com/watch?v=2G1kovHdbSs&feature=related
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Marc le Sam 8 Nov 2008 - 11:44

C'est le regretté Jacques Deschamps, qui était une des grandes voix de doublage des années 60 à 80.

Dans Kojak, il doublait Crocker par exemple, ou encore Oscar Goldman de l'Homme qui valait 3 milliards et Super Jaimie. De mémoire, dans CM&BdC, il a doublé Lovejoy de Cœur à cœur et certainement d'autres.

Jacques Thébault était l'annonceur, bien sûr.
avatar
Marc
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Satellitor le Sam 8 Nov 2008 - 11:50

C'est l'excellent Jacques Deschamps qui doublait Robert Stack dans "Les Incorruptibles".
Il a aussi été, entre autres, la voix française d'Oscar Goldman dans "L'homme qui valait 3 milliards " et "Super Jaimie".

Voix française attitrée de Stack, il a aussi doublé de nombreux autres acteurs comme Ugo Tognazzi et Clint Eastwood dans son époque western spaghetti.

Il est décédé au début des années 2000.
avatar
Satellitor
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 51
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 09/10/2007

http://www.tvsoundtracks.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Satellitor le Sam 8 Nov 2008 - 11:51

Ben mince alors, Marc.... On est arrivés au même moment !
avatar
Satellitor
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 51
Localisation : Bruxelles (Belgique)
Date d'inscription : 09/10/2007

http://www.tvsoundtracks.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Marc le Sam 8 Nov 2008 - 12:11

Prem's ! On s'arrangera pour les droits d'auteur Satellitor...
avatar
Marc
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Mar 16 Déc 2008 - 14:01

Série américaine en noir et blanc inspirée du roman écrit en 1947 par Eliot Ness et Oscar Fraley, The Untouchables. Ce fut la première série dramatique Desilu du nom du studio de Desi Arnaz et Lucille Ball. Diffusée sur ABC entre 1959 et 1963, la série fut immédiatement jugée comme violente par les critiques de l’époque. Très populaire, elle permit au producteur Quinn Martin et à l’acteur Robert Stack de se faire un nom.
4 saisons, 118 épisodes. La série due son succès aux nombreuses ‘guest stars’ qui firent carrière au grand écran (et au petit) comme Charles Bronson, Robert Redford, Gene Hackman, Peter Falk, Telly Savalas, James Coburn, Lee Marvin, Mike Connors, Roy Thinnes et bien d’autres. En fait, les criminels peuvent apparaître plus humains que les hommes de Ness ! Robert Stack est souvent froid, mécanique et sans humour mais son jeu n’est pas isolé si on se réfère à celui des héros de deux autres séries de l’époque que j’apprécie moins : Roy Thinnes (Les envahisseurs) et David Janssen (Le fugitif).
La série est, le plus souvent, romancée car les incorruptibles furent dissous après la condamnation de Capone (filmée dans le pilote, The Scarface Mob qui sortira au cinéma) et bon nombre de criminels n’eut jamais à découdre avec les Incorruptibles comme George ‘Bugsy’ Moran et Ma Barker par exemple.
La série connut divers problèmes lors de sa production. La communauté italienne, tout d’abord, s’insurgea d’être dépeinte comme des mafieux, la veuve de Capone fit un procès car la série salissait l’image de son mari et même le FBI se plaignit que certains de leurs exploits furent crédités au profit de Ness.
ABC fut contraint d’effectuer certains changements. Les deux premières saisons sont les meilleures, ces modifications ayant plutôt pénalisé le show. Le n&b sied parfaitement à cette série et il n’était pas rare que les rues soient arrosées afin de rendre un effet brillant sur la pellicule.

En France, la série a été diffusée à partir du 24 janvier 1966 sur la première chaîne de l'ORTF.
La série, tournée en n&b et évoquant les années 30 à Chicago, n’a pas vieillit mais certaines situations peuvent prêter à sourire de nos jours ; la violence ayant, malheureusement envahie nos écrans. Al Capone est le fil rouge bien qu’il soit sous les verrous mais de nombreux épisodes sont indirectement liés au personnage.
Beaucoup de fusillades et souvent, à la fin, Eliot Ness contemple la scène dévastée et les nombreux cadavres et, sans dire un mot, rengaine son revolver.
Pas de dossier sur l’excellent site Le magazine des séries. Un livre consacré à la série sortira en 2009 dans la collection Yris. Le meilleur site en français :
http://www.dunwich.org/tv/untoucha/untoucha.html

Chroniques succinctes des premiers épisodes sous peu....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Mar 16 Déc 2008 - 14:18

Décidément, le forum devient un mini-site à part entière, je m'en réjouis! Razz
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Patricks le Mar 16 Déc 2008 - 20:10

denis a écrit:Robert Stack est souvent froid, mécanique et sans humour mais son jeu n’est pas isolé si on se réfère à celui des héros de deux autres séries de l’époque que j’apprécie moins : Roy Thinnes (Les envahisseurs) et David Janssen (Le fugitif).

.

Entièrement d'accord pour Roy Thinnes. Par contre, David Janssen tout au long des quatre saisons du "Fugitif" arbore un air de chien battu, esquisse toujours des sourires gênés pour dissimuler son malaise, il est plus dans la situation d'un martyre que d'un héros froid et mécanique. Je fais partie du "stafford club" dédié à la série et j'y ai lu que le comédien avait tellement forcé son jeu au détriment de sa santé que sa crise cardiaque 13 après le dernier épisode n'était pas étrangère aux tournages épuisants des 120 épisodes. Je n'avais perso pas fait le lien. En tout cas, les jeux de Stack et Janssen n'ont rien à voir, pour Thinnes oui.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Mer 17 Déc 2008 - 17:02

La première saison date de 1959 ; la plupart des acteurs qui ont tourné dans la série sont décédés. On reconnaît des visages familiers car ces acteurs ont participé à toutes les séries des années 60. Cette première partie de la première saison a de très bons épisodes mais d’autres sont beaucoup moins bons. C’est surtout l’atmosphère particulière due au tournage en noir et blanc qui est à souligner.

Saison 1 (1/4)

1. Le Fauteuil vide (The Empty Chair) §§§§

La suite du pilote où on retrouve certains acteurs. Le barbier Rossi, témoin d’assassinats, se joint aux Incorruptibles. La chasse est ouverte pour succéder à Capone, emprisonné. Nitti et le comptable Jake Guzik, deux personnalités différentes, se disputent le fauteuil vacant. Ness se sert de la veuve d’un informateur (nièce de Guzik) pour finalement mettre la main sur les carnets du comptable qui révèlent les liquidés de Capone. Solide prestation de Nehemiah Persoff et une très bonne entrée en matière.

- Barbara Nichols (1929-1976) vue dans Des Agents très spéciaux et Hawaii, police d’état.
- Bruce Gordon, dans le rôle de Frank Nitti, sera présent dans 25 épisodes.
- Nehemiah Persoff (Guzik) tournera dans 5 autres épisodes de la série. Egalement vu dans Des agents très spéciaux, Les mystères de l’Ouest, Mission impossible, Les rues de San Francisco…
- Les gangsters évoqués dans l’épisode ont réellement existés.
- Lorsque Brandy lui tire dessus, Guzik se tient le côté gauche puis le droit lorsqu’il s’adresse à Ness.

2. Ma Barker et ses fils (Ma Barker and Her Boys) §§§§

Eliot Ness fait cerner la résidence où la dangereuse pilleuse de banques Ma Barker et ses fils se sont réfugiés. La traque s’achève par une fusillade qui durera six heures. Un flash back expliquera comment Ma Barker s’est détournée de la religion pour mener une vie criminelle avec ses fils. Un stupide envoi d’un gâteau d’anniversaire perdra le gang. Un excellent épisode, un des meilleurs à mon avis.

- C’est l’actrice Claire Trevor (1910-2000) qui est Ma Barker. Elle débuta en 1932 et elle était surnommée la reine du film noir. Elle tourna avec les plus grandes stars de l’époque.
- Louise Fletcher joue le rôle de la petite amie d’un des fils Barker.
- C’est le seul épisode de la série où la technique du flash back est utilisée.
- Les trois acteurs qui jouent les fils Barker reviendront dans d’autres épisodes de la série.

3. Le Meurtre de Jake Lingle (The Jake Lingle Killing) §§

Après l’assassinat d’un journaliste véreux, un ancien truand calculateur s’acoquine avec un des deux chefs mafieux soupçonnés tout en servant d’indic à Ness afin de toucher la récompense. Tiraillé, il privilège finalement Ness à la Mafia. L’épisode vaut surtout par l’excellente prestation de Jack Lord quelques années avant le rôle de Mc Garrett. Un épisode à l’intrigue alambiquée et une fin moralisatrice.

- La voix française de Eliot Ness /Robert Stack semble avoir été retouchée à certains passages (lorsque les fédéraux quittent l’appartement de Hagen par exemple). Ce n’est pas la voix de Jacques Deschamps.

4. L'Histoire de Bugs Moran (The George « Bugs » Moran Story) §

Un mafieux redouté, Bugs Moran, veut prendre le contrôle des syndicats de camionneurs. Pour se faire, il kidnappe les fils des leaders syndicalistes (pour l’un d’entre eux, la fin sera tragique). Episode laborieux avec peu d’action, beaucoup de dialogues et d’ennui. A part deux scènes, Ness est absent et l’enquête est confiée à Flaherty. Comme Robert Stack, vous pouvez zapper cet épisode…

- Une fin ‘ouverte’ assez surprenante : pas de fusillade ou d’organisation détruite…
- ‘Bugs ‘ Moran fut joué par deux autres acteurs dans la série.
- Cet épisode fut diffusé alors que le Sénat ouvrait une enquête similaire sur les agissements de Hoffa.
- Les second rôles les plus en vue de l’épisode sont tenus par Lloyd Nolan et Jack Warden.

5. L'Amuseur (Ain't We Got Fun) §

‘Big’ Jim s’approprie, sous la menace, tous les cabarets et boîtes de nuit afin d’écouler son alcool de contrefaçon. Le comique d’une de ces boîtes (interprété par Cameron Mitchell) va se laisser tenter par l’agent de la Mafia au grand dam de son meilleur ami, propriétaire dépossédé. Ce dernier va aider Ness à localiser la distillerie clandestine. Beaucoup de blabla et même un peu de mélo pour cet épisode le plus souvent ennuyeux. Les Incorruptibles sont à peine présents dans la première partie ; la meilleure scène est la descente dans la distillerie.

- Cameron Mitchell (1918-1994) est surtout connu pour son rôle dans la série Chaparral.

6. Un gangster dans la course (Vincent « Mad Dog » Coll) §§§

Vincent Coll, un tueur psychopathe, dit Médor ou Chien fou, voue une haine féroce pour son ancien patron, Dutch Schultz et il veut lui extorquer $100,000. L’enlèvement de son bras droit n’ayant rien rapporté, il décide de manipuler une course de chevaux dans laquelle son rival a parié gros. L’assassinat de Lefty, l’associé de Dutch, est le moment fort de cet épisode mouvementé. Un enfant est menacé d’une arme et cela a dû suffire, à l’époque, pour cataloguer la série.

- Un manque d’inspiration flagrant pour le titre français.
- Très fréquent à l’époque : un film défile derrière les occupants de la voiture. Même procédé au champs de courses : les Incorruptibles sont en incrustation devant le champs.
- Cet épisode de début de saison n’a pas tous les thèmes musicaux habituels.
- Lawrence Dobkin a interprété deux autres fois le rôle de Dutch Schultz dans la série.

7. Pas de cadavre au Mexique (Mexican Stake-Out) §§§

Un témoin clé à un procès a disparu. Le truand impliqué tente de discréditer les Incorruptibles et il tend un piège à Ness qui doit se rendre au Mexique récupérer le témoin. Un tueur nerveux (excellent Martin Landau) l’attend aussi. Un épisode surprenant vu que deux tiers sont censés se passer au Mexique. Je n’avais pas souvenir que Ness devait quitter Chicago aussi longtemps. Un épisode particulier qui sort de l’ordinaire ; Eliot Ness dans le train mexicain avec un poulet (sans jeu de mot) sous le nez est une image cocasse. Mardin Landau vaut aussi le coup d’œil. Divertissant et singulier épisode.

- La femme de Ness est évoquée.
- C’est le seul épisode où l’histoire centrale est basée hors des Etats-Unis. C’est également le seul épisode où personne ne se fait tuer !!
- Martin Landau jouera dans un autre épisode de la série (saison 3).
- Vince Edwards fut le héros de la série Ben Casey.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Jeu 18 Déc 2008 - 19:21

Robert Stack, dans son autobiographie intitulée Straight Shooting, déclare à la page 268 :

« Les membres de la Mafia, qui n’aimaient pas la série, s’en sont pris à la production, Desilu. Desi a reçu un coup de fil anonyme menaçant de lui « faire sauter la cervelle » si la série continuait. Un des sponsors de la série, Liggett & Myers Tobacco Co, eut également des problèmes. Ils ont découvert que leurs cigarettes restaient dans les docks dans tout le pays. A New York, l’homme à la tête du syndicat des dockers était un des frères Anastasia, hostile à la série. La rumeur a circulé que Liggett & Myers eut des problèmes d’approvisionnement jusqu’au jour où ils ont laissé tomber la série. Les Incorruptibles était si populaire que d’autres sponsors les ont aussitôt remplacés. Nous avons battu toutes les séries en terme d’audience surtout dans la région de Chicago où la plupart des truands avaient leur quartier général. «
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Marc le Ven 19 Déc 2008 - 5:26

Frank Sinatra non plus, n'était pas content...
avatar
Marc
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Ven 19 Déc 2008 - 8:15

Marc a écrit:Frank Sinatra non plus, n'était pas content...
Et pour cause....Il était un très bon 'crooner' mais il fricotait beaucoup avec la pègre.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Dim 21 Déc 2008 - 17:15

Deuxième partie de la première saison, encore meilleure que la première partie. D’ailleurs, j’ai avalé en deux séances les 7 épisodes ! La série a du rythme et un aura très particulier. Le trois premiers sont les meilleurs mais aucun ne joue le rôle de ‘la pomme pourrie’ comme dans le premier jet. J’attends avec impatience le bouquin de la collection Yris qui doit sortir courant 2009. Suite de cette première saison prochainement !

Saison 1 (2/4)

8. Le Roi de l'artichaut (The Artichoke King) §§§§

A New-York,CiroTerranova est à la tête du racket des fruits et légumes (et en particulier des artichauts). Il fait liquider un comparse gênant par un tueur prévoyant ce qui causera sa perte. Un excellent épisode où le mafieux est ‘sympathique’, bon vivant (il bouffe tout le temps) et excentrique (il se fait broder un artichaut sur ses chemises en soie). Terranova (interprété par Jack Weston) est un des meilleurs seconds rôles de la saison. On apprend que la plus grosse gerbe de fleurs est généralement envoyée par l’assassin lui-même dans ces cas-là !

- Al Ruscio a joué dans deux épisodes de la série Kojak. Egalement vu dans Baretta, Un shérif à New York, Sergent Anderson, L’homme invisible, Joe Forrester, Starsky et Hutch, Mrs Columbo, McGyver, Hunter, NYPD Blue, X Files… - Argentina Brunetti (1907-2005) a fait un site à son nom racontant les histoires passées d’Hollywood peu avant son décès. Son fils le continue.

9. Le Gang des trois États (The Tri-State Gang) §§§§

Un gang, commandé par Legenza, un tueur sadique (excellent William Bendix), dévalise des camions sur trois états en laissant des morts derrière. Lors d’une fusillade, les Incorruptibles blessent mortellement un membre du gang. Ness se sert de la petite amie de ce dernier pour identifier la bande. Acculés, les trois membres restants décident d’avoir recours à un kidnapping. Un excellent épisode type de la série, rythmé par quelques fusillades, la finale dans un zoo, et de la violence. Le visage de Legenza, filmé en gros plan, lorsque la victime est emmenée ‘en ballade’, est digne des films noirs d’époque.

- Pour la première fois dans la série (hors pilote), un agent fédéral est abattu : l’agent LaMarr Kane. Cet histoire est censée se passer en 1934. C’est pour cela que le personnage sera présent dans un sixième épisode de cette saison (11, Jamais gagnant), l’histoire se déroulant en 1932.
- Dauphine a réellement existé. Elle fut plusieurs fois menacée par le gang pour l’empêcher de témoigner.
- William Bendix (1906-1964) a joué un grand nombre de gangsters à l’écran. Il était un descendant du compositeur Bartholdy. Il décéda d’une pneumonie.
- Les Fédéraux jouent aux échecs et les truands aux cartes !

10. Verdict scandaleux (The Dutch Schultz Story) §§§§

Grâce à l’infiltration de Flaherty, les Incorruptibles saisissent des documents permettant d’inculper Dutch Schultz pour fraudes fiscales. Le mafieux fait délocaliser le procès et exerce une pression sur un juré. Acquitté, il retourne à New York où Lucky Luciano, qu’il a sous estimé, a pris du galon. Ness peut tirer profit de la situation. Episode intéressant avec de bons seconds rôles et une fin inattendue. Beaucoup de violence suggérée (dont l’acide dans les yeux du marchand de bonbons) qui rend Schultz bien antipathique. Comme le précise la voix off, c’est la loi de la jungle.

- Dutch Schultz et Lucky Luciano seront les deux personnages principaux (avec les mêmes acteurs) de l’épisode Jack ‘Legs’ Diamond. La série ne respecte pas l’ordre chronologique ce qui explique la résurrection de Dutch Schultz !
- Lawrence Dobkin sera Dutch pour la troisième et dernière fois dans Jack ‘Legs’ Diamond. Robert Carricart, né à Bordeaux en 1917 (décédé en 1993), a joué dans 5 épisodes de la série dont 3 comme Lucky Luciano.

11. Jamais gagnant (You Can't Pick the Number) §§

Lors de la Dépression, la loterie des nombres, vaste escroquerie du Syndicat, a beaucoup de succès parmi les petites gens. Flaherty essaie de convaincre un ami de laisser tomber ce racket déguisé. Lorsque son père, accusé de négligence par la Mafia, est assassiné, il accepte d’aider les Incorruptibles et il leur indique la couverture, une compagnie de produits laitiers. Cet épisode met Flaherty en valeur mais il comporte quelques longueurs. La meilleure scène est celle du tribunal secret de la Mafia. Les dix dernières minutes sont les plus mouvementées (descente, fusillade, filature) mais l’épisode a un thème moins intéressant que les trois précédents.

- Bien qu’abattu dans l’épisode 9, l’agent LaMarr est bien vivant dans cet épisode ; le numéro 9, Le gang des trois états, se passe en 1934, celui-ci en 1932 !

12. Réseau clandestin (The Underground Railway) §§§

Frank Halloway, tueur au physique simiesque (Cliff Robertson, détestable au possible) s’évade du pénitencier et veut rejoindre la côte Ouest pour récupérer son butin. Son avocat lui fournit un itinéraire, le réseau clandestin de la Pègre, et une accompagnatrice contre une part du magot. En chemin, Holloway consulte divers spécialistes et change de visage. Il élimine toute personne susceptible de le reconnaître. Ness veut à tout prix coincer Halloway responsable de la mort d’un agent fédéral. Beaucoup de violence dans cette chasse à l’homme même si les assassinats successifs du tueur sont surtout suggérés. On a un peu de mal à croire que Halloway soit méconnaissable. Il est mort en beauté.

- Nous avons un aperçu d’un marathon de danse, genre On achève bien les chevaux, très pratiqué dans les années 30.
- Cet épisode est le seul mentionnant la mort de George Dayton, un des trois Incorruptibles tués en service.
- Rico and Youngfellow sont absents de cet épisode.

13. L'Antre du crime (Syndicate Sanctuary) §§

Dans une petite ville, un juge intègre, candidat à la mairie, est renversé par une voiture peu de temps avant les élections. Les fédéraux doivent s’opposer à une ville gangrenée par la Mafia qui a la police locale dans sa poche. Tandis que Rossi, en couverture, est démasqué, Ness parviendra à convaincre un témoin, un chauffeur de taxi, de certifier que le juge fut assassiné. Le cynisme de Ness dans la grotte est remarquable, la fin dans le commissariat (lieu où le syndicat a installé son quartier général) est surprenante et le coup de bluff de Ness tiré par les cheveux. Le thème principal de cet épisode est la corruption de la police. Le caïd local est interprété par Anthony Caruso, adepte de rôles de gangsters.

- Calum City est une référence à Calumet City, petite ville au sud de Chicago, contrôlée par la Mafia.
- Lorsque le juge est renversé, le mannequin est trop visible.
- Un des trois épisodes de la série où le narrateur ne donne aucune date pour situer l’histoire.
- Robert F Simon (1908-1992), le flic véreux, a un rôle récurrent dans Les Rues de San Francisco. Il est le capitaine Olsen.
- Raymond Greenleaf (1892-1963), le juge, eut souvent des rôles similaires tout comme, dans un autre registre, Jack Elam (1918-2003), tueur de la Mafia.


14. La Loi de la Mafia (The Noise of Death) §§§

Un capo de l’Organisation, poussé à la retraite, s’accroche à son territoire sachant très bien que l’issue sera mortelle. Ness s’attire la sympathie du mafieux en espérant en tirer des informations. Cet épisode démontre les rouages impitoyables de la Mafia où la loi de l’Omerta prime avant tout ; même la clé donnée à Ness ne révèle rien au-delà de la mort. Henry Silva, en caïd montant, est excellent.

- Ness parle à sa femme, Betty, au téléphone. La vie privée est très rarement évoquée dans la série.
- Le personnage de Little Charlie, toujours interprété par Henry Silva, a le rôle principal de l’épisode Le Signe de Caïn (saison 2).
- Rossi n’est pas présent dans cet épisode ; le troisième en ordre de production.

TO BE CONTINUED....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Dim 21 Déc 2008 - 23:00

Pour être complet : je n'ai pas mentionné le téléfilm de 1991 intitulé The Return of Eliot Ness.
Presque 30 ans après la série, Robert Stack reprenait le rôle d'Eliot Ness dans un téléfilm de 90 minutes. L'histoire se passe à Chicago en 1947 et il aide le fils d'un ancien Incorruptible qui vient d'être assassiné.
C'est sympa de revoir Robert Stack dans le rôle ...mais c'est mieux de s'abstenir de regarder cela si on veut garder une bonne image de la série culte.
Robert Stack avait 72 ans et même si on reconnaît la démarche, la façon de mettre le chapeau et l'oeil brillant, l'acteur a vieilli et le téléfilm est un ratage complet.
En plus, ce qui n'arrange rien, Robert Stack a parfois de faux airs de ...François Mitterrand ! Jugez par vous-même, le téléfilm est en 15 parties sur youtube. (j'ai passé les deux tiers en accéléré !).
http://fr.youtube.com/watch?v=H8oxdh4Mr6s
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Mer 24 Déc 2008 - 11:57

Dès la première année, Les Incorruptibles ont été nominé 6 fois aux Emmy et ont obtenu 4 récompenses. Robert Stack en gagna un pour son rôle d'Eliot Ness.

Dans son autobiographie publiée en 1979 (Straight Shooting, page 281-282), Robert Stack écrit : "Je voudrais remercier les personnes qui ont le plus contribuées au succès de la série : Frank Nitti, Mc Gurn dit La Mitraillette, Jake Guzik dit 'Pouce Gras', Col le Chien Fou et surtout l'homme sans qui Les Incorruptibles n'aurait jamais vu le jour : Al Capone."



Robert Stack est décédé en 2003 d'une défaillance cardiaque à l'âge de 84 ans un an après qu'on lui ait diagnostiqué un cancer de la prostate.

Dans ce livre, on apprend qu'il est né Robert Langford Modini au Canada et qu'il est le descendant d'une grande lignée irlandaise. Ses parents divorcent et il suit sa mère en Europe pour trois années. Quand il revient aux États-Unis, il ne parlait que l'italien et le français (d'où l'interview en français dans les liens plus haut) et il doit apprendre l'anglais. Il débute sa carrière en 1939 mais il connut surtout le succès avec Les Incorruptibles. Eliot Ness est tellement collé à la peau de Robert Stack que les producteurs hollywoodiens ne lui donnent plus de bons rôles. Il tourne quelques films en Europe (Paris brûle t il ?, Le soleil des voyous) et d'autres séries (Les règles du jeu 1968/71, Section contre enquête 1976/77, Strike Force 1981/82 inconnue en France) mais c'est le rôle d'Eliot Ness que tout le monde a en mémoire.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Norbert le Jeu 8 Jan 2009 - 1:53

denis a écrit:
13. L'Antre du crime (Syndicate Sanctuary) §§

Le caïd local est interprété par Anthony Caruso, adepte de rôles de gangsters.
Quelques années plus tard, Anthony Caruso a joué un rôle similaire dans un épisode de STAR TREK, tourné dans les coulisses des INCOURUPTIBLES. http://www.uss-saga.be/0011/0102/DATA/B9/B9D/0217.html
avatar
Norbert
Comte(sse)
Comte(sse)

Age : 51
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 21/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Sam 21 Fév 2009 - 15:41

La série a commencé à sortir en kiosque cette semaine.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Patricks le Sam 21 Fév 2009 - 16:13

Ces sorties en kiosques sont généralement disponibles les premières semaines, pour les premiers numéros.
Ensuite, les buralistes ne les font plus venir, ce qui oblige à s'abonner.
L'acheteur à l'arrivée paie ses dvd bien plus cher que s'il les avait pris en coffrets.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Dim 15 Mar 2009 - 10:32

Première partie sortie le 21 août 2008 - saison 1, partie 1


Seconde partie sortie le 2 décembre 2008 - saison 1, partie 2


Troisième partie prévue le 27 mars 2009 - saison 2, partie 1
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Série "Les Incorruptibles" The Untouchables

Message  Invité le Jeu 2 Avr 2009 - 20:45

15. Témoin clé (Star Witness) §§

Après deux tentatives d’assassinat, un comptable, qui a une mémoire des chiffres phénoménale, accepte de témoigner devant le Grand Jury contre son ancien patron, un parrain du syndicat du crime. Les Fédéraux sont chargés de le protéger ainsi que sa famille. Un épisode moyen, conventionnel et parfois ennuyeux (démonstration des chiffres). Quelques scènes surprenantes, le lieutenant du caïd encaissant des gnons à la chaîne, la logeuse pas si folle que cela et Youngfellow en clown suspendu, côtoient le passage choc de la petite fille renversée par un camion.

- Marc Lawrence (1910-2005) a joué de nombreux rôles de gangsters dans sa carrière. Il a joué dans deux autres épisodes de la série, The Genna Brothers et Blues for a Gone Goose. Durant la chasse aux sorcières, il admit avoir été membre du parti communiste et dû s'exiler un temps en Europe.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 14 Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum