CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : https://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!
CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x ...
Voir le deal
36.99 €

Réforme territoriale

Aller en bas

Réforme territoriale Empty Réforme territoriale

Message  steed72 le Ven 16 Mai 2014 - 12:34

J'aimerai savoir ce que vous pensez de la réforme territoriale que Bisounours (ou Flamby) a l'intention de faire : supprimer les départements et réduire de moitié les régions (par fusion,suppression....), cela permet effectivement de réduire les élus régionaux et généraux, mais est-ce la bonne direction qu'il prend? Y aura-t-il encore une identité régionale ou locale AVEC LA SUPPRESSION PURE ET SIMPLE DES DEPARTEMENTS???
Merci pour vos avis et pour les spécialistes (comme Denis etc...) si vous pourriez expliquer clairement ce qu'ils ont l'intention de faire (pour moi il me faudrait plus d'explications et de clartés sur leurs projets qu'ils veulent précipiter!).
steed72
steed72
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 48
Localisation : Lorraine France
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Invité le Ven 16 Mai 2014 - 17:41

Je trouve que c'est beaucoup de vent. Diminuer les régions va pour moi en effet avoir une répercussion néfaste sur l'identité régionale, mais n'est-ce pas le but voulu ? Quant aux économies, c'est le prétexte, car elle ne sont absolument pas prouvées (on a droit à du flou pour noyer le poisson). Hollande et son ramassis d’incapables  s’apprêtent à sucrer les départements, mais il veut faire vite. Après avoir reporté le scrutin d’élections territoriales normalement prévu en 2014 à l’année 2015, Hollande tente maintenant de le repousser vers 2016, histoire de modifier un peu les régions, et, d’ici 2021, dissoudre les départements. Pour moi, c'est une réforme imposée par Bruxelles qui met en péril la démocratie de proximité et l’unité de la France.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Estuaire44 le Ven 16 Mai 2014 - 19:19

Etant des Pays de la Loire, je sais d'expérience qu'il existe des régions qui n'ont identité qu'avant tout administrative. Si la réduction les concerne au premier chef et épargne autant que possible les culturelles , pourquoi pas (recréer la Normandie pourrait même apporter un plus). La décentralisation française est restée sur un entre-deux qui ne fonctionne pas correctement, nos régions ont besoin de gagner en taille critique pour rejoindre les länders allemands ou les Comunidades espagnoles.

Je ne crois pas du tout que cela menace l'identité culturelle régionale, qui ne relève heureusement pas des cartes administratives (Cf. les liens entre mon pays guérandais  love  et la Bretagne). Après je crains que tout cela ne soit envisagé que pour faire des économies, alors que la problématique est bien plus vaste. qu'il faut aussi songer à la réforme du fonctionnement interne des régions et de leur relation à l'Etat.  

Aucun problème de fond pour la suppression des départements, une partition française remontant à époque où on se déplaçait à cheval et qui ne répond plus à aucune nécessité réelle  à l'époque des Métropoles. Par contre cela soulève une myriade de problèmes administratifs et techniques, complexes à régler. Je suis assez terrifié quand le Gouvernement prétend avoir réglé cela d'ici la fin de l'année. On a attendu trop longtemps, afin de respecter les féodalités diverses et variées, et maintenant on risque fort   de bâcler.

Bien entendu demeure le plus crucial des problèmes : la réduction à moitié de la soirée des Miss France, avec deux fois moins de comités et de Miss régionales. il faut sauver le soldat Foucault.
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Invité le Ven 16 Mai 2014 - 19:27

C'est tout à fait ce que je dis, rejoindre les théories de Bruxelles et les Länder allemands, mais l'histoire n'est pas la même pour les deux pays. Quand tu vois la Normandie, par exemple, il est impossible que cela fonctionne vu la superficie du territoire. Faire disparaitre les spécificités régionale est depuis quelque temps une volonté de Bruxelles. D'ailleurs, le changement de plaques d’immatriculation fut un premier pas.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  phildlm le Ven 16 Mai 2014 - 23:35

Je trouve stupide de décréter qu'il faut absolument 11 ou 12 régions, histoire d'imiter les Allemands... qui en ont en fait bien plus (16). Justement, à propos des Allemands, il est faut de dire que les Lander Allemands sont taillés en grand pour être plus efficaces. Au contraire, il sont découpés avant tout selon une identité territoriale forte, même au dépens de la taille. Il y en a en effet d'énormes, comme la Rhénanie-Westphalie, mais aussi de minuscules: La Sarre est 3 fois plus petite qu'un département français moyen, les villes "libres hanséatiques" de Brême et Hambourg forment un land à elles seules.

A contrario, on dit que les régions françaises sont trop petites, mais Midi-Pyrénées est plus grande que la Belgique...

Si on passe à 11 régions, ça n'ira pas, il y aura de vastes territoires sans aucune cohérence et unité. A mon avis, la réduction maximale que l'on peut faire, c'est une quinzaine.

Ce qui s'impose, c'est de réunifier la Normandie. il faut savoir que, s'il y a 2 Normandie, c'est pour une seule et unique raison: à la création dans les années 70, il y avait Lecanuet en Haute-Normandie et D'Ornano en Basse-Normandie qui voulaient tous les 2 être présidents de région. Et voilà comment de simples caprices de politiciens ont conduit à cette aberration d'une Normandie scindée en 2. La Normandie réunifiée compterait 5 départements, alors que Rhône-Alpes et Midi-Pyrénées  en comptent déjà 8 actuellement, donc aurait une taille tout à fait gérable.

Après, on peut toujours associer Nord et Picardie, Lorraine et Champagne-Ardenne, et surtout Bourgogne et Franche-Comté. Rhône-Alpes et Auvergne ensemble seraient trop grandes. Auvergne et Limousin seraient plus logiques pour une grande région Massif central.

L'Alsace a une identité propre et forte, elle ne peut s'allier avec personne, quoique réunifier l'Alsace et la Lorraine soit tentant, mais là encore trop grand.

La Bretagne peut être réunifiée en intégrant la Loire-Atlantique, mais ce qui resterait des Pays-de-Loire aurait une forme bizarre. Quant aux 4 régions du Sud, elles sont déjà vastes, je ne vois pas l'Aquitaine fusionner avec Midi-Pyrénées, ni la Provence avec le Languedoc.

Au final, on arrive donc à 15 ou 16, pas 11. Et encore, ça ne s'impose pas. Il n'y a que la réunification de la Normande et celle de la Bretagne historique qui me semblent nécessaires.

Cette réforme ne ferait économiser que 2 milliards au maximum. Au lieu de réduire le nombre de régions, on ferait mieux de limiter strictement leurs compétences et interdire les gaspillages tels que les "voyages d'études" (toujours dans des pays chauds...) que les majorités PS ou UMP font faire à tire-larigot à leurs élus régionaux et départementaux, d'interdire toutes les subventions aux associations communautaristes et de limiter drastiquement les frais somptuaires de toutes ces assemblées. Ainsi, on ferait de réelles économies.

Pour les départements, je rigole car il y a 6 mois, mon principal collaborateur au bureau, qui est militant UMP, me disait que, lorsque la droite reviendrait au pouvoir, elle allait supprimer dès les premiers mois les départements, par décret. L'UMP aura donc du mal à dire qu'elle est contre maintenant...

Comme toujours, on constate de l'incohérence: à quoi cela servait-il que Manuel Valls mobilise une armée de collaborateurs (avec l'argent de nos impôts) pour redécouper les cantons selon un charcutage digne de l'UMP Alain Marleix lorsqu'il a redécoupé les circonscriptions législatives, si c'était pour supprimer dans la foulée ces assemblées départementales?

Il ne s'agit pas de supprimer les départements, mais les assemblées départementales. Il y a eu une époque où il existait même des conseils d'arrondissements. Ils ont été supprimés, mais les arrondissements existent toujours. Je suis d'accord sur le fait que les départements ont été créés à la Révolution selon des critères de distances parcourues à cheval, et que Napoléon lui-même, s'il vivait de nos jours, serait le premier à les trouver inadaptés.

Ce qui me paraît cohérent dans le message suivant!



Dernière édition par phildlm le Sam 17 Mai 2014 - 1:01, édité 3 fois
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  phildlm le Sam 17 Mai 2014 - 0:37

Il y a des doublons à tous les niveaux administratifs en France:

1) Au niveau national: Assemblée nationale et Sénat. L'électeur de droite UMP moyen qui s'exprime dans les forums du Point ou du Figaro n'arrête pas de réclamer la suppression du Sénat, mais on peut lui rétorquer que c'est son camp qui a imposé un Sénat à la Libération. En effet, le projet de constitution concocté par les socialistes et les communistes prévoyait une seule assemblée. Il a été rejeté par une majorité typique de centre-droit, qui a imposé une 2ème assemblée de notables, le Sénat. Il s'agissait de se prémunir contre la volonté populaire en tempérant l'Assemblée des députés par des sénateurs élus au scrutin restreint par des notables ruraux conservateurs.

Jospin a eu raison de traiter le Sénat "d'anomalie", mais il a eu le tort de ne pas le supprimer. Il n'aurait pu le faire par voie parlementaire car il faut la majorité des 2 tiers, donc rien n'est possible sans un accord PS-UMP, mais il aurait pu tenter le référendum.

2) Au niveau intermédiaire: assemblées régionales et départementales. Origine du doublon: les lois de décentralisation votées au début des années 80, qui donnent une consistance réelle aux régions. Auparavant, il n'y avait que les départements.

3) Au niveau local: communes et communautés de communes. Origine du doublon: la loi Chevènement de 1999. Plutôt que fusionner les innombrables communes françaises (36 000, soit autant que dans le reste de l'Union européenne...), on les a incitées à se "regrouper". Résultat: un échelon de plus.


Les solutions possibles: supprimer les doublons.


1) Au niveau national: supprimer purement et simplement le Sénat. Le Sénat avait une certaine utilité auparavant en tant que représentant des collectivités locales. Mais avec la décentralisation, lesdites collectivités n'ont plus à passer par Paris pour décider. Le Sénat est donc devenu obsolète et ne sert qu'à retarder la mise en œuvre des lois. De plus, je suis par principe hostile en démocratie à tout ce qui ne relève pas du suffrage universel, et à tout ce qui est nommé et non élu: si on ne veut pas le passer à la moulinette, au moins pourrait-on mettre fin à ce scandaleux mode de scrutin qui s'apparente au suffrage censitaire.

Important aussi: il faudrait mettre fin à cette stupide, détestable et antidémocratique habitude des politiciens de s'incliner face à des organismes nommés et non élus. Il n'y a absolument aucune, aucune obligation de suivre à la lettre les décisions du Conseil d'Etat et du Conseil constitutionnel. Les députés, élus du peuple, et le gouvernement nommé par le Président de la République, quel qu'il soit, élu par les Français, n'ont pas à s'incliner face à des juristes nommés et non élus. "Conseil" d'Etat, "Conseil" constitutionnel: puisque ce ne sont que des "conseils", ils sont là pour conseiller. Libre au gouvernement de suivre leurs conseils, ou de ne pas les suivre. Quel politicien courageux (oh! le barbarisme...) osera dire M**** à tous ces cloportes?

Je reconnais bien là les tristes mœurs des technocrates bruxellois, cette volonté de neutraliser la souveraineté populaire en bridant le suffrage universel par des tas de juristes représentant la pensée de l'oligarchie. On nous parle de "démocratie" à propos de ces "contre-pouvoirs", mais c'est tout le contraire: le seul pouvoir légitime est le pouvoir du peuple par l'intermédiaire de ses représentants. Les juristes, ils n'ont qu'à aller se rhabiller! Tous ces prétendus "contre-pouvoirs" ne sont que le masque de l'Ancien Régime qui refait surface, ni plus ni moins.

2) Au niveau intermédiaire: la réalisation la plus visible des régions, c'est les TER. Imagine-t-on sérieusement qu'on puisse organiser les transports ferroviaires à l'intérieur des départements? La bonne taille, c'est la région. Conservons donc les régions, avec quelques adaptations pour rendre leurs délimitations plus logiques. Quant aux assemblées départementales, n'attendons pas 2021 pour les supprimer: Gérard Collomb l'a déjà fait à Lyon: c'est la métropole lyonnaise qui a repris la majeure partie des compétences du département, essentiellement l'aide sociale. La plupart de ce que traite les départements peut relever de l'échelon local, la partie restante pouvant être transférée aux régions.

3) Au niveau local: conservons les communes en tant qu'entités, mais pas en tant qu'assemblées: les intercommunalités doivent se substituer définitivement aux conseils municipaux et non pas continuer à faire doublon. Pas facile à faire car, entre autres, les notables socialistes, qui ont perdu beaucoup de mairies aux dernières élections, risqueraient d'en perdre encore plus si on flanquait leurs centres villes de bobos des banlieues péri-urbaines qui votent de plus en plus à droite...

Voilà comment on pourrait supprimer tous les doublons et faire de réelles économies. Les fonctionnaires des collectivités supprimées seraient recasés dans d'autres administrations, ce qui éviterait le recrutement de nouveaux fonctionnaires et donc produirait d'autres économies.

Il resterait donc l'assemblée nationale, les conseils régionaux et les assemblées de communautés de communes, alors qu'on ne me dise pas que la France serait sous-administrée.

Cela permettrait aussi de limiter le nombre d'élections. En France, on vote tout le temps. Comme le disait Coluche "la dernière fois, c'était les cantonales. C'est pour élire les cantonniers. J'y suis pas allé, y'a pas d'herbe dans ma rue..."

Petit récapitulatif de ces 7 dernières années:

2007: présidentielle et législatives
2008: municipales et cantonales
2009: européennes
2010: régionales
2011: cantonales
2012: présidentielle et législatives
2013: repos (c'est rare!)
2014: municipales

Les gens n'y comprennent plus rien! Aussi, je ne serais pas opposé au report annoncé. Il faut savoir que les élections régionales ont lieu d'habitude tous les 6 ans: 1986, 1992, 1998, 2004 et 2010. Donc l'échéance normale était bien 2016. Elles avaient été avancées à 2014 suite à la réforme de Sarkozy dite du "conseiller territorial", et qui était d'ailleurs une belle ânerie (digne du scrutin "paritaire bi-nominal" de Hollande pour les départementales): pas du tout une simplification, mais une manière habile d'institutionnaliser le cumul des mandats.

Que Hollande, "Monsieur 18%", ait des arrières pensées de reculer une élection pour ne pas la perdre, ou la perdre plus tard, est juste, mais enfin Copé peut difficilement le lui reprocher puisque l'UMP elle-même avait avancé l'élection de 2 ans pour se débarrasser au plus vite des 20 présidents socialistes sur 21 élus en 2010 par le biais d'un nouveau mode de scrutin plus favorable à l'UMP puisqu'il aurait éliminé le FN. Si les socialistes au pouvoir n'étaient pas une bande d'amateurs incapables, ils ne se priveraient pas de rappeler ce fait à leur adversaires, à savoir que ce furent eux les premiers magouilleurs. Logique d'ailleurs, que peut-on attendre de l'Union des Magouilleurs Professionnels, ou du Parti des Salafistes?

Je pense que cette succession incompréhensible d'élections pour des tas d'assemblées, cette impression que les politiciens continuent à bien s'engraisser dans tous leurs fromages avec l'argent prélevé au contribuable, et de façon de plus en plus massive, qu'ils ne font aucun effort d'économies pendant que le peuple souffre de la crise, sont des éléments essentiels dans la montée irrésistible de l'abstention.

Ce qu'on pourrait faire:

Réduire les années électorales à 2 tous les 5 ans:

2017, 2022 etc: élections nationales: président et assemblée élus en même temps, soit 2 tours au lieu de 4. Une dose de proportionnelle à l'assemblée.

2019, 2024 etc: élections locales: régionales (proportionnelle maintenue) et communautés de communes en même temps, le second tour étant couplé aux européennes, si on n'arrive pas à se débarrasser de la calamiteuse Europe bruxelloise.

Ce qu'on pourrait faire, ce qu'on devrait faire, mais je suis très lucide, et je sais très bien que ça ne se fera pas. Il serait naïf de penser que les politi-chiens vont scier eux-mêmes la branche sur laquelle ils sont assis, vont renoncer aux ors du palais du Luxembourg et à leurs multiples et lucratives indemnités. Il n'y a qu'à voir l'attitude curieuse du PS au Sénat: voilà une assemblée vouée à être éternellement à droite tant qu'on ne changera pas son mode de scrutin, la parenthèse de 2011/2014 sera une exception refermée dès 2014. Pourquoi les socialistes ne veulent-ils pas supprimer une assemblée où ils sont condamnés à demeurer minoritaires? Tout simplement parce qu'ils y comptent quand même un certain nombre d'élus et qu'au fond, plus que le fait d'avoir la majorité ou pas, ce qui compte surtout, c'est d'y être, de bénéficier des nombreux avantages accordés, de la retraite dorée et de continuer à manger des petits fours et du caviar, et de boire du Champagne en compagnie des élus UMP après avoir fait semblant de se disputer avec eux lors de ces mascarades de séances publiques.
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  steed72 le Lun 2 Juin 2014 - 3:24

Attention, il arrive avec sa super-réforme : que va-t-il nous pondre cette fois encore?? une nouvelle grosse connerie comme il a l'habitude d'en faire depuis 2 ans!
Je sens que cela ne va pas plaire à tout le monde!
steed72
steed72
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 48
Localisation : Lorraine France
Date d'inscription : 26/03/2014

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Invité le Mar 3 Juin 2014 - 22:08

Fusion des régions Picardie et Champagne-Ardenne : Hollande a-t-il coupé l'herbe sous le pied de Marine Le Pen ?
http://www.lepoint.fr/politique/fusion-des-regions-picardie-et-champagne-ardenne-hollande-a-t-il-coupe-l-herbe-sous-le-pied-de-marine-le-pen-03-06-2014-1830676_20.php
"Il suffit de regarder la carte et les résultats aux européennes : ça a pesé dans le choix. Est-ce qu'on voulait donner une grande région à Marine Le Pen ?" a dit Barbara Pompili. "Il est vrai qu'une grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie serait prenable par le Front national. Est-ce que ça a pesé ? Je n'en sais rien, mais on peut se poser la question", a-t-elle ajouté. En Picardie, a dit la députée, "si on est obligé de fusionner avec une autre région, le plus logique est de fusionner avec une région avec qui on a déjà beaucoup de liens, notamment sur les transports, le Nord-Pas-de-Calais. Ce ne serait pas dans la joie, mais ce serait dans une logique. On avait aussi pensé à la Haute-Normandie. Mais avec la Champagne-Ardenne, nous avons très peu de liens."
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  phildlm le Mar 3 Juin 2014 - 22:41

denis a écrit:Fusion des régions Picardie et Champagne-Ardenne : Hollande a-t-il coupé l'herbe sous le pied de Marine Le Pen ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"Il suffit de regarder la carte et les résultats aux européennes : ça a pesé dans le choix. Est-ce qu'on voulait donner une grande région à Marine Le Pen ?" a dit Barbara Pompili. "Il est vrai qu'une grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie serait prenable par le Front national. Est-ce que ça a pesé ? Je n'en sais rien, mais on peut se poser la question", a-t-elle ajouté. En Picardie, a dit la députée, "si on est obligé de fusionner avec une autre région, le plus logique est de fusionner avec une région avec qui on a déjà beaucoup de liens, notamment sur les transports, le Nord-Pas-de-Calais. Ce ne serait pas dans la joie, mais ce serait dans une logique. On avait aussi pensé à la Haute-Normandie. Mais avec la Champagne-Ardenne, nous avons très peu de liens."
Là, c'est toi qui me coupe l'herbe sous le pied.  Very Happy  Ou plutôt je viens renforcer cette opinion en faisant remarquer que, s'il est bien quelqu'un qu'on ne peut soupçonner d'une quelconque sympathie pour le FN, c'est bien une élue des Verts comme Barbara Pompili. Il est pourtant évident que si on veut absolument regrouper, autant faire des mariages d'amour plutôt que des mariages forcés. L'union Nord et Picardie apparaît autrement plus naturelle que le mariage Picardie-Champagne. Le problème, c'est que l'apport des voix de Picardie, région qui a voté à près de 40% pour le FN aux européennes, risquerait de faire basculer la région en faveur de Marine Le Pen l'an prochain, d'autant plus que le FN est déjà puissant sur le seul Nord-Pas de Calais. Le FN est très fort aussi en Champagne-Ardenne, et le risque de prise par le FN de la nouvelle région Picardie-Champagne est tout aussi important, mais voilà, cela n'aurait pas le même impact car ce ne serait pas Marine Le Pen, élue du Pas de Calais, et dont l'élection à la tête d'une région aurait un retentissement considérable à l'étranger (et en plus désespérerait Madonna  Rolling Eyes ). Le Nord-Pas-de-Calais, c'est 4 millions d'habitants, près de 6 si on ajoute la Picardie, c'est Lille, c'est le carrefour de l'Europe, la porte vers la Belgique et l'Angleterre. Si le FN prenait une région Picardie-Champagne, ça ferait beaucoup moins de bruit.

Pour le reste, pourquoi cet acharnement contre la Bretagne, pourtant devenue un fief du PS? L'occasion était belle de la réunifier, j'espère que les choses vont s'infléchir en ce sens. La Normandie est bien réunie, et tant mieux. Pourquoi associer l'Auvergne à Rhône-Alpes, pour une région gigantesque de 12 départements, alors que l'alliance Auvergne-Limousin était si naturelle, pour former une grande région du Massif central? L'identité auvergnate va être complètement diluée au sein d'un ensemble sans âme puisque l'Auvergne ne représentera que 1/6ème de la population totale.

Le mariage Centre-Poitou-Charentes-Limousin est ahurissant.  Shocked  La fusion Midi-Pyrénées-Languedoc serait plus logique puisqu'elle permettrait de réunifier le Bas et le Haut-Languedoc, mais ce qui est stupide c'est cet acharnement à fusionner sans vouloir scinder, même lorsque ce serait nécessaire. Il est pourtant évident que cette fusion aboutit à un monstre de 13 départements alors que l'Aquitaine voisine reste à 5 départements. La logique démographique et géographique impliquerait de rattacher les départements gascons, Gers et Hautes-Pyrénées, à l'Aquitaine. Que peuvent bien avoir à faire Auch, Tarbes et Lourdes avec Nîmes et Le Grau-du-Roi, comme le prévoit le cerveau hollandien?  Rolling Eyes  D'autre part, je ne vois pas les Montpelliérains accepter de passer sous la coupe de Toulouse, avec qui la rivalité a toujours été forte. Il faut bien admettre que Haut-Languedoc et Bas-Languedoc ont aujourd'hui 2 destinées différentes. Quand on passe d'une région à l'autre, on voit très bien que ce sont 2 mondes différents, l'un méditerranéen, l'autre océanique. A la limite, Nimes et Montpellier sont culturellement plus proches de Marseille que de Toulouse.

Cette obsession de singer l'Allemagne avec ses landers gigantesques confine à la psychanalyse. Qu'on se le dise, nous ne sommes pas des Allemands, l'Allemagne est un état fédéral alors que la France est un état-nation. La constitution de "super-régions" peut être une menace contre la nation, dont les compétences sont déjà bouffées par le haut par la technocratie euro-bruxelloise, si en plus on les bouffe par le bas avec des potentats locaux surpuissants, qui risquent d'augmenter encore la bureaucratie locale, et donc le nombre de fonctionnaires, on aura plus perdu que gagné.
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Invité le Mer 4 Juin 2014 - 13:24

Réforme territoriale 140604013257683869
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Estuaire44 le Mer 4 Juin 2014 - 18:01

Pour l'instant l'essentiel est préservé
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Estuaire44 le Jeu 5 Juin 2014 - 9:18

BORDEAUX, 3 juin 2014 (AFP) - "Limouchentre", "Terre du Milieu" ou "Fourre-Tout": trouver un nom aux régions redessinées dans la carte présentée par l'Elysée a attisé l'imagination des habitants vivant dans celles touchées par les fusions, notamment les résidents de l'ensemble controversé qui regrouperait Poitou-Charentes, Centre et Limousin.

Dans un micro-trottoir de France Bleu Poitou, au coeur de cette virtuelle méga-région, ou sur le site internet du journal Sud Ouest, dont la zone d'influence couvre les Charentes, les auditeurs et internautes se sont pris au jeu, tantôt avec sérieux, tantôt avec distance et humour, parfois politiquement vachards.

"Centre-Atlantique", "Grand Centre", "Région Centre-Ouest", sont quelques-unes des appellations classiques avancées pour tenter d'englober les caractèristiques disparates d'une région qui couvrirait aussi bien Dreux en Eure-et-Loir (à 80 km de Paris), que Royan, au nord de l'estuaire de la Gironde, à près de 500 kilomètres au sud-ouest.

Plus loufoques, des propositions tentent de jouer comme un Lego avec les syllabes des trois régions concernés, avec un résultat musical plus ou moins heureux, comme "LimouChentre","CentPoitSin", "AtlanCentrouSin" ou "PoiChaLiCentre".

"Segoland", "Royalie": des commentaires croient deviner la patte de l'ex-présidente de Poitou-Charentes Ségolène Royal, dans le non-démantèlement, et le rattachement au Centre de cette région, où pourtant certains départements (Charente et Charente-Maritime notamment) se disent plus attirés par l'Aquitaine, au sud.

Des noms comme "Le Fourre-Tout", "L'indésirée", voire "Le Monde Perdu", traduisent des commentaires majoritairement négatifs, ou sceptiques. Même si d'aucuns fusionnent mythe et géographie, invoquant le Seigneur des Anneaux de J.R.R Tolkien pour proposer "La Terre du Milieu".
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Réforme territoriale Empty Re: Réforme territoriale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum