CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - THE AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : http://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!

18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  séribibi le Mer 13 Mar 2013 - 18:02

Pas d'accord, "Les petits mouchoirs" est un bon film.

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  Cetp65 le Mer 13 Mar 2013 - 18:48

Je rejoins Dear, je l'ai trouvé affreux ! Razz
avatar
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 25
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  Invité le Dim 25 Jan 2015 - 4:44

Demain ne meurt jamais => 2/4: Après l'excellent Goldeneye, tout paraît trop routinier et vu et revu dans Demain ne meurt jamais. L'intrigue souffre de trop nombreux poncifs pour un Bond et le film se déroule sans aucune réelle surprise.  On peut comprendre que les producteurs puissent penser que tout le monde n'ait pas vu On ne vit que deux fois ou L'espion qui m'aimait, mais cet épisode souffre d'un sentiment de déjà vu trop prégnant dans son ensemble, on se demande même parfois si on assiste pas à un remake d'un ancien épisode de la série. C'est d'autant plus visible quand l'on revoit l'ensemble de la saga à la suite. Dans les points positifs, on notera l'excellence de toutes les scènes d'action, dont une course poursuite à Saigon, qui sans atteindre le char de St Pétersbourg, figure parmi les grands moments de la saga. Le sujet des médias abordé par le film est fascinant et Jonathan Pryce un méchant particulièrement développé et savoureux.  Dans les points négatifs, hormis l'intrigue convenue, les Bond Girls, Teri Hatcher et Michelle Yeoh, deux excellentes actrices, et qui se débrouillent plutôt bien, mais leurs personnages sont à peine esquissées et ne réussissent jamais á s'élever au delà des stéréotypes.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  Patricks le Dim 25 Jan 2015 - 10:14

Alors là, entièrement d'accord, ce film n'est qu'une suite d'effets spéciaux et ressemble à On ne vit que deux fois et l'espion qui m'aimait, avec en plus un pompage ridicule de la série K2000.
avatar
Patricks
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 58
Localisation : Valence (26)
Date d'inscription : 22/03/2007

http://www.fansdemurielbaptiste.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  Dearesttara le Dim 25 Jan 2015 - 13:23

Tout à fait d'accord : overdose de pyrotechnie, mais excellente satire des médias et un Jonathan Pryce savoureux. J'aime bien Hatcher et Yeoh, certes peu développées, mais la première apporte un rien d'émotion, et la seconde a une pêche d'enfer dans les scènes d'action.
avatar
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 27
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  séribibi le Dim 25 Jan 2015 - 13:35

Il m'a fallu plusieurs visions pour apprécier ce Bond, la découverte au cinéma fut un peu rude surtout étant donné la qualité du précédent opus.
L'ensemble a en effet un parfum de déjà vu.
Jonathan Pryce est, pour ma part, complètement à l'Ouest dans le rôle de ce magnat de la presse mégalomaniaque dont les mimiques semblent constamment déplacées. Son jeu conviendrait davantage dans un film d' "Austin Powers" (alors que c'est un bon acteur).
De belles scènes d'action (à l'exception de la scène de la voiture surdécoupée et illisible et du final totalement convenu, anticlimatique et mal filmé, lui aussi).
Michelle Yeoh est au top mais Terry Hatcher ne sert à rien, pas la faute à son interprétation somme toute correcte mais à son rôle totalement sacrifié, comme celui de Maud Adams dans "L'homme au pistolet d'or".
L'histoire est intéressante mais totalement irréaliste (dans le mauvais sens du terme) mais le dynamisme de l'ensemble fait que, au final, cela se regarde sans déplaisir.
avatar
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 51
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

http://parfum-des-arts.forumactif.com/forum.htm

Revenir en haut Aller en bas

Re: 18 - Demain ne meurt jamais - 1997

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum