CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : https://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!
CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -28%
Xiaomi MI Watch Lite
Voir le deal
49.99 €

Savoir de quoi l'on parle

Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Savoir de quoi l'on parle

Message  Invité le Lun 6 Aoû 2012 - 18:54

La fausse modestie, qui fait partie du "politiquement correct", voudrait que l'on s'abstienne de ce dire expert en tel ou tel sujet. Mais c'est une forme d'hypocrisie. Thierry Sain t Jo annis dédie sa vie à Sherlock Holmes et loin de moi l'idée d'aller le contredire, idem pour Kevin Collette qui a été en contact en tant que "pro" avec Eon Productions Limited et auquel je peux confronter une passion commencée en 1973 et terminée par l'enterrement de Bond que constitue Craig et Casino Royale en 2006, ainsi que de nombreuses lectures dont effectivement certaines comme ciné revue comportent des infos erronées.
Je précise quand même que je faisais partie des gens qui allaient voir plusieurs fois de suite (jusqu'à l'arrivée du fossoyeur Daniel Craig) chaque James Bond à sa sortie en salles. C'était une passion pour moi et quand je racontais cela, on me prenait pour un cinglé. Idem pour le fait que je reste dans la salle (jusqu'à dangereusement vôtre) pour voir le titre de la prochaine aventure de 007. J'étais abonné à des fanzines ou revues devenues culte comme l'américain "Bondage" dont j'ai hébergé le séjour en France du rédacteur en chef Richard Schenkman en mai 1980. C'est d'ailleurs Richard le premier qui m'appris que le prochain Bond reviendrait à une dimension humaine après ce qu'il appelait les "larger than life" L'espion qui m'aimait et Moonraker.

La passion, je pense qu'il faut la respecter et non s'en moquer ou la mettre en doute. Dans une matière radicalement différence, je m'intéresse depuis 1980 à la chanson napolitaine et entre autres à Peppino Di Capri.
J'ai ses pressages italiens, allemands, iraniens, israeliens, turcs, sud américains (Argentine surtout), mais une passion ne se construit pas en quelques années. De 1980 à 2012, j'ai appris à tout savoir sur Peppino Di Capri, Sergio Bruni, Massimo Ranieri et la chanson napolitaine, son évolution. De Sergio Bruni, j'ai même un double album japonais.

Et puis, vous le savez, j'ai moi même trouvé par des enquêtes de détective tout de la vie et de la carrière de Muriel Baptiste, "Les Envahisseurs", j'ai commencé à les regarder le jeudi 4 septembre 1969, et avant même la vidéo j'enregistrais sur audio cassette les bandes sons françaises au point que je connais par coeur certains épisodes.

Je n'irai pas discuter avec Dear de musique classique, je n'y connais rien, mais de grâce admettez que je puisse avoir accumulé une certaine expérience qui me fait tomber des nues ces jours ci sur le forum. Lazenby qui a traversé l'univers 007 comme une flèche pour partir dans le néant crédible en James Bond ? Quant aux envahisseurs, les meilleurs épisodes ont été acheté en premier et pendant longtemps, la france a diffusé et rediffusé 26 épisodes, allant jusqu'à doubler deux fois le même ("la soucoupe volante"). "Le procès" que défend PhilDLM contient une scène du plus haut ridicule, qui fait sans doute partie du désamour des ricains pour la série et explique son annulation. Après avoir témoigné, le père d'un envahisseur va a une machine à café, avale un poison et disparait dans un brouillard rouge. Le scénariste avait dû écrire sous acide sans doute.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Dearesttara le Lun 6 Aoû 2012 - 20:43

Si l'on se moquait de toi pour tes passions, c'était vraiment malsain de la part de ceux qui le faisaient. Du moment que tu respectais la charte du forum. Pour ma part, malgré nos divergences en termes de séries et de films, et spécialement sur les 007, j'ai toujours respecté tes goûts.
D'ailleurs, j'ai toujours eu une admiration pour les gens passionnés, car je considère la passion comme étant une des plus grandes qualités humaines. C'est pour cela que je t'aime beaucoup Patricks, car dédier une grande partie de sa vie à une comédienne qui n'a pas eu la carrière qu'elle méritait et encore méconnue aujourd'hui, ou bien passer plus d'un an à chroniquer douze saisons d'une série policière sont des engagements de ta part qui m'ont vraiment soufflé.
Pour moi, je n'ai aucun problème avec toi, tes "extravagances" peuvent surprendre au début mais c'est ce qui fait ta personnalité.

J'aimerais parler pour tout le monde, mais je ne peux qu'exprimer que ce que je ressens. Je dirais donc simplement que ces derniers jours, tu as sous-estimé la portée de la subjectivité en matière de goûts. Pour moi, c'est clair, on peut être impartial, neutre, mais pas objectif : pour moi, ça n'existe pas en matière de films ou de séries. Tu cites la scène "ridicule" du procès des Envahisseurs, mais ce qui est ridicule pour toi peut être excellent pour d'autres, il n'y a pas de limite à la subjectivité dans ce domaine. Et il faut accepter, même si on ne le comprend pas, un point de vue qu'on n'approuve pas. J'ai été estomaqué par exemple qu'on considère The man with the golden gun comme un bon 007 alors que je considère que c'est un des pires, si ce n'est le pire d'ailleurs. J'ai fini par comprendre - sans approuver - un tel angle de vue, surtout après la vision de vos avis, notamment celle détaillée d'Estuaire.

Je ne cherche pas à te convertir à mon credo : tout est subjectif. Mais armé de cette pensée, je peux comprendre les points de vue des autres, et débattre avec eux sans (trop) tomber dans la polémique conflictuelle - sauf si je franchis exceptionnellement la ligne jaune, mais mes erreurs de comportement sont toujours dûs à de l'inattention ou à un problème de sens, ce n'est jamais volontaire -. J'ai trop de respect pour ceux qui m'entourent, qui enrichissent ma vie depuis plus de deux ans, pour mettre en doute leurs capacités et mépriser leurs goûts.
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Invité le Lun 6 Aoû 2012 - 21:30

Avant les années 90, le livre de carrazé "le prisonnier chef d'oeuvre télévisionnaire", les premières éditions de séries en vidéo, il n'était pas bien vu d'aimer un certain cinéma populaire dont 007 a été l'un des fers de lance.
Ce n'est pas sur le forum que l'on s'est moqué de moi d'aller voir 12 fois en salles l'homme au pistolet d'or, on me prenait pour un excentrique, pourtant quand "Titanic" est sorti en 1998, les gens ne cessaient d'y aller et d'y retourner, en gros ce que je faisais avec "le pistolet d'or".
Je suis entièrement subjectif sur ce Bond, Jack Palance était pressenti pour être Scaramanga, est comme Christopher Lee en Scaramanga est déjà pour au moins 60% dans mon adoration pour ce film, je ne l'aurais pas aimé autant. 12 fois, c'est mon record de vision en salles, suivi de 8 pour "vivre et laisser mourir," mais à cette époque, les Bond étaient rares. A part la parodie avec Niven, tous les Bond connery et moore ne passaient pas à la télé.
Je voulais deséspérement voir tous les épisodes, et j'ai dû attendre 1976 et le festival Viva James Bond où tous les 2 jours, on pouvait voir un Bond différent (sauf le Lazenby qui était exclu), c'est là que j'ai découvert les six avec Sean Connery.
Même au début de la vidéo, ma mère a voulu m'offrir la cassette en vente de l'homme au pistolet d'or et cela coûtait entre 800 et 1000 francs.
Une époque que les plus anciens ont dû connaître. Les premières k7 vidéo pré enregistrées atteignaient des prix exhorbitants (mais c'était le prix normal du commerce), ce fut aussi le cas des Rois maudits.
Il est vrai que les temps ont changé, les Bond sont passés à la télé (le premier fut "l'espion qui m'aimait" en janvier 1986), des gens comme Carrazé ont montré que les fans du prisonnier n'étaient pas des zinzins.
La vidéo s'est démocratisée atteignant des prix raisonnables.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  séribibi le Lun 6 Aoû 2012 - 21:36

Oui, je me souviens de ces années-là avec les prix des K7 vidéo qui en effet atteignaient des prix prohibitifs : 1299 F, 1070 F, 1099 F etc (les Warner et d'autres) ; 899 F (les René Château), etc...
Avoir une K7 préenregistrée tenait à l'époque du LUXE !

Le premier Bond passé à la TV oui ça m'a marqué parce que c'était mon préféré, et ils avaient annoncé en prévision dans les programmes de la semaine précédente "Dr No". Mais ce fut "The spy who loved me" qui le remplaça, sans aucune explication.
séribibi
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 54
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  phildlm le Lun 6 Aoû 2012 - 22:02

Là, je dois bien reconnaître que la scène dont tu parles Patricks, n'est pas ma préférée du "procès", et qu'on aurait pu s'en passer... Quoique on ait déjà vu des envahisseurs se suicider, mais cette façon est assez curieuse. Non, ce qui m'a plu, ce sont les soupçons orientés sur quelqu'un alors que c'était un autre dont on ne se doutait pas qui était l'envahisseur, donc coup de théâtre intéressant. Pour la même raison, j'ai apprécié "layrinthe". Néanmoins, il faut reconnaître que Liardet, dont les écrits ne sont évidemment pas parole d'évangile, mais qui est tout de même un expert reconnu de la série, ne dit absolument pas de cet épisode que c'est une daube.

C'est curieux, par exemple, il y a eu un débat hier et tous les participants étaient d'accord pour dire que "Genèse" ne leur plaisait guère, alors que pour ce même Liardet, c'est "un très bon épisode à l'intrigue particulièrement dense", et ça me rassure un peu de voir que je ne suis pas le seul à avoir aimé cet épisode.

Sur les passions, je pense qu'elles sont grandement nécessaires sinon le vie ne serait pas intéressante, et il est évident que tu es un grand passionné. Tu es un grand contributeur au "hors série" et un de ceux qui font vivre ce forum avec Denis, Estuaire, Dearesttara, Séribibi, Nicolas et les autres (pardon à ceux que j'oublie). En effet, il faut savoir de quoi on parle, voilà pourquoi je parle souvent de politique sur le forum, car je suis expert en ce domaine, alors qu'il y a certains topics auxquels je ne participe pas car je n'y connais rien. Sur les séries que j'ai chroniquées, je n'ai évidemment choisi que celles que je connais très bien, d'ailleurs autrement ça ne m'aurait pas intéressé. Idem pour les films, je pense qu'il est visible que je suis un grand passionné de Louis de Funès, dont je peux réciter des passages entiers de certains films par coeur. Very Happy
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Invité le Lun 6 Aoû 2012 - 22:21

"La Genèse" commence très bien avec le pré générique, mais ensuite, cela tourne en eau de boudin. Le policier survit on ne sait comment au disque de métal (Il est le premier dans ce cas). L'atmosphère glauque de la nuit et de l'attentat contre le policier ne se retrouve pas dans l'épisode (sauf lorsque Vincent fait retrouver la mémoire au policier et qu'il tremble).
Liardet et moi sommes des passionnés, mais Liardet est aussi un "homme d'affaires", quand en 2006 je lui ai proposé avant d'avoir écrit une ligne de faire un livre sur Muriel, il m'a dit "impossible, le prix d'achat des photos et de l'importante iconographie nécessaire serait très élevé. Il ne m'a pas dit "C'est nul d'écrire sur Muriel Baptiste, ce qu'il a vu c'est le prix des droits des photos ne permettrait pas ensuite de rentrer dans ses fonds".
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  phildlm le Lun 6 Aoû 2012 - 23:21

Patricks a écrit:"La Genèse" commence très bien avec le pré générique, mais ensuite, cela tourne en eau de boudin. Le policier survit on ne sait comment au disque de métal (Il est le premier dans ce cas). L'atmosphère glauque de la nuit et de l'attentat contre le policier ne se retrouve pas dans l'épisode (sauf lorsque Vincent fait retrouver la mémoire au policier et qu'il tremble).
Liardet et moi sommes des passionnés, mais Liardet est aussi un "homme d'affaires", quand en 2006 je lui ai proposé avant d'avoir écrit une ligne de faire un livre sur Muriel, il m'a dit "impossible, le prix d'achat des photos et de l'importante iconographie nécessaire serait très élevé. Il ne m'a pas dit "C'est nul d'écrire sur Muriel Baptiste, ce qu'il a vu c'est le prix des droits des photos ne permettrait pas ensuite de rentrer dans ses fonds".
Tu soulèves un aspect intéressant. Serait-ce que Liardet, dans le but de vendre ses bouquins, va essayer d'être le plus consensuel possible, par exemple en ménageant a chèvre et le chou, autant les fans de Mme Peel que ceux de Tara King ou Purdey dans les "Avengers"?

Sur l'histoire du disque, il me semble que l'envahisseur a été interrompu par le collègue de la victime et de ce fait n'a pu plaquer suffisamment longtemps le disque pour provoquer une mort sur le coup. Mais la mort se produit ensuite à l'hôpital.
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Invité le Lun 6 Aoû 2012 - 23:46

Liardet est réaliste, un livre sur Muriel ne se vendrait pas suffisamment pour amortir le prix de revient des photos. Dans l'interview avec Denis, il dit qu'il ne traitera plus les séries françaises, les ayants droits des photos demandent des fortunes, et ainsi "Vidocq" ne verra pas le jour. Les américains sont moins chers pour l'iconographie et les droits de photos.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Invité le Mar 7 Aoû 2012 - 10:30

Exact. C'est que qu'il m'a dit. D'ailleurs, V est sûrement sorti pour le coût moindre des photos.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Estuaire44 le Lun 20 Aoû 2012 - 14:03

Les perles du Bac

LA PRÉHISTOIRE
Les hommes préhistoriques portaient le noms d'Homos comme, par exemple, les Homos Sexuels
> > Ils savaient déjà enterrer leurs morts dans des trous.
Ils ont commencé à faire des flèches en bronze car le bois n'est pas un métal très solide.
Ils décoraient leurs cavernes grâce à des stylos exprès pour écrire sur la pierre
> >
GUERRES MONDIALES
La drôle de guerre, cependant, n'a fait rire personne.
Les soldats se cachaient pour éviter l'éclatation des obus.
> > Les avions lançaient des espadrilles contre l'ennemi. A la fin, les hommes commençaient à en avoir marre d'être tués.
> > Après la défaite, les Français prirent comme chef le maréchal Pétrin. Le 11 novembre, tous les morts de la guerre fêtent la victoire.
> > Sur les champs de bataille, on voit les tombes de ceux qui sont tombés,
> > c'est pourquoi on les appelle des pierres tombales.
> >
MOYEN AGE
> > Les paysans étaient obligés de jeûner à chaque repas.
> > La famine était un grave problème pour ceux qui n'avaient rien à manger.
> > Au Moyen Age, la bonne santé n'avait pas encore été inventée.> Les Moyenâgeux avaient les dents pourries comme Jacquouilles.
> > La mortalité infantile était très élevée sauf chez les vieillards.

JEANNE D'ARC
> > Son nom vient du fait qu'elle tirait à l'arc plus vite que son ombre.
> > On l'appelait "La Pucelle" car elle était vierge depuis son enfance.
> > Jeanne détestait les Anglais à qui elle reprochait de l'avoir brûlée vive.

SCIENCES PHYSIQUES
> > Les atomes se déplacent dans le liquide grâce à leur queue en forme de fouet.
> > La climatisation est un chauffage froid avec du gaz, sauf que c'est le contraire.
> > Une bouteille d'eau explose s'il gèle car, sous l'effet du froid, l'eau devient un explosif.
> > Le passage de l'état solide à l'état liquide est la niquéfaction.
> > Quand on a un corps et qu'on le lâche, il se casse la gueule.
> > Un kilo de Mercure pèse pratiquement une tonne.
> > Le cheval- vapeur est la force d'un cheval qui traîne sur un kilomètre un litre d'eau bouillante.
> > Un avion dépasse le mur du son quand l'arrière va plus vite que l'avant.
> >
CHIMIE
> > Le gaz sulfurique sent très mauvais. On n'a jamais entendu une odeur pareille.
> > Pour rendre l'eau potable, il faut y ajouter de l'alcool à 90°.
> > L'acier est un métal plus résistant que le bois.

MATHÉMATIQUES
> > Un polygone est une figure qui a des côtés un peu partout.
> > Pour trouver la surface, il faut multiplier le milieu par son centre.
> > Cette figure s'appelle un trapèze car on pourrait y suspendre quelqu'un.
> > Un triangle est un carré qui n'a que trois bordures.
> >
SCIENCES ET NATURE
> > Le chien, en remuant de la queue, exprime ses sentiments, comme l'homme.
> > Les lapins ont tendance à se reproduire à la vitesse du son.
> > Pour faire des oeufs, la poule doit être fermentée par un coq.
> > L'artichaut est constitué de feuilles et de poils touffus plantés dans son derrière.

LE CORPS HUMAIN
> > Le tissu cellulaire est le tissu que les prisonniers fabriquent dans leur cellule.
> > Le fessier est un organe en forme de coussin qui sert à s'asseoir.
> > C'est dans les chromosomes qu'on trouve le jeune homme (génome).
> > Quand on a mal en haut du derrière c'est qu'on a un long bagot.
Les ambidextres sont des gens qui ont dix doigts à chaque mains.
> > L'os de l'épaule s'appelle la canicule.
> > C'est dans les testicules que se développent les supermatozoïdes.
> > La femme a un sexe pareil que l'homme, mais rentrés à l'intérieur.
Quand une femme n'a plus de règles, c'est la mésopotamie.
> > L'alcool est mauvais pour la circulation. Les ivrognes ont souvent des accidents de voitures.
> > Au cours de la respiration, l'air rentre par devant et ressort par le derrière.
> >
LES MALADIES
> > Pour aider les enfants à aller aux toilettes, on leur met des suppositoires de nitroglycérines.
> > (Séverine, 20 ans, Ecole de soins infirmiers).
> > La plus contagieuse est la vermicelle.
> > Quand on a plus de dents, on ne peut mâcher que des potages.
> > L'opération à coeur ouvert, c'est quand on ouvre la poitrine de la tête aux pieds.
> > A l'école le médecin est venu pour le vaccin anti-titanic.
> > Dans les écoles, les médecins vaccinent contre le BCBG.

VOCABULAIRE
> > Quand on est amoureux de sa mère, c'est le complexe d'Adipeux.
> > Quand on ne veut pas être reconnu, on voyage en coquelicot.
> > Le métier des fonctionnaires consiste à fonctionner.
> > Les hommes qui ont plusieurs femmes sont des polygones
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Philo le Lun 20 Aoû 2012 - 14:06

"Le métier des fonctionnaires consiste à fonctionner" : pas sûr du tout !
Philo
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Dearesttara le Lun 20 Aoû 2012 - 15:58

Le chien, en remuant de la queue, exprime ses sentiments, comme l'homme.

Euh, je vois pas où est l'erreur. pig pig


Thanks E44, on dirait que la cuvée de cette année est particulièrement relevée !! mdr
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Dearesttara le Sam 29 Sep 2012 - 12:00

Michel de retour ? Pas de doute, la réunion n'est plus très loin ! hein
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Philo le Sam 29 Sep 2012 - 18:59

Ah oui, c'est vrai.
Philo
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  phildlm le Lun 1 Oct 2012 - 22:26

Philo a écrit:"Le métier des fonctionnaires consiste à fonctionner" : pas sûr du tout !
Je te rassure, je fonctionne très bien! Laughing

Là, c'est vraiment l'hôpital qui se moque de la charité: et les chefs d'entreprise, ce n'est pas fait pour créer de l'emploi, non? Depuis 30 ans, ils créent surtout du chômage! Donc, on est en droit de se demander si eux aussi fonctionnent bien... hehe

Quand tu auras fait fuir tout le monde par tes remarques désobligeantes incessantes et que tu te retrouveras seul sur ce forum, tu seras bien avancé, et qui sera là pour payer les innovations d'un nouveau site qui devait d'ailleurs être mis en route en septembre, et toujours rien alors qu'on est le 1er octobre?

Pour bâtir ce nouveau site, l'argent des fonctionnaires, on n'a pas craché dessus, il me semble...

Mais tu peux être satisfait, je ne suis déjà pas venu sur ce forum depuis 4 jours tellement j'en ai assez de prendre des remarques désagréables, et si ça continue je n'y viendrai plus du tout, si c'est ce que tu cherches, ce sera réussi!
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Dearesttara le Lun 1 Oct 2012 - 22:42

Ce genre de sujet est fortement diviseur, il peut gâcher les meilleures relations du monde. Trop s'y impliquer finit par nuire au bout d'un moment. On a compris que Phil DLM et denis défendaient leur statut, que Philo est sceptique quant à son utilité. Je crois que tous les débats du monde n'y changeront rien, ce sujet est trop sérieux. Continuer sur ce ton risquerait de transformer ce débat en empoignade féroce et nuirait à la bonne entente que l'on essaye d'instaurer sur ce forum. Più moderato, please !
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  phildlm le Lun 1 Oct 2012 - 23:01

[quote="Dearesttara"] On a compris que Phil DLM et denis défendaient leur statut[quote]
Pas du tout, je défends la vérité et la justice. Quand on fait son boulot correctement, on n'a pas à subir de propos désobligeants et poujadistes insinuant que l'on est un fainéant, c'est tout!
phildlm
phildlm
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 54
Localisation : Auvergne, entre Clermont et Lyon
Date d'inscription : 19/08/2007

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Invité le Lun 1 Oct 2012 - 23:21

Bingo Savoir de quoi l'on parle Iconwink
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Philo le Mar 2 Oct 2012 - 10:18

Nous allons créer un fil "Fonctionnaires honnêtes vs Patrons malhonnêtes". epee
Et nous allons nous baaaaaaaaaaaaaaaaatre jusqu'à la mort, mais, fait moi plaisir, va pas te plaindre à maman si t'as bobo au doigt "ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnn il m'a frappé la vilain monsieur, je viendrais plus à la récréation ! Na !!"

Denis : "Bingo"..... MDR mdr

Bon HS, j’arrête là.
Philo
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Savoir de quoi l'on parle Empty Re: Savoir de quoi l'on parle

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum