CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : https://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!
CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -16%
Promotion sur le kit d’entretien K&N pour ...
Voir le deal
15.37 €

Le Village de la mort (Murdersville)

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  séribibi Sam 30 Avr 2011 - 17:24

Oui, mais dans "Le village de la mort", aussi outrée que soit cette séquence, elle reste quand même trés premier degré, trés sérieuse, trés malsaine... Il n'y a pas vraiment de forme d'humour, et l'absurdité qui s'en dégage révèle le sadisme des personnages... Il peut y avoir identification.
Dans les Monthy Python, aucune identification possible, que ce soit le type qui se goinfre avant d'exploser, dans "Le sens de la vie", au cavalier en armure découpé en rondelle, dans "Sacré Graal"...

séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Cetp65 Lun 19 Déc 2011 - 19:24

Le must de la saison, et 2e dans mon TOP de la série (juste derrière Ne vous retournez pas). Rarement la série aura atteint un tel niveau de violence, de sadisme. La scène de la torture d"Emma est inoubliable. Le scénario et la réalisation sont juste parfaits, les acteurs secondaires sont inoubliables, les scènes de combat sont plus violentes que d'habitude. Le personnage d'Emma est beaucoup plus humanisé dans cet épisode : Diana Rigg nous livre sa meilleure prestation de toute la série. L'humour est également présent (Emma dans la ceinture de chasteté, le combat final, le tag final) et les décors sont magnifiques. Aucun défaut ici (si on excepte les prises en studio qui ''transforment'' la combinaison de Mrs Peel). Mais ce n'est pas ce détail qui va me faire baisser ma note. Mêmes les doublures ne sont pas apparentes ici.
La note de 4 melons ne suffit pas ici.
Cetp65
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Alagneau Lun 19 Déc 2011 - 20:36

Cetp65 a écrit:Le must de la saison, et 2e dans mon TOP de la série (juste derrière Ne vous retournez pas). Rarement la série aura atteint un tel niveau de violence, de sadisme. La scène de la torture d"Emma est inoubliable. Le scénario et la réalisation sont juste parfaits, les acteurs secondaires sont inoubliables, les scènes de combat sont plus violentes que d'habitude. Le personnage d'Emma est beaucoup plus humanisé dans cet épisode : Diana Rigg nous livre sa meilleure prestation de toute la série. L'humour est également présent (Emma dans la ceinture de chasteté, le combat final, le tag final) et les décors sont magnifiques. Aucun défaut ici (si on excepte les prises en studio qui ''transforment'' la combinaison de Mrs Peel). Mais ce n'est pas ce détail qui va me faire baisser ma note. Mêmes les doublures ne sont pas apparentes ici.
La note de 4 melons ne suffit pas ici.


Eh bien pour une fois, oui pour une fois... Je suis entièrement d'accord avec ta critique !
Un des must de la série !
Alagneau
Alagneau
Vicomte(sse)
Vicomte(sse)

Age : 31
Localisation : Louvain-la-Neuve (Belgium)
Date d'inscription : 24/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Invité Jeu 16 Fév 2012 - 19:23

Commentaires de Brian Clemens avec la participation de Henry Holland.

Encore un commentaire intéressant après celui de Cyd Child sur Le retour des Cybernautes. On commence par évoquer le générique, conçu par Brian Clemens comme presque tous y compris celui des New Avengers (ndlr : lequel ? ce n’est pas précisé). Il fut sûrement réalisé par James Hill et il présente déjà ce qu’on va voir dans la série : la touche romantique, l’épée dans le parapluie, le karaté…Une idée générale de la série est présente dans le générique.

Le village d’Aldbury est pratiquement resté tel quel et la première séquence devait montrer une scène terrible vécue le plus ordinairement possible. John Ronane, Hubert, est évoqué car ‘he ‘s still with us’ (‘il n’est pas décédé’) et Holland ajoute qu’il tourne toujours (ndlr : deux productions pour 2012). Clemens parle ensuite d’Eric Flynn et de sa ressemblance avec son père, Errol, en particulier avec la moustache.

Une personne était chargée de trouver des lieux en extérieurs, pas trop loin des studios d’Elstree. C’est Holland qui rappelle que le village avait aussi servi au tournage de La chasse au trésor. La vue d’un pub typiquement britannique était une bonne chose pour l’audience américaine mais Clemens ne se rappelle pas si les scènes dans le pub ont été tournées en studio ou dans le pub. Les tournages en studio étaient préférés à cause des problèmes d’éclairage. Le tournage dans le village s’est effectué pendant les jours de la semaine mais il n’y avait presque personne après les départs au travail matinaux et c’était assez facile de tourner car les gens étaient très coopératifs. Holland demande s’il y avait une compétition avec les autres séries tournées en même temps à Elstree et Le Saint est évoqué. Brian Clemens raconte alors une anecdote incroyable. Mrs Peel devait ouvrir le couvercle d’un cercueil pour découvrir qu’il était vide (ndlr : quel épisode ?). C’était pendant la pause-déjeuner et Roger Moore se glissa dans le cercueil. D’après Clemens, la séquence tournée doit être quelque part !

Clemens précise que le cuir a été abandonné parce qu’il craquait. Et puis le tuba fleuri de l’appartement de Steed et on se demande pourquoi Clemens déclare : ‘We use it at the end, don’t we ?’ Il a dû confondre avec un autre épisode ! En tout, Robert Asher a fait une excellente interprétation de son script.

Holland évoque ensuite la suppression des deux lignes en sous-titres et des teasers ‘Mrs Peel, we’re needed’ et soumet la rumeur persistante: les Américains ont demandé la suppression pour pouvoir mettre plus de publicités. Clemens ne peut éclairer son interlocuteur et émet l’hypothèse qu’au contraire les Américains avaient demandé une sorte d’introduction aux épisodes ! Holland parle des deux ‘blocs’ de la saison 5 mais pour Clemens, ces suppressions sont peut-être une envie de passer à autre chose. En tout cas, la Lotus Elan était inconnue aux USA à l’époque et chacun de ses passages équivalait à un spot publicitaire de plusieurs milliers de dollars. D’ailleurs, les Américains la voulaient pour les New Avengers mais les véhicules Leyland furent préférés pour la possibilité de pouvoir y placer des caméras.

Brian Clemens est très fier que la série fut diffusée en prime-time aux USA. Il y a un sens de travail en équipe dans la série ; Albert Fennell laissait l’aspect créatif à Brian Clemens. Fennell s’occupait du budget, du montage et de la musique. Clemens ne sait pas ‘lire’ la musique mais la musique d’accompagnement de Laurie Johnson est coupée à la seconde ou à la demi-seconde près alors qu’il y a beaucoup trop de musique dans les séries d’aujourd’hui.

Clemens évoque les scénaristes avec lesquels il a eu des ‘problèmes ; Roger Marshall et l’épisode Une petite gare désaffectée signé Brian Sheriff où Marshall critiqua la tournure ridicule que prenait la série ; il quitta la série mais il écrivit de très bonnes histoires dans la période n&b. Richard Harris est aussi nommé et Clemens se dédouane disant qu’il n’est pas ‘a credit thief’ et qu’il a dû réécrire bon nombre d’histoires sans que son nom apparaisse. Il cite en particulier Je vous tuerai à midi tourné chez lui où il du reprendre le scénario de Terry Nation complètement car il n’avait pas l’esprit Avengers. Nation fut surpris mais Clemens dit que Terry Nation était assez fainéant et il disait même qu’il voulait être producteur pour ne plus travailler ! (ndlr : deux épisodes de deux séries différentes, dont Le Baron, avaient la même histoire).

La nomination aux Emmy est ensuite mentionnée et Clemens révèle qu’il a failli travailler sur Mission Impossible. Quinn Martin que Clemens respecte et admire (il cite Les rues de San Francisco) proposa de faire un remake des Avengers sous le titre Escapade. Clemens appréciait Quinn Martin car il lui rappelait Lew Grade (ndlr : producteur de nombreuses séries britanniques dont L’homme à la valise) mais les personnages n’étaient pas assez Avengers mais il se souvient d’avoir dansé avec Morgan Fairchild. (Ndlr : j’ai mis un extrait pour vous faire une opinion).

La production n’a pas subi de censure des Américains sur The Avengers car Clemens et autres dirigeants étaient leur propre censeur. Le tournage pouvait dépasser le temps imparti comme pour L’héritage diabolique (trois semaines) mais cela s’équilibrait car deux équipes principales travaillaient ensuite pendant deux semaines.

Hilary Dwyer, la "véritable" employée du téléphone (absente au générique), est muette à cause de l'instrument de torture, et elle fut désespérée de ne pas avoir une ligne de dialogue. Clemens la consola en lui disant qu’on penserait à elle pour un autre épisode.

Vers la fin de l’épisode, le départ de Diana Rigg est évoqué et Clemens précise que la série a fait d’elle une vedette même si elle ne le reconnaît pas. Clemens était présent lors du tournage de la scène de supplice et il précise que la référence aux membres de l’équipe, comme lors du coup de téléphone de Mrs Peel à Steed, fut déjà utilisée sans en préciser l’épisode (ndlr : Mort en magasin).

La pièce de théâtre est longuement analysée en fin de commentaire avec la participation de Simon Oates. C’était une bonne pièce mais difficilement adaptable pour la série ; d’ailleurs, Clemens cite l’exemple de l’échelle qui descend au lieu de monter et Oates de conclure après la pièce : ‘Revenez demain, on essaiera de faire mieux !’.

En conclusion, les possibles Avengers girls sont évoquées-Gabrielle Drake entre autres- et Clemens précise que les gens restaient devant l’écran malgré la publicité pour voir le tag qui avait un lien avec l’épisode proposé.

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Dearesttara Jeu 16 Fév 2012 - 20:41

denis a écrit:Hilary Dwyer, la "véritable" employée du téléphone (absente au générique), est muette à cause de l'instrument de torture, et elle fut désespérée de ne pas avoir une ligne de dialogue. Clemens la consola en lui disant qu’on penserait à elle pour un autre épisode.

... ce qui n'est jamais arrivé d'ailleurs ! Razz Hillary Dwyer-Heath joue Numéro 73 au début de l'épisode Le Marteau et l'enclume du Prisonnier, la jeune blonde qui se suicide sous la terrible pression du Numéro 2 (Patrick Cargill, Lovejoy dans Coeur à coeur).
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Invité Sam 18 Fév 2012 - 9:39

Murdersville

Le dernier ‘must’ de cette saison et, en même temps, de la période Peel, l’âge d’or de la série. D’excellents personnages participent à cette histoire tournée majoritairement en extérieurs dans laquelle Mrs Peel ne cache pas ses émotions rendant le personnage humain quoiqu’en disent ses détracteurs. Un épisode noir qui laisse néanmoins de la place pour l’humour dans quelques scènes et situations comme lors du grandiose échange téléphonique Mrs Peel/Steed.

Tournage
• Little Storping in–the–Swuff (Swingingdale dans La chasse au trésor) est le village de Aldbury, situé dans le Hertfordshire (nord–est de Londres).
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=109&filename=vlcsnap2012021518h08m31

Continuité
• La combinaison violette de Mrs Peel devient rouge lors des prises studio (scènes de voiture) : cela est dû à la technique de projection employée. Contrairement au système usuel, l'arrière plan qui défile est projeté sur les acteurs par devant et non sur un écran derrière. De plus, on peut remarquer à la sortie du village le panneau ’30 miles’ des deux cotes de la route ; un sens unique emprunté à l’envers !
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=819&filename=vlcsnap2012021518h25m30

• Dans les plans en extérieurs, c’est Diane Enright ou Cyd Child qui conduit (à gauche). Ce n’est pas non plus Diana Rigg qui est encerclée dans les plans éloignés ; l’attitude du corps de la doublure est différente. Dans le final, Patrick Macnee est doublé par Rocky Taylor (à droite).
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=213&filename=vlcsnap2012021518h27m12Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=84&filename=vlcsnap2012021519h25m53



• L’enseigne du docteur est : Dr. JF Haynes. MD. Surgery. Or, c’est le Dr Haymes qui est mentionné dans l’épisode et le générique. Peu d’heures au cabinet soit dit en passant : Hrs 9.0 am-10.30 am. 6.30 pm-7.0pm.
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=51&filename=vlcsnap2012021518h47m22

Détails
On peut lire sur le panneau à l’entrée du village : Welcome to Little Storping in-the-Swuff. Voted the best kept village in the country. Please help us keep it that way. (Première image de l’épisode).
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=600&filename=vlcsnap2012021518h08m16

• The Happy Ploughman [Le joyeux laboureur] est le nom du pub. Il existe toujours sous le nom de The Greyhound de nos jours.
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=706&filename=vlcsnap2012021518h09m32

- Un peu de pub pour Breitling.
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=705&filename=vlcsnap2012021518h16m25

• On retrouve les objets du musée dans Le fantôme du château De'Ath, saison 4.
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=88&filename=vlcsnap2012021519h08m08

La ceinture de chasteté (chastity belt) date de 1359, d’après la date relevée dans le musée.
Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Scaled.php?server=31&filename=vlcsnap2012021519h09m31


A noter que…
Commentaire de Roger Marshall : « On demandait souvent aux scénaristes de Chapeau Melon et Bottes de Cuir d’où venaient leurs idées. Comme toujours, des sources les plus banales. Nous avions découvert dans l’autobiographie de Sydney Smith, un célèbre expert médico-légal, que le sol de certaines mines d’étain des Cornouailles était littéralement imprégné d’arsenic. Tout d’un coup, nous avions notre point de départ. Des gens avaient été tués partout en Angleterre et leurs corps avaient été expédiés vers ce village des Cornouailles. Les Avengers rencontrent Murder Incorporated [NDR : Nom donné à une organisation mafieuse italo-américaine des années 30/40 qui procédait de la même manière que dans l’épisode pour se débarrasser de personnes gênantes.] ». (Source : DVD 7 de la collection Optimum, Granada Plus Points).

Sur le DVD 7 de la collection Optimum, Brian Clemens présente l’épisode en noir et blanc afin de faire ressortir la rose rouge, seul élément couleur. Clemens évoque le lieu de tournage, Aldbury, qui avait déjà été vu dans d’autres productions comme Les douze salopards, mais aussi dans des séries comme Les champions ou Le Saint. L’avantage est que le village n’était pas loin des studios et très accessible. Le village est sinistre dans cet épisode où vous pouvez disposer de votre victime en toute tranquillité. Clemens cite Colin Blakely, un très bon acteur, qui a joué Jésus Christ mais il n’a rien de chrétien dans cet épisode !
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Nicolas Sam 18 Fév 2012 - 9:45

Merci d'avoir identifié la montre (Breitling love ) ça fait un moment que la question me turlupinait,j'aime beaucoup l'horlogerie 60/70's...
Sinon,toujours d'accord pour la qualité de cet épisode angoissant et étonnament "dur" par rapport à l'ensemble de la série.
Nicolas
Nicolas
Duc(hesse)
Duc(hesse)

Age : 57
Localisation : Romilly sur Seine (10)
Date d'inscription : 10/03/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Cetp65 Sam 18 Fév 2012 - 10:58

denis a écrit:Murdersville
Le dernier ‘must’ de cette saison et, en même temps, de la période Peel, l’âge d’or de la série. D’excellents personnages participent à cette histoire tournée majoritairement en extérieurs dans laquelle Mrs Peel ne cache pas ses émotions rendant le personnage humain quoiqu’en disent ses détracteurs.

Pas de commentaires sur le prétendu âge d'or, mais j'ai toujours dit que Murdersville (qui est d'ailleurs mon 2e épisode préféré toutes saisons confondues) est l'exception, l'unique fois où Mrs Peel devient plus humaine...
Cetp65
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Dearesttara Sam 18 Fév 2012 - 11:57

Je pense la même chose que toi, là, elle fait sa meilleure interprétation. Avec bien entendu le tag de Ne m'oubliez pas.

Commentaire de Roger Marshall : « On demandait souvent aux scénaristes de Chapeau Melon et Bottes de Cuir d’où venaient leurs idées. Comme toujours, des sources les plus banales. Nous avions découvert dans l’autobiographie de Sydney Smith, un célèbre expert médico-légal, que le sol de certaines mines d’étain des Cornouailles était littéralement imprégné d’arsenic. Tout d’un coup, nous avions notre point de départ. Des gens avaient été tués partout en Angleterre et leurs corps avaient été expédiés vers ce village des Cornouailles. Les Avengers rencontrent Murder Incorporated [NDR : Nom donné à une organisation mafieuse italo-américaine des années 30/40 qui procédait de la même manière que dans l’épisode pour se débarrasser de personnes gênantes.] ». (Source : DVD 7 de la collection Optimum, Granada Plus Points).



denis, ce commentaire se trouve déjà dans la fiche de l'épisode La Mandragore (saison 3), d'ailleurs ce que dit Roger Marshall est la description de l'intrigue de cet épisode. Tiens, encore une preuve de plus que c'est bien à partir de la saison 3 que la fantaisie est arrivée dans la série ! Razz
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  séribibi Sam 18 Fév 2012 - 12:02

séribibi a écrit:A noter un effet complêtement raté dans cet épisode :
lorsqu'Emma reprend ses esprits aprés avoir été assommée, sa vision trouble se précise, et l'on voit clairement qu'un filtre est retiré de devant l'objectif de la caméra.


Denis, avais-tu remarqué cet effet totalement raté ?
séribibi
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 54
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Cetp65 Sam 18 Fév 2012 - 12:18

Déjà que sur les éditions A&E et StudioCanal, c'est particulièrement évident, alors sur Optinium... Laughing
Cetp65
Cetp65
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 29
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 01/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Invité Sam 18 Fév 2012 - 12:40

Cept65, j’ai employé sciemment le terme ‘âge d’or’. Ceux qui amélioreront les fiches de la saison 6 pourront exprimer ce qu’ils veulent sur cette saison. J’ai fait la 4 et maintenant je termine la 5 et je ferai les TNA plus tard cette année.

Dear, ces commentaires sont dans les bonus de cet épisode et cela correspond au Village de la Mort. Je ne vois pas ce qu’ils font sur un épisode de la troisième saison.

Seribibi, j’avais déjà écrit sur la fiche à l’époque : L’image tremblote à quelques reprises lorsque Mrs Peel, venant de reprendre connaissance, dit : "Wall ?", "Skidded ?". C’est à cet endroit ? Je vais revérifier cet après-midi.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  séribibi Sam 18 Fév 2012 - 12:44

Oui oui c'est là, quand elle reprend ses esprits dans la maison (aprés s'être faîte assommée) et que les villageois sont autour d'elle : il y a un bref plan flou qui devient net (en fait un voile/filtre est enlevé de devant la caméra c'est trop flagrant). Je pense que si la série sort un jour en haute définition/blu-ray ce sera encore plus flagrant.
En qualité standard, en 68, ça devait passer complêtement inapperçu sur les tubes d'époque.
séribibi
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 54
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Dearesttara Sam 18 Fév 2012 - 12:49

denis a écrit:Dear, ces commentaires sont dans les bonus de cet épisode et cela correspond au Village de la Mort. Je ne vois pas ce qu’ils font sur un épisode de la troisième saison.

Il n'y a pas de mines d'étain farcies à l'arsenic dans le Village de la Mort, alors qu'il y'en a dans La Mandragore, je me demande si ce n'est pas plutôt une erreur d'Optimum...
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  séribibi Sam 18 Fév 2012 - 13:35

C'est assez étrange qu'ils aient diffusé en France un épisode aussi violent en 68. Pourquoi avoir sélectionné cet épisode à l'époque ?
séribibi
séribibi
Roi (Reine)
Roi (Reine)

Age : 54
Localisation : Mont de Marsan
Date d'inscription : 13/12/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Invité Sam 18 Fév 2012 - 18:17

Petit quiproquo : en repassant l’épisode, on voit en effet l’effet malheureux du filtre comme tu as souligné Seribibi mais l’imagé flotte sur le DVD kiosque lorsque Mrs Peel se relève en disant ‘Wall ? Skidded ?’. Elle est par contre fixe et normale sur la version Optimum. C’est le point que je souligne sur la fiche mais on fera les modifications lors de la MAJ.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Steed 34 Sam 25 Fév 2012 - 1:29

Un de mes épisodes préférés,quand Emma s'enfuit,qu'elle donne de bonnes raclées,à tous ces infames individus,plus la musique adéquate!!!
Steed 34
Steed 34
Roturier(e)
Roturier(e)

Age : 53
Localisation : montpellier
Date d'inscription : 04/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Invité Jeu 8 Aoû 2013 - 22:16

Episode découvert en deux temps : il a été diffusé un dimanche avec le carré blanc, je n'avais pas la deuxième chaîne, mais ma mère devait récupérer du boulot chez mon oncle écossais (elle lui faisait sa comptabilité) et j'ai eu la bonne idée de l'accompagner, cependant ce soir là sur cette télé allumée, je n'ai vu que la scène où Emma est plongée dans le lac.
il m'a fallu attendre le samedi 14 avril 1973 après aujourd'hui madame pour le voir. J'ai adoré, mais je ne sais pour quelle raison, j'ai cru que reconnaître parmi les tueurs de Murdersville Robert Emhardt (Mr Ames dans l'épisode des envahisseurs: cauchemar). J'avais dû fumer. J'ai cru cela plusieurs années après la rediff 1973.

Sinon, l'épisode est un show Diana Rigg et quand on l'adore c'est un régal. Je devais découvrir en juin 73 John Ronane dans "Un petit coin tranquille" dans amicalement vôtre.

Un suspense époustouflant, la poursuite en hélico, emma torturée, l'aspect confiné de Murdersville est étouffant, peu d'humour dans l'épisode, au bénéfice d'un grand suspense.

Avril 73 était pour un moi un zénith télévisuel : chaque soir le premier juré, chaque samedi amicalement vôtre, deux jours sur trois (et trois sur trois aux vacances de paques) chapeau melon.

Je peux revoir tout cela aujourd'hui mais cela n'a pas la même saveur.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Estuaire44 Mer 11 Sep 2013 - 7:54

L’hélicoptère traquant Mrs Peel est français, preuve de la perfidie bien connue des Froggies. Il s’agit en effet d’un SNCASE SE.3130 Alouette II, hélicoptère léger produit par Sud Aviation, noyau de la future Aérospatiale, à partir de 1956. Ses grandes qualités liées à un moteur à turbine révolutionnaire, une grande légèreté et adaptabilité, ou une large visibilité autorisée par le cockpit lui valent un immense succès. D’abord destinées à la Marine nationale, il acquit un grand renom comme moyen rapide de porter secours à des accidentés. L’Alouette II se fit d’ailleurs connaître en 1957 par une mémorable intervention au sommet du Mont Blanc, à la rescousse d’un hélicoptère américain écrasé. Appareil aux multiples applications civiles ou militaires, l’Alouette II fut vendue ou fabriquée sous licence dans le monde entier. Des exemplaires modernisés demeurent encore produits  aujourd’hui.
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Estuaire44 Mer 11 Sep 2013 - 16:21

Idéalement mis en place par une impressionnante et passionnément énigmatique séquence d'introduction, le sujet choisi astucieusement par Brian Clemens ne manque pas d'intérêt.  Il opère ainsi un novateur retournement de point de vue. La série s'était jusqu'ici spécialisée dans une opposition constituée d'esprits criminels, magnifiques et déments, totalement hors normes et individualisés. Ici c'est l'exact contraire qui survient, puisque les antagonistes sont les quidams peuplant un village. L'originalité provient justement de leur manque de distanciation vis à vis du public. Même si les sadiques prédominent au sein de cette micro société, l'effet miroir ainsi obtenu sollicite plus qu'à l'accoutumée le spectateur, l'obligeant à une ambitieuse introspection. L'épisode expose clairement à quel point l'humain peut recéler noirceur et violence sous le vernis de la civilisation. On songe au grand épisode de La Quatrième Dimension que fut Les Monstres de Maple Street, au traitement encore assombri d'une semblable problématique.

Le Village de la Mort renoue aussi avec bonheur avec une grande tradition à laquelle  l'anthologie de Rod Serling rendit honneur : le petit village en décalage avec le réel, revêtant rapidement la forme d'un piège périlleux pour le voyageur imprudent. Toujours un habile conteur, Clemens sait instaurer progressivement cette impression d'enfermement, avec une intensité dramatique sans cesse croissante. Il trouve une précieuse alliée en la personne de Diana Rigg, dont l'infinie palette de comédienne sait à merveille évoquer les multiples émotions ressenties par l'héroïne. De terribles événements scandent cette descente finement graduée au fond du gouffre, admirablement filmés par Robert Asher (querelle virant au crime, découverte des corps, fuite éperdue et vaine, torture  particulièrement éprouvante, attirail de cachot médiéval). Le village lui même prend place parmi ces grands décors à l'air libres dont la mise en valeur est devenue un atout de la série. Coïncidence ou non, la diffusion du Prisonnier vient de débuter le mois précédent. On songe bien davantage à cette série emblématique au cours de cet épisode, jusqu'à l'hélicoptère revêtant des allures de Rôdeur, que lors du futur Étrange hôtel.

Et pourtant l'indéniable performance du Village de la Mort n'apparaît pas aussi exempte de défauts qu'on le professe habituellement. La faute en revient à un lot non négligeables de  plus ou moins graves maladresses, dont la plupart aurait pu faire l'objet d'une utile économie. Le personnage de Paul Croft  disparaît ainsi bien trop rapidement. Outre l'intérêt pour le portrait de la protagoniste qu'une évocation plus développée de son passé aurait pu apporter, l'escamotage de son ami d'enfance résulte trop soudain pour ne pas légèrement prendre des apparences de prétexte fabriqué. On évoque souvent, à juste titre, l'absurdité d'une Mrs Peel traquée par l'hélicoptère et refusant obstinément l'asile proposé par les bois environnants. Mais il en va pareillement pour la discussion téléphonique entre elle et Steed. La scène est totalement idiote, car Steed, agent d'élite, révèle la supercherie de sa partenaire alors même qu'il ignore si leur conversation est écoutée au non.

Emma passe le plus clair de l'épisode dans un pyjama pour bébé aux couleurs criardes, une espèce de paroxysme de la dépréciation de son élégance véhiculée par les Emmapellers de sinistre mémoire. Le thème d'une Mrs Peel feule face au péril a déjà été exploité deux fois cette saison (le Joker et Camera meurtre), auxquelles on pourrait encore rajouter la mésaventure de Steed lors du Dernier des Sept. De quoi malheureusement minorer l'originalité bien réelle du scénario. D'autre part, se peut du fait qu'ils interprètent des quidams, les seconds rôles du jour ne nous proposent pas les grands numéros d'interprétation auxquels nous sommes accoutumés. Surtout, on regrette un mauvais dosage de l'humour. Au lieu de finement s'intégrer à l'intrigue, il survient d'un coup d'un seul, sous la forme d'un burlesque massif et déchainé. Cela s'avère contre-productif et ruinant en partie le drame psychologique habilement construit jusque là. Le tag conclusif s'avère par contre des plus réussis. (***)
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Estuaire44 Jeu 14 Avr 2016 - 21:48

Décès de Gareth Thomas, acteur à la longue carrière dont le rôle le plus connu demeure sans doute celui du protagoniste de Blake's 7 (1978-1981), une série SF de Terry Nation réellement ambitieuse, aux thèmes très riches.  Gareth Thomas a effectué un passage particulièrement météorique (et non crédité) dans le Monde des Avengers, en étant le tueur aux lunettes noires, buvant tranquillement une bière avant d'aller exécuter son prochain au fusil.

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Pdvd_031
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Estuaire44 Dim 26 Avr 2020 - 22:22

Décès d'Hilary Dwyer (Hilary) à l'age de 75 ans, du fait du Covid-19. Elle est apparue dans de nombreuses séries anglaises des années 60 et 70 (Le Prisonnier, Cosmos 1999...)

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Ebf4a3f7f4f4e272201a22cd52e3d31240847a0e
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  mrs.peel6568 Lun 5 Avr 2021 - 16:51

mrs.peel6568
mrs.peel6568
Modératrice
Modératrice

Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/11/2009

Estuaire44 aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Estuaire44 Lun 5 Avr 2021 - 19:16

Dommage que Miss Marple ne soit pas dans le coin !
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Camarade Totoff Mar 6 Avr 2021 - 13:47

Depuis Agatha Christie au moins, on sait que la campagne anglaise est meurtrière !
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 41
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Le Village de la mort (Murdersville) - Page 3 Empty Re: Le Village de la mort (Murdersville)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum