CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : https://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!
CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le Deal du moment : -43%
Carte mémoire SDXC SanDisk Extreme PRO 256 Go
Voir le deal
64.99 €

Série "Le Saint"

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Dearesttara le Sam 15 Mar 2014 - 22:02

Bravo à toi, Estuaire. Voilà une nouvelle série terminée ! 1010

Petit rire en lisant tes IS sur Patricia Haines. Ca me rappelle que l'OdieuxConnard avait appelé le personnage de Kiefer Sutherland dans Pompei Jack Bowus. Laughing

Dearesttara
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Sam 15 Mar 2014 - 22:33

"Les rivaux", je ne m'en souviens pas.
Merci pour la note pour "le génie" car je craignais une étoile!
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Dim 16 Mar 2014 - 10:17

A côté de Jamus Bondus, on avait aussi eu un Zérozérosix chez Astérix.  Laughing 
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Dearesttara le Dim 16 Mar 2014 - 11:16

Oui, exact ! Dans l'Odyssée d'Asterix (Zerozerosix a d'ailleurs la tête de Sean). C'est d'ailleurs le seul méchant de la série à avoir vaincu les deux irréductibles. J'aurais bien aimé le revoir par la suite car les Gaulois n'ont jamais eu leur revanche.
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Mer 19 Mar 2014 - 16:15

Un site et un forum intéressants au tour de la série ou du personnage :
http://home.arcor.de/simon.templar/saint/
http://bthesaintonline.runboard.com/

Je recommande particulièrement les galeries hommages à ces dames sans qui la série ne serait pas ce qu'elle est
http://bthesaintonline.runboard.com/t46
http://bthesaintonline.runboard.com/t50
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Ven 21 Mar 2014 - 1:14

La sixième et dernière saison est en ligne, bravo Estuaire! cheers 
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-saint-1962-1969/le-saint-saison-6
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Ven 21 Mar 2014 - 1:55

Merci Steed, une de plus !
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Ven 9 Mai 2014 - 16:21

Après l'échec  du projet de l'année dernière, jugé trop américanisé et qui n'avait pas trouvé preneur, la même société de production lance un nouveau projet de retour de Simon Templar. La série devrait être être logiquement plus conforme à celle de Roger Moore. Le rôle titre n'a pas encore été attribué.

http://www.denofgeek.com/tv/the-saint/30314/prey-writer-tackling-reboot-of-the-saint

http://www.whatsontv.co.uk/tv-news/news/scripts-commissioned-for-a-reboot-of-sixties-series-the-saint
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Jeu 15 Jan 2015 - 21:45

Interview d'époque et belge de Roger Moore, alias le Saint.

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Sam 17 Jan 2015 - 14:10

Un livre souvent cité sur les forums anglo-saxons pour ses anecdotes sur les coulisses de la série.

Série "Le Saint" - Page 20 150117020745249578
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Philo le Sam 17 Jan 2015 - 18:24

Au sujet du Saint, je me souviens vaguement de bandes dessinées sur Simon Templar.
Quelqu'un aurait une idée ?
Philo
Philo
Fondateur
Fondateur

Age : 69
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2005

http://theavengers.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Lun 19 Jan 2015 - 21:07

En décembre, Ian Ogilvy (71 ans) a tenu le premier rôle dans un film policier, We Still Kill The Old Way, Un vieux gangster anglais retiré en Espagne revient à Londres quand son frère y est assassiné par un gang de rue. Il a la vengeance en tête. Le film est sorti en salles en GB mais est déjà disponible en DVD.




A cette occasion, l'acteur  a donné une interview vérité où il revient su les difficultés qu'il a éprouvé à rebondir après l'annulation du Retour du Saint, ses soucis matrimoniaux et d'alcool. Un responsable du marketing d'EON lui a également expliqué que Timothy Dalton lui a été préféré qu'il voulait un 007 de type Sean Connery davantage que Roger Moore, histoire de marquer un changement.  Ogivy s'est en fait senti soulagé, il ne sentait pas de taille à pendre le rôle. Il a beaucoup apprécié le caméo effectué aux côtés de Roger Moore lors de la récente tentative avortée de relancer la saga et se dit prêt à participer à tout retour de ST, leur rôle a marqué sa vie.
http://www.dailymail.co.uk/femail/article-2843810/The-Saint-No-sinner-Return-Saint-ended-Ian-Ogilvy-hit-bottle-affairs-marriage-crumbled.html
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Dim 25 Jan 2015 - 17:32

En 2004, le suédois Pelle Petterson (1932), grand dessinateur de bateaux et de voitures, reçut un hommage de l'académie de Stockholm pour l'ensemble de son œuvre. Il fut notamment le concepteur de la Volvo P1800, alias la ST1, d'où l'occasion d'une petit message de félicitations de Roger Moore, qui pointe au passage le refus de Jaguar de soutenir la série. Pelle Petterson fut également un navigateur habile, double médaillé olympique de régate.

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Jeu 5 Fév 2015 - 15:08

Les souvenirs de l'heureux possesseur d'une Volvo 1800 S

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Mer 25 Fév 2015 - 18:50

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Mer 25 Fév 2015 - 19:04

Bonne nouvelle, espérons que cela aura davantge de succès que la tentative précédente, qui n'avait pas trouvé preneur malgré la participation de Moore et d'Ogilvy.
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Mer 15 Avr 2015 - 21:29

Je viens de voir l’épisode Le Roi qui a servi d’idée pour Amicalement vôtre (il fait partie des bonus du coffret Blu-ray). Je n’avais pas revu un épisode du Saint depuis une trentaine d’années. Cela ne donne pas du tout envie de se taper toute la série (surtout qu’il fait partie des derniers, en couleur, donc des meilleurs). Cela a très mal vieilli. C’est du studio presque tout le temps et la confrontation entre Moore et Stuart Damon, le personnage américain, n’a rien à voir avec le duo Sinclair/Wilde. L’idée de base, deux opposés culturels, a servi de base à la série. Pas le reste. C’est bavard et ennuyeux la plupart du temps, sans étincelle ni répartie humoristique de Persuaders. C’est assez bouffonesque, un peu comme je me remémorais la série.

Deux bottes. Ce n’est pas un bonus indispensable.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Sam 2 Mai 2015 - 19:06

La chronique du livre Le Saint: Itinéraire d'un Anti-Héros paru aux éditions Yris par Estuaire44 est en ligne sur Le Monde des Avengers:
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-saint-1962-1969/le-saint-bonus
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Mar 26 Mai 2015 - 10:23

Parution aux USA d'un coffret recouvrant l'intégral de la série. c'est assez onéreux, même s'il s'agit évidemment d'une longue série ; pas de version HD, ni même de sous-titrage. Il n'y a pas de sortie Blu-ray de prévue.
https://www.shoutfactory.com/tv/tv-action-adventure/the-saint-the-complete-series
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Mar 26 Mai 2015 - 16:45

Shout fait du bon travail de restauration. J'ai revendu les éditions françaises ou anglaises de KOJAK pour acheter les Shout.
Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Lun 6 Juil 2015 - 16:26

Ouvertures du premier et du dernier épisode de la série.

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Dim 6 Sep 2015 - 17:02

L'animateur Jay Leno, grand passionné de voitures, présente la Volvo

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Mer 18 Nov 2015 - 17:30

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Lun 23 Nov 2015 - 16:18

Le Saint (The Saint, 1997, *)
Réalisation : Philip Noyce
Scénario : Jonathan Hensleigh
Ivan Tretiak, un milliardaire russe fascisant, utilise secrètement sa maîtrise du gaz et du pétrole pour plonger Moscou dans le froid. Il escompte ainsi attiser le mécontentement populaire, afin de s'emparer du pouvoir. Il désire également s'emparer des recherches du Dr. Emma Russell, une jeune scientifique anglaise dont les travaux sur la production d’énergie grâce à la fusion nucléaire se montrent prometteurs. Mais l’aventurier international surnommé le Saint va voler au secours de la belle Emma et prendre le vil Tretiak à son propre piège.
La platitude quasi absolue du film inspire un ennui sans cesse croissant au fil de son interminable parcours (pratiquement deux heures). Cette insipidité avoisinant, hélas bien davantage un fade navet qu’un réjouissant nanar, repose sur plusieurs facteurs. Le manque d’originalité d’une intrigue entièrement prévisible dès ses prémices déçoit de la part de Jonathan Hensleigh, que l’on a connu davantage créatif même aux côtés de Michael Bay. Ici les péripéties ne servent qu’à étaler le budget lors d’un tournage international et à insérer le quota réglementaire de scènes d’action au sein d’un blockbuster standard. Malheureusement Philip Noyce filme sans relief aucun ces diverses scènes, qui présentent de plus le défaut de toutes se dérouler selon le même schéma, le Saint poursuivi par de multiples adversaires, encore et toujours. Si le film bénéficie de superbes extérieurs (Londres, Oxford, la Place Rouge...), ses décors intérieurs détonnent régulièrement, ne manifestant guère de cachet. Si la solidité et le métier de Rade Šerbedžija apportent de la présence à Tretiak et si la beauté et l’expressivité d’Elisabeth Shue font d’Emma le seul véritable atout du film, ce dernier achève de sombrer du fait de l’impavidité d’un Val Kilmer totalement transparent, en dehors d’un cabotinage risible lors des nombreuses scènes de travestissement.

La comparaison entre la prestation sans saveur ni charisme fournie par cet acteur et celles jadis proposée par Roger Moore prive le film de toute auréole. C’est datant plus dommageable que toute la comparaison entre le film et la série dont il prétend découler s’avère de la même eau. Les producteurs ont recours à quelques astuces pour donner le change (Robert S. Baker parmi les producteur), mais se détournent rapidement du héros d’ITV. Alors que le Simon Templar télévisuel n’a ainsi que très modérément fait appel aux déguisements, celui de Kilmer en fait un usage aussi massif que pesant, on se croirait dans Le Chacal de Bruce Willis, la même année. Idem pour l’usage de gadgets high tech (enfin, d’il y a 20 ans...), dont Roger Moore n’a jamais eu besoin pour pimenter ses aventures. Le Saint d’ITV se meut dans un univers élégant, racé et aventureux, irrésistiblement 60’s. Avec Noyce, tout semble au contraire terne et sans grâce. Simon se nimbait de mystère, tandis que Jonathan Hensleigh s’acharne à nous en décrire l’origine avec une psychanalyse de bazar, au cours d’une introduction d’une rare pesanteur se substituant aux si divertissants monologues de Moore.

Alors que la nature des rapports entre le Saint et les dames rencontrées se voyait recouverte d’un non-dit discret et très britannique, ici tout se montre banalement explicite entre Simon et Emma. Le Saint a décidément perdu toute spécificité pour ne plus composer qu’un protagoniste standard de blockbuster. Le film réalise un exploit en faisant intervenir l’Inspecteur Teal sans jamais citer son nom une seule fois. On doit se pencher sur le distribution pour le découvrir, il faut dire que jamais ne se met en place la pittoresque et savoureuse complicité existant naguère entre lui et Templar. La griffe du Saint (l’auréole, l’indicatif musical, une Volvo, le message radio lu par Roger Moore en faveur de l’UNICEF) se voit expédiée dans l’ultime minute du film, selon la même logique ayant relégué le Gunbarrel de 007 au rang de boulet à traîner. Au total le film présente le mérite de nous faire mieux apprécier le Chapeau Melon et Bottes de cuir de 1998, qui connaît certes bien des travers, mais dont le soin apporté au travail de production contraste singulièrement avec la consternante désinvolture présente.

Val Kilmer (Simon Templar) a été révélé durant les années 80 par des films comme Top Secret ! Top Gun,ou Willow. Il est au sommet de sa carrière durant la décennie suivante, durant laquelle, outre Le Saint, il incarne le protagoniste de Les Doors, Batman Forever ou encore L'Affaire Karen McCoy. Son caractère réputé difficile et quelques échecs entament son prestige, il figure désormais le plus souvent dans des films sortant directement en vidéo.
En 1998, Val Kilmer fut proposé au Razzie Award du pire comédien pour le rôle du Saint. La récompense revint à Kevin Costner pour le film The Postman.
Avant d’échoir à Kilmer, le rôle fut refusé par Ralph Fiennes, Mel Gibson, Daniel Day-Lewis, Kevin Costner, Johnny Depp et Hugh Grant. Ce dernier a indiqué qu’une rencontre avec Philip Noyce avait révélé une vraie différence de vues quant à l’approche du personnage
Décrié par une large partie de la critique, le film fut toutefois très loin de devenir un échec au box office. Il rapporta ainsi 169 millions de dollars (dont plus de la moitié à l’international) pour un budget estimé à 68.
Les divers pseudonymes utilisés par Simon représentent tous de vrai noms de Saints.
La chanson Out of My Mind (générique de fin), est interprétée par les Duran Duran.
Une novélisation du film fut publiée en 1998, sous le titre The Saint.
Simon conduit ici une Volvo C70 coup sport, et non une Volvo P1800 ocomme los de la série de Roger Moore.
Le message radio entendu à la fin du film st lu par Roger Moore, et met en avant l’UNICEF pour qui l’acteur s’est beaucoup impliqué. 
Série "Le Saint" - Page 20 Pdvd_030

Série "Le Saint" - Page 20 Pdvd_031

Série "Le Saint" - Page 20 Pdvd_032
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Invité le Sam 12 Déc 2015 - 22:04

Anonymous
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Dearesttara le Dim 19 Juin 2016 - 10:36

Nouvelle adaptation à venir de la série sur grand écran.

http://braindamaged.fr/2016/06/19/le-saint-apres-la-serie-culte-le-film/
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Sam 29 Juil 2017 - 19:42

Une critique du pilote de la série inaboutie de 2014, désormais disponible sur iTunes et VOD :
http://www.seenit.co.uk/the-saint-2013-adam-rayner-review/

D'après l'auteur Ogilvy est très bien en méchant du jour. sir Roger n'est présent que pour une poignées de secondes mais Ian Ogilvy est très classieux en Diabolical Mastermind de l'épisode. La version du solide Adam Rayner donne de l'importance aux scènes d'action explosives et aux gadgets high tech, ce qui le rapproche du film avec Kilmer. Par contre on y trouve d'humour british, de glamour stylé et de bonne humeur, un esprit très 60's tranchant avec la morosité des héros contemporains. De quoi regretter que la série n'ait pas été tournée, d'autant qu'Eliza Dushku se montre très convaincante en Templar Girl (Patricia Holm, partenaire semi régulière de Simon dans les romans de Charteris, mais absente de la série de Roger Moore)
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Sam 23 Sep 2017 - 18:36

Le Saint (The Saint, 2017, ***)

Résumé :

Simon Templar, aventurier et Robin des Bois moderne, affronte The Fixer. Celui-ci est le banquier d’une mystérieuse organisation criminelle, The Brotherhood. L’homme a organisé un vaste détournement de fonds publics, avant de kidnapper la fille d’un associé l’ayant doublé. Celui-ci appelle Simon à l’aide, mais est abattu par Rayt Marius, homme de main du Fixer. Aidé par son amie Patricia Holm, Simon va retrouver la jeune femme, échapper aux agents du FBI lancé à ses trousses et finalement triompher de son adversaire, qui s'avère être également l'homme ayant jadis assassiné ses parents.

Critique :

La nature composite de The Saint, pilote de série ensuite transformé en un téléfilm formant un ensemble fini, suscite quelques difficultés. Il en va ainsi de sa nature d’Origin Story, type de récit dont la période actuelle nous abreuve à satiété via la vogue des films de super héros et qui se serait davantage justifié dans le cas d’un pilote de série. Le téléfilm aurait pu en faire l’économie et en profiter pour muscler l’intrigue du jour.

De même la relation entre Simon et Patricia appelle clairement une suite. Le plus pénible réside dans la description de The Brotherhood (le SPECTRE local), originellement développé comme adversaire permanent, mais désormais minorée jusqu’à ne plus former qu’une coquille vide sans saveur. Cela aurait également permis d’accroître un tantinet la présence de Roger Moore.

Malgré une très belle qualité d’image, la production souffre également d’un patent manque de moyens. Outre quelques combats schématiquement chorégraphiés, cela se perçoit à travers le faible nombre de caméras dont dispose l’équipe technique, mais aussi via l’important recours aux inserts afin de figurer l’aspect international des aventures. Mais il vrai qu’en cela le téléfilm ne fait que renouer avec la série des années 60 !

D’ailleurs, ces quelques réserves étant posées, on reconnaîtra au téléfilm le mérite de mener à bien un projet cohérent : agréger les aspects modernes du film de 1997 (scènes d’action, dimension technologique) à l’esprit des séries d’aventures Sixties que sublimait la série de Roger Moore et que savait retrouver celle d’Ian Ogilvy. De fait, pour peu que l’on apprécie ce type d’histoires très identifié, on goûtera pleinement un cocktail fort plaisant de glamour, de péripéties mouvementées et d’humour, le tout remis au goût du jour.

Le Saint 2017 vise un public sans doute restreint, car les amateurs des séries Sixties placeront toujours le Saint de Roger Moore sur un inaccessible piédestal, mais il parvient à trouver le tempo assurant le spectacle agrémenté de dialogues affrontements spectaculaires et d’amusants gadgets. Evidemment cela rend le récit quelque peu prévisible, mais aussi au combien distrayant. On pourra regretter que l’action ne se situe pas dans cette décennie, mais le téléfilm ne fait que s’inscrire dans la tradition, chacun de ses prédécesseurs ayant placé le Saint dans sa propre époque.

La production s’appuie également sur une distribution convaincante. L’ultime apparition à l’écran de sir Roger Moore crée évidemment une émotion particulière. Si Adam Rayner ne dispose pas du même charme que son illustre prédécesseur (à l’impossible nul n’est tenu), il n’en compose pas moins un Simon Templar convaincant, bien supérieur au fade et impavide Val Kilmer.

Il trouve une partenaire de choix en la personne d’Eliza Dushku, idéalement profilée pour le rôle, jusqu’à parfois lui voler la vedette. Grâce à elle, l’introduction de Pat Holm, déjà en avance sur son temps chez Charteris, participe pleinement à l’approche de modernisation de la série aventures 60’s. On est loin des Templar Girls de jadis, quasiment toujours de parfaites Damsels in distress !

L’élément clef que constitue l’Opposition bénéficie de la savoureuse prestation d’Ian Ogilvy, bien davantage présent que Roger Moore et savourant avec une évidente gourmandise l’opportunité d’incarner l’un des Masterminds de jadis. Incarnés par Thomas Kretschmann et par la talentueuse franco-américaine Béatrice Rosen, ses séides se montrent également plaisamment emblématiques. Par contre les différents agents fédéraux restent transparents et ne feront certes pas d’ombre à l’Inspecteur Teal d’Ivor Dean.

Malgré quelques faiblesses, le téléfilm résulte très distrayant et laisse des regrets quant à une série apparaissant en mesure de mener à bien une convaincante modernisation du chevalier errant anglais jadis campé par Roger Moore.

Anecdotes :

Le téléfilm fut d’abord un pilote destiné à convaincre d’éventuels investisseurs de financer une nouvelle série dédiée au Saint. La plupart des scènes furent tournées en 2013. Le projet n’aboutit pas, mais devint un téléfilm de 88 minutes, complété par de nouvelles scènes tournées en 2015 et diffusé en juillet 2017 sur les plateformes de VOD.

Le fils de Roger Moore (Le Saint, 1962-1969) étant impliqué dans le projet, le célèbre acteur accepta d’effectuer une apparition dans le pilote. Ian Ogilvy (Xander) fut également un interprète télévisuel de Simon Templar, dans Le retour du Saint (1978-1979).

Disparu en 2017, Roger Moore effectue ici son ultime apparition l’écran. Le téléfilm lui est dédié.

Ici incarnée par Eliza Dushku (Buffy contre les vampires, Angel, Dollhouse…), Patricia Holm fut un personnage semi récurrent des romans de Leslie Charteris, entre les années 20 et 40. Elle y figure en tant que petite amie de Simon Templar et sa partenaire occasionnelle contre le crime, sur un mode assez proche des Avengers. Contrairement à la brune Eliza Dushku, Pat est dépeinte comme ayant de longs cheveux blonds.

Patricia Holm est déjà apparue au cinéma sous les traits de Jean Gillie, dans The Saint Meets the Tiger (1943), film de la Hammer adaptant le roman où elle rencontre Simon (1928). Le personnage est par contre créé ici au petit écran, Pat ayant été totalement absente des séries télévisées.

Rayt Marius (joué par Thomas Kretschmann) est également un ennemi récurrent du Saint lors de ses premiers romans.

Adam Rayner (Simon) a interprété plusieurs rôles shakespeariens sur scène (notamment au Royal Shakespeare Theatre), tout en apparaissant régulièrement à la télévision britannique, (Doctor Who : The Unicorn and the Wasp). Il tient également le rôle principal dans la série Tyrant (2014-2017). Rayner possède la double nationalité américaine et britannique et est l’époux de l’actrice Lucy Brown (Primeval).

Doug Manchester joue son propre rôle dans un caméo. Surnommé « Papa » aux USA, il y est un milliardaire et philanthrope bien connu. Proche des Républicains, il fut l’un des premiers à soutenir la campagne présidentielle de Donald Trump, qui le nomma ambassadeur aux Bahamas après son élection.

Durant la scène finale, Ian Ogilvy fait clairement semblant d’être menotté. On le voit d’ailleurs écarter les bras pour entrer dans la voiture.  

Série "Le Saint" - Page 20 91Fel2SKV0L._RI_

Série "Le Saint" - Page 20 Maxresdefault

Série "Le Saint" - Page 20 Landscape-1498575598-sir-roger-moore-the-saint

Série "Le Saint" - Page 20 Gallery-1498575945-eliza-dushku-the-saint

Série "Le Saint" - Page 20 Aijtvma96lfa

Série "Le Saint" - Page 20 DE-3TDbWAAQ771R

Série "Le Saint" - Page 20 MV5BN2QyOWY4OTItYmQxZi00ZTk0LThlMmItNWE0YWMxN2I4ZTNlXkEyXkFqcGdeQXVyNDkzNTM2ODg@._V1_
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Dearesttara le Sam 23 Sep 2017 - 21:36

Merci E44 ! Si je peux me le procurer, je ne dis pas non, ne serait-ce que pour Eliza. love
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 30
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Sam 23 Sep 2017 - 21:46

En intégral sur le Tube hein

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Estuaire44 le Mar 6 Mar 2018 - 18:47

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 52
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Le Saint" - Page 20 Empty Re: Série "Le Saint"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 20 sur 21 Précédent  1 ... 11 ... 19, 20, 21  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum