CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Bonjour,
Soyez le(la) bienvenu(e) sur le forum français de référence concernant Chapeau Melon et Bottes de cuir !
.
ATTENTION : Afin de pouvoir rester avec nous et éviter d'être automatiquement désinscrit au bout d'un mois, il vous est demandé au minimum de vous présenter dans le fil adéquat : https://avengers.easyforumpro.com/t145-presentez-vous
.
Merci ! Et bon forum !!
CHAPEAU MELON ET BOTTES DE CUIR - LE MONDE DES AVENGERS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-29%
Le deal à ne pas rater :
Prix cassé sur le PC portable LENOVO IDEAPAD 3 15ADA05
499.99 € 699.99 €
Voir le deal

Série "Supernatural"

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Lun 9 Nov 2020 - 18:31


Estuaire44
Empereur
Empereur

Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mer 11 Nov 2020 - 20:05

Sad Sad Sad Sad

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Ven 13 Nov 2020 - 13:01

Spoiler:
Laughing Laughing Laughing Laughing

Je me suis rarement autant fait avoir par une série, j'ai vraiment cru que mon Lulu ne reviendrait pas avant la fin de partie pour bien foutre le bazar. Je m'étais même fait à l'idée. C'est très fort, le champagne est de mise.   Twisted Evil
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Ven 13 Nov 2020 - 20:15

titre français inconnu (Inherit the Earth, 15-19, ****)

Résumé :

Sam, Dean et Jack sont les derniers êtres vivants au Monde, le châtiment décidé par Chuck , pour avoir refusé Sa fin de l'Histoire. D'abord rejoints par Michael, ils le sont ensuite par Lucifer, renvoyé sur Terre par le Vide pour se venger de Chuck. Mais le Diable travaille en fait pour son Père, créant une nouvelle incarnation de la Mort pour avoir accès au Livre des Jours de Dieu. Sam et Dean remettent l’Épée des Archanges à Michael, qui peut enfin tuer Lucifer. Mais l'Archange les trahit à son tour, avant d'être lui-même tué par Chuck, qui déchaîne sa colère sur les Winchester. Mais le sortilège de Billie a fonctionné et ces événements ont été en fait orchestré par Sam et Dean pour permettre à jack d'absorber la puissance divine, rendant Chuck désormais impuissant. Jack restaure la création, tandis que Sam et Dean sont enfin libres de l'histoire écrite par Chuck.


Critique :

Inherit the Earth vient superbement boucler l'arc final (mais non la série!) de Supernatural. Les auteurs savent d'abord ménager le suspense quant à la manière dont cette situation pour le moins inextricable va bien pouvoir se résoudre. Presque la moitié de l'opus se voit ainsi dédiée à la peinture de ce Monde vide et silencieux, dans une ambiance et une désespérance assez voisines  de celles de Solitude, le pilote de La Quatrième Dimension. La mise en scène parvient à susciter une véritable atmosphère, grâce à quelques superbes extérieurs. Décidément, sans pour autant revenir aux années, la production bénéficie de quelques moyens supplémentaires pour cette ultime ligne droite. On apprécie certains détails, comme l'importance donnée à Route comme élément de décor, un élément consubstantiel à Supernatural, aussi bien que cette Amérique profonde évoquée par une astucieuse référence à Road 66. Souvent très beaux, les inserts (la Tour Eiffel et le Café de Flore pour Paris, mais sans Emily) évoqueront aussi agréablement les séries Sixties pour leurs aficionados, du Saint à Destination Danger.

Dès lors que l'on bascule dans la confrontation ultime le rythme des péripéties et des trahisons passe en surmultipliée. Tout ceci s'avère particulièrement prenant, d'autant que les auteurs s'avèrent une nouvelle fois jouer à merveille des diverses ressources offertes par l'Univers Supernatural, afin de résoudre la situation. Tout ceci s’emboîte à merveille, tout en mettant un terme aux derniers dossiers encore en cours (fin de partie pour la quatre Archanges), ou quasi. Le scénario s'impose comme un modèle d'habilité, même si la vitesse de l'action aide à passer outre quelques failles qui perdurent malgré tout. Il n'est ainsi pas clairement expliqué comment l'omniscience de Chuck a pu être prise en défaut par le pouvoir de Jack, mais, vraiment, la performance demeure admirable de maîtrise. La cruauté du destin réservé à Chuck frappe l'esprit (Rob Benedict éblouissant jusqu'au bout), mais on aime que là comme partout ailleurs durant quinze saisons, Supernatural soit allé jusqu'au bout de ses idées. Le choix par Jack d'une divinité non plus monothéiste concilie astucieusement la volonté de libre arbitre de Sam et Dean et la permanence d'un lien entre Dieu et l'Humanité, une belle conclusion pour cette fable morale qu'au aussi su devenir cette ultime saison.

Le clou du spectacle reste bien entendu le retour aussi surprise que désiré (on n'y croyait plus!) de Lucifer)L Un passage certes bref, mais avec un Mark Pellegrino en totale roue libre comme on aime, un pur plaisir. L'ultime retour (ou pas !) de la saison 15 se ressent comme son plus savoureux. Certes le montage final en forme d'album souvenir, agrémenté de l'Impala s'amenuisant vers l'horizon, ne compose pas un modèle d'originalité, mais il est parfaitement exécuté. On apprécie d'autant plus que la séquence initialement prévue, prévoyant de nombreux guests dut être réécrite du fait du COVID, Un feu d'artifices de souvenirs et un bel hommage aux enthousiasmants seconds rôles de la série, mais aussi une ultime session de rattrapage pour les inévitables oubliés de la saison 15. On avouera avoir particulièrement aimé de revoir Jo et Ellen Harvelle, ainsi que Bela Talbot, toujours dans nos cœurs malgré le temps qui passe. Nous sommes navrés pour Eve et Dick Roman, absents. Inherit the Earth offre à Supernatural une parfaite conclusion, ainsi que leur liberté à Sam et Dean, ce qui ménage un beau suspense à propos de ce que va bien pouvoir nous raconter Carry On, sans doute une coda intime pour la fratrie.

Anecdotes :

Quand Jack restaure le Monde et l'Humanité, on entend Get Together, de The Youngbloods. Lors du montage final, quand Sam et Dean s'éloignent vers l'horizon, on entend Running on Empty, de Jackson Browne.

L'épisode voit la toute première rencontre entre jack et son oncle, l'Archange Michael, mais aussi la première entre ce dernier et son Père. Également les dernières.  

Dean nomme Miracle le chien trouvé alors que les seuls êtres vivants sur Terre sont lui-même, Sam, jack et l'Archange. A cette occasion, il brise sa vieille règle : pas de chien à bord de l'Impala.

Quand, à la fin des fin, Michael parvient à tuer Lucifer, celui-ci tombe en poussière, contrairement à sa première mort survenue dans Let the Good Times Roll (13-23), ce qui indique une conclusion cette fois sans doute définitive. Supernatural est bien sur le point de s'achever.

Les prénoms de Castiel et Jack sont désormais gravés sur la table du Bunker, à côté de ceux de John, Mary, Sam et Dean.

Le titre original est une référence au Nouveau Testament : Bienheureux ceux qui sont doux, parce qu’ils hériteront de la Terre (Matthieu 5.5).

C'est le 13 mars 2020, au lendemain du début du tournage de l'épisode, que fut prise la décision de mettre en pause la production de la série, du fait de la pandémie.

Après le flashback, la scène voyant Sam jeter un fusil dans le coffre de l'Impala avant de refrmer est tirée du pilote de la série.

La station service où Dean trouve le chien se nomme Road 66 et on voit un panneau indiquant les prénoms Tod et Buz. Road 66 (Route 66, 1960-1964) fut une populaire série de CBS narrant le  périple de deux amis, Tod Stiles et Buzz Murdoch. Ils sillonnent l'Amérique  à bord d'une Chevrolet Corvette et connaissent de nombreuses aventures. Eric Kripke a indiqué que cette série faisait partie de ses inspirations lorsqu'il a créé Supernatural.

La Route 66 (US Route 66, 1924) fut l'ancienne route  joignant Chicago dans l'Illinois à Santa Monica en Californie. Traversant tout le cœur rural des USA, elle fut un axe majeur de migration de la population, notamment durant la Grande Dépression et le Dust Bowl. Dans la culture populaire américaine, elle est souvent surnommée The Mother Road, ou encore Main Street USA.

Les auteurs et producteurs Brad Buckner et Eugenie Ross-Leming travaillent en duo depuis les années 70. Eric Kripke avait fait appel à eux en freelance, afin de compléter la saison 1, avec l'épisode Road 666 (1-13). Le duo participe régulièrement à la série depuis la saison 7. Eugenie Ross-Lemingest est l'épouse de Robert Singer.

Au cours du flashback final sont aperçus : Jessica Moore, Bela Talbot, Chuck Shurley, la Mort, Crowley, Zachariah, Anna Milton, Michael, Becky Rosen, Donna Hanscum, Charlie Bradbury, Kevin Tran, Abaddon, Ruby, Kelly Kline, Jack Kline, Sully, Daphne Blake, Bobby Singer, Pamela Barnes, Ellen Harvelle, Castiel, Jody Mills, Rufus Turner, Garth, Missouri Moseley, Gabriel, Rowena, Eileen Leahy, Jo Harvelle, Mary Winchester, Amara, Lucifer, Metatron, Arthur Ketch, Sœur Jo, John Winchester, Asmodeus, Meg, Mick Davies, Belphegor, Kaia Nieves, Patience Turner, Claire Novak et Alex Jones.





Arrêtes les conneries, revenez !
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Ven 13 Nov 2020 - 23:54

On a retrouvé Claire ! Very Happy

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Sam 14 Nov 2020 - 11:10

Dernière journée de tournage pour le merveilleux Rob Benedict

Série "Supernatural" - Page 21 EmrcNWjVoAANUIF?format=jpg&name=medium
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Dim 15 Nov 2020 - 19:32

A propos des femmes de Supernatural

https://ew.com/tv/supernatural-female-characters
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Camarade Totoff le Lun 16 Nov 2020 - 14:01

C'est très biblique de réduire Lucifer en poussière ("Car tu es poussière et tu redeviendras poussière", Gn, 3, 19) mais on peut supposer qu'il retrouvera une nouvelle incarnation (on dit "vaisseau" dans cette série, je crois ?).

Question : les termes "Diable" et "Satan" sont-ils employés au cours de la série pour parler de Lucifer ?
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 40
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Lun 16 Nov 2020 - 14:25

Oui, un Vaisseau de Chair. Là ça va être un peu juste, mais si la série s'était poursuivie, oui, il serait revenu d'une manière ou d'une autre. Cela fait bien longtemps que SPN est lucifero-dépendante.

Satan, honnêtement je ne me souviens pas l'avoir entendu prononcer dans la série, si c'est arrivé, c'était vraiment ponctuel. Le Diable, oui, Lucifer a été évoqué de la sorte, même si "Lucifer" reste de très loin la désignation la plus usitée. Le Diable a aussi été référencé dans plusieurs titres d'épisode : The Devil You Know, Sympathy For The Devil, Devil's Trap...
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Lun 16 Nov 2020 - 20:24

L'éternel chouchou Laughing




Dans le cœur des fans

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Mer 18 Nov 2020 - 23:01

Veillée d'armes... Sad

Et interview !Jensen sur le pont jusqu'au bout.

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Jeu 19 Nov 2020 - 1:07

Baby est arrivée chez Jensen...

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Jeu 19 Nov 2020 - 11:47

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Jeu 19 Nov 2020 - 12:31

Grande émotion pour nos amies les Mary Sue : au terme d'une longue relation, aussi passionnelle qu'exigeante, et parfois éruptive, avec SPN, la rédaction a reçu deux beaux cadeaux de la part de la production. Les fans comprendront.

https://www.themarysue.com/supernatural-treasures/
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Dearesttara aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Ven 20 Nov 2020 - 8:37

Un final aussi surprenant de prime abord qu'en réalité en cohérence profonde avec la fratrie et la série elle-même. Une grande réussite, d'autant que les deux dossiers dont la non-résolution me chatouillait (quid du Paradis et du Bobby de notre monde ?) se sont vus traités. Tous les livres sont désormais refermés.

Ultime scène et message post générique aux fans :

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Camarade Totoff le Ven 20 Nov 2020 - 14:13

Sympa et très touchant, même pour moi qui n'ai suivi la série que grâce aux critiques d'Estuaire. J'imagine donc que ce final a serré quelque gorges de fans.
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 40
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Ven 20 Nov 2020 - 16:15

Certains ont été déçus par une absence de retour effectif de Castiel, alors cela aurait dévalué son émouvant départ. Mais on apprend que Jack a finalement sauvé Cas du Vide, tout reste encore imaginable pour les auteur(e)s de Fan Fictions Destiel...  Difficile de contenter tout le monde !
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Sam 21 Nov 2020 - 15:18

titre français inconnu (Carry On, 15-20, ****)

Résumé :

Les Frères Winchester ont repris leur vie de Chasseurs de Démons, mais Dean meurt lors d'un combat contre des Vampires. Il est accueilli au Paradis par Bobby, qui lui révèle que Jack, aidé par Castiel, est en train de transformer les lieux : les âmes sont désormais libres de leurs cellules virtuelles et peuvent désormais se rencontrer. Dean part pour une randonnée au volant de l'Impala. Sam vit une longue vie loin de la Chasse et a un fils, avant de mourir à son tour et de retrouver son frère.

Critique :

Là où Inherit the Earth achevait aussi bien la saison 15 que l'arc de Chuck, Carry On se veut bel et bien la conclusion de toute la série. A cette fin, les showrunners posent une question aussi simple que fondamentale : en définitive, qu'était-ce que Supernatural ? A travers une coda intimiste et touchante, en parfaite harmonie envers tous leurs prédécesseurs, à commencer par Eric Kripke, ils réaffirment ici qu'il s'est toujours s'agit de l'histoire d'une fratrie. Les deux se confondent, aussi bien à l'Alpha qu'à l'Oméga. Quelque soit l'intérêt que l'on ait porté à une relation aussi forte que Destiel, où à la cosmogonie de l'univers de Supernatural, ou à toute autre des multiples dimensions culturelles développées par une série si longue et féconde, le lien indissoluble entre Sam et Dean aura toujours été le cœur de Supernatural et son principe moteur. Si cette affirmation séduit par sa cohérence, elle y parvient aussi par sa prise de risques assumée et son soin apporté aux détails.

Cabb et Singer logiquement centrent l'opus sur la seule fratrie, aucun autre personnage récurrent n'apparaît, hormis baby, bien entendu indissociable du duo depuis toujours, et la brêve mais précieuse apparition de Bobby. La facilité d'un retour fatalement émotionnel de Castiel se voit donc refusée, ce qui demeure bienvenu dans une série ayant déjà tant abusé des résurrections et qui évite de rendre triviale l'émotion suscitée par le parfait départ de Castiel. Et puis les auteurs indiquent bien que Cass a été sauvé du Vide par Jack et qu'il œuvre désormais au nouveau Paradis. Les fans d'un Destiel désormais canonisé seront donc libres de continuer développer à loisir leurs Fans Fictions, c'est aussi cela, le sens de Carry On.

L'autre grande prise de risque reste la mort de Dean, surtout lors d'une aventure somme toute volontairement banale, presque insignifiante. S'en scandaliser serait oublier que la grandeur des Chasseurs réside précisément là : dans tous leurs combats leur vie est mise sur la balance. Et puis Dean a toujours été un guerrier, une telle fin paraît aussi digne de lui que logique. Dans ses premières notes sur Supernatural, Kripke l'assimilait explicitement au Gunslinger, le Pistolero de La Tour Sombre. On ne peut ici que laisser la parole à Stephen King, à propos du décès similaire d'Eddie, devenu lui-même un Pistolero aux côtés de Roland de Gilead : « Car ce garçon était un Pistolero, vrai, et c'était la seule fin possible pour un homme tel que lui.» (La Tour Sombre, chapitre 11). Comme pour Destiel, les showrunners demeurent fidèles à la tradition bien établie de Supernatural d'aller jusqu'au bout de ses idées, contre vents et marées.

Carry On s'appuie également sur une ultime grand composition de Jensen Ackles et Jared Paladecki, aussi lors de la déchirante séparation que des lumineuses retrouvailles, ou lors des moments humoristiques (parce que, oui, on se sera souvent bien amusé à bord de l'Impala). Il s'appuie de même sur une réalisation très sensible, rendant notamment un bel et ultime hommage aux sublimes forêts de la Colombie britannique, un autre lien avec les X-Files. On apprécie également le grand soin apporté à l'écriture et à la mise en scène d'absolument chaque scène, multipliant les passerelles à vers les premières saisons du programme, à travers postures, dialogues, costumes ou éléments de décor.

Le dialogue final entre les deux frères reprend ainsi mot pour mot celui de leur première rencontre lors du pilote, et un pont joue un rôle crucial, comme lors de la confrontation avec la Dame Blanche, leur première adversaire. La posture de la mort  de Dean évoque celle de Sam lors de All Hell Breaks Loose (2-21), il est fait référence au tourtes et bières préférées de Dean, l'enquête se montre plaisamment archétypale, etc. On pourrait multiplier les exemples, mais chaque moment de Carry On compose une apothéose du vaste revival, particulièrement réussi,  entrepris par la saison 15. Derechef la série s'adresse avant tout aux fans de longue date. Il est également cohérent que, pour Sam, la Chasse s'interrompe dès la mort de Dean, ou que sa vie de famille ne soit que survolée, ici encore tout réside dans la fratrie. On avouera avoir particulièrement apprécié que l'émouvante rencontre avec le Bobby historique ait permis de lever le voile sur les derniers dossiers en suspens : son devenir, ainsi que celui du Paradis. Tous les livres de Supernatural sont désormais refermés.

Avec cet ultime chef d’œuvre que constitue Carry On, Supernatural achève de prendre place au sein de l'un ces ces Panthéons qu'elle a tant affectionné, celui des plus grandes séries américaines relevant de l'Imaginaire. Ce captivant Road Movie à travers une Amérique folklorique et biblique, au son du meilleur Classic Rock, restera assurément dans l'histoire télévisuelle. On ne peut que souhaiter que le lancement d'une franchise  permette un jour de poursuivre le voyage.

Anecdotes :

Carry On constitue le 327ème et ultime épisode de Supernatural. Avec 15 saisons et 327 épisodes à son actif, la création d'Eric Kripke est devenue la plus longue série américaine relevant de l'Imaginaire. Supernatural dépasse en effet X-Files (11 saisons, 218 épisodes et deux films), Smallville (10 saisons et 218 épisodes) et Stargate SG-1 (10 saisons, 214 épisodes et deux téléfilms).

Les deux co-showrunners sont à l’œuvre pour cet ultime épisode de Supernatural, Robert Singer étant crédité à la mise en scène et Andrew Dabb à l'écriture.

Le titre original est une référence à Carry On Wayward Son, du groupe Kansas. Cette chanson est devenue au fil des saisons l'hymne des fans de la série. Depuis la saison 2, la chanson accompagne toujours la séquence récapitulative ouvrant l'épisode final d'une saison. Le retard dû au COVID fait que l'épisode est diffusé un 19 novembre, soit le jour même de la parution de la chanson, en 1976.  Andrew Dabb a indiqué que l'idée de ce titre avait été suggérée par Casey Hamnos, la coordinatrice de la postproduction.

La traditionnelle séquence récapitulative n’est pas effectuée, mais on entend deux fois Carry On Wayward Son : quand un Sam âgé passe de vie à trépas, chantée par Neoni, et lorsque Dean conduit l’Impala, au Paradis, en musique diégétique. En l’écoutant à la radio, Dean commente à quel point il aime cette chanson.

On entend également Ordinary Life, de Van Morrison, quand Sam et Dean débutent leur journée et Brothers in Arms, de Dire Straits, lors du bûcher funéraire de Dean.

Pour leurs derniers pseudonymes, Sam et Dean se font passer pour les Agents Singer et Kripke, évidement une référence à Bob Singer et Eric Kripke. Le camion Dabb’s Pies est lui un clin d’œil à l’autre showrunner, Andrew Dabb.

Découvert lors de l’opus précédent, le chien Miracle a bel et ben été adopté par Dean.

L’épouse inconnue de Sam est toujours vue de loin et son visage n’est jamais montré.

Sam et Dean retrouvent Jenny, qui, avec Kate, leur avait échappé lors de leur première chasse aux Vampires (Dead Man's Blood, 1-20 ). Un dossier de plus de bouclé, par Sam. Quatorze saisons plus tard, le rôle est repris par Christine Chatelain. Elle fut également la sexy, yet earnest Dr. Ellen Piccolo, giflant Sam dans l’épisode Changing Channels (5-08) et sa particulière version de Grey’s Anatomy.

Au Paradis, Dean et Bobby se rencontrent et partagent une bière à la Roadhouse de Jo et Ellen Harvelle. Sut Terre, la Roadhouse fut détruite lors de l’épisode final de la saison 2, All Hell Breaks Loose. L'événement marque le grand retour de Bobby, que l'on n'avait plus revu depuis Inside Man (10-17), où il était resté en fâcheuse posture face aux Anges. Il révèle avoir été ensuite enfermé dans la prison du Paradis.

Jared Paladecki et Jensen Ackles, ainsi que l’ensemble de l’équipe de la série, s’adressent directement aux fans après le générique de fin, afin de les remercier pour leur soutien. Le « And… Cut !» mettant fin à la séquence, ainsi qu’à Supernatural, est prononcé par Bob Singer.







Allez, le bêtisier de la saison 15, pour conclure sur un sourire.



Dernière édition par Estuaire44 le Sam 21 Nov 2020 - 22:06, édité 1 fois
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Dearesttara aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Dearesttara le Sam 21 Nov 2020 - 20:56

Un immense livre se referme, et cela fait plaisir de voir un PDV positif pour ce finale qui a été très diversement reçu (6.6 sur Imdb). Encore des gens qui attendaient un finale spectaculaire et qui ont été déçus par l'angle intimiste choisi sans doute.
Merci pour cette superbe chronique, Estuaire, un plaisir de chaque instant !
Dearesttara
Dearesttara
Empereur
Empereur

Age : 29
Localisation : Charenton (94)
Date d'inscription : 08/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Sam 21 Nov 2020 - 22:10

Merci ! Plaisir partagé ! hein

Des fans se sont sentis frustrés d'un happy end parfois attendu depuis des années, notamment entre Castiel et Dean et nous refont une GOT (j'ai vu des demandes de retournage du finale). c'est un point de vue que je respecte, mais celui de Carry On me semble mieux correspondre au parcours de la série.

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Dearesttara aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Dim 22 Nov 2020 - 6:48

Nos amies les Mary Sue ont regardé carry On et ont plutôt bien aimé.

https://www.themarysue.com/processing-the-final-episode-of-supernatural/


Carry On le plus mal noté de tous les épisodes sur IMDB, hormis Bloodlines.  La mort de Dean et le non retour de Castiel ont laissé des traces.

https://www.imdb.com/search/title/?series=tt0460681&view=simple&sort=user_rating,desc&count=250&start=251&ref_=adv_nxt
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Camarade Totoff le Lun 23 Nov 2020 - 13:52

Une dernière critique brillante qui couronne la chronique de cette série que je n'aurais pu suivre que par procuration (frustrant mais le temps est peut-être éternel mais pas extensible) et que, c'est un peu étrange, mais que j'ai appris à apprécier à travers ce média. Merci donc pour tous ces bons moments !

Je n'ai eu qu'une mauvaise surprise : découvrir ce qu'il advient d'Eddie dans "La Tour Sombre" que je suis en train de lire !
Camarade Totoff
Camarade Totoff
Prince(sse)
Prince(sse)

Age : 40
Localisation : Vitry sur Seine
Date d'inscription : 26/02/2015

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Lun 23 Nov 2020 - 14:04

Merci ! Et ce n'est pas tout à fait la fin de l'histoire pour Eddie hein
Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 le Lun 23 Nov 2020 - 22:13

Pas mal aussi cette version ! 1010

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Estuaire44 Aujourd'hui à 17:47

Leurs moments préférés Laughing

Estuaire44
Estuaire44
Empereur
Empereur

Age : 51
Localisation : Villejuif (94)
Date d'inscription : 10/04/2007

Revenir en haut Aller en bas

Série "Supernatural" - Page 21 Empty Re: Série "Supernatural"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 21 sur 21 Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum